SVM n°209 novembre 2002
SVM n°209 novembre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°209 de novembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : le guide du PC 2002-2003.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 208 - 209  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
208 209
loisirs i en étapes Redonnez gratuitement de l'éclat à vos photos f En dépit de tous les automatismes des appareils photo perfectionnés, les clichés peuvent être gâchés par quelques défauts. Ici c'est un flash qui n'a pas eu le temps de se recharger, là c'est un sujet en contre-jour photographié sans précaution particulière, ailleurs encore, c'est une photo verdâtre à cause d'un mauvais calage de la Balance de couleurs Niveaux de couleurs -71 Cyan I Magenta I Jaune Corriger une photo sous-exposée Le flash ne s'est pas déclenché (ou était tout simplement insuffisamment rechargé), la cellule de l'appareil s'est trompée... Résultat : la photo est trop sombre. Pourtant, elle est encore récupérable, au moins pour retrouver certains détails noyés dans la grisaille diffuse. Pour commencer, ouvrez la photo dans The Gimp via Fichier, Ouvrir dans la fenêtre principale (raccourci Ctrl+O). Cliquez avec le bouton droit dans la fenêtre d'image pour faire apparaître le menu Affiner le calage des couleurs Ombres ^ Demi-teintes Tons vifs r Préserver la luminosité 1.—% 77 66 45 -45 R. à z. Balance des blancs mal définie, pellicule soumise trop longtemps à une forte chaleur et/ou développée un peu tardivement, scanner mal étalonné, et voilà des photos 196 svm Novembre 2002 Rouge 66 I Vert An Bleu A n p uleerç r u température des couleurs. Pour corriger toutes ces imperfections, nous avons choisi une référence du domaine public, The Gimp (5,68 Mo), téléchargeable dans sa dernière version française sur www.clubic.com (rubrique téléchargement, logithèque Windows, graphisme & vidéo, création). —Jacques Harbonncontextuel, qui couvre en réalité l'ensemble des menus du programme. Choisissez Image, Couleurs, Luminositécontraste. Vérifiez que le bouton Aperçu est effectivement en position "on". Montez progressivement les diverses valeurs de luminosité et contraste (en déplaçant les curseurs vers la droite) en prenant soin de laisser, à chaque fois, le temps au programme de rafraîchir la fenêtre de visualisation pour juger du résultat. Et si malgré tout cela vous êtes perdu, aux couleurs dénaturées. Dans le menu contextuel de la fenêtre de visualisation, choisissez Image, Couleurs, Balance des couleurs (voir ci-contre). Vérifiez bien que les boutons Préserver la luminosité et Aperçu sont bien enfoncés. Sélectionnez Demi-teintes et jouez sur les curseurs pour recaler les couleurs. C'est un exercice difficile qui exige un peu de pratique. Le mieux est de juger de l'effet sur une zone neutre (blanc ou gris) de l'image, lorsqu'elle existe. Pour un paramétrage plus fin, utilisez les trois couples de flèches haut/bas, correspondant respectivement aux réglages cyan/rouge, magenta/vert et jaune/bleu. Reste encore à affiner le calage en niveau durée il suffit de cliquer sur "R. à z." (pour remise à zéro), qui vous permettra alors de retrouver instantanément les divers réglages d'origine. Pour un paramétrage final encore plus fin, utilisez les flèches haut/bas de réglage ou, encore, tapez directement la valeur. Pour terminer, validez ensuite tous vos réglages et n'oubliez surtout pas de sauvegarder l'image, éventuellement sous un autre nom, par l'intermédiaire du menu Fichier, Enregistrer/Enregistrer sous. effectuant la même opération sur les ombres, puis sur les tons vifs (ou hautes lumières).
Changer les courbes des couleurs L'outil Image, Couleurs, Niveaux offre des corrections fines de luminosité/contraste. En mode de contrôle global (valeur), il rééquilibre l'image vers les hautes ou basses lumières. La sélection d'une couche de l'image permet une correction similaire dédiée à - 1einic Saturation ^ Mare Rs, V, c r- Nig Rééquilibrer l'effet de contre-jour La photographie de sujets en contre-jour sans éclairage d'appoint complémentaire conduit inévitablement à un déséquilibre d'exposition : soit le sujet est bien éclairé mais le ciel est brûlé, soit, au contraire, le ciel est bien saturé mais le sujet apparaît en ombre chinoise. Il faut commencer par sélectionner la zone à traiter pour que la correction ne s'applique qu'à elle. Choisissez l'icône lasso (sélection à main levée) dans la fenêtre principale. Dessinez dans la fenêtre de visualisation Ajustements de la Teinte/Luminosité/Saturation Teinte Luminosité Saturation 0 0 Valider une composante couleur. L'outil Image, Couleurs, Courbes agit également sur les luminosité et contraste de l'image, mais différemment. La courbe de réponse, linéaire au départ, peut être remodelée ou même dessinée à main libre. Les transformations sont globales ou limitées à une composante couleur. Résultats étonnants garantis. es contours du sujet en vous appliquant pour obtenir un tracé à peu près fidèle. Si le Privilégier certains éléments de l'image Cette photo de fleur va nous donner l'occasion de jouer sur la correction sélective des couleurs (voir ci-contre). L'éclat de la fleur ne ressort pas suffisamment, par rapport aux feuilles. Pour y remédier, sélectionnez [71 IlT111- Image, Couleurs, Teinte-Saturation dans le menu contextuel. Commencez par "affadir" le r Aperçu feuillage. Pour R é 2 cela, sélectionnez le jaune dans la colonne de gauche (c'est la couleur qui donne l'éclat vert tendre aux feuilles), diminuez la saturation et éventuellement la luminosité. Sélectionnez ensuite le bleu dans la colonne de gauche et procédez à l'inverse : sujet touche un des bords de l'image, vous pouvez vous abstenir de fermer la sélection, le programme se chargera de le faire. Si le sujet est bien exposé et le ciel surexposé, inversez la sélection (Sélection, Inverser dans le menu contextuel) pour qu'elle couvre le ciel (il est augmentation du contraste et de la luminosité. Là encore, restez modéré pour la luminosité, sous peine de faire apparaître des artefacts colorés dans le fond de l'image. En jouant sur le curseur Teinte de la couleur bleue, nous aurions pu changer complètement la couleur de la fleur. Pour que la texture des feuilles et de la fleur ressortent, vous devrez utiliser une autre fonction. Choisissez Image, Couleurs, Adaptative dans le même esprit Faire mieux et plus vite Certaines rectifications à apporter à vos photos (contraste, couleurs...), peuvent être grandement facilitées par l'usage d'un logiciel dédié au grand public. Ainsi, PhotoShop Elements dispose d'une correction colorimétrique automatique de bonne facture pour le recalage des couleurs, mais également d'outils adaptés pour ceux qui préfèrent un réglage manuel : panneau de variantes pour juger, d'un seul coup d'oeil, différentes nuances et correction d'une dominante par simple clic sur une zone théoriquement neutre (noir, gris ou blanc). L'usage de l'éclaircissement/assombrissement semi-sélectif (lire encadré ci-contre) est aussi beaucoup plus intuitif pour le novice, une facilité qu'il partage avec la nouvelle version 2003 de Picture it. bien entendu possible de sélectionner directement le ciel). Dans le menu contextuel, appelez l'outil Luminositécontraste et corrigez la sous-exposition ou la surexposition, selon le cas. Fichier Exts Aude @situa El d El isracsram Annulez ensuite la sélection en choisissant Sélection, Aucune (raccourci Majuscule+Ctrl+A). Contrast, dans le menu contextuel. Laissez les choix par défaut et validez par OK pour un résultat percutant et sans fatigue. Novembre 2002 svm 197



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 209 novembre 2002 Page 1SVM numéro 209 novembre 2002 Page 2-3SVM numéro 209 novembre 2002 Page 4-5SVM numéro 209 novembre 2002 Page 6-7SVM numéro 209 novembre 2002 Page 8-9SVM numéro 209 novembre 2002 Page 10-11SVM numéro 209 novembre 2002 Page 12-13SVM numéro 209 novembre 2002 Page 14-15SVM numéro 209 novembre 2002 Page 16-17SVM numéro 209 novembre 2002 Page 18-19SVM numéro 209 novembre 2002 Page 20-21SVM numéro 209 novembre 2002 Page 22-23SVM numéro 209 novembre 2002 Page 24-25SVM numéro 209 novembre 2002 Page 26-27SVM numéro 209 novembre 2002 Page 28-29SVM numéro 209 novembre 2002 Page 30-31SVM numéro 209 novembre 2002 Page 32-33SVM numéro 209 novembre 2002 Page 34-35SVM numéro 209 novembre 2002 Page 36-37SVM numéro 209 novembre 2002 Page 38-39SVM numéro 209 novembre 2002 Page 40-41SVM numéro 209 novembre 2002 Page 42-43SVM numéro 209 novembre 2002 Page 44-45SVM numéro 209 novembre 2002 Page 46-47SVM numéro 209 novembre 2002 Page 48-49SVM numéro 209 novembre 2002 Page 50-51SVM numéro 209 novembre 2002 Page 52-53SVM numéro 209 novembre 2002 Page 54-55SVM numéro 209 novembre 2002 Page 56-57SVM numéro 209 novembre 2002 Page 58-59SVM numéro 209 novembre 2002 Page 60-61SVM numéro 209 novembre 2002 Page 62-63SVM numéro 209 novembre 2002 Page 64-65SVM numéro 209 novembre 2002 Page 66-67SVM numéro 209 novembre 2002 Page 68-69SVM numéro 209 novembre 2002 Page 70-71SVM numéro 209 novembre 2002 Page 72-73SVM numéro 209 novembre 2002 Page 74-75SVM numéro 209 novembre 2002 Page 76-77SVM numéro 209 novembre 2002 Page 78-79SVM numéro 209 novembre 2002 Page 80-81SVM numéro 209 novembre 2002 Page 82-83SVM numéro 209 novembre 2002 Page 84-85SVM numéro 209 novembre 2002 Page 86-87SVM numéro 209 novembre 2002 Page 88-89SVM numéro 209 novembre 2002 Page 90-91SVM numéro 209 novembre 2002 Page 92-93SVM numéro 209 novembre 2002 Page 94-95SVM numéro 209 novembre 2002 Page 96-97SVM numéro 209 novembre 2002 Page 98-99SVM numéro 209 novembre 2002 Page 100-101SVM numéro 209 novembre 2002 Page 102-103SVM numéro 209 novembre 2002 Page 104-105SVM numéro 209 novembre 2002 Page 106-107SVM numéro 209 novembre 2002 Page 108-109SVM numéro 209 novembre 2002 Page 110-111SVM numéro 209 novembre 2002 Page 112-113SVM numéro 209 novembre 2002 Page 114-115SVM numéro 209 novembre 2002 Page 116-117SVM numéro 209 novembre 2002 Page 118-119SVM numéro 209 novembre 2002 Page 120-121SVM numéro 209 novembre 2002 Page 122-123SVM numéro 209 novembre 2002 Page 124-125SVM numéro 209 novembre 2002 Page 126-127SVM numéro 209 novembre 2002 Page 128-129SVM numéro 209 novembre 2002 Page 130-131SVM numéro 209 novembre 2002 Page 132-133SVM numéro 209 novembre 2002 Page 134-135SVM numéro 209 novembre 2002 Page 136-137SVM numéro 209 novembre 2002 Page 138-139SVM numéro 209 novembre 2002 Page 140-141SVM numéro 209 novembre 2002 Page 142-143SVM numéro 209 novembre 2002 Page 144-145SVM numéro 209 novembre 2002 Page 146-147SVM numéro 209 novembre 2002 Page 148-149SVM numéro 209 novembre 2002 Page 150-151SVM numéro 209 novembre 2002 Page 152-153SVM numéro 209 novembre 2002 Page 154-155SVM numéro 209 novembre 2002 Page 156-157SVM numéro 209 novembre 2002 Page 158-159SVM numéro 209 novembre 2002 Page 160-161SVM numéro 209 novembre 2002 Page 162-163SVM numéro 209 novembre 2002 Page 164-165SVM numéro 209 novembre 2002 Page 166-167SVM numéro 209 novembre 2002 Page 168-169SVM numéro 209 novembre 2002 Page 170-171SVM numéro 209 novembre 2002 Page 172-173SVM numéro 209 novembre 2002 Page 174-175SVM numéro 209 novembre 2002 Page 176-177SVM numéro 209 novembre 2002 Page 178-179SVM numéro 209 novembre 2002 Page 180-181SVM numéro 209 novembre 2002 Page 182-183SVM numéro 209 novembre 2002 Page 184-185SVM numéro 209 novembre 2002 Page 186-187SVM numéro 209 novembre 2002 Page 188-189SVM numéro 209 novembre 2002 Page 190-191SVM numéro 209 novembre 2002 Page 192-193SVM numéro 209 novembre 2002 Page 194-195SVM numéro 209 novembre 2002 Page 196-197SVM numéro 209 novembre 2002 Page 198-199SVM numéro 209 novembre 2002 Page 200-201SVM numéro 209 novembre 2002 Page 202-203SVM numéro 209 novembre 2002 Page 204-205SVM numéro 209 novembre 2002 Page 206-207SVM numéro 209 novembre 2002 Page 208-209SVM numéro 209 novembre 2002 Page 210-211SVM numéro 209 novembre 2002 Page 212-213SVM numéro 209 novembre 2002 Page 214-215SVM numéro 209 novembre 2002 Page 216-217SVM numéro 209 novembre 2002 Page 218-219SVM numéro 209 novembre 2002 Page 220