SVM n°210 décembre 2002
SVM n°210 décembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°210 de décembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 214

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial jeu... quand le PC rêve de robot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Publi information Nouveau kit piéton sans fil BluetoothTM d Motorola : indispensable pour tous ceux qui préfèrent avoir autre chose dans les main que leur téléphone portable. AVIS Une détermination incroyable sur votre visage. Chaque neu se concentre sur la mission à accomplir. Cette fois, c'est sût ; vous y arriver. Vous allez atteindre e niveau 2 de Stuntman- dans quelques secondes... C'est alors que votre portable sonne, le générique de « L'Agence tous risques » retentit dans toute la pièce. Vos yeux se détournent de l'écran une fraction de seconde. Zut !!! « Game over ! », la partie est finie. Certes votre portable est incontournable pour profiter au maximum de la vie. Mais il y a des moments où vous ne souhaitez pas être interrompu. C'est là qu'intervient le kit piéton sans fil Motorola Bluetooth:" Ce petit casque profilé fait partie de ces inventions dont on se demande pourquoi personne ne les avaient imaginées auparavant. Il a un très beau design et surtout il est sans fil, ce qui signifie que vous pouvez recevoir et émettre des appels sur votre portable sans que vos mains quittent la console. agie sans fil est pour lidts'commandes pour téléviseur giles écouteurs stéréo à infrarouge, ous risquez d'être surpris. Le kit piéton otorola offre une technologie de pointe a‘ cc un son numérique très performant si le combiné de votre portable n'est pas éloigné de plus de 10 mètres, et intègre un système infaillible de composition de numéro à commande vocale. Léger et agréable à porter, il n'a pas besoin de « voir » votre téléphone pour communiquer. La technologie qui a permis de mettre au point cet élégant appareil, a été baptisée Bluetooth:" C'est peut-être un drôle de nom mais le résultat est assez incroyable. Pour expliquer les choses simplement, cette technologie basée sur les ondes radio donne aux systèmes de données la possibilité de « parler » entre eux sans câbles de connexion. Motorola est un pionnier dans l'univers de Bluetooth et les perspectives de développement sont immenses. Ce kit piéton n'est que le début de l'aventure. Avec Bluetooth:" votre assistant personnel peut automatiquement se connecter à votre PC de bureau sans fil ; votre ordinateur portable et votre imprimante peuvent travailler ensemble sans que vous ayez à vous encombrer de câbles de connexion. Mais ce n'est pas tout. Dans un futur proche, il suffira que nous quittions notre maison pour que notre voiture allume l'autoradio et règle la température intérieure... Si, comme moi, vous avez des choses bien plus intéressantes à faire avec vos mains que tenir votre portable, je vous recommande vivement d'aller découvrir le kit piéton sans fil Bluetooth de Motorola (vous le trouverez dans le commerce chez tous les revendeurs de téléphones portables et en ligne sur www.hellomoto.com Cet appareil signé Motorola est le pluslégant du marché et est coitpatible avec tous les portab s acceptant la norme Bluetooth:" i je l'ai acheté sans hésitation et j'ai bien'intention d'arriver au niveau 2 de Stuntman vant Noël (2003 ! !), et devenir un MOTOG ER.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 210 décembre 2002 Page 1SVM numéro 210 décembre 2002 Page 2-3SVM numéro 210 décembre 2002 Page 4-5SVM numéro 210 décembre 2002 Page 6-7SVM numéro 210 décembre 2002 Page 8-9SVM numéro 210 décembre 2002 Page 10-11SVM numéro 210 décembre 2002 Page 12-13SVM numéro 210 décembre 2002 Page 14-15SVM numéro 210 décembre 2002 Page 16-17SVM numéro 210 décembre 2002 Page 18-19SVM numéro 210 décembre 2002 Page 20-21SVM numéro 210 décembre 2002 Page 22-23SVM numéro 210 décembre 2002 Page 24-25SVM numéro 210 décembre 2002 Page 26-27SVM numéro 210 décembre 2002 Page 28-29SVM numéro 210 décembre 2002 Page 30-31SVM numéro 210 décembre 2002 Page 32-33SVM numéro 210 décembre 2002 Page 34-35SVM numéro 210 décembre 2002 Page 36-37SVM numéro 210 décembre 2002 Page 38-39SVM numéro 210 décembre 2002 Page 40-41SVM numéro 210 décembre 2002 Page 42-43SVM numéro 210 décembre 2002 Page 44-45SVM numéro 210 décembre 2002 Page 46-47SVM numéro 210 décembre 2002 Page 48-49SVM numéro 210 décembre 2002 Page 50-51SVM numéro 210 décembre 2002 Page 52-53SVM numéro 210 décembre 2002 Page 54-55SVM numéro 210 décembre 2002 Page 56-57SVM numéro 210 décembre 2002 Page 58-59SVM numéro 210 décembre 2002 Page 60-61SVM numéro 210 décembre 2002 Page 62-63SVM numéro 210 décembre 2002 Page 64-65SVM numéro 210 décembre 2002 Page 66-67SVM numéro 210 décembre 2002 Page 68-69SVM numéro 210 décembre 2002 Page 70-71SVM numéro 210 décembre 2002 Page 72-73SVM numéro 210 décembre 2002 Page 74-75SVM numéro 210 décembre 2002 Page 76-77SVM numéro 210 décembre 2002 Page 78-79SVM numéro 210 décembre 2002 Page 80-81SVM numéro 210 décembre 2002 Page 82-83SVM numéro 210 décembre 2002 Page 84-85SVM numéro 210 décembre 2002 Page 86-87SVM numéro 210 décembre 2002 Page 88-89SVM numéro 210 décembre 2002 Page 90-91SVM numéro 210 décembre 2002 Page 92-93SVM numéro 210 décembre 2002 Page 94-95SVM numéro 210 décembre 2002 Page 96-97SVM numéro 210 décembre 2002 Page 98-99SVM numéro 210 décembre 2002 Page 100-101SVM numéro 210 décembre 2002 Page 102-103SVM numéro 210 décembre 2002 Page 104-105SVM numéro 210 décembre 2002 Page 106-107SVM numéro 210 décembre 2002 Page 108-109SVM numéro 210 décembre 2002 Page 110-111SVM numéro 210 décembre 2002 Page 112-113SVM numéro 210 décembre 2002 Page 114-115SVM numéro 210 décembre 2002 Page 116-117SVM numéro 210 décembre 2002 Page 118-119SVM numéro 210 décembre 2002 Page 120-121SVM numéro 210 décembre 2002 Page 122-123SVM numéro 210 décembre 2002 Page 124-125SVM numéro 210 décembre 2002 Page 126-127SVM numéro 210 décembre 2002 Page 128-129SVM numéro 210 décembre 2002 Page 130-131SVM numéro 210 décembre 2002 Page 132-133SVM numéro 210 décembre 2002 Page 134-135SVM numéro 210 décembre 2002 Page 136-137SVM numéro 210 décembre 2002 Page 138-139SVM numéro 210 décembre 2002 Page 140-141SVM numéro 210 décembre 2002 Page 142-143SVM numéro 210 décembre 2002 Page 144-145SVM numéro 210 décembre 2002 Page 146-147SVM numéro 210 décembre 2002 Page 148-149SVM numéro 210 décembre 2002 Page 150-151SVM numéro 210 décembre 2002 Page 152-153SVM numéro 210 décembre 2002 Page 154-155SVM numéro 210 décembre 2002 Page 156-157SVM numéro 210 décembre 2002 Page 158-159SVM numéro 210 décembre 2002 Page 160-161SVM numéro 210 décembre 2002 Page 162-163SVM numéro 210 décembre 2002 Page 164-165SVM numéro 210 décembre 2002 Page 166-167SVM numéro 210 décembre 2002 Page 168-169SVM numéro 210 décembre 2002 Page 170-171SVM numéro 210 décembre 2002 Page 172-173SVM numéro 210 décembre 2002 Page 174-175SVM numéro 210 décembre 2002 Page 176-177SVM numéro 210 décembre 2002 Page 178-179SVM numéro 210 décembre 2002 Page 180-181SVM numéro 210 décembre 2002 Page 182-183SVM numéro 210 décembre 2002 Page 184-185SVM numéro 210 décembre 2002 Page 186-187SVM numéro 210 décembre 2002 Page 188-189SVM numéro 210 décembre 2002 Page 190-191SVM numéro 210 décembre 2002 Page 192-193SVM numéro 210 décembre 2002 Page 194-195SVM numéro 210 décembre 2002 Page 196-197SVM numéro 210 décembre 2002 Page 198-199SVM numéro 210 décembre 2002 Page 200-201SVM numéro 210 décembre 2002 Page 202-203SVM numéro 210 décembre 2002 Page 204-205SVM numéro 210 décembre 2002 Page 206-207SVM numéro 210 décembre 2002 Page 208-209SVM numéro 210 décembre 2002 Page 210-211SVM numéro 210 décembre 2002 Page 212-213SVM numéro 210 décembre 2002 Page 214