SVM n°210 décembre 2002
SVM n°210 décembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°210 de décembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 214

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial jeu... quand le PC rêve de robot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 142 - 143  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
142 143
guide d'achat passer au home cinéma tal. L'intérêt du home cinéma sur PC n'en demeure pas moins avéré pour diverses raisons. Outre son prix qui reste inférieur, le lecteur DVD informatique lit sans problème les CD/DVD gravés, et cela quel qu'en soit le format. Si les DVD de salon actuels lisent, eux aussi, en grande majorité les supports gravés, ils butent le plus souvent sur le format mini-DVD (DVD-vidéo sur CD, aussi appelé cDVD), qui constitue le support de choix pour les amateurs désireux de graver leurs vidéos personnelles enregistrées sur un caméscope numérique DV (en attendant la démocratisation des graveurs DVD et, surtout, des supports DVD-R en France). Autre limitation du lecteur DVD de salon : la non-reconnaissance du format DivX par la quasi-totalité des lecteurs, le premier modèle compatible venant tout juste de sortir. Si le format DivX ne peut prétendre au même niveau de qualité que le DVDvidéo, il offre toutefois un excellent rendu d'image et de son (parfois même en 5.1) et connaît une grande vogue sur Internet. Le home cinéma sur PC tire parti du lecteur DVD et de son logiciel, ainsi que de la puissance de traitement du processeur principal et des processeurs vidéo et sonore de la configuration. Mais pour offrir du vrai home cinéma, le PC doit être complété sur le plan de l'image et du son. Il faudra donc le doter d'un écran plus large, en le reliant à un téléviseur ou en recourant aux services d'un vidéoprojecteur. Côté son, la machine sera équipée d'une batterie d'enceintes 5.1, avec ou sans décodeur Dolby Digital intégré, selon que le son issu du PC est déjà décodé ou non. Enfin, un système de télécommande offrira un confort de navigation autrement plus convivial que la navigation à la souris, même s'il s'agit d'un modèle sans fil. Jacques Harbonn142 SVITII Décembre 2002 LES MATÉRIELS NÉCESSAIRES Du plus simple au plus coûteux Le décodeur-ampli- L'ordinateur enceintes 5.1 Le vidéoprojecteur Toute configuration d'entrée de gamme récente assure la décompression Mpeg-2 logicielle pour la lecture de DVD-vidéo. Mais on peut encore l'accélérer avec une carte graphique spécifique. Une configuration ancienne peu puissante exigera une carte de décompression Mpeg-2 dédiée. A partir de 1000 € (6 500 F) Le PC qui servira de base à votre station de home cinéma n'a nul besoin d'être très puissant : un processeur cadencé à 600 MHz ! suffira à assurer le décodage Mpeg-2 indispensable à la lecture d'un DVD-vidéo. Il est même possible de descendre encore en puissance si ce décodage Mpeg-2 est confié à une carte spécialisée, une vieille configuration équipée d'un processeur cadencé à 200 MHz pouvant suffire ! En l'absence de carte de décompression Mpeg-2 dédiée, l'accélération Mpeg-2 peut aussi être confiée au processeur graphique qui se chargera de toute la phase de décodage es images. En pratique, il (aura se tourner vers des cartes raphiques à base de proces- o 0009sot * Le décodage 5.1 peut être assuré par la carte son ou le système d'enceintes, la qualité de décodage étant identique. Pour disposer d'un ampli puissant et d'enceintes de qualité, il faut se toumer vers le home cinéma classique, les kits dédiés à la micro étant souvent limités. De 100 à 1000 € (650 à 6 500 F) seurs graphiques ATI Radeon ou nVidia GeForce 4 pour profiter pleinement de cette accélération Mpeg-2 hardware. La carte graphique ou de décompression Mpeg-2 sera aussi mise à contribution pour assurer la liaison TV. Dans ce domaine, si les cartes de décompression Mpeg-2 l'emportent, la plupart des cartes graphiques actuelles offrent des sorties d'un bon niveau de qualité. La liaison avec le téléviseur peut être assurée de trois manières différentes. La liaison vidéo composite RCA, la plus répandue, offre également la moins bonne qualité d'image. Si la carte graphique et le téléviseur sont dotés d'une connexion S-Vidéo, il convient de la privilégier, le bonus qualité n'étant pas C'est la Rolis des systèmes de visualisation, mais c'est cher. Si la résolution peut se limiter au 800 x 600, l'entrée DVI (si la carte graphique en est dotée), le contraste et la puissance élevés sont des atouts, tout comme la technologie DLP, plus fidèle que le classique tri-LCD. négligeable (couleurs plus pures). La meilleure liaison, RVB, n'est que rarement possible : carte de décompression, Real Magic Xcard avec son ! extension Péritel. Si le PC né ! dispose pas d'une sortie TV, la, liaison au téléviseur peut être ! assurée par un convertisseur] externe VGA/TV. Toutefois, si le prix n'est pas excessif (100 € 1650 F), la qualité d'affichage reste en deçà des sorties TV intégrées. Le vidéoprojecteur, et ses ! images de plusieurs mètres dé diagonale, est une alternativ luxueuse à la télévision. Mais ce gigantisme se paye. Le prix ! d'achat des modèles les moins onéreux (1 900 € /12 500 F) lest réserve déjà à une clientèle ! aisée. Quant aux modèles de milieu et de haut de gamme,
Inter 845 PE Inter 845GE jr:auporting li'rEàyfill rjEvridy Ebr CHIPSET CHIPSET rhreading Technology QDI Computer France 6, bld du Général Leclerc Bât. C - 12ème étage 92115 Clichy Tél : 0141409670 Fax : 0141270514 PlatiniX 8/333-6A Processeur : Inter Pentium* 4 Socket 478 Chipset : Inter 845GE/ICH4 (Inter Extreme Graphics intégré) FSB : 533/400MHz Mémoire : 2 slots DDR333 Connecteurs : 1AGP, 6PCI (format ATX) Fonctions intégrées : Son Surround 5.1 et sortie audio 6 canaux Connecteurs externes : 6 ports USB 2.0 IAA : Supporte Inter Application Accelerator, pilote indus sur le =.fiet CD-ROM d'installation fourni Innovations QDI : Hyper-Threading Detector, StepEasy II, LogoEasy II, RecoveryEasy II, SpeedEasy II, BootEasy, BlOS-ProtectEasy, Hardware Doctor, CPU Triple Protection QUI IWONLBCLASS MAINBOASO RemeryEas BootEasy WORLDCLASS MAINBOARD PlatiniX 2E/333-6A Processeur : Inter Pentium'4 Sit 478 Chipset : inter 845PE/ICH4 FSB : 533/400MHz Mémoire : 2 slots DDR333 Connecteurs : 1AGP, 6PCI (format ATX) Fonctions Intégrées : Son Surround 5.1 et sortie audio 6 canaux Connecteurs externes : 6 ports USB 2.0 IAA : Supporte Inter Application Accelerator, pilote indus sur le CD-ROM d'installation fourni Innovations QDI : Hyper-Threading Detecto4le StepEasy II, LogoEasy II, RecoveryEasy II, SpeedEasy II, BootEasy, BIOS-ProtectEasy, Hardware Doctor, CPU Triple Protection www.qdigrp.com www.qdieurope.com qdisales@legend-qdi.com -1,010EasY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 210 décembre 2002 Page 1SVM numéro 210 décembre 2002 Page 2-3SVM numéro 210 décembre 2002 Page 4-5SVM numéro 210 décembre 2002 Page 6-7SVM numéro 210 décembre 2002 Page 8-9SVM numéro 210 décembre 2002 Page 10-11SVM numéro 210 décembre 2002 Page 12-13SVM numéro 210 décembre 2002 Page 14-15SVM numéro 210 décembre 2002 Page 16-17SVM numéro 210 décembre 2002 Page 18-19SVM numéro 210 décembre 2002 Page 20-21SVM numéro 210 décembre 2002 Page 22-23SVM numéro 210 décembre 2002 Page 24-25SVM numéro 210 décembre 2002 Page 26-27SVM numéro 210 décembre 2002 Page 28-29SVM numéro 210 décembre 2002 Page 30-31SVM numéro 210 décembre 2002 Page 32-33SVM numéro 210 décembre 2002 Page 34-35SVM numéro 210 décembre 2002 Page 36-37SVM numéro 210 décembre 2002 Page 38-39SVM numéro 210 décembre 2002 Page 40-41SVM numéro 210 décembre 2002 Page 42-43SVM numéro 210 décembre 2002 Page 44-45SVM numéro 210 décembre 2002 Page 46-47SVM numéro 210 décembre 2002 Page 48-49SVM numéro 210 décembre 2002 Page 50-51SVM numéro 210 décembre 2002 Page 52-53SVM numéro 210 décembre 2002 Page 54-55SVM numéro 210 décembre 2002 Page 56-57SVM numéro 210 décembre 2002 Page 58-59SVM numéro 210 décembre 2002 Page 60-61SVM numéro 210 décembre 2002 Page 62-63SVM numéro 210 décembre 2002 Page 64-65SVM numéro 210 décembre 2002 Page 66-67SVM numéro 210 décembre 2002 Page 68-69SVM numéro 210 décembre 2002 Page 70-71SVM numéro 210 décembre 2002 Page 72-73SVM numéro 210 décembre 2002 Page 74-75SVM numéro 210 décembre 2002 Page 76-77SVM numéro 210 décembre 2002 Page 78-79SVM numéro 210 décembre 2002 Page 80-81SVM numéro 210 décembre 2002 Page 82-83SVM numéro 210 décembre 2002 Page 84-85SVM numéro 210 décembre 2002 Page 86-87SVM numéro 210 décembre 2002 Page 88-89SVM numéro 210 décembre 2002 Page 90-91SVM numéro 210 décembre 2002 Page 92-93SVM numéro 210 décembre 2002 Page 94-95SVM numéro 210 décembre 2002 Page 96-97SVM numéro 210 décembre 2002 Page 98-99SVM numéro 210 décembre 2002 Page 100-101SVM numéro 210 décembre 2002 Page 102-103SVM numéro 210 décembre 2002 Page 104-105SVM numéro 210 décembre 2002 Page 106-107SVM numéro 210 décembre 2002 Page 108-109SVM numéro 210 décembre 2002 Page 110-111SVM numéro 210 décembre 2002 Page 112-113SVM numéro 210 décembre 2002 Page 114-115SVM numéro 210 décembre 2002 Page 116-117SVM numéro 210 décembre 2002 Page 118-119SVM numéro 210 décembre 2002 Page 120-121SVM numéro 210 décembre 2002 Page 122-123SVM numéro 210 décembre 2002 Page 124-125SVM numéro 210 décembre 2002 Page 126-127SVM numéro 210 décembre 2002 Page 128-129SVM numéro 210 décembre 2002 Page 130-131SVM numéro 210 décembre 2002 Page 132-133SVM numéro 210 décembre 2002 Page 134-135SVM numéro 210 décembre 2002 Page 136-137SVM numéro 210 décembre 2002 Page 138-139SVM numéro 210 décembre 2002 Page 140-141SVM numéro 210 décembre 2002 Page 142-143SVM numéro 210 décembre 2002 Page 144-145SVM numéro 210 décembre 2002 Page 146-147SVM numéro 210 décembre 2002 Page 148-149SVM numéro 210 décembre 2002 Page 150-151SVM numéro 210 décembre 2002 Page 152-153SVM numéro 210 décembre 2002 Page 154-155SVM numéro 210 décembre 2002 Page 156-157SVM numéro 210 décembre 2002 Page 158-159SVM numéro 210 décembre 2002 Page 160-161SVM numéro 210 décembre 2002 Page 162-163SVM numéro 210 décembre 2002 Page 164-165SVM numéro 210 décembre 2002 Page 166-167SVM numéro 210 décembre 2002 Page 168-169SVM numéro 210 décembre 2002 Page 170-171SVM numéro 210 décembre 2002 Page 172-173SVM numéro 210 décembre 2002 Page 174-175SVM numéro 210 décembre 2002 Page 176-177SVM numéro 210 décembre 2002 Page 178-179SVM numéro 210 décembre 2002 Page 180-181SVM numéro 210 décembre 2002 Page 182-183SVM numéro 210 décembre 2002 Page 184-185SVM numéro 210 décembre 2002 Page 186-187SVM numéro 210 décembre 2002 Page 188-189SVM numéro 210 décembre 2002 Page 190-191SVM numéro 210 décembre 2002 Page 192-193SVM numéro 210 décembre 2002 Page 194-195SVM numéro 210 décembre 2002 Page 196-197SVM numéro 210 décembre 2002 Page 198-199SVM numéro 210 décembre 2002 Page 200-201SVM numéro 210 décembre 2002 Page 202-203SVM numéro 210 décembre 2002 Page 204-205SVM numéro 210 décembre 2002 Page 206-207SVM numéro 210 décembre 2002 Page 208-209SVM numéro 210 décembre 2002 Page 210-211SVM numéro 210 décembre 2002 Page 212-213SVM numéro 210 décembre 2002 Page 214