SVM n°210 décembre 2002
SVM n°210 décembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°210 de décembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 214

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial jeu... quand le PC rêve de robot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
L a micro est partout ! Non, ce n'est pas un slogan. Encore moins un cri du coeur. Juste une évidence. Vous en êtes sûrement convaincus. Mais pas autant que nous qui, de notre poste d'observation privilégié, avons, tels des Darwin en herbe, cherché les liens de parenté entre le PC et les objets et jouets qui peuplent notre quotidien. Inutile ici, d'aller courir les registres de naissance et autres fonts baptismaux. Ces filiations-là se créent devant nos yeux, entre nos mains. Un exemple ? Prenez Aibo, ce petit chien robot conçu par Sony. Il est arrivé à la rédaction, dans une quasi-indifférence, sagement rangé dans son sac de transport. Il ne payait vraiment pas de mine, notre pauvre cybertoutou. Amorphe, démantibulé, sourd à nos ordres et inerte devant sa petite balle rose. Impossible de lui faire quitter sa position foetale. Les remarques.5 commencent aussitôt à fuser : "C'est ça ton robot ? Pas très interactif ! ; "Regarde, il n'arrive même pas à garder la tête droite !' ; "Il n'amuserait pas cinq minutes mon fils de trois ans ! ". C'est vrai qu'il n'a rien du chien d'arrêt, notre robot ! "Normal, nous dit le constructeur, il est équipé d'un Memory Stick rose. Ce n'est donc qu'un bébé DOSSIER RÉALISÉ PAR Jacques HarbonnEric Le Bourlout Philippe Le Vaillant Amine Meslem Nicolas Robaux 56 svm Décembre 2002 j CONCOURS GAGIti LER OBOTCHIEN Ale
r) r\chien. Il va falloir que vous l'éduquiez pendant quatre mois avant qu'il arrive à un âge plus adulte et qu'il puisse évoluer dans ses comportements." Quatre mois ! Ce n'est certes pas énorme pour gagner quelques années de maturité, mais là on n'a pas le temps. La solution ? Offrir un nouveau Memory Stick, de couleur bleue cette fois-ci, à notre Aibo. Aussitôt dit, aussitôt fait, remplacement de la mémoire et mise en marche de notre petit robot. Et voilà notre Aibo, comme s'il venait de se réveiller, s'étirant et émettant ses premiers sons. Il a déjà l'air beaucoup plus sympathique. A peine une petite maladresse pour se mettre sur ses pattes et il commence à s'intéresser à sa balle rose, la poussant, jouant avec. Tout comme le ferait un chien. Du coup, il devient intéressant. Chacun y va de sa petite caresse, de son petit encouragement... et Aibo, enfin très cabot, nous fait savoir d'un jappement électronique qu'il apprécie que l'on s'occupe de lui. En quelques minutes, tout a basculé. Le petit jouet, dont personne ne voulait, est devenu le centre d'attraction. Tout le monde est penaud devant les prouesses de l'animal. C'est à ce moment-là aussi que l'on s'intéresse à ce qu'il a dans le ventre. Processeur, mémoire, capteurs, intelligence artificielle : nous ne parlons plus d'un robot et encore moins d'un chien, mais bel et bien d'un PC dont on jaugerait la configuration. En 1981, alors qu'IBM venait à peine de donner naissance au Personal Computer, tout le monde était déjà penché sur le berceau du nouveau-né pour lui prédire un avenir des plus radieux. Il allait envahir notre quotidien et s'imposer comme l'outil de tous nos loisirs. Vingt ans après, il s'est effectivement vendu à des dizaines de millions d'exemplaires. Mais au lieu de devenir un père de famille bien tranquille, le PC s'est fait déposséder de son héritage par sa descendance. Eh, oui ! Si la micro a envahi notre quotidien, c'est que notre quotidien a vampirisé la micro, en puisant tout ce qu'elle a de meilleur. Si, comme nous l'avons vu, il en est ainsi de l'Aibo, que dire des consoles qui affichent des images 3D à couper le souffle, des téléphones qui se mettent à jouer en Java, ou des jeux vidéo qui s'ingénient à rendre nos adversaires virtuels toujours plus intelligents. Oui, la micro est vraiment partout. P.L.V. intelligence Toujours plus réalistes, les jeux sont dopés à l'intelligence artificielle, et bientôt, aux réseaux neuronaux. p 58 rue& Augmenter toujours la vitesse de calcul pour des effets saisissants en 3D, c'est l'obsession des concepteurs. p.60 mobilité Des réseaux accessibles de partout et depuis n'importe quel type d'appareil, c'est tout l'enjeu des technologies sans fil. p.62 eaLm iP4ew os. acou Toute une série de nouvelles normes font leur apparition pour vous offrir des ambiances sonores dignes d'un film à grand spectacle. p 64 les nouvelles technos du jeu p 66 concours SVM p.70 Décembre 2002 svm 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 210 décembre 2002 Page 1SVM numéro 210 décembre 2002 Page 2-3SVM numéro 210 décembre 2002 Page 4-5SVM numéro 210 décembre 2002 Page 6-7SVM numéro 210 décembre 2002 Page 8-9SVM numéro 210 décembre 2002 Page 10-11SVM numéro 210 décembre 2002 Page 12-13SVM numéro 210 décembre 2002 Page 14-15SVM numéro 210 décembre 2002 Page 16-17SVM numéro 210 décembre 2002 Page 18-19SVM numéro 210 décembre 2002 Page 20-21SVM numéro 210 décembre 2002 Page 22-23SVM numéro 210 décembre 2002 Page 24-25SVM numéro 210 décembre 2002 Page 26-27SVM numéro 210 décembre 2002 Page 28-29SVM numéro 210 décembre 2002 Page 30-31SVM numéro 210 décembre 2002 Page 32-33SVM numéro 210 décembre 2002 Page 34-35SVM numéro 210 décembre 2002 Page 36-37SVM numéro 210 décembre 2002 Page 38-39SVM numéro 210 décembre 2002 Page 40-41SVM numéro 210 décembre 2002 Page 42-43SVM numéro 210 décembre 2002 Page 44-45SVM numéro 210 décembre 2002 Page 46-47SVM numéro 210 décembre 2002 Page 48-49SVM numéro 210 décembre 2002 Page 50-51SVM numéro 210 décembre 2002 Page 52-53SVM numéro 210 décembre 2002 Page 54-55SVM numéro 210 décembre 2002 Page 56-57SVM numéro 210 décembre 2002 Page 58-59SVM numéro 210 décembre 2002 Page 60-61SVM numéro 210 décembre 2002 Page 62-63SVM numéro 210 décembre 2002 Page 64-65SVM numéro 210 décembre 2002 Page 66-67SVM numéro 210 décembre 2002 Page 68-69SVM numéro 210 décembre 2002 Page 70-71SVM numéro 210 décembre 2002 Page 72-73SVM numéro 210 décembre 2002 Page 74-75SVM numéro 210 décembre 2002 Page 76-77SVM numéro 210 décembre 2002 Page 78-79SVM numéro 210 décembre 2002 Page 80-81SVM numéro 210 décembre 2002 Page 82-83SVM numéro 210 décembre 2002 Page 84-85SVM numéro 210 décembre 2002 Page 86-87SVM numéro 210 décembre 2002 Page 88-89SVM numéro 210 décembre 2002 Page 90-91SVM numéro 210 décembre 2002 Page 92-93SVM numéro 210 décembre 2002 Page 94-95SVM numéro 210 décembre 2002 Page 96-97SVM numéro 210 décembre 2002 Page 98-99SVM numéro 210 décembre 2002 Page 100-101SVM numéro 210 décembre 2002 Page 102-103SVM numéro 210 décembre 2002 Page 104-105SVM numéro 210 décembre 2002 Page 106-107SVM numéro 210 décembre 2002 Page 108-109SVM numéro 210 décembre 2002 Page 110-111SVM numéro 210 décembre 2002 Page 112-113SVM numéro 210 décembre 2002 Page 114-115SVM numéro 210 décembre 2002 Page 116-117SVM numéro 210 décembre 2002 Page 118-119SVM numéro 210 décembre 2002 Page 120-121SVM numéro 210 décembre 2002 Page 122-123SVM numéro 210 décembre 2002 Page 124-125SVM numéro 210 décembre 2002 Page 126-127SVM numéro 210 décembre 2002 Page 128-129SVM numéro 210 décembre 2002 Page 130-131SVM numéro 210 décembre 2002 Page 132-133SVM numéro 210 décembre 2002 Page 134-135SVM numéro 210 décembre 2002 Page 136-137SVM numéro 210 décembre 2002 Page 138-139SVM numéro 210 décembre 2002 Page 140-141SVM numéro 210 décembre 2002 Page 142-143SVM numéro 210 décembre 2002 Page 144-145SVM numéro 210 décembre 2002 Page 146-147SVM numéro 210 décembre 2002 Page 148-149SVM numéro 210 décembre 2002 Page 150-151SVM numéro 210 décembre 2002 Page 152-153SVM numéro 210 décembre 2002 Page 154-155SVM numéro 210 décembre 2002 Page 156-157SVM numéro 210 décembre 2002 Page 158-159SVM numéro 210 décembre 2002 Page 160-161SVM numéro 210 décembre 2002 Page 162-163SVM numéro 210 décembre 2002 Page 164-165SVM numéro 210 décembre 2002 Page 166-167SVM numéro 210 décembre 2002 Page 168-169SVM numéro 210 décembre 2002 Page 170-171SVM numéro 210 décembre 2002 Page 172-173SVM numéro 210 décembre 2002 Page 174-175SVM numéro 210 décembre 2002 Page 176-177SVM numéro 210 décembre 2002 Page 178-179SVM numéro 210 décembre 2002 Page 180-181SVM numéro 210 décembre 2002 Page 182-183SVM numéro 210 décembre 2002 Page 184-185SVM numéro 210 décembre 2002 Page 186-187SVM numéro 210 décembre 2002 Page 188-189SVM numéro 210 décembre 2002 Page 190-191SVM numéro 210 décembre 2002 Page 192-193SVM numéro 210 décembre 2002 Page 194-195SVM numéro 210 décembre 2002 Page 196-197SVM numéro 210 décembre 2002 Page 198-199SVM numéro 210 décembre 2002 Page 200-201SVM numéro 210 décembre 2002 Page 202-203SVM numéro 210 décembre 2002 Page 204-205SVM numéro 210 décembre 2002 Page 206-207SVM numéro 210 décembre 2002 Page 208-209SVM numéro 210 décembre 2002 Page 210-211SVM numéro 210 décembre 2002 Page 212-213SVM numéro 210 décembre 2002 Page 214