SVM n°209 novembre 2002
SVM n°209 novembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°209 de novembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : le guide du PC 2002-2003.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Il est généralement reconnu que la Bourse est gagnante sur le long terme. C'est vrai. En tous les cas, cela a été vérifié jusqu'à présent. Toutes les statistiques prouvent que sur une décennie (et encore plus sur deux ou trois) ce type de placement est celui qui est le plus fructueux ; encore faut-il ne pas entrer au mauvais moment, au plus haut, et ne pas se tromper de cheval. Il est clair que tous ceux qui ont acheté des actions ayant trait aux nouvelles technologies entre 1996 et 2000 ne retrouveront jamais leur argent et peuvent faire une croix dessus. Même en patientant un siècle, plus jamais on ne reviendra à de tels niveaux de valorisation pour ces titres-là car il faudrait, pour certains, qu'ils soient multipliés en moyenne par cent. Les valeurs de croissance sont devenues des bons d'emprunts russes ! En Bourse, le calcul gagnant sur longue période est vérifié lorsqu'on s'en tient à la moyenne, partant de l'idée qu'en tendance le monde s'enrichit globalement. Ce raisonnement est archifaux sur certaines valeurs spécifiques, comme le démontre, une fois de plus, le sort de celles qui étaient rangées dans la rubrique "nouvelle économie". Pendant toute la seconde partie des années 90, la demande réelle pour ce type de produit ou catégorie de service, ri oTl de Jean-Louis Gombeaud Dix de urdu, un de retrouvé L'Ipod baisse le volume Trop puissant, l'iPod ! BALADEUR En effet, alors que le code de la santé publique limite la puissance des baladeurs à 100 décibels, le très élégant baladeur MP3 d'Apple plafonnait à 104 décibels. Il n'en fallait pas plus pour que la maison mère retire toutes ces unités de la vente. Aujourd'hui, 32 svm Novembre 2002 augmentait de 40% par an. Cela a provoqué une explosion en Bourse sur ce créneau particulier avec des niveaux de valorisation allant jusqu'au quintuple des moyennes historiques. Puis vint l'implosion et la ruine, avant que beaucoup d'investisseurs aient goûté à la richesse qu'ils croyaient à portée de main. Bien entendu, de nouvelles valeurs portant sur d'autres technologies pourront dans l'avenir tomber, à leur tour, dans la folie. Mais cela ne saurait se reproduire pour les valeurs high-tech ayant flatté les espoirs démesurés de gains de ceux qui se sont laissé séduire pendant ces quatre ou cinq années où tout a basculé. Ceux-là peuvent seulement espérer qu'un coup de folie se produise ailleurs afin de se refaire. Qu'ils pensent seulement à sortir à temps pour ne pas se faire prendre deux fois ! Ils doivent garder en mémoire la fameuse remarque du général Patton : "A la guerre, la cause de toutes les défaites se résume en deux mots : trop tard ! " N'est-ce pas le plus cocasse de l'histoire financière récente que ces technologies d'avenir soient celles dont le futur boursier aura été le plus bref. "Dieu rend fou ceux qu'il veut perdre", disait Horace, le poète latin. C'était il y a 2 500 ans. Depuis, le monde a fait du chemin mais n'a guère changé. des, et de sonneries polyphoninues. Il sera bien sûr GPRS 4+1. Nokia et RAITS Wap et MMS, lors de son arrivée Le constructeur finlandais a présenté UMTS son premier téléphone mobile de troisième génération, compatible GSM, GPRS et UMTS. Mieux vaut d'ailleurs parler de médiaphone, puisque l'appareil à vocation à transmettre en plus de la voix, des photos, de la vidéo et même des bandes sonores. Le 6650 est ainsi équipé d'un écran couleur, d'une mini-caméra et de la situation est rentrée dans l'ordre : tous les nouveaux modèles sont conformes, et ceux qui possèdent une version du logiciel numérotée 1.2 peuvent télécharger gratuitement un correctif de mise en conformité, numéroté 1.2.2, sur le site d'Apple, à l'adresse suivante : www.apple.fr. N.R. Bluetooth. Pour pouvoir l'admirer en France, il faudra être un peu patient. Notre UMTS promet en effet quelques retards, à en croire le présidentdirecteur général de Cegetel : "L'UMTS viendra à son heure et ce ne sera pas celle fixée de manière totalement déraisonnable par l'Union européenne"... Peu de temps auparavant, on apprenait que la candidature à l'UMTS de Bouygues Telecom venait d'être acceptée. D.S. L'écran sans fil Contrôler son PC et accéder à son contenu à distance, via un écran plat sans fil, voilà ce que propose l'Air Panel 100 de Viewsonic 1 800 € (11 800 F). Prs D'une diagonale de 10 pouces (définition de 800 x 600 pixels), l'écran embarque un processeur Intel et le système d'exploitation Windows CE.NET. Un petit bijou Ce téléphone, testé en avant-première dans sa version coréenne, a vite fait de séduire. Ultraléger (92 g) et ultraplat, il propose pourtant un écran 65 536 couleurs, avec un appareil photo logé dans la charnière. Le système, à base de fenêtre et d'icônes, profite d'animations très flui- en France, début 2003, pour un prix avoisinant les 800 € (5 300 F). Averto pour l'école des hackers Une garde à vue de 20 h vient de frapper l'école de piratage informatique Zi HackAdemY. L'interpellation a eu lieu lors d'une conférence de presse, pendant laquelle deux formateurs allaient dévoiler les failles de sécurité des sites de plusieurs banques.
L'ART verrouille le Wi-Fi Les réseaux sans fil Wi-Fi vivraient-ils RESEAU SANS FIL leurs derniers espoirs de liberté ? Début octobre, lors d'un séminaire de l'Ecoter (mission proche du Premier ministre en charge de la promotion des nouvelles technologies au sein des collectivités locales), l'Autorité de régulation des télécoms (ART) a fixé les nouvelles règles de développement de ces réseaux radio. Il s'agit tout simplement d'interdire aux communes, associations et particuliers de monter leur propre installation, laissant cette charge aux grands opérateurs de réseau et de services. "La seule échappatoire, pour les collectivités, c'est de monter un dossier pour obtenir une licence provisoire expérimentale de trois ans", explique, l'air désabusé, Marc Revial, cofondateur de l'association Wireless-fr. "Or, ce dossier doit être réalisé dans un délai impossible à tenir, de deux mois, novembre et décembre 2002. En fait, c'est l'arrêt de mort du Wi-Fi et de ses rêves d'aménagement territorial libre, au profit des gros opérateurs", poursuit-il. Dommage, en effet, pour les start-up et petits acteurs locaux souhaitant utiliser les ondes radio pour accéder à l'Internet, lorsque ni l'ADSL ni le câble n'arrivent chez eux. A contre-courant des autres pays européens et des Etats-Unis. On se souvient pourtant que l'ART avait lancé, début 2001, une grande consultation, dans le but d'assouplir la réglementation des réseaux radio. "Une mascarade", conclut Marc Revial. N.R. L'Afa annonce une forte croissance du haut débit En un an, l'accès et l'usage individuel de l'Internet en France a progressé de 21% pour le bas débit et, surtout, de 152% pour le câble et l'ADSL. Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par l'Association des fournisseurs d'accès et de services Internet (Afa). En juin 2002, la France comptait 7 940000 abonnés individuels, contre 6 177 000 en juin 2001, dont 884 000 abonnés haut débit contre seulement 351 000 un an plus tôt ! Quant à la durée des connexions sur RTC, elle augmente, passant de 67 558 000 heures l'année dernière à 73 600 000 cette année, soit une croissance de près de 9%. Enfin, les internautes sont de plus en plus nombreux à réaliser une page personnelle. L'Afa constate une forte progression (34,6%) des sites personnels sur l'année, et en dénombre 3 275 000. E.L.B. 1.4. P.e+ Rte folneim.all E-MARKETING E- Maingsk Newslette P ower 4 E-M@iler E-Mailings Newsletters te, Routage en nombre de-mailsnt ers on puissante molaires de contacts is de-mails formats hml et texte Personnalisation complète des e-mails Créez vos annuaires de contacts Gérez votre annuaire d'abonnés Personnalisez vos messages Ciblez vos e-mailings Routez vos e-mails en quantité avec Power E-Mailer ! °a*-211111111111.11.1.1 « e Pfe.e./10édœm a.— Mn ».0e PMI C MOROM ffla. nunC061 MIMMR New. re,en Iblar, eduf/.d 1*p.. a rouf Irdwer. Se lé borIM clo M... Vero. « SI...740111a isu ton 1.0,111Mer* AMONT Avec Power E-Mailer vous disposez d'un outil complet et puissant pour envoyer des e-mails en nombre de façon personnalisée et individualisée. Il gère à cet effet des annuaires de contacts ciblés et permet notamment de constituer une base d'abonnés depuis un site Internet. Prix public conseillé : 149 € HT r E Je désire recevoir une documentation gratuite sur Power E-Mailer Je suis : Li utilisateur E revendeur Nom, Prénom Fonction Société Adresse Code postal Ville Tél. Fax 129, BD DE SÉBASTOPOL - 75002 PARIS TÉL. : 01 40 13 07 28 - FAX : 01 40 13 07 29 I a à WEB : www.mysoft.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 209 novembre 2002 Page 1SVM numéro 209 novembre 2002 Page 2-3SVM numéro 209 novembre 2002 Page 4-5SVM numéro 209 novembre 2002 Page 6-7SVM numéro 209 novembre 2002 Page 8-9SVM numéro 209 novembre 2002 Page 10-11SVM numéro 209 novembre 2002 Page 12-13SVM numéro 209 novembre 2002 Page 14-15SVM numéro 209 novembre 2002 Page 16-17SVM numéro 209 novembre 2002 Page 18-19SVM numéro 209 novembre 2002 Page 20-21SVM numéro 209 novembre 2002 Page 22-23SVM numéro 209 novembre 2002 Page 24-25SVM numéro 209 novembre 2002 Page 26-27SVM numéro 209 novembre 2002 Page 28-29SVM numéro 209 novembre 2002 Page 30-31SVM numéro 209 novembre 2002 Page 32-33SVM numéro 209 novembre 2002 Page 34-35SVM numéro 209 novembre 2002 Page 36-37SVM numéro 209 novembre 2002 Page 38-39SVM numéro 209 novembre 2002 Page 40-41SVM numéro 209 novembre 2002 Page 42-43SVM numéro 209 novembre 2002 Page 44-45SVM numéro 209 novembre 2002 Page 46-47SVM numéro 209 novembre 2002 Page 48-49SVM numéro 209 novembre 2002 Page 50-51SVM numéro 209 novembre 2002 Page 52-53SVM numéro 209 novembre 2002 Page 54-55SVM numéro 209 novembre 2002 Page 56-57SVM numéro 209 novembre 2002 Page 58-59SVM numéro 209 novembre 2002 Page 60-61SVM numéro 209 novembre 2002 Page 62-63SVM numéro 209 novembre 2002 Page 64-65SVM numéro 209 novembre 2002 Page 66-67SVM numéro 209 novembre 2002 Page 68-69SVM numéro 209 novembre 2002 Page 70-71SVM numéro 209 novembre 2002 Page 72-73SVM numéro 209 novembre 2002 Page 74-75SVM numéro 209 novembre 2002 Page 76-77SVM numéro 209 novembre 2002 Page 78-79SVM numéro 209 novembre 2002 Page 80-81SVM numéro 209 novembre 2002 Page 82-83SVM numéro 209 novembre 2002 Page 84-85SVM numéro 209 novembre 2002 Page 86-87SVM numéro 209 novembre 2002 Page 88-89SVM numéro 209 novembre 2002 Page 90-91SVM numéro 209 novembre 2002 Page 92-93SVM numéro 209 novembre 2002 Page 94-95SVM numéro 209 novembre 2002 Page 96-97SVM numéro 209 novembre 2002 Page 98-99SVM numéro 209 novembre 2002 Page 100-101SVM numéro 209 novembre 2002 Page 102-103SVM numéro 209 novembre 2002 Page 104-105SVM numéro 209 novembre 2002 Page 106-107SVM numéro 209 novembre 2002 Page 108-109SVM numéro 209 novembre 2002 Page 110-111SVM numéro 209 novembre 2002 Page 112-113SVM numéro 209 novembre 2002 Page 114-115SVM numéro 209 novembre 2002 Page 116-117SVM numéro 209 novembre 2002 Page 118-119SVM numéro 209 novembre 2002 Page 120-121SVM numéro 209 novembre 2002 Page 122-123SVM numéro 209 novembre 2002 Page 124-125SVM numéro 209 novembre 2002 Page 126-127SVM numéro 209 novembre 2002 Page 128-129SVM numéro 209 novembre 2002 Page 130-131SVM numéro 209 novembre 2002 Page 132-133SVM numéro 209 novembre 2002 Page 134-135SVM numéro 209 novembre 2002 Page 136-137SVM numéro 209 novembre 2002 Page 138-139SVM numéro 209 novembre 2002 Page 140-141SVM numéro 209 novembre 2002 Page 142-143SVM numéro 209 novembre 2002 Page 144-145SVM numéro 209 novembre 2002 Page 146-147SVM numéro 209 novembre 2002 Page 148-149SVM numéro 209 novembre 2002 Page 150-151SVM numéro 209 novembre 2002 Page 152-153SVM numéro 209 novembre 2002 Page 154-155SVM numéro 209 novembre 2002 Page 156-157SVM numéro 209 novembre 2002 Page 158-159SVM numéro 209 novembre 2002 Page 160-161SVM numéro 209 novembre 2002 Page 162-163SVM numéro 209 novembre 2002 Page 164-165SVM numéro 209 novembre 2002 Page 166-167SVM numéro 209 novembre 2002 Page 168-169SVM numéro 209 novembre 2002 Page 170-171SVM numéro 209 novembre 2002 Page 172-173SVM numéro 209 novembre 2002 Page 174-175SVM numéro 209 novembre 2002 Page 176-177SVM numéro 209 novembre 2002 Page 178-179SVM numéro 209 novembre 2002 Page 180-181SVM numéro 209 novembre 2002 Page 182-183SVM numéro 209 novembre 2002 Page 184-185SVM numéro 209 novembre 2002 Page 186-187SVM numéro 209 novembre 2002 Page 188-189SVM numéro 209 novembre 2002 Page 190-191SVM numéro 209 novembre 2002 Page 192-193SVM numéro 209 novembre 2002 Page 194-195SVM numéro 209 novembre 2002 Page 196-197SVM numéro 209 novembre 2002 Page 198-199SVM numéro 209 novembre 2002 Page 200-201SVM numéro 209 novembre 2002 Page 202-203SVM numéro 209 novembre 2002 Page 204-205SVM numéro 209 novembre 2002 Page 206-207SVM numéro 209 novembre 2002 Page 208-209SVM numéro 209 novembre 2002 Page 210-211SVM numéro 209 novembre 2002 Page 212-213SVM numéro 209 novembre 2002 Page 214-215SVM numéro 209 novembre 2002 Page 216-217SVM numéro 209 novembre 2002 Page 218-219SVM numéro 209 novembre 2002 Page 220