SVM n°210 décembre 2002
SVM n°210 décembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°210 de décembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 214

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial jeu... quand le PC rêve de robot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
à la une SPECIAL JEU Quand le PC rêve de robot Ce qui va se passer pour Le secteur des jeux électroniques est une mine d'or qui justifie des recherches très pointues et donc coûteuses. A coups de milliards de dollars, les spécialistes de la 3D nous préparent des jeux toujours plus réalistes. Grâce aux joueurs, de plus en plus nombreux et de plus en plus exigeants, les technologies 3D progressent plus vite que de nombreux autres domaines. Car le jeu est une affaire sérieuse : en 2001, l'industrie du jeu vidéo s'est partagé un gâteau de 50 milliards de dollars (source Informa Media Group), dont 10 milliards consacrés aux seuls achats de matériels. Ce marché de masse entraîne une formidable surenchère technologique entre les différentes machines, consoles et PC, dédiées aux loisirs numériques. Quand la Playstation 2 est sortie, voilà deux ans, Sony annonçait fièrement que sa puce, contenant 43 millions de transistors gravés en 0,25 micron, pouvait traiter 66 millions de polygones par seconde. Un an plus tard, les dernières nées des consoles de nouvelle génération lui tiennent la dragée haute. Ainsi, la puce de la Gamecube affiche une capacité de 90 millions de polygones par seconde avec ses 51 millions de transistors gravés en 0,18 micron. Et la Xbox peut gérer sans sourciller plus de 116 millions de polygones à la seconde. Aujourd'hui, elles font pâles figures si on les compare au plus puissant des processeurs graphiques pour PC, le Radeon 9700 d'ATI, capable de traiter 325 millions de polygones/s avec ses 107 millions de transistors gravés en 0,15 micron. 60 svm Décembre 2002 Le PC étant toujours au top de la technologie, les constructeurs de consoles font désormais appel à ses spécialistes : ATI pour la Gamecube de Nintendo et nVidia pour la Xbox de Microsoft. Ce sont eux qui mettent au point les technos capables de rendre les jeux encore plus réalistes. Ils sont guidés dans leur travail par DirectX, l'API (interface pour la programmation d'application) de Microsoft, dont la version 9 va sortir dans quelques mois. Avec les nouvelles fonctions incluses dans cette mouture, l'objectif des constructeurs est toujours le même : décharger au maximum le processeur central des calculs géométriques nécessaires à la création d'une scène 3D. En effet, le fameux moteur Transform& Lighting des cartes graphiques, censé gérer le déplacement et l'éclairage des objets 3D, a montré ses limites. Il ne peut gérer qu'un nombre limité d'instructions prévues à l'avance. Le nouvel objectif est donc de le rendre totalement programmable afin d'offrir une plus grande liberté aux concepteurs de jeux. Cette fonction, appelée Vertex Shaders, va devenir bien plus flexible avec DirectX 9. L'animation des visages et des membres des personnages 3D va offrir de nouvelles possibilités. La gestion des textures devient, elle aussi, complètement programmable. Le but : pouvoir appliquer des effets toujours plus évolués. Ainsi, voir un animal ébrouer son pelage en temps réel, ou la barbe du héros pousser avec le temps, deviendra aussi parfait que dans la réalité. A.M.
La carte ultime Basée sur le Radeon 9700 Pro d'ATI, processeur graphique le plus puissant du moment, cette carte graphique affiche des performances époustouflantes, avec ses 128 Mo de mémoire DDR. Hercules a prévu un câble supplémentaire connecté à l'alimentation du PC pour lui fournir toute la puissance nécessaire. Des dissipateurs thermiques et un ventilateur silencieux assurent sa stabilité quand elle est exploitée à pleine puissance. La 3D Prophet 9700 Pro dispose aussi de sorties VGA, DVI-I, pour brancher un moniteur et un écran plat ou deux moniteurs, et S-vidéo pour la relier à un téléviseur. Hercules 3D Prophet 9700 Pro I vvww.hercules.ft l Env. 530 € (3 500 F) La vidéo sans fil Plus besoin d'acheter des mètres de câbles pour relier l'ordinateur de votre chambre à la télévision du salon. Le Wireless TV Show, composé d'un émetteur et d'un récepteur, restitue l'image et le son d'un PC ou d'un Mac sur une télévision grâce à une connexion par ondes radio jusqu'à 50 mètres en champ libre. On peut également le brancher sur une autre source vidéo, comme un lecteur DVD ou un magnétoscope, et le relier à un vidéoprojecteur. Il offre une résolution maximale de 1 280 x 1 024 et possède un filtre antiscintillement. AB Soft Wireless TV Show I www.absoft.fr Env. 190 « (1 250 F) Le PC extrême Voici une vraie bête de course équipée d'un P4 à 2,53 GHz, de 512Mo de mémoire DDR, d'un disque dur de 120 Go et d'une carte graphique ATI Radeon 9000 avec 128Mo de DDR. Et, cerise sur le gâteau, il embarque un graveur de DVD pour enregistrer des films ou stocker un maximum de données. Les prises Firewire et USB 2.0 assurent une connexion à toute vitesse avec de nombreux périphériques. Il est livré soit avec un moniteur 17 pouces, soit avec un écran plat 15 pouces ou 17 pouces, au choix. Packard Bell ixtreme 9546 Vidéo Dre@m Machine www.packardbell.fr I env. 1 999 € (13 100 F) avec moniteur 17 pouces. Promo) (box Après avoir baissé le prix de sa console vidéo de 279 € à 250 € (1 640F), Microsoft a trouvé un nouveau moyen pour doper les ventes de sa Xbox pendant les fêtes. Jusqu'à fin décembre, la console est vendue en pack avec les jeux Sega GT 2002, une simulation de course automobiles, et Jet Set Radio Future, un jeu d'action. Un joli cadeau d'environ 120 € (790F). Pas la peine de se ruer dans les magasins, d'après Microsoft, il devrait y en avoir suffisamment pour satisfaire la demande. www.xbox.com Dribblez à la souris Inutile de s'escrimer sur le joystick pour imiter le jeu de jambes de Zidane. Avec ce tapis antidérapant aux couleurs d'un vrai terrain de football, vous allez pouvoir donner la pleine mesure de votre talent. Sous licence officielle Fifa, cette pelouse interactive comporte trois capteurs verticaux capables de détecter les mouvements et actions du joueur (tir, passe, lob, etc.) et de les reproduire à l'écran en temps réel. Quatre présélections sont proposées afin d'obtenir une totale compatibilité avec les principaux jeux de football. www.thrustmasterfr Mordez l'asphalte Ce volant à retour de force, conçu pour la Playstation 2, permet de ressentir toutes les sensations de la conduite virtuelle. Montées sur un socle lourd, les pédales autorisent des accélérations et des freinages de précision. Ses poignées caoutchoutées assurent une bonne prise en main et ses commandes très rapidement accessibles servent à naviguer dans les menus. De quoi s'éclater sur Gran Turismo 3 ou V-Rally. www.logitech.com Décembre 2002 svm 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 210 décembre 2002 Page 1SVM numéro 210 décembre 2002 Page 2-3SVM numéro 210 décembre 2002 Page 4-5SVM numéro 210 décembre 2002 Page 6-7SVM numéro 210 décembre 2002 Page 8-9SVM numéro 210 décembre 2002 Page 10-11SVM numéro 210 décembre 2002 Page 12-13SVM numéro 210 décembre 2002 Page 14-15SVM numéro 210 décembre 2002 Page 16-17SVM numéro 210 décembre 2002 Page 18-19SVM numéro 210 décembre 2002 Page 20-21SVM numéro 210 décembre 2002 Page 22-23SVM numéro 210 décembre 2002 Page 24-25SVM numéro 210 décembre 2002 Page 26-27SVM numéro 210 décembre 2002 Page 28-29SVM numéro 210 décembre 2002 Page 30-31SVM numéro 210 décembre 2002 Page 32-33SVM numéro 210 décembre 2002 Page 34-35SVM numéro 210 décembre 2002 Page 36-37SVM numéro 210 décembre 2002 Page 38-39SVM numéro 210 décembre 2002 Page 40-41SVM numéro 210 décembre 2002 Page 42-43SVM numéro 210 décembre 2002 Page 44-45SVM numéro 210 décembre 2002 Page 46-47SVM numéro 210 décembre 2002 Page 48-49SVM numéro 210 décembre 2002 Page 50-51SVM numéro 210 décembre 2002 Page 52-53SVM numéro 210 décembre 2002 Page 54-55SVM numéro 210 décembre 2002 Page 56-57SVM numéro 210 décembre 2002 Page 58-59SVM numéro 210 décembre 2002 Page 60-61SVM numéro 210 décembre 2002 Page 62-63SVM numéro 210 décembre 2002 Page 64-65SVM numéro 210 décembre 2002 Page 66-67SVM numéro 210 décembre 2002 Page 68-69SVM numéro 210 décembre 2002 Page 70-71SVM numéro 210 décembre 2002 Page 72-73SVM numéro 210 décembre 2002 Page 74-75SVM numéro 210 décembre 2002 Page 76-77SVM numéro 210 décembre 2002 Page 78-79SVM numéro 210 décembre 2002 Page 80-81SVM numéro 210 décembre 2002 Page 82-83SVM numéro 210 décembre 2002 Page 84-85SVM numéro 210 décembre 2002 Page 86-87SVM numéro 210 décembre 2002 Page 88-89SVM numéro 210 décembre 2002 Page 90-91SVM numéro 210 décembre 2002 Page 92-93SVM numéro 210 décembre 2002 Page 94-95SVM numéro 210 décembre 2002 Page 96-97SVM numéro 210 décembre 2002 Page 98-99SVM numéro 210 décembre 2002 Page 100-101SVM numéro 210 décembre 2002 Page 102-103SVM numéro 210 décembre 2002 Page 104-105SVM numéro 210 décembre 2002 Page 106-107SVM numéro 210 décembre 2002 Page 108-109SVM numéro 210 décembre 2002 Page 110-111SVM numéro 210 décembre 2002 Page 112-113SVM numéro 210 décembre 2002 Page 114-115SVM numéro 210 décembre 2002 Page 116-117SVM numéro 210 décembre 2002 Page 118-119SVM numéro 210 décembre 2002 Page 120-121SVM numéro 210 décembre 2002 Page 122-123SVM numéro 210 décembre 2002 Page 124-125SVM numéro 210 décembre 2002 Page 126-127SVM numéro 210 décembre 2002 Page 128-129SVM numéro 210 décembre 2002 Page 130-131SVM numéro 210 décembre 2002 Page 132-133SVM numéro 210 décembre 2002 Page 134-135SVM numéro 210 décembre 2002 Page 136-137SVM numéro 210 décembre 2002 Page 138-139SVM numéro 210 décembre 2002 Page 140-141SVM numéro 210 décembre 2002 Page 142-143SVM numéro 210 décembre 2002 Page 144-145SVM numéro 210 décembre 2002 Page 146-147SVM numéro 210 décembre 2002 Page 148-149SVM numéro 210 décembre 2002 Page 150-151SVM numéro 210 décembre 2002 Page 152-153SVM numéro 210 décembre 2002 Page 154-155SVM numéro 210 décembre 2002 Page 156-157SVM numéro 210 décembre 2002 Page 158-159SVM numéro 210 décembre 2002 Page 160-161SVM numéro 210 décembre 2002 Page 162-163SVM numéro 210 décembre 2002 Page 164-165SVM numéro 210 décembre 2002 Page 166-167SVM numéro 210 décembre 2002 Page 168-169SVM numéro 210 décembre 2002 Page 170-171SVM numéro 210 décembre 2002 Page 172-173SVM numéro 210 décembre 2002 Page 174-175SVM numéro 210 décembre 2002 Page 176-177SVM numéro 210 décembre 2002 Page 178-179SVM numéro 210 décembre 2002 Page 180-181SVM numéro 210 décembre 2002 Page 182-183SVM numéro 210 décembre 2002 Page 184-185SVM numéro 210 décembre 2002 Page 186-187SVM numéro 210 décembre 2002 Page 188-189SVM numéro 210 décembre 2002 Page 190-191SVM numéro 210 décembre 2002 Page 192-193SVM numéro 210 décembre 2002 Page 194-195SVM numéro 210 décembre 2002 Page 196-197SVM numéro 210 décembre 2002 Page 198-199SVM numéro 210 décembre 2002 Page 200-201SVM numéro 210 décembre 2002 Page 202-203SVM numéro 210 décembre 2002 Page 204-205SVM numéro 210 décembre 2002 Page 206-207SVM numéro 210 décembre 2002 Page 208-209SVM numéro 210 décembre 2002 Page 210-211SVM numéro 210 décembre 2002 Page 212-213SVM numéro 210 décembre 2002 Page 214