SVM n°211 janvier 2003
SVM n°211 janvier 2003
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°211 de janvier 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 218

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... mode d'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 128 - 129  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
128 129
guide d'achat tableau de bord I fournisseurs d'accès Le podium des FAI Cela fait plus d'un an que, mois après mois, nous vous proposons deux types de mesures afin d'évaluer les performances des fournisseurs d'accès à Internet. Pour vous aider un peu plus dans votre choix du meilleur FAI, nous vous proposerons chaque mois deux podiums. Sur le premier monteront les trois FAI qui ont obtenu les meilleures mesures techniques. Mesures techniques Un classement un peu chamboulé, ce mois-ci. Avec une note générale de 6,7/10, 9 Online rétrograde de la LE PODIUM première à la troisième Wanadoo place. A Marseille, la connexion échouait 7 fois Cario sur 100. Mais il est difficile la 9 Online de le lui reprocher, tant la mécanique 9 Online est d'or- dinaire bien huilée. Wanadoo (7,6/10) en profite pour monter sur la première marche du podium : fiabilité exemplaire, meilleurs résultats pour le surf, téléchargements à vitesse grand V... difficile de Les mesures techniques de Wanadoo note générale 7.6110 temps de connexion 31.9 s taux de réussite 100% chargement page Web débit téléchargement 37 Kbits/s disponibilité messagerie 100% faire mieux. Il est talonné par Cario (7,1/10), qui confirme sa bonne forme en se classant une fois encore dans le peloton de tête. Suivent Tiscali et Free avec une note générale de 6,6/10. Ils ont en commun une fiabilité appréciable, Tiscali pouvant de plus faire valoir son bon débit de téléchargement, domaine où, nous l'avons maintes fois constaté, Free a encore des progrès à faire. En revanche, Tiscali gagnerait à être plus vif pour le surf. Club- Internet (6/10) et Oreka (5,7/10) ferment la marche, en affichant des taux de réussite à la connexion et des débits de téléchargement en retrait par rapport aux meilleurs. Mais rien de catastrophique : les séances de surf et l'accès à la messagerie restent dans la bonne moyenne. Ces dernières sont réalisées par ip-label. Après avoir testé l'accès Internet sur la plate-forme parisienne, ip-label a réalisé ses mesures à Marseille, ce mois-ci. Comme vous le remarquerez ci-dessous, seules les performances d'AOL ne sont pas testées. Puisque le FAI dispose d'une procédure de connexion particulière, il nous est impossible d'effectuer des mesures équitables. Le deuxième Taux de satisfaction Club-Internet qui, depuis deux mois, manquait le podium, parvient ce mois-ci à accrocher la troisième place qu'il partage avec Wanadoo. Grâce à de meilleures notes pour la qualité de sa hot-line et de son portail, le FAI se hisse ip-Label podium est celui des taux de satisfaction des Internautes à l'égard de leur FAI. Réalisée en partenariat avec Novatris, cette étude ne concerne que les cinq plus gros FAI. Quant aux autres — 9 Online, Oreka et Cario —, ils n'ont toujours pas suffisamment d'internautes issus du panel de Novatris pour que nous puissions faire les extrapolations statistiques adéquates. LE PODIUM la Free ▪ Tiscali ▪ Wanadoo/Club-lnternet pour la première fois sur le podium. Toujours premier, Free doit néanmoins faire face à une petite érosion de ses notes (satisfaction par rapport aux prix pratiqués et qualité des services Les taux de satisfaction de Free prix pratiqué 8.8110 e fiabilité de la connexion 7 6/10 vitesse de connexion 6 6/10 messagerie 7 4110 hot-line 6110 qualité du portail 7.3110 de messagerie). Tiscali, solide second, enregistre pourtant une moins bonne note sur ses prix. C'est sur ce dernier indice que, tous FAI confondus, les résultats sont les plus décevants : AOL et Wanadoo restent stables, alors que les autres accusent une baisse. Avec des indicateurs qui chutent depuis quelques mois, Wanadoo pourrait se retrouver dès le mois prochain au pied du podium. La filiale de France Télécom déçoit toujours les internautes par la vitesse de connexion proposée et les prix de ses forfaits. AOL ne quitte pas sa dernière place, alors que les notes attribuées par ses internautes sont stables, voire en augmentation : la notation de la vitesse de connexion passe ainsi de 4,4 à 5/10. Une progression que le FAI devra absolument confirmer les prochains mois. Méthodologie Enquête SVM/Novatris réalisée du 15 au 26 novembre 2002 auprès d'un échantillon de 1 707 internautes issus de l'ACCess Panel Novatris France rassemblant plus de 200 000 internautes âgés de 15 ans et plus et abonnés â leur domicile. Les données concernant Cario, Oreka et 9 Online sont pour l'instant trop faibles pour être représentatives. Les mesures techniques ont été réalisées par ip-label du 16 au 22 novembre 2002 sur le point d'accès de Marseille. AOL est hors concours, du fait de procédures de connexion et de communication non standard. 126 svm Janvier 2003
DÉVELOPPEZ VOS SITES TRANSACTIONNELS AVEC Des centaines d'exemples sur www.pcsoft.fr DEMANDEZ LE DOSSIER Province 04.67.032.032 www.p uev EIELIED PLATE-FORME INTÉGRÉE PROFESSIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT DE SITES INTERACTIFS TRANSACTIONNELS Concevez, Développez, Déployez, Maintenez, plus vite vos sites Internet et Intranet dynamiques avec WEBDEV 1.5 DES PERFORMANCES HORS DU COMMUN Développez tous les types de sites qui gèrent vos bases de données Que ce soit pour un INTRANET, local ou multi-sites, ou pour un site INTERNET, WEBDEV 1.5 intègre tous les outils nécessaires au développement d'un site transactionnel (pages générées à la volée). Commerce électronique gérant 200.000 références, planning, portail, annonces, gestion de stock. ou tout site spécifique est facilement réalisable avec WEBDEV. m Une plate-forme de développement totalement intégrée L'environnement professionnel de développement de WEBDEV est totalement intégré : Analyse, RAD, L4G, Gestion automatique de l'Euro, Dossier, Editeur de page WYSIWYG, CSS, SGBDR, Débogueur, Support de 13 langues, Test de montée en charge, Installation et Maintenance à distance (FTP), Administration, Statistiques de fréquentation... Tout est inclus, avec la même interface. WEBDEV génère automatiquement le code (Navigateur et Serveur) nécessaire à l'exécution de votre site. Tout est en français. MK. 41.111.LS La puissance WEBDEV permet jusqu'à plus de 1.000 connexions simultanées par serveur. Plusieurs serveurs parallèles sont possibles. Dopez un site statique existant WEBDEV permet également de faire évoluer un site statique existant vers un site transactionnel. Tous les traitements personnalisés deviennent possibles : CRM, prise de commande, gestion de stock en temps réel, paiement sécurisé... MySQL, Oracle, SQL Server, AS/400... Toutes les bases de données sont gérées avec WEBDEV : Hyper File bien entendu, mais également les bases de données du marché, relationnelles ou pas. m Un support professionnel WEBDEV est très convivial. PC SOFT apporte également un support de haut niveau à vos équipes : la Hot Line est gratuite'. Un cours d'autoformation est livré en standard. WINDEV, LE N °1 DES AGL WEBDEV est compatible avec WINDEV. De nombreux sites livrés Utilisez les sites prêts-à-l'emploi livrés, modifiez-les tout à fait librement ! Vous gagnerez beaucoup de temps. Testez ces exemples sur www.pcsoft.fr Vous aussi, développez plus vite pour INTERNET et INTRANET. Demandez le dossier gratuit..0...W1.m DR. P.. D. I ete=11.1 - jjc etak « _Waese DE DEVELOPPOIEDI VISUEL MER INEEDEIEI DORME" CONNECTEZ VOS BASES DE DONNÉES À VOS SITES INTERNET ET INTRANET E.2c...coma cle...110, DnDEp...I** E Eue. en.. roe A - SeJOlaSrrolslere Exemple de gestion de voyages Fournisseur Ofciel de la Préparation Olympique PC SOFT MeEilern MEAD r—m3 l'e—rtr, fnamee. bitern 1 ; —.3 "** E'EMErarh...menu Fun,. 1E* va « laIsde *Ems



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 211 janvier 2003 Page 1SVM numéro 211 janvier 2003 Page 2-3SVM numéro 211 janvier 2003 Page 4-5SVM numéro 211 janvier 2003 Page 6-7SVM numéro 211 janvier 2003 Page 8-9SVM numéro 211 janvier 2003 Page 10-11SVM numéro 211 janvier 2003 Page 12-13SVM numéro 211 janvier 2003 Page 14-15SVM numéro 211 janvier 2003 Page 16-17SVM numéro 211 janvier 2003 Page 18-19SVM numéro 211 janvier 2003 Page 20-21SVM numéro 211 janvier 2003 Page 22-23SVM numéro 211 janvier 2003 Page 24-25SVM numéro 211 janvier 2003 Page 26-27SVM numéro 211 janvier 2003 Page 28-29SVM numéro 211 janvier 2003 Page 30-31SVM numéro 211 janvier 2003 Page 32-33SVM numéro 211 janvier 2003 Page 34-35SVM numéro 211 janvier 2003 Page 36-37SVM numéro 211 janvier 2003 Page 38-39SVM numéro 211 janvier 2003 Page 40-41SVM numéro 211 janvier 2003 Page 42-43SVM numéro 211 janvier 2003 Page 44-45SVM numéro 211 janvier 2003 Page 46-47SVM numéro 211 janvier 2003 Page 48-49SVM numéro 211 janvier 2003 Page 50-51SVM numéro 211 janvier 2003 Page 52-53SVM numéro 211 janvier 2003 Page 54-55SVM numéro 211 janvier 2003 Page 56-57SVM numéro 211 janvier 2003 Page 58-59SVM numéro 211 janvier 2003 Page 60-61SVM numéro 211 janvier 2003 Page 62-63SVM numéro 211 janvier 2003 Page 64-65SVM numéro 211 janvier 2003 Page 66-67SVM numéro 211 janvier 2003 Page 68-69SVM numéro 211 janvier 2003 Page 70-71SVM numéro 211 janvier 2003 Page 72-73SVM numéro 211 janvier 2003 Page 74-75SVM numéro 211 janvier 2003 Page 76-77SVM numéro 211 janvier 2003 Page 78-79SVM numéro 211 janvier 2003 Page 80-81SVM numéro 211 janvier 2003 Page 82-83SVM numéro 211 janvier 2003 Page 84-85SVM numéro 211 janvier 2003 Page 86-87SVM numéro 211 janvier 2003 Page 88-89SVM numéro 211 janvier 2003 Page 90-91SVM numéro 211 janvier 2003 Page 92-93SVM numéro 211 janvier 2003 Page 94-95SVM numéro 211 janvier 2003 Page 96-97SVM numéro 211 janvier 2003 Page 98-99SVM numéro 211 janvier 2003 Page 100-101SVM numéro 211 janvier 2003 Page 102-103SVM numéro 211 janvier 2003 Page 104-105SVM numéro 211 janvier 2003 Page 106-107SVM numéro 211 janvier 2003 Page 108-109SVM numéro 211 janvier 2003 Page 110-111SVM numéro 211 janvier 2003 Page 112-113SVM numéro 211 janvier 2003 Page 114-115SVM numéro 211 janvier 2003 Page 116-117SVM numéro 211 janvier 2003 Page 118-119SVM numéro 211 janvier 2003 Page 120-121SVM numéro 211 janvier 2003 Page 122-123SVM numéro 211 janvier 2003 Page 124-125SVM numéro 211 janvier 2003 Page 126-127SVM numéro 211 janvier 2003 Page 128-129SVM numéro 211 janvier 2003 Page 130-131SVM numéro 211 janvier 2003 Page 132-133SVM numéro 211 janvier 2003 Page 134-135SVM numéro 211 janvier 2003 Page 136-137SVM numéro 211 janvier 2003 Page 138-139SVM numéro 211 janvier 2003 Page 140-141SVM numéro 211 janvier 2003 Page 142-143SVM numéro 211 janvier 2003 Page 144-145SVM numéro 211 janvier 2003 Page 146-147SVM numéro 211 janvier 2003 Page 148-149SVM numéro 211 janvier 2003 Page 150-151SVM numéro 211 janvier 2003 Page 152-153SVM numéro 211 janvier 2003 Page 154-155SVM numéro 211 janvier 2003 Page 156-157SVM numéro 211 janvier 2003 Page 158-159SVM numéro 211 janvier 2003 Page 160-161SVM numéro 211 janvier 2003 Page 162-163SVM numéro 211 janvier 2003 Page 164-165SVM numéro 211 janvier 2003 Page 166-167SVM numéro 211 janvier 2003 Page 168-169SVM numéro 211 janvier 2003 Page 170-171SVM numéro 211 janvier 2003 Page 172-173SVM numéro 211 janvier 2003 Page 174-175SVM numéro 211 janvier 2003 Page 176-177SVM numéro 211 janvier 2003 Page 178-179SVM numéro 211 janvier 2003 Page 180-181SVM numéro 211 janvier 2003 Page 182-183SVM numéro 211 janvier 2003 Page 184-185SVM numéro 211 janvier 2003 Page 186-187SVM numéro 211 janvier 2003 Page 188-189SVM numéro 211 janvier 2003 Page 190-191SVM numéro 211 janvier 2003 Page 192-193SVM numéro 211 janvier 2003 Page 194-195SVM numéro 211 janvier 2003 Page 196-197SVM numéro 211 janvier 2003 Page 198-199SVM numéro 211 janvier 2003 Page 200-201SVM numéro 211 janvier 2003 Page 202-203SVM numéro 211 janvier 2003 Page 204-205SVM numéro 211 janvier 2003 Page 206-207SVM numéro 211 janvier 2003 Page 208-209SVM numéro 211 janvier 2003 Page 210-211SVM numéro 211 janvier 2003 Page 212-213SVM numéro 211 janvier 2003 Page 214-215SVM numéro 211 janvier 2003 Page 216-217SVM numéro 211 janvier 2003 Page 218