SVM n°208 octobre 2002
SVM n°208 octobre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°208 de octobre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 228

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Internet... les nouveaux forfaits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
forum courrier bonus la bonne question posée par N. Fronty Peut-on installer Mac OS X sur un PC ? Le portage du système d'exploitation d'Apple sur PC est un vieux fantasme d'informaticien qui ne s'est, pour l'instant, toujours pas concrétisé. Pourtant, Mac OSX, sorti officiellement le 24 mars 2001 après quatre années de développement, rend cette adaptation possible. "Conçu pour durer quinze ans", selon SteveJobs, le grand patron de la firme à la pomme, Mac OS X est en effet basé sur un noyau Unix, système d'exploitation puissant utilisé sur toutes sortes de machines et dont s'inspire également GNU/Linux. On peut donc imaginer une version de Mac OS X débarrassée de l'environnement Classic, le composant qui assure la compatibilité avec les anciennes applications, fonctionnant sur PC. Le portage serait d'autant plus aisé que PC et Mac sont aujourd'hui très proches d'un point de vue matériel, ce dernier ayant adopté les bus PCI et AGP. Seules les puces diffèrent : les Power PC, fruits d'une collaboration entre Apple, IBM et Motorola, sont des processeurs Existe-t-il des musiques libres de droit pour être diffusées sur le Web ? — Elisabeth Raboin fo II existe des sociétés spécialisées dans la production musicale, comme les Editions Libre Mélodie (www.libremelodie.com) ou Audio Media Productions Vous avez des questions ? Vous avez peut-être aussi les réponses. Tous les mois, vous vous passez des trucs sur les forums. Nous avons collecté les meilleures réponses aux questions suivantes. Retrouvez-les sur notre site. 20 svm Octobre 2002 RISC (Reduced Instruction Set Computing), alors que les puces grand public d'Intel et d'AMD sont des processeurs CISC (Complex Instruction Set Computing). Les relations entre le constructeur des Power PC, Motorola et Apple n'étant pas au beau fixe, certains pensent que le Mac gagnerait à utiliser d'autres processeurs, comme ceux d'AMD. Un bruit nourri par la faible fréquence du Power PC qui parvient tout juste à dépasser le gigahertz, quand le P4 frôle les 3 GHz. Depuis deux ans, les rumeurs convergent : Apple envisage sérieusement de porter son système d'exploitation sur PC. De nombreux utilisateurs avaient signé une pétition en ce sens fin 2000. Mais la firme à la pomme fait la sourde oreille et ne semble pas désirer un tel revirement stratégique. Pourtant, au début des années 90, Apple avait dans ses cartons un projet similaire, baptisé Star Trek, qui promettait d'aller là où aucun Mac n'était jamais allé, et fut finalement abandonné au profit du PowerPC. Alors qui sait ? (www.audio-media-productions.com) qui proposent à la vente des morceaux libres de droit. Ces musiques ne doivent pas faire l'objet d'une déclaration particulière ni du paiement de redevancee aux sociétés de droit d'auteur pour leur diffusion. Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que leurs propriétaires ne sont pas membres de ces associations chargées de défendre les droits d'auteur. Il suffit d'accepter le contrat de licence et de s'acquit- de vous à vous De franky > Je reçois à l'instant un e-mail concernant un nouveau virus (jdbgmgr.exe) et que l'on me conseille de diffuser. Il s'agit, d'après les propriétés, d'un débuggeur Java de Windows. Est-ce un virus ou une blague pour bloquer certaines actions d'Internet Explorer ? * les nu de ter des droits d'utilisation pour recevoir la musique désirée sur CD-Rom, par téléchargement ou courrier électronique. On peut ensuite la copier, la distribuer et la diffuser sans avoir à payer de nouvelles redevances, à condition qu'elle serve uniquement d'illustration sonore à une image fixe ou animée. Il est même possible de l'utiliser dans une oeuvre multimédia à des fins commerciales dans le cadre prévu par le contrat. Par contre, la distribution, l'interprétation et l'adaptation desdits morceaux est formellement interdite. Voilà pourquoi des musiciens se sont engagés à promouvoir un nouveau type de contrat musical directement inspiré de la licence GPL (General Public License) des logiciels dits "libres", comme le célèbre GNU/Linux. Ils font partie d'un vaste mouvement qui cherche à étendre ce concept, initié par Richard Stallman, à toutes les oeuvres intellectuelles. Les auteurs adoptant ce type de licence autorisent la copie, la diffusion et la possibilité de transformer leurs créations, à la seule condition de citer la source originale. Les copies ou les adaptations doivent être diffusées dans les mêmes conditions. Bien entendu, cela ne signifie pas que la musique est gratuite, car l'auteur peut vendre son oeuvre, l'objectif est de promouvoir un commerce équitable basé sur le partage. Il y a des licences déjà au point comme la Licence Art Libre Ecrivez-nous à : vosquestions@vnunet.fr De Pilbill > A la suite d'une mauvaise manipulation, je n'ai plus rien quand je fais un clic droit. Comment faire ? De Chris256 Quelqu'un pourrait-il me dire ou aller pour activer l'option DMA (pour disques durs et lecteurs de CD-Rom) dans Win XP ?
On prend très vite l'habitude de ne pas payer.frePé)). La Liberté n'a pas de Prix II 3 1 4 4 I er fournisseur d'accès gratuit à Internet. www.free.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 208 octobre 2002 Page 1SVM numéro 208 octobre 2002 Page 2-3SVM numéro 208 octobre 2002 Page 4-5SVM numéro 208 octobre 2002 Page 6-7SVM numéro 208 octobre 2002 Page 8-9SVM numéro 208 octobre 2002 Page 10-11SVM numéro 208 octobre 2002 Page 12-13SVM numéro 208 octobre 2002 Page 14-15SVM numéro 208 octobre 2002 Page 16-17SVM numéro 208 octobre 2002 Page 18-19SVM numéro 208 octobre 2002 Page 20-21SVM numéro 208 octobre 2002 Page 22-23SVM numéro 208 octobre 2002 Page 24-25SVM numéro 208 octobre 2002 Page 26-27SVM numéro 208 octobre 2002 Page 28-29SVM numéro 208 octobre 2002 Page 30-31SVM numéro 208 octobre 2002 Page 32-33SVM numéro 208 octobre 2002 Page 34-35SVM numéro 208 octobre 2002 Page 36-37SVM numéro 208 octobre 2002 Page 38-39SVM numéro 208 octobre 2002 Page 40-41SVM numéro 208 octobre 2002 Page 42-43SVM numéro 208 octobre 2002 Page 44-45SVM numéro 208 octobre 2002 Page 46-47SVM numéro 208 octobre 2002 Page 48-49SVM numéro 208 octobre 2002 Page 50-51SVM numéro 208 octobre 2002 Page 52-53SVM numéro 208 octobre 2002 Page 54-55SVM numéro 208 octobre 2002 Page 56-57SVM numéro 208 octobre 2002 Page 58-59SVM numéro 208 octobre 2002 Page 60-61SVM numéro 208 octobre 2002 Page 62-63SVM numéro 208 octobre 2002 Page 64-65SVM numéro 208 octobre 2002 Page 66-67SVM numéro 208 octobre 2002 Page 68-69SVM numéro 208 octobre 2002 Page 70-71SVM numéro 208 octobre 2002 Page 72-73SVM numéro 208 octobre 2002 Page 74-75SVM numéro 208 octobre 2002 Page 76-77SVM numéro 208 octobre 2002 Page 78-79SVM numéro 208 octobre 2002 Page 80-81SVM numéro 208 octobre 2002 Page 82-83SVM numéro 208 octobre 2002 Page 84-85SVM numéro 208 octobre 2002 Page 86-87SVM numéro 208 octobre 2002 Page 88-89SVM numéro 208 octobre 2002 Page 90-91SVM numéro 208 octobre 2002 Page 92-93SVM numéro 208 octobre 2002 Page 94-95SVM numéro 208 octobre 2002 Page 96-97SVM numéro 208 octobre 2002 Page 98-99SVM numéro 208 octobre 2002 Page 100-101SVM numéro 208 octobre 2002 Page 102-103SVM numéro 208 octobre 2002 Page 104-105SVM numéro 208 octobre 2002 Page 106-107SVM numéro 208 octobre 2002 Page 108-109SVM numéro 208 octobre 2002 Page 110-111SVM numéro 208 octobre 2002 Page 112-113SVM numéro 208 octobre 2002 Page 114-115SVM numéro 208 octobre 2002 Page 116-117SVM numéro 208 octobre 2002 Page 118-119SVM numéro 208 octobre 2002 Page 120-121SVM numéro 208 octobre 2002 Page 122-123SVM numéro 208 octobre 2002 Page 124-125SVM numéro 208 octobre 2002 Page 126-127SVM numéro 208 octobre 2002 Page 128-129SVM numéro 208 octobre 2002 Page 130-131SVM numéro 208 octobre 2002 Page 132-133SVM numéro 208 octobre 2002 Page 134-135SVM numéro 208 octobre 2002 Page 136-137SVM numéro 208 octobre 2002 Page 138-139SVM numéro 208 octobre 2002 Page 140-141SVM numéro 208 octobre 2002 Page 142-143SVM numéro 208 octobre 2002 Page 144-145SVM numéro 208 octobre 2002 Page 146-147SVM numéro 208 octobre 2002 Page 148-149SVM numéro 208 octobre 2002 Page 150-151SVM numéro 208 octobre 2002 Page 152-153SVM numéro 208 octobre 2002 Page 154-155SVM numéro 208 octobre 2002 Page 156-157SVM numéro 208 octobre 2002 Page 158-159SVM numéro 208 octobre 2002 Page 160-161SVM numéro 208 octobre 2002 Page 162-163SVM numéro 208 octobre 2002 Page 164-165SVM numéro 208 octobre 2002 Page 166-167SVM numéro 208 octobre 2002 Page 168-169SVM numéro 208 octobre 2002 Page 170-171SVM numéro 208 octobre 2002 Page 172-173SVM numéro 208 octobre 2002 Page 174-175SVM numéro 208 octobre 2002 Page 176-177SVM numéro 208 octobre 2002 Page 178-179SVM numéro 208 octobre 2002 Page 180-181SVM numéro 208 octobre 2002 Page 182-183SVM numéro 208 octobre 2002 Page 184-185SVM numéro 208 octobre 2002 Page 186-187SVM numéro 208 octobre 2002 Page 188-189SVM numéro 208 octobre 2002 Page 190-191SVM numéro 208 octobre 2002 Page 192-193SVM numéro 208 octobre 2002 Page 194-195SVM numéro 208 octobre 2002 Page 196-197SVM numéro 208 octobre 2002 Page 198-199SVM numéro 208 octobre 2002 Page 200-201SVM numéro 208 octobre 2002 Page 202-203SVM numéro 208 octobre 2002 Page 204-205SVM numéro 208 octobre 2002 Page 206-207SVM numéro 208 octobre 2002 Page 208-209SVM numéro 208 octobre 2002 Page 210-211SVM numéro 208 octobre 2002 Page 212-213SVM numéro 208 octobre 2002 Page 214-215SVM numéro 208 octobre 2002 Page 216-217SVM numéro 208 octobre 2002 Page 218-219SVM numéro 208 octobre 2002 Page 220-221SVM numéro 208 octobre 2002 Page 222-223SVM numéro 208 octobre 2002 Page 224-225SVM numéro 208 octobre 2002 Page 226-227SVM numéro 208 octobre 2002 Page 228