SVM n°208 octobre 2002
SVM n°208 octobre 2002
  • Prix facial : 4 €

  • Parution : n°208 de octobre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 228

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Internet... les nouveaux forfaits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
en coulisse Transfor e en antenne "ma son", u boîte de conserve devie une arme redoutable. avance franchement WinnSchwartau, l'un des grands experts américains en terme d'infoguerre. Et de nous faire la visite de la Defcon en pestant contre ces réseaux "qui ressemblent à ce fromage suisse", comme il se plaît à répéter, en pensant au gruyère : "Regardez, un ordinateur, une antenne et des logiciels que vous trouvez un peu partout sur le Net, une once d'intelligence et le tour est joué, vous interceptez un réseau local sans fil, c'est trop facile." Mais nous nous trouvons aux Etats-Unis, et WinnSchwartau ne manque pas de le faire remarquer : "Sur Internet, ces gars ont créé un site interview Pensez-vous que le développement sauvage des réseaux sans fil nuise à la sécurité des entreprises ? - Tout à fait, il faut considérer toutes les entités utilisant le wireless comme externes au réseau de l'entreprise, et les placer à l'extérieur du firewall. Installer un réseau sans fil sans précaution spécifique, c'est donner un accès public à son réseau interne ! Quelle politique adopter pour une meilleure sécurité des réseaux sans fil ? 76 SVfl i Octobre 2002 pour cartographier les Etats- Unis, n'importe qui télécharge son logiciel, s'instruit dix minutes sur les réseaux sans fil et lance son application. Quelques nuits blanches plus tard, il revient sur le même site pour y laisser les coordonnées des réseaux qu'il a trouvées. Résultat, une magnifique carte très bien renseignée." Et impossible de vous en dire plus, la loi nous l'interdit, contrairement aux Etats-Unis : "Je vais vous donner un article sur le wardriving, j'ai pu l'écrire parce que je suis protégé par le premier amendement de la Constitution, qui garantit le droit à une totale liberté d'expres- est directeur général de la SSI Vigisafe Aux Etats-Unis, pour trouver un {eseeàia pire-'ter, les backers peuvent passer Muss ts dans leur limousine a scanner des f sion." En France, le wardriving est toléré, voire inconnu des services de police ou de gendarmerie : "C'est assimilé à la détention d'un scanner radio, ou à une tentative de piratage par le fait de lancer un logiciel qui va scanner des fréquences pour trouver un réseau... enfin... je ne sais pas, c'est encore flou...", tente de nous expliquer l'expert d'un grand cabinet de consulting à Paris. Reste que les réseaux sans fil se développent à grande vitesse dans l'Hexagone et que les hackers ont toujours de longues nuits blanches devant eux... pour quelques parties de wardriving. Jean-Paul Ney - II faut d'abord observer les règles de base de toute bonne sécurité : réaliser un test d'intrusion, en utilisant des méthodes spécifiques, tout comme celles des hackers. Ensuite, une bonne connaissance de son réseau se révèle indispensable : savoir où sont déployées les bornes wireless, ne pas utiliser un identifiant par défaut, mettre à jour les logiciels et les firmwares. En aucun cas vous ne devez vous appuyer exclusivement sur le WEP (système de sécurité propre à Wi-Fi). Les mêmes principes de protection que pour l'Internet ou un Intranet (VPN, SSH, IPsec et SSL) doivent être appliqués. NORMES ET RESEAUX, I-Utilà Mu i Le Wi-Fi Le Wireless Fidelity est un standard de l'IEEE normalisé en 1997, mais qui a décollé en 1999. Cette norme est aussi connue sous l'appellation de 802.11b. La bande de fréquence utilisée par ce standard est de 2,4 GHz : une bande qui, dans la plupart des pays, est libre mais sévèrement réglementée quant à la portée du réseau. Le Wi-Fi en 5 GHz existe aussi, il est connu sous le sobriquet de 802.11a, mais interdit en Europe, avec un débit théorique de 54 Mbits/s. Le Home RF Créé par le Home Frequency Working Group qui rassemble Compaq, IBM, Intel et Microsoft, le Home RF est en fait un dérivé du Wi-Fi, à usage domestique, mais de bien meilleure qualité. Hyperlan 1 & 2 Cocorico ! Voici Le standard européen créé à l'initiative de l'Etsi. Plus vieux que le Wi-Fi, il date de 1992 et offre un débit de 10 Mbits/s dans la bande des 5 GHz pour la version 1. Dans quelques semaines, la guerre va se jouer sur un terrain économique avec la sortie de la version 2, dont le débit monte à 54 Mbits/s... elle serait alors un sérieux concurrent de Wi-Fi. Bluetooth On ne présente plus la technologie sans fil d'Ericsson, lancée en 1994, spécialement dédiée à l'échange de données entre appareils numériques. La faible consommation énergétique et le support de la voix font oublier les points faibles : une portée égale ou légèrement supérieure à 10 metres et le débit de 1 Mbit/s sur la bande des 2,4 GHz. On attend Bluetooth 2 qui devrait offrir un débit de 2 a 10 Mbits/s.
I en FUI,Pe',On In pays de [union two ne Norepe. Suisse et Turquie YAMAHA CF1 THE SPIRIT 0 l'UMM Mennsoft. WinficeezXP r- -R CO-RIN CO-ROM LL-CAV en gravure (CD-Mount Rainier ReWrite) ition de pistes audio CD-RW Underrun Protection (protection de saturation de la mémoire tampon) Mémoire tampon de 8 Mo Contrôle de la vitesse de gravure optimale Modèles : CRW-F1 : interne IDE/ATAPI Convertisseur SCSI : transforme l'unité IDE en une unité SCSI CRW-FIUX : externe USB 2.0/1.1 CRW-FIDX : externe IEEE1394+ Interface USB 2.0/1.1 CRW-F1SX : externe SCSI Logiciel Nero - Burning Rom inclus'YAMAHA Elektronik Europa GmbH, Siemensstr. 22-34, 25462 Rellingen Disc T@2 Vous ne pouvez pas personnaliser et simplifier davantage la création et la labellisation de vos CD. Gravez outre vos données, des informations telles que l'interprète, la date, l'index, le logo de votre société ou une figure comme un tatouage sur le côté données de votre CD. ADVANCED FILJimlicilVIsbr- 1 ; ILJFIL_IT Y RECOROING Des CD réalisés par vous-mêmes avec la meilleure qualité du son ! (Fig. : comparaison de signaux audio) CD audio gravé de manière raditionnelle 1:1-MRX OUALITY CONCEPT CD audio gravé avec YAMAHA Audio Master : un signal 1, eye pattern » sensiblement plus clair HIGH QURL_ITY HIGH SPEED YUC 1 32 V 21 3A 13 [S L'emploi de jeux de puces propriétaires dans la série Fi assure la meilleure qualité de vos données et des vitesses élevées. Pour d'autres informations, veuillez visiter le site : www.yamaha-it.de



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 208 octobre 2002 Page 1SVM numéro 208 octobre 2002 Page 2-3SVM numéro 208 octobre 2002 Page 4-5SVM numéro 208 octobre 2002 Page 6-7SVM numéro 208 octobre 2002 Page 8-9SVM numéro 208 octobre 2002 Page 10-11SVM numéro 208 octobre 2002 Page 12-13SVM numéro 208 octobre 2002 Page 14-15SVM numéro 208 octobre 2002 Page 16-17SVM numéro 208 octobre 2002 Page 18-19SVM numéro 208 octobre 2002 Page 20-21SVM numéro 208 octobre 2002 Page 22-23SVM numéro 208 octobre 2002 Page 24-25SVM numéro 208 octobre 2002 Page 26-27SVM numéro 208 octobre 2002 Page 28-29SVM numéro 208 octobre 2002 Page 30-31SVM numéro 208 octobre 2002 Page 32-33SVM numéro 208 octobre 2002 Page 34-35SVM numéro 208 octobre 2002 Page 36-37SVM numéro 208 octobre 2002 Page 38-39SVM numéro 208 octobre 2002 Page 40-41SVM numéro 208 octobre 2002 Page 42-43SVM numéro 208 octobre 2002 Page 44-45SVM numéro 208 octobre 2002 Page 46-47SVM numéro 208 octobre 2002 Page 48-49SVM numéro 208 octobre 2002 Page 50-51SVM numéro 208 octobre 2002 Page 52-53SVM numéro 208 octobre 2002 Page 54-55SVM numéro 208 octobre 2002 Page 56-57SVM numéro 208 octobre 2002 Page 58-59SVM numéro 208 octobre 2002 Page 60-61SVM numéro 208 octobre 2002 Page 62-63SVM numéro 208 octobre 2002 Page 64-65SVM numéro 208 octobre 2002 Page 66-67SVM numéro 208 octobre 2002 Page 68-69SVM numéro 208 octobre 2002 Page 70-71SVM numéro 208 octobre 2002 Page 72-73SVM numéro 208 octobre 2002 Page 74-75SVM numéro 208 octobre 2002 Page 76-77SVM numéro 208 octobre 2002 Page 78-79SVM numéro 208 octobre 2002 Page 80-81SVM numéro 208 octobre 2002 Page 82-83SVM numéro 208 octobre 2002 Page 84-85SVM numéro 208 octobre 2002 Page 86-87SVM numéro 208 octobre 2002 Page 88-89SVM numéro 208 octobre 2002 Page 90-91SVM numéro 208 octobre 2002 Page 92-93SVM numéro 208 octobre 2002 Page 94-95SVM numéro 208 octobre 2002 Page 96-97SVM numéro 208 octobre 2002 Page 98-99SVM numéro 208 octobre 2002 Page 100-101SVM numéro 208 octobre 2002 Page 102-103SVM numéro 208 octobre 2002 Page 104-105SVM numéro 208 octobre 2002 Page 106-107SVM numéro 208 octobre 2002 Page 108-109SVM numéro 208 octobre 2002 Page 110-111SVM numéro 208 octobre 2002 Page 112-113SVM numéro 208 octobre 2002 Page 114-115SVM numéro 208 octobre 2002 Page 116-117SVM numéro 208 octobre 2002 Page 118-119SVM numéro 208 octobre 2002 Page 120-121SVM numéro 208 octobre 2002 Page 122-123SVM numéro 208 octobre 2002 Page 124-125SVM numéro 208 octobre 2002 Page 126-127SVM numéro 208 octobre 2002 Page 128-129SVM numéro 208 octobre 2002 Page 130-131SVM numéro 208 octobre 2002 Page 132-133SVM numéro 208 octobre 2002 Page 134-135SVM numéro 208 octobre 2002 Page 136-137SVM numéro 208 octobre 2002 Page 138-139SVM numéro 208 octobre 2002 Page 140-141SVM numéro 208 octobre 2002 Page 142-143SVM numéro 208 octobre 2002 Page 144-145SVM numéro 208 octobre 2002 Page 146-147SVM numéro 208 octobre 2002 Page 148-149SVM numéro 208 octobre 2002 Page 150-151SVM numéro 208 octobre 2002 Page 152-153SVM numéro 208 octobre 2002 Page 154-155SVM numéro 208 octobre 2002 Page 156-157SVM numéro 208 octobre 2002 Page 158-159SVM numéro 208 octobre 2002 Page 160-161SVM numéro 208 octobre 2002 Page 162-163SVM numéro 208 octobre 2002 Page 164-165SVM numéro 208 octobre 2002 Page 166-167SVM numéro 208 octobre 2002 Page 168-169SVM numéro 208 octobre 2002 Page 170-171SVM numéro 208 octobre 2002 Page 172-173SVM numéro 208 octobre 2002 Page 174-175SVM numéro 208 octobre 2002 Page 176-177SVM numéro 208 octobre 2002 Page 178-179SVM numéro 208 octobre 2002 Page 180-181SVM numéro 208 octobre 2002 Page 182-183SVM numéro 208 octobre 2002 Page 184-185SVM numéro 208 octobre 2002 Page 186-187SVM numéro 208 octobre 2002 Page 188-189SVM numéro 208 octobre 2002 Page 190-191SVM numéro 208 octobre 2002 Page 192-193SVM numéro 208 octobre 2002 Page 194-195SVM numéro 208 octobre 2002 Page 196-197SVM numéro 208 octobre 2002 Page 198-199SVM numéro 208 octobre 2002 Page 200-201SVM numéro 208 octobre 2002 Page 202-203SVM numéro 208 octobre 2002 Page 204-205SVM numéro 208 octobre 2002 Page 206-207SVM numéro 208 octobre 2002 Page 208-209SVM numéro 208 octobre 2002 Page 210-211SVM numéro 208 octobre 2002 Page 212-213SVM numéro 208 octobre 2002 Page 214-215SVM numéro 208 octobre 2002 Page 216-217SVM numéro 208 octobre 2002 Page 218-219SVM numéro 208 octobre 2002 Page 220-221SVM numéro 208 octobre 2002 Page 222-223SVM numéro 208 octobre 2002 Page 224-225SVM numéro 208 octobre 2002 Page 226-227SVM numéro 208 octobre 2002 Page 228