SVM n°211 janvier 2003
SVM n°211 janvier 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°211 de janvier 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 218

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... mode d'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 204 - 205  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
204 205
En.pr Vdbd.S POM., vdte Alledloo » Umm%% Mime a Pi...a DY SarepNoah. >lel..t.:,Duie dor, monde%L.. az ci> r Dem. « 4 proelin pend. Ytyu. Puera.. Ecràf COMBO 720676 pet Itean vcenCe Oblarevturdél en étapes Montes la vidéo de vos fêtes de fin d'année Vous avez filmé, avec votre caméscope analogique ou numérique, la joie des petits avec leurs cadeaux de Noël, l'ambiance d'un repas de fête... ou votre séjour sous les tropiques pour fuir tout ça. Mais pour partager agréablement ces images avec vos proches et amis, il faut monter les séquences, afin d'éliminer les défauts Capturer les séquences mes. triunem, veeen, Reliez le caméscope au PC avec des câbles audio/vidéo pour un montage en analogique (avec une carte d'acquisition) ou avec un câble Firewire pour un montage -2_12J I Enrichir la vidéo En dépit de sa simplicité, Movie Maker autorise quelques enrichissements. Côté transitions, vous serez limité au fondu enchaîné, ce qui n'est déjà pas si mal. La mise en pratique est très simple. Dans la table de montage chronologique, cliquez sur l'imagette d'un clip et faites-la glisser vers la gauche pour qu'elle recouvre 00,00 0000:10,00 0000-20,00 000D 30,00 OCI 29)05/2002 20 08 168 svni Janvier 2003 techniques, donner du rythme à votre vidéo et l'enrichir de différents compléments (titres, transitions et commentaires). Nous utiliserons pour cela Windows Movie Maker, le logiciel de montage vidéo fourni gracieusement avec Windows Me et XP. Une mise à jour du logiciel via Windows Update sera la bienvenue. —Jacques Harbonnen DV. Allumez le caméscope et lancez Movie Maker via Démarrer, Programmes, Accessoires. Cliquez sur le bouton Enregistrer de la barre d'outils (ou sur Fichier, Enregistrer, raccourci : Ctrl+R). Vérifiez que les paramètres de la rubrique Enregistrer sont valides et ajustez-les, au besoin, d'un clic sur Modifier le périphérique. Cochez Créer des clips (lui seul) et choisissez le paramètre d'en- en partie le clip précédent. La zone de recouvrement ne doit pas dépasser quelques secondes. Pour un positionnement encore plus précis, agrandissez au préalable la table de montage chronologique par le zoom avant. Movie Maker ne dispose pas de titreur, mais accepte d'incorporer des images fixes (aux formats BMP, Jpeg et Gif, y registrement. Les paramètres Qualité peu élevée/moyenne/élevée conviendront pour un transfert Internet (à adapter à la vitesse de connexion). Si la vidéo est destinée à être gravée sur CD/DVD ou lue sur le PC, déroulez la liste et choisissez Autre. Déroulez la nouvelle liste d'options et sélectionnez vidéo pour lecture en local/sur CD (1500 Kbits/s), ou Video pour lecture en locaVsur CD (2 Mbits/s) ou DV-AVI (25 Mbits/s), selon que la vidéo est issue d'un caméscope VHSNHS-C/8 mm, S-VHS-C/Hi 8 mm ou DV. Le choix compris Gif animé). Importez l'image dans la banque via Fichier, Importer. Insérez ensuite l'image dans la table de montage comme pour un clip classique. Par défaut, la durée d'affichage des images fixes est de cinq secondes. Vous pouvez moduler cette durée dans les options (menu Affichage) ou directement dans la table 40,00 000050,00 0001'00, 00 01 10,00 0001 20,00 00 01 30. 21 effectué, les paramètres de taille d'image, fréquence et durée possible d'enregistrement s'affichent en dessous. Positionnez la bande au bon endroit, manuellement sur caméscope analogique ou via les commandes intégrées au logiciel sur caméscope DV, et cliquez sur Enregistrer. A l'issue de la capture, cliquez sur Arrêt et nommez le fichier ; il s'ajoutera à la banque Collections. Enrichissez-la encore de fichiers vidéo via Fichier, Importer (Ctrl+l).com ande> de ta caméra vidéo numérique.I 111 I QI I obi 441 » I de montage chronologique en déplaçant le point final de découpage. Attention : si vous augmentez de cette manière la durée d'affichage, le titre va empiéter sur la séquence suivante en fondu enchaîné. Pour éviter cela, il vous faudra repositionner manuellement la séquence suivante par un glisser/déplacer dans la ligne de montage chronologique. A l'inverse, vous pouvez privilégier le fondu enchaîné pour un titrage plus esthétique.
Le prix d'un montage pro Pour des transitions évoluées, effets et trucages vidéo, titrage avancé et outils pointus de montage, tournez-vous vers des logiciels de montage payants. Il existe un très large choix : des logiciels pro tels qu'Adobe Premiere 6.5 ("la" référence, env. 835 € 1 500 F), et des logiciels Affiner les séquences Insérez les séquences qui vous intéressent par cliquer/déplacer depuis la banque vers la table de montage. Pour supprimer un élément de la table de montage, sélectionnez-le et appuyez sur la touche Suppr. Pour fractionner un clip (trop Finaliser la vidéo En,gsslre, K 3e, oc, Péneihdeffle anntmoted Fortnum L4, » ib 2E. h 41 non na l'uns* C e6,04.11,1 Serleg Ecoeié 00.00.00 Movie Maker autorise le doublage son. Cliquez sur l'icône microphone dans la table de montage chronologique. Cliquez au besoin sur Modifier pour changer de périphérique E grand public offrant un large éventail de possibilités, comme Ulead Video Studio 6 (80 € 1520 F), Pinnacle Studio 8 (100 € 1650 F), Roxio VideoWave Movie Creator (80 E/520 F) ou Magix Video Deluxe 2.0 (50 € 1330 F). Ces programmes assurent l'authoring, pour graver des VCD, SVCD et DVD-vidéo lisibles sur un nombre croissant de lecteurs DVD de salon. long ou une mauvaise détection du changement de plan), cliquez tout d'abord sur le clip pour l'afficher dans la fenêtre de prévisualisation. A l'aide des boutons lecture/pause ou du curseur de la barre de recherche, positionnez la séquence à l'endroit de la coupure. Pour un calage à l'image près, jouez ensuite sur les boutons trame précédente/suivante. Cliquez sur le bouton Fractionner le clip (ci-contre). Pour ne retenir que les images intéressantes d'un clip,il faut d'enregistrement. Ajustez le niveau d'enregistrement (curseur) en vous fiant à l'index de volume. Cliquez sur Enregistrer et commentez en direct la vidéo qui défile en prévisualisation. Cliquez sur Arrêt et nommez le fichier son. Vous pouvez aussi inclure d'autres fichiers son, via Importer. La durée de ces fichiers sonores peut être modulée dans la table de montage chronologique de la même manière que pour un clip vidéo. Le fondu enchaîné audio est également possible. procéder de manière différente. Sélectionnez tout d'abord le clip dans la table de montage. Passez ensuite en mode "ligne de temps" en cliquant sur le bouton Chronologie de la table de montage (cicontre). Dans la fenêtre de prévisualisation, placez le curseur sur la première image à conserver (l'index, trait vertical, est envoyé Pour vérifier le tout, appelez d'un clic droit le menu contextuel de la table de montage et choisissez Lire toute la table de montage séquentiel/chronologie bouton ci-dessus). En cas de déséquilibre entre le son de la vidéo et le son ajouté, cliquez sur la balance audio de la table de montage chronologique et réglez le curseur en conséquence. Si tout c)4est OK, sauvegardez le projet par Fichier, Enregistrer le projet. dans le même esprit Vous trouvez que Movie Maker est trop compliqué malgré tout ? Pas de problème, il existe des logiciels qui vont encore plus loin dans la simplification du montage vidéo, tout en offrant paradoxalement plus de possibilités. C'est notamment le cas du module Cinemagic de VideoWave Movie Creator de Roxio (80 € 1520 F) ou de Muvee autoProducer de WSKA (50 € /330 F). Dans les deux cas, il suffit de choisir les fichiers vidéo, la musique d'accompagnement, le style de montage et de lancer la production. Le programme se chargera de tout et vous livrera une vidéo très correctement assemblée, avec un rythme dynamique et des transitions variées. simultanément dans la table de montage). A l'intérieur de celle-ci, déplacez le petit triangle situé à gauche (audessus de la vignette) jusqu'à l'index. Revenez ensuite à la fenêtre de prévisualisation et calez l'index à la fin de la séquence que vous souhaitez conserver. Dans la table de montage, déplacez cette fois le triangle de droite jusqu'au repère d'index. 4 I 11 114, 1 I Curseur de balance audio Sauvegardez la vidéo sur le disque dur d'un clic sur Enregistrer la séquence vidéo. vous pouvez également l'envoyer directement par mail ou sur un serveur mail en cliquant sur Envoyer. Ces sauvegardes/envois vidéo prennent du temps, car le programme doit effectuer le rendu final de la vidéo. IFE Piste viciée Pige eu& Janvier 2003 SVI71 169



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 211 janvier 2003 Page 1SVM numéro 211 janvier 2003 Page 2-3SVM numéro 211 janvier 2003 Page 4-5SVM numéro 211 janvier 2003 Page 6-7SVM numéro 211 janvier 2003 Page 8-9SVM numéro 211 janvier 2003 Page 10-11SVM numéro 211 janvier 2003 Page 12-13SVM numéro 211 janvier 2003 Page 14-15SVM numéro 211 janvier 2003 Page 16-17SVM numéro 211 janvier 2003 Page 18-19SVM numéro 211 janvier 2003 Page 20-21SVM numéro 211 janvier 2003 Page 22-23SVM numéro 211 janvier 2003 Page 24-25SVM numéro 211 janvier 2003 Page 26-27SVM numéro 211 janvier 2003 Page 28-29SVM numéro 211 janvier 2003 Page 30-31SVM numéro 211 janvier 2003 Page 32-33SVM numéro 211 janvier 2003 Page 34-35SVM numéro 211 janvier 2003 Page 36-37SVM numéro 211 janvier 2003 Page 38-39SVM numéro 211 janvier 2003 Page 40-41SVM numéro 211 janvier 2003 Page 42-43SVM numéro 211 janvier 2003 Page 44-45SVM numéro 211 janvier 2003 Page 46-47SVM numéro 211 janvier 2003 Page 48-49SVM numéro 211 janvier 2003 Page 50-51SVM numéro 211 janvier 2003 Page 52-53SVM numéro 211 janvier 2003 Page 54-55SVM numéro 211 janvier 2003 Page 56-57SVM numéro 211 janvier 2003 Page 58-59SVM numéro 211 janvier 2003 Page 60-61SVM numéro 211 janvier 2003 Page 62-63SVM numéro 211 janvier 2003 Page 64-65SVM numéro 211 janvier 2003 Page 66-67SVM numéro 211 janvier 2003 Page 68-69SVM numéro 211 janvier 2003 Page 70-71SVM numéro 211 janvier 2003 Page 72-73SVM numéro 211 janvier 2003 Page 74-75SVM numéro 211 janvier 2003 Page 76-77SVM numéro 211 janvier 2003 Page 78-79SVM numéro 211 janvier 2003 Page 80-81SVM numéro 211 janvier 2003 Page 82-83SVM numéro 211 janvier 2003 Page 84-85SVM numéro 211 janvier 2003 Page 86-87SVM numéro 211 janvier 2003 Page 88-89SVM numéro 211 janvier 2003 Page 90-91SVM numéro 211 janvier 2003 Page 92-93SVM numéro 211 janvier 2003 Page 94-95SVM numéro 211 janvier 2003 Page 96-97SVM numéro 211 janvier 2003 Page 98-99SVM numéro 211 janvier 2003 Page 100-101SVM numéro 211 janvier 2003 Page 102-103SVM numéro 211 janvier 2003 Page 104-105SVM numéro 211 janvier 2003 Page 106-107SVM numéro 211 janvier 2003 Page 108-109SVM numéro 211 janvier 2003 Page 110-111SVM numéro 211 janvier 2003 Page 112-113SVM numéro 211 janvier 2003 Page 114-115SVM numéro 211 janvier 2003 Page 116-117SVM numéro 211 janvier 2003 Page 118-119SVM numéro 211 janvier 2003 Page 120-121SVM numéro 211 janvier 2003 Page 122-123SVM numéro 211 janvier 2003 Page 124-125SVM numéro 211 janvier 2003 Page 126-127SVM numéro 211 janvier 2003 Page 128-129SVM numéro 211 janvier 2003 Page 130-131SVM numéro 211 janvier 2003 Page 132-133SVM numéro 211 janvier 2003 Page 134-135SVM numéro 211 janvier 2003 Page 136-137SVM numéro 211 janvier 2003 Page 138-139SVM numéro 211 janvier 2003 Page 140-141SVM numéro 211 janvier 2003 Page 142-143SVM numéro 211 janvier 2003 Page 144-145SVM numéro 211 janvier 2003 Page 146-147SVM numéro 211 janvier 2003 Page 148-149SVM numéro 211 janvier 2003 Page 150-151SVM numéro 211 janvier 2003 Page 152-153SVM numéro 211 janvier 2003 Page 154-155SVM numéro 211 janvier 2003 Page 156-157SVM numéro 211 janvier 2003 Page 158-159SVM numéro 211 janvier 2003 Page 160-161SVM numéro 211 janvier 2003 Page 162-163SVM numéro 211 janvier 2003 Page 164-165SVM numéro 211 janvier 2003 Page 166-167SVM numéro 211 janvier 2003 Page 168-169SVM numéro 211 janvier 2003 Page 170-171SVM numéro 211 janvier 2003 Page 172-173SVM numéro 211 janvier 2003 Page 174-175SVM numéro 211 janvier 2003 Page 176-177SVM numéro 211 janvier 2003 Page 178-179SVM numéro 211 janvier 2003 Page 180-181SVM numéro 211 janvier 2003 Page 182-183SVM numéro 211 janvier 2003 Page 184-185SVM numéro 211 janvier 2003 Page 186-187SVM numéro 211 janvier 2003 Page 188-189SVM numéro 211 janvier 2003 Page 190-191SVM numéro 211 janvier 2003 Page 192-193SVM numéro 211 janvier 2003 Page 194-195SVM numéro 211 janvier 2003 Page 196-197SVM numéro 211 janvier 2003 Page 198-199SVM numéro 211 janvier 2003 Page 200-201SVM numéro 211 janvier 2003 Page 202-203SVM numéro 211 janvier 2003 Page 204-205SVM numéro 211 janvier 2003 Page 206-207SVM numéro 211 janvier 2003 Page 208-209SVM numéro 211 janvier 2003 Page 210-211SVM numéro 211 janvier 2003 Page 212-213SVM numéro 211 janvier 2003 Page 214-215SVM numéro 211 janvier 2003 Page 216-217SVM numéro 211 janvier 2003 Page 218