SVM n°211 janvier 2003
SVM n°211 janvier 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°211 de janvier 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 218

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... mode d'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
phénomène Non à l'uniformité ! Assez des produits à la chaîne ! Des passionnés, dont le nombre croît de jour en jour, s'échinent à faire de leur PC la machine de leurs rêves les plus fous. En boostant ses performances mais aussi, et surtout, en réinventant totalement son look. Tuning PC Grain de folie sur la micro Certains passent leur vie à ajouter à des chromes à leur Harley. Pour d'autres, c'est la voiture qui mobilise tout leur amour, leur créativité et leurs économies, à grand renfort d'ailerons ou de double pot d'échappement. Mais le virus du "tuning" touche désormais ri, une autre catégorie de "fondus", de micro-informatique cette 68 lb Janvier 2003 fois, qui déploient une énergie folle à améliorer leur PC chéri, tant au plan des performances que de l'esthétique. Le Tuning PC a démarré aux Etats-Unis, où l'on n'est jamais en retard d'une tendance. Cette véritable passion, aujourd'hui répandue dans le monde entier, alimente évidemment de nombreuses pages Web en Corée, en Russie, au Japon... Chez nous, le site phare du genre a choisi l'humoristique appellation de JackyPC.com - Jacky désigne le "beauf" emblématique - et fête ses deux ans par un grand concours. Les photos des réalisations présentées sur le site par les prétendants sont édifiantes : certaines machines, avec leurs lumières fluo et leur carénage JACKY PC TOUCH Discret, Guillaume "Atarien" a préféré, plutôt que nous montrer son visage, afficher sa machine, la JackyPC Touch. A 19 ans, cet étudiant est le webmestre de JackyPC.com. Un vrai passionné qui avait déjà fini son premier "mod" (PC luné") 15 jours après avoir entendu parler du Tuning PC ! futuriste, ont tout du vaisseau spatial. D'autres exhibent des boules de plasma et un enchevêtrement de câbles évoquant les entrailles d'un cybermonstre... Beaux, amusants, tape-àl'oeil ou sobres et "classieux", ces PC du 30 type forment une étonnante galerie ! Ils révèlent la personnalité de leur concepteur, puisqu'il s'agit de se différencier de la masse. "L'utilisateur commence à être lassé de voir partout les mêmes boîtiers, nous explique Anouk Beheydt, une'tuneuse'belge. Le premier pas est donc d'en posséder un qui sort de l'ordinaire ou de modifier un boîtier classique. Vient ensuite la décoration, utilisant des cathodes, des ventilateurs lumineux, des fils au néon... Cela met un peu de couleur dans le monde terne de l'informatique ! " Mais le look n'est pas tout. L'autre branche du Tuning PC concerne l'optimisation des capacités de la machine. Elle fait surtout appel à l'overclocking, qui consiste à faire tourner le processeur plus vite que ce qu'avait prévu le constructeur, en accélérant l'horloge (dock) interne de la machine, capable de supporter jusqu'à 10% de vitesse supplémentaire, voire plus parfois. Cette manipulation n'est pas à la portée du néophyte : "Overclocker n'est pas difficile, corrige Mark Weitz, ni coûteux, mais peut ruiner votre ordinateur si vous ne savez pas ce que vous faites ! " A 49 ans, celui que tous ses amis appellent Geezer (sobriquet signifiant "vieil homme") sait de quoi il parle : cet Américain de Los Angeles "tune" des PC depuis 1998. Et s'il tient à mettre en garde les utilisateurs, c'est que le risque de griller son matériel est bien réel ! D'où le recours à des ventilateurs plus puissants, pour éviter la fatale surchauffe. Nec plus ultra en la matière : les systèmes de refroidissement à eau (watercooling). Même si certains de ces accessoires sont chers, le calcul est rapide, que Geezer s'est amusé à faire : "Passer d'un Intel à 2,5 GHz à un processeur de même marque à 2,8 GHz coûte 169 $ dans le commerce : 12% d'amélioration de la puissance pour 44% d'augmentation du prix ! Avec l'overclocking j'ai un ordinateur plus puissant et je fais des économies ! " Cette pra-
tique exaspère évidemment les fabricants de processeurs, sans pour autant être illégale. Elle entraîne juste la perte de la garantie d'origine, mais c'est bien le moins ! Pourtant, la politique de prix de l'industrie de la micro et la permanence de l'esprit "bidouilleur" chez les Dans le civil, il est représentant pour un labo pharmaceutique. Mais la vraie passion du "vieux" Mark est le Tuning PC : depuis 1998, il n'hésite pas à faire deux fois par an le trajet de 16 h aller/retour, de Los Angeles à Dallas, pour participer aux concours de "Computer Case". Plus fort encore, sa femme (Web designer) et ses deux enfants (étudiants) l'accompagnent : c'est la Jacky family ! Voici quelques-unes de ses créations : Le vivarium - Pour observer les composants dans leur élément naturel... Q X - Une parodie personnelle de la Xbox de Microsoft. "Comme ils étaient en retard dans le développement de leur Xbox, i décidé de faire la mienne... c'est un refroidissement à eau sur un Intel P4 à 2,4 GHz." € 1 Flamme de minuit - Commandé par Intel (sur un P4 2.5 GHz) : boîte d'aluminium faite main, flammes de chrome et lumière néon Q Allen, la créature - La première boîte tout en fibre de verre, inspirée de l'ceuvre de H.R. Geiger. passionnés garantissent un bel avenir au phénomène. Déjà s'organisent, en marge des compétitions de jeu vidéo, des concours de Timing PC, les C3 (Computer Case Competition). Le plus important s'est tenu à Dallas du 18 au 22 décembre, durant le "Winter Event" de la "Cyberathlete Professional League". Les "tuneurs" ont pu y faire admirer leur machine de rêve en la comparant à celle des autres. Exactement comme les motards dans leurs "concente" ou les fous du volant en moumoute, si fiers de leur voiture de Jacky ! Olivier Bonnet ALLER PLUS LOIN L'incontournable www.jackyPC.com, site qui fleure bon le passionné, vous donne un bel aperçu de ce qui se pratique en France dans le domaine. Tom's Hardware Guide, la bible internationale du matériel informatique, présente son édition française à l'adresse www.tomshardware.fr, pour tout savoir sur la pointe de la technologie et comment l'exploiter au mieux : le site des vrais branchés matos. Le site français www.hardware.fr possède une section entièrement dédiée à l'overclocking, bien faite et très complète. Dans Se former en 1 jour à l'overclocking (Ed. Pearson), notre confrère journaliste Eric Charton détaille les marches à suivre pour overclocker les différents processeurs. Janvier 2003 svm 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 211 janvier 2003 Page 1SVM numéro 211 janvier 2003 Page 2-3SVM numéro 211 janvier 2003 Page 4-5SVM numéro 211 janvier 2003 Page 6-7SVM numéro 211 janvier 2003 Page 8-9SVM numéro 211 janvier 2003 Page 10-11SVM numéro 211 janvier 2003 Page 12-13SVM numéro 211 janvier 2003 Page 14-15SVM numéro 211 janvier 2003 Page 16-17SVM numéro 211 janvier 2003 Page 18-19SVM numéro 211 janvier 2003 Page 20-21SVM numéro 211 janvier 2003 Page 22-23SVM numéro 211 janvier 2003 Page 24-25SVM numéro 211 janvier 2003 Page 26-27SVM numéro 211 janvier 2003 Page 28-29SVM numéro 211 janvier 2003 Page 30-31SVM numéro 211 janvier 2003 Page 32-33SVM numéro 211 janvier 2003 Page 34-35SVM numéro 211 janvier 2003 Page 36-37SVM numéro 211 janvier 2003 Page 38-39SVM numéro 211 janvier 2003 Page 40-41SVM numéro 211 janvier 2003 Page 42-43SVM numéro 211 janvier 2003 Page 44-45SVM numéro 211 janvier 2003 Page 46-47SVM numéro 211 janvier 2003 Page 48-49SVM numéro 211 janvier 2003 Page 50-51SVM numéro 211 janvier 2003 Page 52-53SVM numéro 211 janvier 2003 Page 54-55SVM numéro 211 janvier 2003 Page 56-57SVM numéro 211 janvier 2003 Page 58-59SVM numéro 211 janvier 2003 Page 60-61SVM numéro 211 janvier 2003 Page 62-63SVM numéro 211 janvier 2003 Page 64-65SVM numéro 211 janvier 2003 Page 66-67SVM numéro 211 janvier 2003 Page 68-69SVM numéro 211 janvier 2003 Page 70-71SVM numéro 211 janvier 2003 Page 72-73SVM numéro 211 janvier 2003 Page 74-75SVM numéro 211 janvier 2003 Page 76-77SVM numéro 211 janvier 2003 Page 78-79SVM numéro 211 janvier 2003 Page 80-81SVM numéro 211 janvier 2003 Page 82-83SVM numéro 211 janvier 2003 Page 84-85SVM numéro 211 janvier 2003 Page 86-87SVM numéro 211 janvier 2003 Page 88-89SVM numéro 211 janvier 2003 Page 90-91SVM numéro 211 janvier 2003 Page 92-93SVM numéro 211 janvier 2003 Page 94-95SVM numéro 211 janvier 2003 Page 96-97SVM numéro 211 janvier 2003 Page 98-99SVM numéro 211 janvier 2003 Page 100-101SVM numéro 211 janvier 2003 Page 102-103SVM numéro 211 janvier 2003 Page 104-105SVM numéro 211 janvier 2003 Page 106-107SVM numéro 211 janvier 2003 Page 108-109SVM numéro 211 janvier 2003 Page 110-111SVM numéro 211 janvier 2003 Page 112-113SVM numéro 211 janvier 2003 Page 114-115SVM numéro 211 janvier 2003 Page 116-117SVM numéro 211 janvier 2003 Page 118-119SVM numéro 211 janvier 2003 Page 120-121SVM numéro 211 janvier 2003 Page 122-123SVM numéro 211 janvier 2003 Page 124-125SVM numéro 211 janvier 2003 Page 126-127SVM numéro 211 janvier 2003 Page 128-129SVM numéro 211 janvier 2003 Page 130-131SVM numéro 211 janvier 2003 Page 132-133SVM numéro 211 janvier 2003 Page 134-135SVM numéro 211 janvier 2003 Page 136-137SVM numéro 211 janvier 2003 Page 138-139SVM numéro 211 janvier 2003 Page 140-141SVM numéro 211 janvier 2003 Page 142-143SVM numéro 211 janvier 2003 Page 144-145SVM numéro 211 janvier 2003 Page 146-147SVM numéro 211 janvier 2003 Page 148-149SVM numéro 211 janvier 2003 Page 150-151SVM numéro 211 janvier 2003 Page 152-153SVM numéro 211 janvier 2003 Page 154-155SVM numéro 211 janvier 2003 Page 156-157SVM numéro 211 janvier 2003 Page 158-159SVM numéro 211 janvier 2003 Page 160-161SVM numéro 211 janvier 2003 Page 162-163SVM numéro 211 janvier 2003 Page 164-165SVM numéro 211 janvier 2003 Page 166-167SVM numéro 211 janvier 2003 Page 168-169SVM numéro 211 janvier 2003 Page 170-171SVM numéro 211 janvier 2003 Page 172-173SVM numéro 211 janvier 2003 Page 174-175SVM numéro 211 janvier 2003 Page 176-177SVM numéro 211 janvier 2003 Page 178-179SVM numéro 211 janvier 2003 Page 180-181SVM numéro 211 janvier 2003 Page 182-183SVM numéro 211 janvier 2003 Page 184-185SVM numéro 211 janvier 2003 Page 186-187SVM numéro 211 janvier 2003 Page 188-189SVM numéro 211 janvier 2003 Page 190-191SVM numéro 211 janvier 2003 Page 192-193SVM numéro 211 janvier 2003 Page 194-195SVM numéro 211 janvier 2003 Page 196-197SVM numéro 211 janvier 2003 Page 198-199SVM numéro 211 janvier 2003 Page 200-201SVM numéro 211 janvier 2003 Page 202-203SVM numéro 211 janvier 2003 Page 204-205SVM numéro 211 janvier 2003 Page 206-207SVM numéro 211 janvier 2003 Page 208-209SVM numéro 211 janvier 2003 Page 210-211SVM numéro 211 janvier 2003 Page 212-213SVM numéro 211 janvier 2003 Page 214-215SVM numéro 211 janvier 2003 Page 216-217SVM numéro 211 janvier 2003 Page 218