SVM n°210 décembre 2002
SVM n°210 décembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°210 de décembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 214

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial jeu... quand le PC rêve de robot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
le club svm forums courrier bonus la pub. Finalement, j'achète autant qu'avant, mais j'écoute plus de musique. Mon entourage profite de ma CDthèque pour connaître mieux certains artistes et finit par acheter leurs albums, parfois. De Antilles > Je comprends que les gens préfèrent télécharger gratuitement de la musique plutôt que de la payer, mais ce n'est pas une raison pour se servir d'arguments à deux balles. Les maisons de disques s'occupent de l'enregistrement et de la promotion des morceaux qu'elles produisent, alors ça me paraît normal qu'elles cherchent à défendre leurs propres intérêts qui, au fond, ne sont que la contrepartie d'un boulot de longue haleine. Imaginez que vous passiez votre temps à trouver des sponsors, négocier avec les médias, trouver les meilleurs prestataires pour vous fournir un million de copies en un mois au plus bas prix, mais de bonne qualité. Et tout ça pour ne rien récolter, puisque tout le monde s'échange ces musiques. Là, je parle juste de l'aspect éthique. Mais au niveau financier, imaginez que vous investissiez un million de francs dans la promotion d'un album et que celui-ci ne se vende pas à cause du P2P. Vous me direz : "Ce n'est pas un album qui va couler une major. "Mais multipliez cette perte par le nombre d'albums sortis en un an... Enfin, sachant que les artistes sont rémunérés au pourcentage, imaginez le manque à gagner pour votre groupe préféré... En gros, je comprends que le gratuit attire plus que le payant, mais ayez au moins le bon sens d'éviter de cracher sur les majors qui, comme vous, cherchent a préserver leurs intérêts... vous avez la parole "Nous etions en environnement exclusif Microsoft. Je vais mettre un point d'honneur à ce que ce ne soit plus le cas demain." Responsable informatique d'un éditeur de logiciels, Mr Bresson a reçu un courrier du service commercial de Microsoft laissant entendre que son entreprise utilisait des applications Microsoft sans avoir les licences nécessaires. Il nous a envoyé les justificatifs prouvant qu'il avait bien lesdites licences. Et voici sa réponse à Microsoft : Sachez qu'étant nous-mêmes éditeurs de logiciels, nous sommes particulièrement sensibles à la lutte contre le piratage. En conséquence, nous sommes tout à fait disposés à recevoir les organismes compétents concernant la conformité de notre entreprise par rapport aux licences que nous utilisons. Il me semble cependant qu'avant de venir menacer des responsables d'entreprise qui sont vos partenaires pour la diffusion de vos produits, vous devriez prêter plus d'attention aux données que vous croisez. Je doute, en effet, que la loi française vous autorise à croiser des fichiers commerciaux avec votre fichier client. Aussi je vous invite à me faire parvenir au plus vite les copies des déclarations à la Cnil des fichiers que vous utilisez. Cette vérification est indispensable puisque vous ne semblez pas capables de cumuler sur nos forums, es bonus de + de service sur notre site svm vous invite au dialogue Nous le savons, vous êtes particulièrement attentifs à nos faits et gestes. Grâce au Web, nous avons instauré, depuis plusieurs mois, un nouveau dialogue avec vous. Ces pages sont là pour en parler : de vos réactions et des services que nous mettons à votre disposition. 14 svm Décembre 2002 les licences acquises par les différentes filiales d'un même groupe. Il faudrait sans doute revoir vos ambitions concernant les produits de base de données ou votre capacité à les utiliser. Permettez-moi également de vous faire part de mon profond dégoût en ce qui concerne votre politique commerciale actuelle. Vous faites en effet tout ce qu'il faut pour encourager les responsables informatiques des PME à se tourner vers la concurrence. Ce type de courrier cumulé à la Software Assurance et aux espions inclus dans vos systèmes d'exploitation constituent autant d'arguments en faveur de solutions alternatives. Nous étions, jusqu'à aujourd'hui, en environnement exclusif Microsoft. Je vais mettre un point d'honneur à ce que ce ne soit plus le cas demain... Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire afin que vous puissiez mettre à jour votre base de données mondiale. Sachez également que j'ai trois enfants, que je viens de fêter mes dix ans de mariage, que ma voiture personnelle a maintenant 75 000 km et que j'envisage de la changer d'ici à deux ans. Je suis sûr que vous devez avoir des champs pour enregistrer ce genre de données. Adressez vos réactions à : forumsvm@vnunet.fr toutes les nouveautés Mallie= du mois Retrouvez sur notre site svm.vnunet.fr, tous les produits que nous avons testés ce mois-ci. Le coin du webmestre Retrouvez tous les articles parus dans la rubrique Pratique de SVM. Vous pouvez également visualiser les exemples et copier les codes sources.
symantec. Pirate d'Asie. Pirate d'Europe. Offre voyage de dernière minute. Pirate d'Amérique. Pirate d'Afrique. Norton Internet Security L'accès autorisé. Et rien d'autre. Quel que soit le moment de la journée, il y a toujours quelque part, un pirate prêt à agir. Protégez-vous avec Symantec Norton Internet Security- pour PC et Mac ? Il ferme l'accès aux virus et aux pirates préservant ainsi vos informations confidentielles. Votre ordinateur est-il hors de danger ? Vérifiez dès aujourd'hui. Rendez-vous sur notre site www.symantecir/protectioninternet_fr et lancez gratuitement l'audit de sécurité Symantec Security ChecU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 210 décembre 2002 Page 1SVM numéro 210 décembre 2002 Page 2-3SVM numéro 210 décembre 2002 Page 4-5SVM numéro 210 décembre 2002 Page 6-7SVM numéro 210 décembre 2002 Page 8-9SVM numéro 210 décembre 2002 Page 10-11SVM numéro 210 décembre 2002 Page 12-13SVM numéro 210 décembre 2002 Page 14-15SVM numéro 210 décembre 2002 Page 16-17SVM numéro 210 décembre 2002 Page 18-19SVM numéro 210 décembre 2002 Page 20-21SVM numéro 210 décembre 2002 Page 22-23SVM numéro 210 décembre 2002 Page 24-25SVM numéro 210 décembre 2002 Page 26-27SVM numéro 210 décembre 2002 Page 28-29SVM numéro 210 décembre 2002 Page 30-31SVM numéro 210 décembre 2002 Page 32-33SVM numéro 210 décembre 2002 Page 34-35SVM numéro 210 décembre 2002 Page 36-37SVM numéro 210 décembre 2002 Page 38-39SVM numéro 210 décembre 2002 Page 40-41SVM numéro 210 décembre 2002 Page 42-43SVM numéro 210 décembre 2002 Page 44-45SVM numéro 210 décembre 2002 Page 46-47SVM numéro 210 décembre 2002 Page 48-49SVM numéro 210 décembre 2002 Page 50-51SVM numéro 210 décembre 2002 Page 52-53SVM numéro 210 décembre 2002 Page 54-55SVM numéro 210 décembre 2002 Page 56-57SVM numéro 210 décembre 2002 Page 58-59SVM numéro 210 décembre 2002 Page 60-61SVM numéro 210 décembre 2002 Page 62-63SVM numéro 210 décembre 2002 Page 64-65SVM numéro 210 décembre 2002 Page 66-67SVM numéro 210 décembre 2002 Page 68-69SVM numéro 210 décembre 2002 Page 70-71SVM numéro 210 décembre 2002 Page 72-73SVM numéro 210 décembre 2002 Page 74-75SVM numéro 210 décembre 2002 Page 76-77SVM numéro 210 décembre 2002 Page 78-79SVM numéro 210 décembre 2002 Page 80-81SVM numéro 210 décembre 2002 Page 82-83SVM numéro 210 décembre 2002 Page 84-85SVM numéro 210 décembre 2002 Page 86-87SVM numéro 210 décembre 2002 Page 88-89SVM numéro 210 décembre 2002 Page 90-91SVM numéro 210 décembre 2002 Page 92-93SVM numéro 210 décembre 2002 Page 94-95SVM numéro 210 décembre 2002 Page 96-97SVM numéro 210 décembre 2002 Page 98-99SVM numéro 210 décembre 2002 Page 100-101SVM numéro 210 décembre 2002 Page 102-103SVM numéro 210 décembre 2002 Page 104-105SVM numéro 210 décembre 2002 Page 106-107SVM numéro 210 décembre 2002 Page 108-109SVM numéro 210 décembre 2002 Page 110-111SVM numéro 210 décembre 2002 Page 112-113SVM numéro 210 décembre 2002 Page 114-115SVM numéro 210 décembre 2002 Page 116-117SVM numéro 210 décembre 2002 Page 118-119SVM numéro 210 décembre 2002 Page 120-121SVM numéro 210 décembre 2002 Page 122-123SVM numéro 210 décembre 2002 Page 124-125SVM numéro 210 décembre 2002 Page 126-127SVM numéro 210 décembre 2002 Page 128-129SVM numéro 210 décembre 2002 Page 130-131SVM numéro 210 décembre 2002 Page 132-133SVM numéro 210 décembre 2002 Page 134-135SVM numéro 210 décembre 2002 Page 136-137SVM numéro 210 décembre 2002 Page 138-139SVM numéro 210 décembre 2002 Page 140-141SVM numéro 210 décembre 2002 Page 142-143SVM numéro 210 décembre 2002 Page 144-145SVM numéro 210 décembre 2002 Page 146-147SVM numéro 210 décembre 2002 Page 148-149SVM numéro 210 décembre 2002 Page 150-151SVM numéro 210 décembre 2002 Page 152-153SVM numéro 210 décembre 2002 Page 154-155SVM numéro 210 décembre 2002 Page 156-157SVM numéro 210 décembre 2002 Page 158-159SVM numéro 210 décembre 2002 Page 160-161SVM numéro 210 décembre 2002 Page 162-163SVM numéro 210 décembre 2002 Page 164-165SVM numéro 210 décembre 2002 Page 166-167SVM numéro 210 décembre 2002 Page 168-169SVM numéro 210 décembre 2002 Page 170-171SVM numéro 210 décembre 2002 Page 172-173SVM numéro 210 décembre 2002 Page 174-175SVM numéro 210 décembre 2002 Page 176-177SVM numéro 210 décembre 2002 Page 178-179SVM numéro 210 décembre 2002 Page 180-181SVM numéro 210 décembre 2002 Page 182-183SVM numéro 210 décembre 2002 Page 184-185SVM numéro 210 décembre 2002 Page 186-187SVM numéro 210 décembre 2002 Page 188-189SVM numéro 210 décembre 2002 Page 190-191SVM numéro 210 décembre 2002 Page 192-193SVM numéro 210 décembre 2002 Page 194-195SVM numéro 210 décembre 2002 Page 196-197SVM numéro 210 décembre 2002 Page 198-199SVM numéro 210 décembre 2002 Page 200-201SVM numéro 210 décembre 2002 Page 202-203SVM numéro 210 décembre 2002 Page 204-205SVM numéro 210 décembre 2002 Page 206-207SVM numéro 210 décembre 2002 Page 208-209SVM numéro 210 décembre 2002 Page 210-211SVM numéro 210 décembre 2002 Page 212-213SVM numéro 210 décembre 2002 Page 214