SVM n°208 octobre 2002
SVM n°208 octobre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°208 de octobre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 228

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Internet... les nouveaux forfaits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
le club svm forums i courrier bonus La nouvelle génération d'appareils photo séduit nos internautes Vive le numérique ! vos avis. Jamais un forum n'a été aussi consensuel, la photo numérique vous a visiblement conquis. L'unique point noir semble provenir des coûts induits : piles, impression, etc. quoi de neuf ? La photo numérique semble s'imposer comme la nouvelle application phare des opérateurs de téléphonie mobile. Déjà, au Japon, près d'un combiné sur cinq est un "photo-téléphone", et le service de l'opérateur J-Phone permettant d'envoyer des photos par courrier électronique compte plus de six millions d'abonnés. Bouygues Telecom lance le même type de service en France grâce à la technologie GPRS - l'évolution du GSM qui apporte un débit d'environ 40 Kbits/s - et au MMS (Multimedia Messages Service), un SMS dopé capable de transmettre photos et sons en plus du texte. SFR est en phase de test ainsi qu'Orange. Leurs services devraient être lancés cet automne. sur nos forums Tous nos forums Windows XP Linux Haut débit Xbox Internet sans fil 396 contributions 292 contributions 185 contributions 33 contributions 8 contributions 16 SVM Octobre 2002 le plus ancien en ébullition râleur polémique raplapla De Perchiste3l > Pour moi, l'appareil numérique est le plus bel investissement que j'ai réalisé depuis l'achat de mon PC ! II s'agit du Fuji Finepix 2600z et c'est une pure merveille ! Aux oubliettes les énormes albums que personne n'ouvre jamais ! Et moi, je mate mes photos sur mon PC qui est allumé 24 h/24. De plus, les photos pourries me font pas cinq minutes, je les vire de suite. Fini le stress du développement, à se retrouver avec 4 pauvres photos manquées que l'on paye au prix fort (pellicule + développement + photo). Vive le numérique ! De Exod > Si j'avais du fric, ce serait le quatrième investissement que je ferais... (après un agenda électronique, des barrettes de Windows XP, un an plus tard.. Ça chauffe sur le forum consacré à la dernière mouture de Windows. Nos internautes, aficionados et détracteurs d'XP, en sont venus à se jeter des anathèmes. Les premiers n'hésitant pas à Ram, un disque dur)... Mais c'est sûr qu'à un moment donné, la photo sur papier photosensible sera réservée aux professionnels qui s'obstinent... De Norbert > La photo numérique est désormais incontournable dans la profession. Beaucoup de photographes pros, les reporters, passent au tout numérique. Les gros labos professionnels ont jeté leurs agrandisseurs traditionnels pour des "agrandisseurs" numériques comme les Durst lambda et autres Fuji Frontier, avec un énorme plus quant à la qualité des tirages (voir les expos Valli et Arthus-Bertrand, entre autres) et un gros moins quant à la fermeture des petites entreprises qui ne peuvent pas suivre (à accuser les seconds d'être capables de "faire planter n'importe quoi". Pas très fair-play tout ça ! Osez Linux Aurelien62fr et ses amis du logiciel libre se sont lancé un défi de taille sur ce forum : créer une
Ybu3 Voulu ? gietROEK tsig ? AlstoS vgAteS e ? Ll'tee, hit‘ij oN Voic ? Tot*à AWAniL NutAÉRi(kul cause du coût des machines et de leur maintenance D. Je pense que d'ici cinq ans au maximum, la photographie argentique traditionnelle aura vécu chez les professionnels (sauf certainement le noir et blanc qui restera marginal). Il subsistera le marché amateur de la photo souvenir, peut être... De Olaf > Tout à fait d'accord. La photo numérique est en passe de ranger la plus que centenaire argentique au rayon des antiquités. Et pas seulement pour des raisons techniques. Car du point de vue artistique, le numérique stimule la création et autorise des audaces autrefois impensables. Mais encore faut-il s'adapter à ce nouvel outil et trouver d'autres repères. interface graphique pour Linux qui soit simple et efficace. L'avancement du projet et ses différentes étapes sont longuement détaillés. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Si vous avez la fibre linuxienne, venez voir par vous-même, vous n'en reviendrez pas. De Matt > La photo numérique coûte cher aujourd'hui. L'appareil, mais aussi l'ordinateur équipé en conséquence (estimé à 11 000 francs environ dans le SVMd'août), l'imprimante photo, plus les accessoires de l'appareil... Tout cela a un prix. Alors, à part pour les professionnels, l'achat d'un appareil photo numérique pour un usage du type "je fais 3 photos pour les mettre sur ma page perso et c'est tout" vaut-il vraiment la peine, ou ne faudrait-il pas attendre une baisse des prix ? De Stef > J'ai acquis un Kodak DC3200 pour la modique somme de 980 francs en grande surface et je dois vous dire que, franchement, je ne suis pas déçu, Les couacs de la musique en ligne Les accusations de la RIRA, attribuant la baisse des ventes de CD aux logiciels d'échange de fichiers, vous laissent goguenards. Et si les majors proposaient des bonus sur leurs CD ? Histoire que "le billet de 20 € passe mieux". II Chère la photo numérique ? "moi je dit que cela vaut réellement le coup." Signé Stef, possesseur d'une webcam détachable, d'un appareil photo à moins de 150 euros, d'une carte mémoire, d'un jeu de huit piles, d'un chargeur, d'une imprimante qui va bien, de cartouches photo, de papier... loin de là. M'étant essayé à la photo numérique via ma webcam To Go, de chez Creative (qui fait appareil numérique portable), je dois dire que pour un prix inférieur, j'ai l'équivalent des photos argentiques directement sur mon PC, sans pour autant avoir à payer le développement. Bien sûr, cela me coûte plus cher pour les sortir sur imprimante, surtout que HP abuse totalement sur les prix des cartouches, mais pour celui ou celle qui veut simplement retravailler les photos dans le cadre d'un Vidéo-CD ou bien d'un site Internet, moi je dis que cela vaut réellement le coup. Bien sûr, il faut bien évidemment acheter le périphérique indispensable, c'est-à-dire la carte Compact Flash pour mon modèle, par exemple, sinon vous en serez réduits à faire des photos en basse résolution, ce qui est dommage au vu des performances de l'appareil. Exemple : avec une carte de 64 Mo, il est possible de faire 191 photos. Il faut aussi des accus, car, que ce soit l'écran LCD ou bien le flash, cela demande beaucoup d'énergie, alors même avec des piles de grandes marques, celles-ci seront à plat rapidement. Un jeu de 8 piles et le chargeur vous reviendront à environ 150 euros. Eh oui, vous allez me dire, alors, qu'on peut avoir l'équivalent d'un modèle supérieur avec tous les accessoires. Certes, mais quand on a un petit budget, on ne peut Réagissez sur nos forums : svm. vnunet.fr notre nouveau forum Les FAI en débat La dernière offre de Free (voir notre dossier de couverture p.58) mettant l'ADSL au prix du bas débit ne va-t-elle pas bouleverser le marché des fournisseurs d'accès ? Faites-nous part de vos remarques et réflexions pour que l'accès à l'Internet réponde enfin à vos attentes. Octobre 2002 svm 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 208 octobre 2002 Page 1SVM numéro 208 octobre 2002 Page 2-3SVM numéro 208 octobre 2002 Page 4-5SVM numéro 208 octobre 2002 Page 6-7SVM numéro 208 octobre 2002 Page 8-9SVM numéro 208 octobre 2002 Page 10-11SVM numéro 208 octobre 2002 Page 12-13SVM numéro 208 octobre 2002 Page 14-15SVM numéro 208 octobre 2002 Page 16-17SVM numéro 208 octobre 2002 Page 18-19SVM numéro 208 octobre 2002 Page 20-21SVM numéro 208 octobre 2002 Page 22-23SVM numéro 208 octobre 2002 Page 24-25SVM numéro 208 octobre 2002 Page 26-27SVM numéro 208 octobre 2002 Page 28-29SVM numéro 208 octobre 2002 Page 30-31SVM numéro 208 octobre 2002 Page 32-33SVM numéro 208 octobre 2002 Page 34-35SVM numéro 208 octobre 2002 Page 36-37SVM numéro 208 octobre 2002 Page 38-39SVM numéro 208 octobre 2002 Page 40-41SVM numéro 208 octobre 2002 Page 42-43SVM numéro 208 octobre 2002 Page 44-45SVM numéro 208 octobre 2002 Page 46-47SVM numéro 208 octobre 2002 Page 48-49SVM numéro 208 octobre 2002 Page 50-51SVM numéro 208 octobre 2002 Page 52-53SVM numéro 208 octobre 2002 Page 54-55SVM numéro 208 octobre 2002 Page 56-57SVM numéro 208 octobre 2002 Page 58-59SVM numéro 208 octobre 2002 Page 60-61SVM numéro 208 octobre 2002 Page 62-63SVM numéro 208 octobre 2002 Page 64-65SVM numéro 208 octobre 2002 Page 66-67SVM numéro 208 octobre 2002 Page 68-69SVM numéro 208 octobre 2002 Page 70-71SVM numéro 208 octobre 2002 Page 72-73SVM numéro 208 octobre 2002 Page 74-75SVM numéro 208 octobre 2002 Page 76-77SVM numéro 208 octobre 2002 Page 78-79SVM numéro 208 octobre 2002 Page 80-81SVM numéro 208 octobre 2002 Page 82-83SVM numéro 208 octobre 2002 Page 84-85SVM numéro 208 octobre 2002 Page 86-87SVM numéro 208 octobre 2002 Page 88-89SVM numéro 208 octobre 2002 Page 90-91SVM numéro 208 octobre 2002 Page 92-93SVM numéro 208 octobre 2002 Page 94-95SVM numéro 208 octobre 2002 Page 96-97SVM numéro 208 octobre 2002 Page 98-99SVM numéro 208 octobre 2002 Page 100-101SVM numéro 208 octobre 2002 Page 102-103SVM numéro 208 octobre 2002 Page 104-105SVM numéro 208 octobre 2002 Page 106-107SVM numéro 208 octobre 2002 Page 108-109SVM numéro 208 octobre 2002 Page 110-111SVM numéro 208 octobre 2002 Page 112-113SVM numéro 208 octobre 2002 Page 114-115SVM numéro 208 octobre 2002 Page 116-117SVM numéro 208 octobre 2002 Page 118-119SVM numéro 208 octobre 2002 Page 120-121SVM numéro 208 octobre 2002 Page 122-123SVM numéro 208 octobre 2002 Page 124-125SVM numéro 208 octobre 2002 Page 126-127SVM numéro 208 octobre 2002 Page 128-129SVM numéro 208 octobre 2002 Page 130-131SVM numéro 208 octobre 2002 Page 132-133SVM numéro 208 octobre 2002 Page 134-135SVM numéro 208 octobre 2002 Page 136-137SVM numéro 208 octobre 2002 Page 138-139SVM numéro 208 octobre 2002 Page 140-141SVM numéro 208 octobre 2002 Page 142-143SVM numéro 208 octobre 2002 Page 144-145SVM numéro 208 octobre 2002 Page 146-147SVM numéro 208 octobre 2002 Page 148-149SVM numéro 208 octobre 2002 Page 150-151SVM numéro 208 octobre 2002 Page 152-153SVM numéro 208 octobre 2002 Page 154-155SVM numéro 208 octobre 2002 Page 156-157SVM numéro 208 octobre 2002 Page 158-159SVM numéro 208 octobre 2002 Page 160-161SVM numéro 208 octobre 2002 Page 162-163SVM numéro 208 octobre 2002 Page 164-165SVM numéro 208 octobre 2002 Page 166-167SVM numéro 208 octobre 2002 Page 168-169SVM numéro 208 octobre 2002 Page 170-171SVM numéro 208 octobre 2002 Page 172-173SVM numéro 208 octobre 2002 Page 174-175SVM numéro 208 octobre 2002 Page 176-177SVM numéro 208 octobre 2002 Page 178-179SVM numéro 208 octobre 2002 Page 180-181SVM numéro 208 octobre 2002 Page 182-183SVM numéro 208 octobre 2002 Page 184-185SVM numéro 208 octobre 2002 Page 186-187SVM numéro 208 octobre 2002 Page 188-189SVM numéro 208 octobre 2002 Page 190-191SVM numéro 208 octobre 2002 Page 192-193SVM numéro 208 octobre 2002 Page 194-195SVM numéro 208 octobre 2002 Page 196-197SVM numéro 208 octobre 2002 Page 198-199SVM numéro 208 octobre 2002 Page 200-201SVM numéro 208 octobre 2002 Page 202-203SVM numéro 208 octobre 2002 Page 204-205SVM numéro 208 octobre 2002 Page 206-207SVM numéro 208 octobre 2002 Page 208-209SVM numéro 208 octobre 2002 Page 210-211SVM numéro 208 octobre 2002 Page 212-213SVM numéro 208 octobre 2002 Page 214-215SVM numéro 208 octobre 2002 Page 216-217SVM numéro 208 octobre 2002 Page 218-219SVM numéro 208 octobre 2002 Page 220-221SVM numéro 208 octobre 2002 Page 222-223SVM numéro 208 octobre 2002 Page 224-225SVM numéro 208 octobre 2002 Page 226-227SVM numéro 208 octobre 2002 Page 228