SVM n°207 septembre 2002
SVM n°207 septembre 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°207 de septembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 208

  • Taille du fichier PDF : 172 Mo

  • Dans ce numéro : le guide de la rentrée... les meilleurs sites d'achat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
à la une GUIDE DE LA RENTRÉE ID les meilleurs sites d'achat Achat micro : l'avenir est Effet d'aubaine ou vrai nouveau canal de distribution pour l'informatique ? Si le Web a encore toutes ses preuves à faire, il est à surveiller attentivement. Si jeunes et plein de promesses. Parmi les leaders du marché, le plus vieux cybermarchand (Cdiscount) souffle à peine sa quatrième bougie. La plupart des autres arrivent juste sur leurs trois ans. Quant à Surcouf.com, il n'a qu'une année d'existence. Mais déjà ils font tous très fort. Leurs taux de croissance sont exceptionnels : selon le Benchmark Group, le chiffre d'affaires du commerce électronique français sur les biens informatiques et multimédias, en B to C (du vendeur au client final), est passé de 120 à 280 millions d'euros entre 2000 et 2001. Et cela malgré la grande crise que connaît le Net depuis cette même date. Ainsi, Surcoufcom, en très peu de temps, s'est hissé à 10% du chiffre d'affaires du magasin parisien ; Topachat affiche, lui, une augmentation constante de son CA de 70%... Autre réussite : pour cette rentrée, on vous l'a dit, tous les produits informatiques que vous chercherez, nouveautés et bonnes affaires, seront en ligne, promis, juré. Disponibles à tout moment de la journée et de la nuit, livrables à domicile et de plus en plus souvent sans frais de port à payer. C'est Consultation des sites informatiques sans nul doute ce qui explique que l'attractivité du Web soit devenue aussi indiscutable : Fnac.com bat des records de trafic (100000 visiteurs "uniques" par jour, selon son président) et, de manière générale, les internautes plébiscitent les rayons informatiques du Web. Notre sondage révèle ainsi que 81% des intemautes interrogés ont consulté des sites marchands de micro au cours des six derniers mois (4 sites en moyenne). Et pour la rentrée, ou d'ici à Noël, 46% d'entre eux sont décidés à passer à la caisse d'un site Web plutôt qu'à celle d'un magasin traditionnel. Evidemment, ici, nous parlons d'internautes actifs, par définition amateurs d'innovation. Mais justement. Qui, plus qu'un féru de technos, pourrait se laisser séduire par l'offre pléthorique d'un vendeur informatique ? Et qui, plus qu'un cybermarchand, aura à coeur de choyer une clientèle aussi captive ? Alors entre les deux, la sauce prend, forcément. La preuve : en moyenne, un internaute actif dépense, sur un site de micro, entre 200 et 300 € (1300 à 2 000 F) par mois. Et Pascal Griot, directeur de Surcouf.com n'est pas peu fier d'annoncer qu'aujourd'hui, chacun de ses cybercfients dépense en Achats de produits informatiques réalisés ailleurs que sur le Web * moyenne plus qu'un client du magasin Surcouf installé à Paris. Le patron de Topachat va plus loin : "Les barrières psychologiques qui freinent l'achat en ligne tombent dès la première commande. Ce n'est donc plus un problème. Ce qui compte après, c'est la fidélisation." Et de ce côté-là, ça va bien. D'après les chiffres glanés auprès des différents acteurs, le Web réussirait à fidéliser 60 à 70% de sa clientèle. Notre sondage SVM/Novatris révèle même que, sur l'ensemble des surfeurs ayant effectué un achat en ligne, 77% ont prévu de recommencer rapidement. Au total, on compte pas moins de 50% d'acheteurs récurrents sur le Web. Et on sait qu'un client fidélisé est un client qui achète plus de produits différents, et de plus en plus chers. Oui, mais... Un point noir vient tempérer l'optimisme des cybermarchands : au vu du trafic qu'ils génèrent, leur chiffre d'affaires est Très souvent 21% Oui, dans un grand magasin spécialisé du type Boulanger, Surcouf... 25% De temps en temps 38% Oui, dans une grande surface du type Carrefour, Leclerc... 28% Rarement 22% Oui, chez un petit revendeur 26% Jamais 19 Oui, dans un autre lieu 7% Total 100% Non, vous n'avez fait aucun achat de matériel informatique ces 6 derniers mois 34% Les internautes actifs s'intéressent de près à la micro : 81% d'entre eux déclarent avoir visité des sites vendant du matériel informatique au cours des six derniers mois. 68 svm Septembre 2002 * Plusieurs réponses possibles Ces internautes sont aussi de grands acheteurs de produits numériques : 66% d'entre eux disent avoir effectué au moins un achat micro au cours des six derniers mois. Et ils essaient, à peu prés à parts égales, tous les canaux de distribution qui leur sont offerts.
sur le Web encore très faible. Sur 100 visiteurs, seuls 2 ou 3 réalisent un achat. Un taux de transformation vraiment insuffisant pour compter sur le marché. Et, bizarrement, on s'aperçoit que les sites les plus courus sont aussi les plus pénalisés. En fait, il semble que les internautes privilégient les sites à grande renommée pour s'informer, mais se dirigent illico presto vers d'autres, moins prestigieux, qui cassent littéralement les prix. La guerre aux promotions est en effet très rude sur le Web. Mais d'aucuns affirment qu'elle ne s'éternisera pas. Question d'assainissement du marché, qu'ils disent. En contrepartie, les internautes devraient y gagner en sérieux de la part de leurs prestataires Internet, sur les questions de logistique de livraison et de services après-vente notamment. Et si le Web gagne ce pari, alors il aura vraiment acquis toute sa crédibilité. D.S. Intentions d'achat* Sur un site Internet Oui, dans un magasin spécialisé du type Boulanger, Surcouf... 41% Oui, dans une grande surface du type Carrefour, Leclerc... 31% Oui, chez un petit revendeur 38% Autre 7% Plusieurs réponses possibles 23% des personnes interrogées ont l'intention d'acheter de la micro à la rentrée, 26% d'ici à Noël. A la question "Où pensez-vous faire ces achats ? ", ils répondent "sur un site Internet" plus souvent qu'en tout autre lieu. ECRIRE SANS FAUTE (tocin ions.uutils en 1 blase ecteun rammaire Orthographe Typographie Définitions Synonymes Conjugaison Texte entier Césures Auriez-vous repéré ces erreurs qu'a détectées Le Correcteur Bilingue Je voudrais que tu vois l'erreur que je vois. Après s'être moqué, ils se sont dédit. J'ai acheté deux cent robes jaunes citron. My letter suffer of many errors. I have aeighteen years old brother. I am not very skilled to write French. Si vous avez hésité pour repérer ces erreurs ou si vous ne savez pas quelle est la correction à y apporter, Le Correcteur Bilingue est fait pour vous. Vous y trouverez un correcteur complet orthographe, grammaire, typographie - du français et de l'anglais, complété par des outils de référence : dictionnaire de définitions, dictionnaire de synonymes, conjugueur. r El Je désire recevoir une documentation gratuite sur le Correcteur Bilingue Je suis : E utilisateur E revendeur Nom, Prénom Fonction Société Adresse Code postal Ville Tél Fax L Me" ".-IO 129, BD DE SÉBASTOPOL - 75002 PARIS TÉL. : 01 40 13 07 28 - FAX : 01 40 13 07 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 207 septembre 2002 Page 1SVM numéro 207 septembre 2002 Page 2-3SVM numéro 207 septembre 2002 Page 4-5SVM numéro 207 septembre 2002 Page 6-7SVM numéro 207 septembre 2002 Page 8-9SVM numéro 207 septembre 2002 Page 10-11SVM numéro 207 septembre 2002 Page 12-13SVM numéro 207 septembre 2002 Page 14-15SVM numéro 207 septembre 2002 Page 16-17SVM numéro 207 septembre 2002 Page 18-19SVM numéro 207 septembre 2002 Page 20-21SVM numéro 207 septembre 2002 Page 22-23SVM numéro 207 septembre 2002 Page 24-25SVM numéro 207 septembre 2002 Page 26-27SVM numéro 207 septembre 2002 Page 28-29SVM numéro 207 septembre 2002 Page 30-31SVM numéro 207 septembre 2002 Page 32-33SVM numéro 207 septembre 2002 Page 34-35SVM numéro 207 septembre 2002 Page 36-37SVM numéro 207 septembre 2002 Page 38-39SVM numéro 207 septembre 2002 Page 40-41SVM numéro 207 septembre 2002 Page 42-43SVM numéro 207 septembre 2002 Page 44-45SVM numéro 207 septembre 2002 Page 46-47SVM numéro 207 septembre 2002 Page 48-49SVM numéro 207 septembre 2002 Page 50-51SVM numéro 207 septembre 2002 Page 52-53SVM numéro 207 septembre 2002 Page 54-55SVM numéro 207 septembre 2002 Page 56-57SVM numéro 207 septembre 2002 Page 58-59SVM numéro 207 septembre 2002 Page 60-61SVM numéro 207 septembre 2002 Page 62-63SVM numéro 207 septembre 2002 Page 64-65SVM numéro 207 septembre 2002 Page 66-67SVM numéro 207 septembre 2002 Page 68-69SVM numéro 207 septembre 2002 Page 70-71SVM numéro 207 septembre 2002 Page 72-73SVM numéro 207 septembre 2002 Page 74-75SVM numéro 207 septembre 2002 Page 76-77SVM numéro 207 septembre 2002 Page 78-79SVM numéro 207 septembre 2002 Page 80-81SVM numéro 207 septembre 2002 Page 82-83SVM numéro 207 septembre 2002 Page 84-85SVM numéro 207 septembre 2002 Page 86-87SVM numéro 207 septembre 2002 Page 88-89SVM numéro 207 septembre 2002 Page 90-91SVM numéro 207 septembre 2002 Page 92-93SVM numéro 207 septembre 2002 Page 94-95SVM numéro 207 septembre 2002 Page 96-97SVM numéro 207 septembre 2002 Page 98-99SVM numéro 207 septembre 2002 Page 100-101SVM numéro 207 septembre 2002 Page 102-103SVM numéro 207 septembre 2002 Page 104-105SVM numéro 207 septembre 2002 Page 106-107SVM numéro 207 septembre 2002 Page 108-109SVM numéro 207 septembre 2002 Page 110-111SVM numéro 207 septembre 2002 Page 112-113SVM numéro 207 septembre 2002 Page 114-115SVM numéro 207 septembre 2002 Page 116-117SVM numéro 207 septembre 2002 Page 118-119SVM numéro 207 septembre 2002 Page 120-121SVM numéro 207 septembre 2002 Page 122-123SVM numéro 207 septembre 2002 Page 124-125SVM numéro 207 septembre 2002 Page 126-127SVM numéro 207 septembre 2002 Page 128-129SVM numéro 207 septembre 2002 Page 130-131SVM numéro 207 septembre 2002 Page 132-133SVM numéro 207 septembre 2002 Page 134-135SVM numéro 207 septembre 2002 Page 136-137SVM numéro 207 septembre 2002 Page 138-139SVM numéro 207 septembre 2002 Page 140-141SVM numéro 207 septembre 2002 Page 142-143SVM numéro 207 septembre 2002 Page 144-145SVM numéro 207 septembre 2002 Page 146-147SVM numéro 207 septembre 2002 Page 148-149SVM numéro 207 septembre 2002 Page 150-151SVM numéro 207 septembre 2002 Page 152-153SVM numéro 207 septembre 2002 Page 154-155SVM numéro 207 septembre 2002 Page 156-157SVM numéro 207 septembre 2002 Page 158-159SVM numéro 207 septembre 2002 Page 160-161SVM numéro 207 septembre 2002 Page 162-163SVM numéro 207 septembre 2002 Page 164-165SVM numéro 207 septembre 2002 Page 166-167SVM numéro 207 septembre 2002 Page 168-169SVM numéro 207 septembre 2002 Page 170-171SVM numéro 207 septembre 2002 Page 172-173SVM numéro 207 septembre 2002 Page 174-175SVM numéro 207 septembre 2002 Page 176-177SVM numéro 207 septembre 2002 Page 178-179SVM numéro 207 septembre 2002 Page 180-181SVM numéro 207 septembre 2002 Page 182-183SVM numéro 207 septembre 2002 Page 184-185SVM numéro 207 septembre 2002 Page 186-187SVM numéro 207 septembre 2002 Page 188-189SVM numéro 207 septembre 2002 Page 190-191SVM numéro 207 septembre 2002 Page 192-193SVM numéro 207 septembre 2002 Page 194-195SVM numéro 207 septembre 2002 Page 196-197SVM numéro 207 septembre 2002 Page 198-199SVM numéro 207 septembre 2002 Page 200-201SVM numéro 207 septembre 2002 Page 202-203SVM numéro 207 septembre 2002 Page 204-205SVM numéro 207 septembre 2002 Page 206-207SVM numéro 207 septembre 2002 Page 208