SVM n°210 décembre 2002
SVM n°210 décembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°210 de décembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 214

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial jeu... quand le PC rêve de robot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
tous nos tests avant-première Le Pentium 4 avale les 3 GHz 3,06 GHz, un record ! Mais surtout un mode multitâche survitaminé pour les nouveaux Pentium 4 ! A l'avenir, tous embarqueront la technologie spéciale qui booste les calculs en parallèle. Notre Labo a testé en avant-première cette superpuce, qui sort en novembre. 1 y aura un avant et un après 3 GHz. Car le Pentium 4 lancé pour la fin d'année ne se contente I pas d'afficher une fréquence record de 3,06 GHz, soit 200 MHz de mieux que son aîné à 2,8 GHz. Ce sera aussi le premier Pentium 4 à profiter d'une technologie qu'Intel réservait jusque-là aux serveurs, l'hyper-threading : un procédé qui fait croire au système d'exploitation que deux processeurs sont présents dans la machine. Pour comprendre le principe, il faut savoir que des systèmes d'exploitation multitâches comme Wmdows XP ou Linux ne sont pas seulement conçus pour accélérer l'exécution simultanée de plusieurs logiciels. Un programmeur peut aussi choisir de découper son logiciel en plusieurs salves de calculs indépendants, des "threads", qui peuvent eux aussi s'exécuter en parallèle. Dès lors, si le système d'exploitation détecte la présence de plusieurs processeurs, il répartira intelligemment ces threads. Bon nombre de logiciels professionnels respectent déjà ce principe. C'est grâce Des résultats prometteurs, mais... Nous avons mesuré les performances brutes d'un Pentium 4 à 3,06 GHz. Les 200 MHz qui le séparent du modèle 2,8 GHz permettront, logiquement, d'obtenir un gain de 10% en moyenne. Mais, lorsqu'on active les fonctions d'hyper-threading du modèle à 3,06 GHz, les résultats sont assez décevants. Bien que l'on constate une progression notable de la puissance de calcul brute (Sandra), nos tests de bureautique n'ont pas mis en valeur de gain sensible. Plus gênant, les résultats sont même légèrement inférieurs avec des logiciels multimédias couramment utilisés, comme Photoshop 6 et Premiere 6. Seuls les logiciels de 3D professionnels, tels que Lightwave 6.5, tirent un profit significatif de l'hyper- 112 SVM Décembre 2002 Les procédures Pentium 4 de tests * à 2,8 GHz Sandra 2002 Entiers Sandra 2002 Flottants Business Winstone 2002 Content Creation Winstone 2002 Business Disk WinMark 99 High-End Disk WinMark 99 Business Graphic WinMark 99 High-End Graphic Win Mark 99 LightWave 6.5 avec 1 thread 192 s LightWave 6.5 avec 2 threads 197 s 3DMark 2001 SE 14 503 Voir aussi la méthodologie des tests du Labo p.166 threading (le calcul de notre scène prend 147 secondes, contre 180 secondes quand la fonction est désactivée). Clairement, tant que 5 517 1 511 32,3 43,5 5 230 20 000 565 1 300 au multi-thread, par exemple, que le gestionnaire de base de données de Google parvient à répondre à plusieurs centaines d'internautes simultanément ; dans le cas contraire, il lui faudrait attendre qu'une requête se termine avant de pouvoir lancer la suivante. Si les logiciels utilisant des threads sont peu connus du grand public, vous en utilisez Pentium 4 à 3,06 GHz Pentium 4 à 3,06 GHz sans hyper-threading avec hyper-threading 5 982 7 155 1 675 2 490 33,4 33,5 44,9 42,5 6 270 6 820 21 500 18 400 589 592 1 370 1 380 177 s 177 s 180 s 147 s 14 886 14 873 les logiciels ne seront pas optimisés, l'hyper-threading ne tiendra pas ses promesses. La balle est désormais dans le camp des éditeurs de logiciels.
en fait sans le savoir ! Ainsi, lorsque Word continue de répondre à vos clics alors qu'en tâche de fond il calcule la mise en pages d'un volumineux document que vous lui avez demandé d'imprimer, deux threads se déroulent en parallèle... C'est là qu'intervient l'hyper-threacling d'Intel. Sachant que, pour réaliser un thread, nos logiciels n'exploitent en moyenne que 35% des ressources du processeur, Intel a dupliqué certaines parties du coeur de son Pentium 4 afin de réaliser deux jeux de calculs parallèles, donc deux threads. Du coup, le système d'exploitation voit deux processeurs là où il n'y en a physiquement qu'un seul, et cherche à optimiser la répartition des calculs. Dans des conditions idéales, Intel estime le gain de performances à 30% sur un serveur, et jusqu'à 25% sur un PC. Seul hic, ces conditions idéales sont pour l'instant loin d'être toutes réunies. Voyons celles qui le sont déjà. Couplée au Pentium 4 dernier cri, il faut une carte mère récente dotée d'un chipset compatible hyperthreading (composants 850E, 845G, 845GE, 845GV, 845E ou 845PE), et un Bios éventuellement remis au goût du jour par Internet. Pour le système d'exploitation, les éditions Familiale et Professionnelle de Windows XP détectent l'hyperthreading, ainsi que plusieurs distributions de Linux (noyau 2.4.18 au minimum). Avec tous les autres systèmes, dont les anciens Wmdows, Intel conseille carrément de ex. SITÔT LANCÉ, SITÔT ADOPTÉ ! PC avec Pentium 4 à 3,06 GHz, 1 024 Mo de RDRam PC1066, ATI Radeon 9700 à 128 Mo, disque dur IBM 120 Go, DVD 16X, graveur DVD-RW 4/2X, CD-R 16X, CD-RW 8X, CD 32X, circuit son intégré, modem ADSL, enceintes 5.1. Livré avec Windows XP Edition familiale et Works 6.0, antivirus Trend PC Cilin complet. Quand Humaneo vous construit un PC, c'est à vos mesures... ou à votre démesure ! Nous avons pu, le temps d'un test, rêver devant l'un des écrans proposés en option par l'assembleur partenaire de Carrefour (dans les magasins de l'enseigne, des bornes interactives vous permettent de choisir chaque Pour booster les calculs et les traitements multimédias, la nouvelle génération de Pentium 4 adopte une technologie tout droit venue du monde des serveurs : l'hyper-threading. Sans prendre d'embonpoint, la puce embarque maintenant deux unités de calcul travaillant en parallèle. Mais le PC, lui, ne va pas deux fois plus vite ! Humaneo MSNet Elite : un équipement royal composant de votre PC). Afficher Windows sur un écran plasma de 50 pouces, ça vous dirait ? On en oublierait presque le PC luimême, qui réunit les meilleurs composants du moment. Ici, un Pentium 4 à 3,06 GHz et 1 Go de mémoire RDRam prennent place sur une carte mère de haut de gamme signée Asus. Le reste de l'équipement du MS-Net Elite est calibré en conséquence : aux 120 Go du disque dur s'ajoutent le dernier graveur de DVD de Pioneer et un lecteur de DVD-Rom. Grand luxe, aussi, du côté des communications, avec un modem ADSL au format PCI, qui fait également office de contrôleur réseau 10/100 Mbits. Nous regrettons en revanche l'absence de prise Firewire et d'une carte son digne de ce nom ; le kit 5.1 fourni méritait mieux. P.B. Env. 3 480 € ttc (22 800 F) hors écran, env. 16 000 e (105 000 F) avec écran plasma Nec 50 pouces. POUR Les composants, les très larges possibilités de personnalisation. CONTRE L'absence de prises Firewire, le boîtier peu ergonomique. Décembre 2002 svm 113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 210 décembre 2002 Page 1SVM numéro 210 décembre 2002 Page 2-3SVM numéro 210 décembre 2002 Page 4-5SVM numéro 210 décembre 2002 Page 6-7SVM numéro 210 décembre 2002 Page 8-9SVM numéro 210 décembre 2002 Page 10-11SVM numéro 210 décembre 2002 Page 12-13SVM numéro 210 décembre 2002 Page 14-15SVM numéro 210 décembre 2002 Page 16-17SVM numéro 210 décembre 2002 Page 18-19SVM numéro 210 décembre 2002 Page 20-21SVM numéro 210 décembre 2002 Page 22-23SVM numéro 210 décembre 2002 Page 24-25SVM numéro 210 décembre 2002 Page 26-27SVM numéro 210 décembre 2002 Page 28-29SVM numéro 210 décembre 2002 Page 30-31SVM numéro 210 décembre 2002 Page 32-33SVM numéro 210 décembre 2002 Page 34-35SVM numéro 210 décembre 2002 Page 36-37SVM numéro 210 décembre 2002 Page 38-39SVM numéro 210 décembre 2002 Page 40-41SVM numéro 210 décembre 2002 Page 42-43SVM numéro 210 décembre 2002 Page 44-45SVM numéro 210 décembre 2002 Page 46-47SVM numéro 210 décembre 2002 Page 48-49SVM numéro 210 décembre 2002 Page 50-51SVM numéro 210 décembre 2002 Page 52-53SVM numéro 210 décembre 2002 Page 54-55SVM numéro 210 décembre 2002 Page 56-57SVM numéro 210 décembre 2002 Page 58-59SVM numéro 210 décembre 2002 Page 60-61SVM numéro 210 décembre 2002 Page 62-63SVM numéro 210 décembre 2002 Page 64-65SVM numéro 210 décembre 2002 Page 66-67SVM numéro 210 décembre 2002 Page 68-69SVM numéro 210 décembre 2002 Page 70-71SVM numéro 210 décembre 2002 Page 72-73SVM numéro 210 décembre 2002 Page 74-75SVM numéro 210 décembre 2002 Page 76-77SVM numéro 210 décembre 2002 Page 78-79SVM numéro 210 décembre 2002 Page 80-81SVM numéro 210 décembre 2002 Page 82-83SVM numéro 210 décembre 2002 Page 84-85SVM numéro 210 décembre 2002 Page 86-87SVM numéro 210 décembre 2002 Page 88-89SVM numéro 210 décembre 2002 Page 90-91SVM numéro 210 décembre 2002 Page 92-93SVM numéro 210 décembre 2002 Page 94-95SVM numéro 210 décembre 2002 Page 96-97SVM numéro 210 décembre 2002 Page 98-99SVM numéro 210 décembre 2002 Page 100-101SVM numéro 210 décembre 2002 Page 102-103SVM numéro 210 décembre 2002 Page 104-105SVM numéro 210 décembre 2002 Page 106-107SVM numéro 210 décembre 2002 Page 108-109SVM numéro 210 décembre 2002 Page 110-111SVM numéro 210 décembre 2002 Page 112-113SVM numéro 210 décembre 2002 Page 114-115SVM numéro 210 décembre 2002 Page 116-117SVM numéro 210 décembre 2002 Page 118-119SVM numéro 210 décembre 2002 Page 120-121SVM numéro 210 décembre 2002 Page 122-123SVM numéro 210 décembre 2002 Page 124-125SVM numéro 210 décembre 2002 Page 126-127SVM numéro 210 décembre 2002 Page 128-129SVM numéro 210 décembre 2002 Page 130-131SVM numéro 210 décembre 2002 Page 132-133SVM numéro 210 décembre 2002 Page 134-135SVM numéro 210 décembre 2002 Page 136-137SVM numéro 210 décembre 2002 Page 138-139SVM numéro 210 décembre 2002 Page 140-141SVM numéro 210 décembre 2002 Page 142-143SVM numéro 210 décembre 2002 Page 144-145SVM numéro 210 décembre 2002 Page 146-147SVM numéro 210 décembre 2002 Page 148-149SVM numéro 210 décembre 2002 Page 150-151SVM numéro 210 décembre 2002 Page 152-153SVM numéro 210 décembre 2002 Page 154-155SVM numéro 210 décembre 2002 Page 156-157SVM numéro 210 décembre 2002 Page 158-159SVM numéro 210 décembre 2002 Page 160-161SVM numéro 210 décembre 2002 Page 162-163SVM numéro 210 décembre 2002 Page 164-165SVM numéro 210 décembre 2002 Page 166-167SVM numéro 210 décembre 2002 Page 168-169SVM numéro 210 décembre 2002 Page 170-171SVM numéro 210 décembre 2002 Page 172-173SVM numéro 210 décembre 2002 Page 174-175SVM numéro 210 décembre 2002 Page 176-177SVM numéro 210 décembre 2002 Page 178-179SVM numéro 210 décembre 2002 Page 180-181SVM numéro 210 décembre 2002 Page 182-183SVM numéro 210 décembre 2002 Page 184-185SVM numéro 210 décembre 2002 Page 186-187SVM numéro 210 décembre 2002 Page 188-189SVM numéro 210 décembre 2002 Page 190-191SVM numéro 210 décembre 2002 Page 192-193SVM numéro 210 décembre 2002 Page 194-195SVM numéro 210 décembre 2002 Page 196-197SVM numéro 210 décembre 2002 Page 198-199SVM numéro 210 décembre 2002 Page 200-201SVM numéro 210 décembre 2002 Page 202-203SVM numéro 210 décembre 2002 Page 204-205SVM numéro 210 décembre 2002 Page 206-207SVM numéro 210 décembre 2002 Page 208-209SVM numéro 210 décembre 2002 Page 210-211SVM numéro 210 décembre 2002 Page 212-213SVM numéro 210 décembre 2002 Page 214