SVM n°208 octobre 2002
SVM n°208 octobre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°208 de octobre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 228

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Internet... les nouveaux forfaits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 162 - 163  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
162 163
tous nos tests nouveautés I logiciels Un pare-feu simple et efficace Pare-fer Micro Application ZoneAlarmPro 3 Firewell te Mare. voxcti. du efir 111'Fiésedatite =r"" tore Herrn Fil *rail ordre coeur. cern.e moues mea@ des ire reg, er ente. ewet amures Alertes id Ikkeotlipget ton, mou.- peur neer Iou redonnes nen% nerfs odideodalhe r Mn. wennor Menne let f1 ae,lioze eN urinantes canner. au e-io4N3 Wee Peur rale. dee eI là ire.. Orel r dee Pour Windows 98 et suivants. Pentium 100 MHz ou équivalent. 64 Mo de mémoire vive. Dor : li arr ore te ee ce. et or.>erreM ! tern reew rut reer Ce rodoir.1 liner, ouenno kerne leboyer Mode r deloun dee ordre., wennver nhe oneneu W.. : et meeceeC.e pur.. Sel corwill gour I. uneeike Zen. 1/109 »..4.010 COPII.r. Mon n clene den are I% rends. une subdivision thématique par onglets qui permet aussi une segmentation intuitive du logiciel entre utilisateurs novices, qui se contenteront de régler les niveaux de sécurité, et utilisateurs avancés, qui pourront paramétrer les droits, les ports et protocoles autorisés, etc. Le logiciel propose aussi un contrôle des cookies, un blocage des publicités et une protection des mails, le tout paramétrable. Jacques HarbonnMicro Application a eu la bonne idée de traduire l'excellent pare-feu de ZoneLabs, proposé ici dans sa version Pro 3. Les paramétrages initiaux s'effectuent grâce à un assistant. A partir de là, le réseau local et le partage de la connexion Internet sont gérés par ZoneAlarm. Il revient quand même à l'utilisateur de faire reconnaître les adresses IP des différentes cartes réseau. L'ergonomie est excellente, avec un menu général et POUR La richesse du logiciel, l'ergonomie, les paramétrages. CONTRE L'absence de base pour un paramétrage automatique de l'accès aux programmes. La baguette magique du PC Navigation Windows Sensiva Symbol Commander Pro 3.0 Symbol Commander Pro 3.0 a un côté "magique" qui ne manque pas d'impressionner. Grâce à ce petit programme, il suffit de dessiner un symbole à l'écran pour lancer une application, exécuter 130 SVITI Octobre 2002 Pour Windows 95 et suivants. Pentium 100 MHz ou équivalent. 64 Mo de mémoire vive. un programme, se connecter à un site Web (avec mémorisation éventuelle des mots de passe), insérer un texte, jouer un fichier son, envoyer un mail ou exécuter une action Windows. Le taux de reconnaissance est excellent, grâce, entre autres, à la possibilité de paramétrer la précision du tracé. Guidé par l'assistant, il ne faut guère plus de quelques clics pour dessiner un nouveau symbole (la biblio- Env. 30 € /200 F thèque d'origine est déjà riche) et définir de manière précise l'action à accomplir. Il est aussi possible de déclencher plusieurs actions par la saisie d'un seul symbole. J.H. POUR La qualité de la reconnaissance, la puissance de paramétrages. CONTRE L'absence de contrôle en cas de redondance dans l'attribution d'un symbole. Le fin limier des disques Organisation de fichiers Synops Editions Synops. Tools 5 Env 38 2M) F Pour Windows 98 et suivants. Pentium 100 MHz ou équivalent. 64 Mo de mémoire vive. Qui peut prétendre connaître le contenu de son disque dur ? Personne ou presque. C'est là tout l'intérêt de Synops'Tools, composé de modules, dédiés chacun à la recherche d'un type de fichier : archives, polices, icônes, images, sons, tableaux, textes, vidéos et pages Web. Au premier lancement d'un module, l'utilisateur choisit les formats de fichiers à retenir dans un très large éventail d'extensions. Le programme scanne le disque et établit la liste de tous les fichiers présents de ce type. L'utilisateur peut alors naviguer dans cette base. La fenêtre de prévisualisation reproduit en temps réel le fichier sélectionné. D'un clic, l'utilisateur peut copier/déplacer le fichier actif en vue d'un usage ultérieur, consulter ses propriétés, l'imprimer ou encore l'effacer. Un outil aussi simple qu'utile. J.H. POUR La rapidité du scan, l'ergonomie de navigation dans la base constituée. CONTRE L'impossibilité d'annuler le scan initial (en cas d'erreur dans le choix du module).
Dans les entrailles du PC Faites parler Analyse et tests de PC AxBx TestLAB 2002 Seconde Edition Env. 43 « /280 F vos photos reseponemln wnedeatint MarrrrrWAsNo...eregw.aitne...10.01.1.1WiNei `7.74,31..fidr. &agi AtJ 0E3 Cet outil d'analyse a des usages multiples. Les benchs (bancs d'essai) de performances (processeur, mémoire, disque dur, affichage, etc.) fournissent des résultats précis et graphiques, des indices témoins facilitant la comparaison. Notons toutefois que les références du programme datent un peu en Surfer sans être vu Confidentialite Emme SurfCleaner 2002 Options de SuttCbsiutet IXJ lritemet Xi, Ases. t V. ». *hg ettle&nropete. Won-% mono » y PM* boa fflisin r Vidor le reONStoS essorer* dr *da., Mar thotanour Osasent, 17 adrnr anr,. 94.orn u vider netess.is des nictonton r yds une* Denrs r- esso. Oii SodOeane u on4dist Istrie*.nottors. r"% Ms, oeonsteginsent d4 micominsin r% us* le dosse. fenumsnes La navigation Internet laisse toujours des traces multiples éparpillées dans un grand nombre de dossiers de l'ordinateur. A moins d'être un expert en la matière, il est bien difficile de les purger toutes lorsqu'on aspire à une certaine confidentialité. Cette version 2002, deuxième édition de Surf- Cleaner, se chargera de le Pour Windows 95 et suivants. Pentium 100 MHz ou équivalent. 64 Mo de mémoire vive. matière de cartes graphiques. L'analyse système récapitule les composants de la configuration. Mais elle bute sur la détection de certains éléments (ATI Radeon 7500 non détectée, erreur sur la fréquence du bus processeur Athlon). Le module expert propose deux configurations types en fonction des usages prévus, ou de tester une configuration pour un usage particulier. Il a une nette tendance, cependant, à sous-dimensionner le processeur et la Pour Windows 95 et suivants. Pentium 100 MHz ou équivalent. 64 Mo de mémoire vive. POUR L'efficacité de la purge, la facilité d'usage. CONTRE Pas de nettoyage automatique pour les connexions permanentes. carte 3D pour certains usages. Enfin, le module Outils sauvegarde et restaure les fichiers système, vérifie la stabilité du PC (de 5 minutes à 24 heures) et teste les supports CD/CD-R. Un bon produit, qui souffre toutefois de la concurrence de SiSoft Sandra, gratuit dans sa version standard. J.H. *** POUR La bonne tenue générale, la diversité des fonctions, les modules "prévisionnels". CONTRE Quelques erreurs de détection ou d'estimation. Env. 30 € 1 200 F faire à votre place. C'est l'utilisateur qui paramètre le degré de confidentialité souhaité, lequel conditionne l'étendue de l'épuration : cache du navigateur (y compris le contenu des fichiers index.dat), historiques divers (navigateur, recherche, Documents, Démarrer/Exécuter), cookies, répertoire temporaire de Windows, etc. La procédure de nettoyage peut être effectuée à la demande ou de manière automatique à l'arrêt de la connexion. Malheureusement, cette dernière option devient caduque pour les connexions permanentes par le câble ou l'ADSL. Pour ce cas, une option d'épuration automatique à intervalles paramétrables aurait été la bienvenue dans le programme. SurfCleaner 2002 s'enorgueillit aussi d'un navigateur "furtif", dont le seul bénéfice, bien modeste, est de pouvoir être masqué rapidement d'un raccourci-clavier sans pour autant apparaître dans la barre des tâches. J.H. Tête parlante Editions Profil Crazy Talk Env. 45/300 F Pour Windows 98 et suivants. Pentium 100 MHz ou équivalent. 64 Mo de mémoire vive. Crazy Talk se propose de faire parler une image avec animation labiale et autres expressions de visage. Tout débute par l'étape du morphing. Vous pourrez aussi retoucher les yeux et la bouche "virtuels" qui se sont substitués aux éléments d'origine. Côté voix, le programme s'appuie sur le moteur de synthèse vocale Text to Speech de Microsoft. Seuls les phonèmes anglais sont installés par le programme, il faudra télécharger les phonèmes français sur le site Microsoft. Une fois ces composants installés, commencent les réglages de volume, de hauteur et de débit de lecture. Les expressions faciales peuvent être affinées, différentes humeurs pouvant être plaquées sur des passages du texte. L'animation peut aussi s'appuyer sur des fichiers Wav ; le traitement est toutefois un peu long. Le résultat final sera exporté en Avi ou Exe ou exploité par mail pour des messages personnalisés cocasses. J.H. *** POUR La facilité de création et de paramétrage, la gestion du texte et des fichiers Wav. CONTRE Le morphing perfectible, la lenteur de traitement des Wav, et de l'exportation. Octobre 2002 svm 131



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 208 octobre 2002 Page 1SVM numéro 208 octobre 2002 Page 2-3SVM numéro 208 octobre 2002 Page 4-5SVM numéro 208 octobre 2002 Page 6-7SVM numéro 208 octobre 2002 Page 8-9SVM numéro 208 octobre 2002 Page 10-11SVM numéro 208 octobre 2002 Page 12-13SVM numéro 208 octobre 2002 Page 14-15SVM numéro 208 octobre 2002 Page 16-17SVM numéro 208 octobre 2002 Page 18-19SVM numéro 208 octobre 2002 Page 20-21SVM numéro 208 octobre 2002 Page 22-23SVM numéro 208 octobre 2002 Page 24-25SVM numéro 208 octobre 2002 Page 26-27SVM numéro 208 octobre 2002 Page 28-29SVM numéro 208 octobre 2002 Page 30-31SVM numéro 208 octobre 2002 Page 32-33SVM numéro 208 octobre 2002 Page 34-35SVM numéro 208 octobre 2002 Page 36-37SVM numéro 208 octobre 2002 Page 38-39SVM numéro 208 octobre 2002 Page 40-41SVM numéro 208 octobre 2002 Page 42-43SVM numéro 208 octobre 2002 Page 44-45SVM numéro 208 octobre 2002 Page 46-47SVM numéro 208 octobre 2002 Page 48-49SVM numéro 208 octobre 2002 Page 50-51SVM numéro 208 octobre 2002 Page 52-53SVM numéro 208 octobre 2002 Page 54-55SVM numéro 208 octobre 2002 Page 56-57SVM numéro 208 octobre 2002 Page 58-59SVM numéro 208 octobre 2002 Page 60-61SVM numéro 208 octobre 2002 Page 62-63SVM numéro 208 octobre 2002 Page 64-65SVM numéro 208 octobre 2002 Page 66-67SVM numéro 208 octobre 2002 Page 68-69SVM numéro 208 octobre 2002 Page 70-71SVM numéro 208 octobre 2002 Page 72-73SVM numéro 208 octobre 2002 Page 74-75SVM numéro 208 octobre 2002 Page 76-77SVM numéro 208 octobre 2002 Page 78-79SVM numéro 208 octobre 2002 Page 80-81SVM numéro 208 octobre 2002 Page 82-83SVM numéro 208 octobre 2002 Page 84-85SVM numéro 208 octobre 2002 Page 86-87SVM numéro 208 octobre 2002 Page 88-89SVM numéro 208 octobre 2002 Page 90-91SVM numéro 208 octobre 2002 Page 92-93SVM numéro 208 octobre 2002 Page 94-95SVM numéro 208 octobre 2002 Page 96-97SVM numéro 208 octobre 2002 Page 98-99SVM numéro 208 octobre 2002 Page 100-101SVM numéro 208 octobre 2002 Page 102-103SVM numéro 208 octobre 2002 Page 104-105SVM numéro 208 octobre 2002 Page 106-107SVM numéro 208 octobre 2002 Page 108-109SVM numéro 208 octobre 2002 Page 110-111SVM numéro 208 octobre 2002 Page 112-113SVM numéro 208 octobre 2002 Page 114-115SVM numéro 208 octobre 2002 Page 116-117SVM numéro 208 octobre 2002 Page 118-119SVM numéro 208 octobre 2002 Page 120-121SVM numéro 208 octobre 2002 Page 122-123SVM numéro 208 octobre 2002 Page 124-125SVM numéro 208 octobre 2002 Page 126-127SVM numéro 208 octobre 2002 Page 128-129SVM numéro 208 octobre 2002 Page 130-131SVM numéro 208 octobre 2002 Page 132-133SVM numéro 208 octobre 2002 Page 134-135SVM numéro 208 octobre 2002 Page 136-137SVM numéro 208 octobre 2002 Page 138-139SVM numéro 208 octobre 2002 Page 140-141SVM numéro 208 octobre 2002 Page 142-143SVM numéro 208 octobre 2002 Page 144-145SVM numéro 208 octobre 2002 Page 146-147SVM numéro 208 octobre 2002 Page 148-149SVM numéro 208 octobre 2002 Page 150-151SVM numéro 208 octobre 2002 Page 152-153SVM numéro 208 octobre 2002 Page 154-155SVM numéro 208 octobre 2002 Page 156-157SVM numéro 208 octobre 2002 Page 158-159SVM numéro 208 octobre 2002 Page 160-161SVM numéro 208 octobre 2002 Page 162-163SVM numéro 208 octobre 2002 Page 164-165SVM numéro 208 octobre 2002 Page 166-167SVM numéro 208 octobre 2002 Page 168-169SVM numéro 208 octobre 2002 Page 170-171SVM numéro 208 octobre 2002 Page 172-173SVM numéro 208 octobre 2002 Page 174-175SVM numéro 208 octobre 2002 Page 176-177SVM numéro 208 octobre 2002 Page 178-179SVM numéro 208 octobre 2002 Page 180-181SVM numéro 208 octobre 2002 Page 182-183SVM numéro 208 octobre 2002 Page 184-185SVM numéro 208 octobre 2002 Page 186-187SVM numéro 208 octobre 2002 Page 188-189SVM numéro 208 octobre 2002 Page 190-191SVM numéro 208 octobre 2002 Page 192-193SVM numéro 208 octobre 2002 Page 194-195SVM numéro 208 octobre 2002 Page 196-197SVM numéro 208 octobre 2002 Page 198-199SVM numéro 208 octobre 2002 Page 200-201SVM numéro 208 octobre 2002 Page 202-203SVM numéro 208 octobre 2002 Page 204-205SVM numéro 208 octobre 2002 Page 206-207SVM numéro 208 octobre 2002 Page 208-209SVM numéro 208 octobre 2002 Page 210-211SVM numéro 208 octobre 2002 Page 212-213SVM numéro 208 octobre 2002 Page 214-215SVM numéro 208 octobre 2002 Page 216-217SVM numéro 208 octobre 2002 Page 218-219SVM numéro 208 octobre 2002 Page 220-221SVM numéro 208 octobre 2002 Page 222-223SVM numéro 208 octobre 2002 Page 224-225SVM numéro 208 octobre 2002 Page 226-227SVM numéro 208 octobre 2002 Page 228