SVM n°208 octobre 2002
SVM n°208 octobre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°208 de octobre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 228

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Internet... les nouveaux forfaits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
l'actualité des technologiP- Le roi est repu, 114 SVM faisait remarquer le mois dernier que dans la high-tech, le pouvoir avait changé de camp. Il a été transféré du producteur au client. La demande a pris le pas sur l'offre. Le malheur pour cette industrie, c'est que ce phénomène, que l'économiste Galbraith baptisait "la filière inversée", se produit à un moment où le monarque nouvellement couronné, le public, n'a plus d'appétit. Le roi n'est pas nu, il est au contraire habillé de pied en cape. La preuve, la baisse des prix du matériel qui, du fait de la violence de la concurrence, est une donnée quasiment permanente depuis des décennies, ne suffit plus à élargir le débouché. Jusqu'à présent, cette baisse suscitait un supplément de demande qui permettait aux fabricants de survivre pour peu que leurs gains de productivité suivent le rythme des rabais consentis. Mais on ne donne pas à boire à un âne qui n'a plus soif, et la mécanique s'épuise. Que faire ? Ecoutez-les tous, ils n'ont plus qu'un seul mot à la bouche : vendre du service ! Puisque nous regorgeons de produits qu'on ne sait même plus où mettre, que les innovations vont plus vite que l'amortissement des produits dans un marché saturé, il faut passer à un nouveau stade : le service et sa valeur ajoutée. La téléphonie mobile croit tenir là sa bouée de sauvetage. Cette orientation offre un énorme avantage mais présente aussi un inconvénient de taille. Chanceux ! 500 clients SFR ont pu MOBILE bénéficier gratuitement d'un pack comprenant le T681 d'Ericsson et son module appareil photo Communicam. L'opérateur voulait ainsi initier ses clients à la nouvelle génération de mobiles GPRS, qui autorisent le transfert d'images (par MMS) d'un appareil à l'autre ou vers un e-mail. Bouygues Telecom, plus discret, a ouvert son service à la mi-septembre. Son forfait Multimédia, qui comprend l'envoi de MMS, coûte 6 € par mois ; chaque message au-delà du forfait sera facturé 0,30 €. Orange patiente jusqu'à la fin de l'année. Il faut dire que cet usage est encore u méconnu sous nos latitudes, contrairement au Japon, pays 5 où le cabinet d'études Yano research Institute estime qu'un appareil sur trois vendu au début 2003 sera un phototéléphone ! de Jean-Louis Gombeaud Téléphonez en images 32 SVM Octobre 2002 Pour le vendeur, l'intérêt du service est de constituer une nouvelle demande qui ne soit pas soumise à une concurrence aussi frontale que le matériel. Deux machines se comparent aisément (puissance, rapidité) et, sur ce point, n'importe quel bon amateur vaut un vrai professionnel ; on ne la lui fait pas. D'où l'énorme difficulté de placer ses produits dans un marché largement pourvu. En revanche, le rapport qualité/prix du service est beaucoup plus complexe à apprécier pour le client. C'est un avantage pour le vendeur. Le malheur, c'est que les besoins de l'utilisateur en la matière sont difficilement évaluables. On ne voit pas nettement ce qui sépare le ludique de l'utile. Souvent, dans la gamme des produits proposés, la sophistication rebute une frange importante du public convoité. Tous les besoins qu'est censé satisfaire l'UMTS, par exemple, correspondent-ils à de véritables attentes des consommateurs ? Si la réponse est non, les opérateurs et équipementiers devront les susciter, et il n'est pas évident que l'acheteur suive. Au-delà de l'émerveillement, où est la vraie demande, rentable sur le long terme ? Dire que nous serions dépassés par la technique relève certainement de la philosophie de comptoir, mais n'est-ce pas pourtant la première fois qu'on voit la puissance technologique outrepasser non seulement les besoins des hommes, mais aussi leurs caprices ? Si nous en sommes là, alors il faut s'attendre à une véritable saturation. Quant à la visiophonie mobile, il faudra attendre l'essor des réseaux sans fil et de la 3G. Pour nous faire patienter, France Télécom R&D a mis au point un terminal mobile de visiophonie, en fait un PDA iPaq sur lequel on a greffé une carte Wi-Fi, une petite caméra et le logiciel de communication "maison" eConf. D'après les chercheurs, le système fonctionnerait sur n'importe quel assistant personnel muni d'une caméra. E.L.B. Disque dur surdoué Stocker le contenu de la plus grande bibliothèque du monde, celle de Washington, sur un seul disque dur : la prouesse sera bientôt à portée de main, estime Seagate. Dans un futur pas si lointain, ajoute-t-il, une technologie de son cru (HAMR) permettra d'atteindre une densité de 50 térabits par pouce carré. Soit 100 fois mieux que ce que les fabricants de disques magnétiques estiment possible de faire dans les dix prochaines années. Ericsson hésite L'alliance entre Sony et Ericsson bat de l'aile. Les téléphones mobiles qu'ils fabriquent ensemble ne se vendent pas assez au goût du géant suédois. Ce dernier, déjà gravement secoué par la crise du secteur high-tech, ne se donne pas plus de trois trimestres pour redresser la barre. Faute de quoi, Ericsson arrêterait les frais. Mobiles : production à la hausse Le pessimisme d'Ericsson n'est pas partagé par tous. D'après le cabinet d'études nippon Nikkei BP, la production mondiale de téléphones mobiles devrait passer de 386 millions d'unités cette année à 419 millions en 2003. Un chiffre qui avoisine la trop féconde année 2000, où bon nombre des 430 millions d'unités produites n'avaient pas trouvé preneurs. Cette hausse est due à l'apparition des téléphones de nouvelle génération, avec écran couleur, GPRS et, parfois, un appareil photo.
2500 Lumens, 4kg : Une idée Lumineuse Grâce à notre vidéoprojecteur ultra lumineux CP-X430 (2500 Lumens), vos présentations seront visibles même dans des endroits fortement éclairés. A la fois léger et peu encombrant, vous pouvez aisement le transporter et impressionner votre auditoire où que vous alliez. Pour de plus amples renseignements, visitez notre site www hitachidigitalmedia com HITACHI inspire the Next



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 208 octobre 2002 Page 1SVM numéro 208 octobre 2002 Page 2-3SVM numéro 208 octobre 2002 Page 4-5SVM numéro 208 octobre 2002 Page 6-7SVM numéro 208 octobre 2002 Page 8-9SVM numéro 208 octobre 2002 Page 10-11SVM numéro 208 octobre 2002 Page 12-13SVM numéro 208 octobre 2002 Page 14-15SVM numéro 208 octobre 2002 Page 16-17SVM numéro 208 octobre 2002 Page 18-19SVM numéro 208 octobre 2002 Page 20-21SVM numéro 208 octobre 2002 Page 22-23SVM numéro 208 octobre 2002 Page 24-25SVM numéro 208 octobre 2002 Page 26-27SVM numéro 208 octobre 2002 Page 28-29SVM numéro 208 octobre 2002 Page 30-31SVM numéro 208 octobre 2002 Page 32-33SVM numéro 208 octobre 2002 Page 34-35SVM numéro 208 octobre 2002 Page 36-37SVM numéro 208 octobre 2002 Page 38-39SVM numéro 208 octobre 2002 Page 40-41SVM numéro 208 octobre 2002 Page 42-43SVM numéro 208 octobre 2002 Page 44-45SVM numéro 208 octobre 2002 Page 46-47SVM numéro 208 octobre 2002 Page 48-49SVM numéro 208 octobre 2002 Page 50-51SVM numéro 208 octobre 2002 Page 52-53SVM numéro 208 octobre 2002 Page 54-55SVM numéro 208 octobre 2002 Page 56-57SVM numéro 208 octobre 2002 Page 58-59SVM numéro 208 octobre 2002 Page 60-61SVM numéro 208 octobre 2002 Page 62-63SVM numéro 208 octobre 2002 Page 64-65SVM numéro 208 octobre 2002 Page 66-67SVM numéro 208 octobre 2002 Page 68-69SVM numéro 208 octobre 2002 Page 70-71SVM numéro 208 octobre 2002 Page 72-73SVM numéro 208 octobre 2002 Page 74-75SVM numéro 208 octobre 2002 Page 76-77SVM numéro 208 octobre 2002 Page 78-79SVM numéro 208 octobre 2002 Page 80-81SVM numéro 208 octobre 2002 Page 82-83SVM numéro 208 octobre 2002 Page 84-85SVM numéro 208 octobre 2002 Page 86-87SVM numéro 208 octobre 2002 Page 88-89SVM numéro 208 octobre 2002 Page 90-91SVM numéro 208 octobre 2002 Page 92-93SVM numéro 208 octobre 2002 Page 94-95SVM numéro 208 octobre 2002 Page 96-97SVM numéro 208 octobre 2002 Page 98-99SVM numéro 208 octobre 2002 Page 100-101SVM numéro 208 octobre 2002 Page 102-103SVM numéro 208 octobre 2002 Page 104-105SVM numéro 208 octobre 2002 Page 106-107SVM numéro 208 octobre 2002 Page 108-109SVM numéro 208 octobre 2002 Page 110-111SVM numéro 208 octobre 2002 Page 112-113SVM numéro 208 octobre 2002 Page 114-115SVM numéro 208 octobre 2002 Page 116-117SVM numéro 208 octobre 2002 Page 118-119SVM numéro 208 octobre 2002 Page 120-121SVM numéro 208 octobre 2002 Page 122-123SVM numéro 208 octobre 2002 Page 124-125SVM numéro 208 octobre 2002 Page 126-127SVM numéro 208 octobre 2002 Page 128-129SVM numéro 208 octobre 2002 Page 130-131SVM numéro 208 octobre 2002 Page 132-133SVM numéro 208 octobre 2002 Page 134-135SVM numéro 208 octobre 2002 Page 136-137SVM numéro 208 octobre 2002 Page 138-139SVM numéro 208 octobre 2002 Page 140-141SVM numéro 208 octobre 2002 Page 142-143SVM numéro 208 octobre 2002 Page 144-145SVM numéro 208 octobre 2002 Page 146-147SVM numéro 208 octobre 2002 Page 148-149SVM numéro 208 octobre 2002 Page 150-151SVM numéro 208 octobre 2002 Page 152-153SVM numéro 208 octobre 2002 Page 154-155SVM numéro 208 octobre 2002 Page 156-157SVM numéro 208 octobre 2002 Page 158-159SVM numéro 208 octobre 2002 Page 160-161SVM numéro 208 octobre 2002 Page 162-163SVM numéro 208 octobre 2002 Page 164-165SVM numéro 208 octobre 2002 Page 166-167SVM numéro 208 octobre 2002 Page 168-169SVM numéro 208 octobre 2002 Page 170-171SVM numéro 208 octobre 2002 Page 172-173SVM numéro 208 octobre 2002 Page 174-175SVM numéro 208 octobre 2002 Page 176-177SVM numéro 208 octobre 2002 Page 178-179SVM numéro 208 octobre 2002 Page 180-181SVM numéro 208 octobre 2002 Page 182-183SVM numéro 208 octobre 2002 Page 184-185SVM numéro 208 octobre 2002 Page 186-187SVM numéro 208 octobre 2002 Page 188-189SVM numéro 208 octobre 2002 Page 190-191SVM numéro 208 octobre 2002 Page 192-193SVM numéro 208 octobre 2002 Page 194-195SVM numéro 208 octobre 2002 Page 196-197SVM numéro 208 octobre 2002 Page 198-199SVM numéro 208 octobre 2002 Page 200-201SVM numéro 208 octobre 2002 Page 202-203SVM numéro 208 octobre 2002 Page 204-205SVM numéro 208 octobre 2002 Page 206-207SVM numéro 208 octobre 2002 Page 208-209SVM numéro 208 octobre 2002 Page 210-211SVM numéro 208 octobre 2002 Page 212-213SVM numéro 208 octobre 2002 Page 214-215SVM numéro 208 octobre 2002 Page 216-217SVM numéro 208 octobre 2002 Page 218-219SVM numéro 208 octobre 2002 Page 220-221SVM numéro 208 octobre 2002 Page 222-223SVM numéro 208 octobre 2002 Page 224-225SVM numéro 208 octobre 2002 Page 226-227SVM numéro 208 octobre 2002 Page 228