SVM n°207 septembre 2002
SVM n°207 septembre 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°207 de septembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 208

  • Taille du fichier PDF : 172 Mo

  • Dans ce numéro : le guide de la rentrée... les meilleurs sites d'achat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 194 - 195  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
194 195
loisirs pas à pas Montage vidéo peaufiner ses transitions Video Studio 6 azo ettrn CONFIRMÉ AU MOINS 10 MIN Bord u r e : I 0 U r : Auparavant réservées au montage professionnel, les transitions (effets spéciaux) sont désormais proposées dans la plupart des logiciels de montage vidéo grand public. Elles permettent d'enchaîner les scènes sans heurts, ajoutent une réelle touche esthétique Cliquez sur l'onglet Effet. La zone de droite liste sous forme d'icônes animées l'ensemble des effets de la catégorie sélectionnée. Les A/B des icônes animées correspondent aux séquences A de départ et B d'arrivée. Pour changer de catégorie, déroulez la liste en cliquant sur la petite flèche (pointe en bas) située au-dessus. Les noms des catégories sont explicites. Il faut savoir que F/X correspond aux transitions "spéciales" : fondu, brûlé, iris, masque, mosaïque, etc. 1 ti id ! J'Ut tait 1/4 t/Appliquez tout d'abord une transition compatible, telle que "Face", de la catégorie 3D. Le paramètre Bordure conditionne l'épaisseur du trait de démarcation qui sépare une scène d'une autre lors de la transition. Les changements d'épaisseur sont visualisés immédiatement dans la fenêtre de lecture. Pour modifier la couleur, cliquez sur la case verte (couleur par défaut) et choisissez un autre ton. Pour disposer d'un nuancier plus étoffé, choisissez le sélecteur de couleurs Ulead ou Windows. E.iijilecreur de couleurs Ulead... Outre un éventail plus Sélecteur de couleurs Windows étendu de tons, vous 111T" IIIlü disposez du paramétrage 11111111 II MI précis de la couleur par MI MI 11.1111entrée directe des valeurs. e dans le montage d'une vidéo familiale et contribuent à une réalisation digne d'un vidéaste confirmé. Notre démonstration se basera sur Ulead VideoStudio 6, choisi pour la diversité de ses transitions, sa facilité de mise en œuvre et la richesse de ses paramétrages. — Jacques HarbonnLe nom de la transition donne une bonne idée de l'effet. Si ce nom est tronqué à l'affichage, disposez le pointeur sur la transition concernée : le nom complet s'affichera dans l'infobulle. La multiplicité et la proximité des icônes animées de transitions peuvent gêner l'appréciation. Pour mieux prévisualiser un modèle, double-cliquez sur son icône pour le voir dans la fenêtre de lecture. Cliquez sur le bouton lecture pour analyser la transition à loisir. Bords dO : Dil a Parametrer la bordure (2) Passons maintenant à la rubrique Bords doux. C'est ici que vous pourrez moduler l'anticrénelage (aussi appelé anti-aliasing) appliqué aux lignes de démarcation entre les deux séquences. Rappelons que cet anticrénelage vise notamment à faire disparaître les disgracieux effets de marches d'escalier qui sont particulièrement visibles sur les diagonales. Quatre niveaux sont disponibles. Les deux traitements les plus puissants doivent être réservés à des cas tout à fait spécifiques, et ce, pour deux raisons majeures. Tout d'abord, les temps de traitement s'en trouvent augmentés et ensuite parce que l'effet s'accompagne d'une zone de flou sur les bords de la vidéo.
ryt 9 ! Créer ses effets de transition Pour disposer d'effets de transition sortant véritablement de "l'ordinaire", il faut se tourner vers des modules spécialisés tels que les transitions Hollywood FX. Les effets sont ici réellement étonnants, associant plusieurs mouvements complexes dans une même transi- Appliquer la transition tion. Mais il faut accepter de payer le prix fort : 1500 $ pour la version Gold la plus complète qui dispose de 300 transitions (renforcées d'une multitude de paramétrages). A noter : ces modules ne sont utilisables qu'avec des outils professionnels (Adobe Premiere, Ulead Media Studio Pro), une version dédiée à Pinnacle Studio 7 étant toutefois disponible à des coûts bien inférieurs (de l'ordre de 29 à 69 $ selon la version). Se positionner en mode storyboard (onglet supérieur de l'espace de montage). Pour appliquer une transition, effectuez un cliquer-déplacer depuis l'icône de l'effet vers la case qui sépare deux séquences dans le storyboard. Vous la remplacerez par une autre avec un cliquer-déplacer, un appui sur la touche Suppr la fera disparaître. Vous prévisualiserez les résultats en cliquant sur l'icône de lecture. Lecture ou effacement ne s'appliquent qu'à la transition sélectionnée. Sélectionner une direction Ce paramètre permet de faire varier de manière importante l'effet de transition. Pour effectuer votre choix, cliquez sur l'une des icônes disponibles à la rubrique Direction et observez son effet en cliquant sur le bouton lecture dans la fenêtre de prévisualisation. Le type et le nombre de directions dépendent de la transition choisie. Prenez le temps de tout essayer car certains sens s'accordent mieux que d'autres, en fonction des séquences. Ce choix judicieux des appariements doit s'appliquer aussi aux transitions elles-mêmes. eKnernelen E.plmer v Forme longe v% de <1.'nann* MI11011 I OK Amui « Sélecteur de couleur d'image laocrotrow le coulée efflp a gi [abe de remem 111 émeu/rd* coulete fl. fin 10 : 1 OK émulet Dans le même esprit Tous les logiciels de montage vidéo à destination du grand public proposent des effets de transition. La différence se situe ici en termes de richesse et de diversité, de même que pour les autres fonctions du programme. Parmi l'abondance d'offres, on peut notamment retenir Pinnacle Studio 7, bien équilibré, MGI VideoWave 5, très simple d'usage, Magix Video Deluxe, un peu plus complexe mais doté cependant d'une impressionnante console de trucages, et enfin Micro Application VideoCenter 2, au prix plancher. Toutefois, pour un montage de type professionnel, Adobe Premiere 6 demeure toujours la référence. I n rl 11n I. ri 1-1 uumu u I LI u Iviutiuler ia durée Chaque transition dispose de ses propres paramétrages (affichés à gauche de la fenêtre de prévisualisation), certains d'entre eux étant toutefois communs. La durée de la transition, symbolisée par une montre, est, quant à elle, fixée par défaut à une seconde. Pour modifier cette valeur dans le compteur I LI se trouvant en regard, sélectionnez tout d'abord la "section" concernée (heures, minutes, secondes, vingt-cinquième de seconde —rappelons que la vidéo défile à la vitesse de 25 images/seconde). Tapez alors une nouvelle valeur ou agissez sur les différentes flèches de réglage. Tourbillon-3D Daesdal Roteteorel 1001 Vouent° 100I Recouvfement pu cite de r outeut 30 10 10 iaramétrages snéciaux Choisissez l'effet Tourbillon de la catégorie 3D et cliquez sur Options. Les curseurs Densité, Rotation et Variation modulent le nombre, l'importance de la rotation et l'amplitude. Le "Recouvrement par clé de couleur" joue sur la transparence des fragments de A. Elle est réglable par le choix de la couleur de référence dans la séquence A, de la couleur du masque et de la similitude de couleur. La rubrique Animation règle la direction et la forme des fragments. Le style de mappage personnalisé permet d'attribuer une couleur au "dos" des fragments. Septembre 2002 svrn 169



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 207 septembre 2002 Page 1SVM numéro 207 septembre 2002 Page 2-3SVM numéro 207 septembre 2002 Page 4-5SVM numéro 207 septembre 2002 Page 6-7SVM numéro 207 septembre 2002 Page 8-9SVM numéro 207 septembre 2002 Page 10-11SVM numéro 207 septembre 2002 Page 12-13SVM numéro 207 septembre 2002 Page 14-15SVM numéro 207 septembre 2002 Page 16-17SVM numéro 207 septembre 2002 Page 18-19SVM numéro 207 septembre 2002 Page 20-21SVM numéro 207 septembre 2002 Page 22-23SVM numéro 207 septembre 2002 Page 24-25SVM numéro 207 septembre 2002 Page 26-27SVM numéro 207 septembre 2002 Page 28-29SVM numéro 207 septembre 2002 Page 30-31SVM numéro 207 septembre 2002 Page 32-33SVM numéro 207 septembre 2002 Page 34-35SVM numéro 207 septembre 2002 Page 36-37SVM numéro 207 septembre 2002 Page 38-39SVM numéro 207 septembre 2002 Page 40-41SVM numéro 207 septembre 2002 Page 42-43SVM numéro 207 septembre 2002 Page 44-45SVM numéro 207 septembre 2002 Page 46-47SVM numéro 207 septembre 2002 Page 48-49SVM numéro 207 septembre 2002 Page 50-51SVM numéro 207 septembre 2002 Page 52-53SVM numéro 207 septembre 2002 Page 54-55SVM numéro 207 septembre 2002 Page 56-57SVM numéro 207 septembre 2002 Page 58-59SVM numéro 207 septembre 2002 Page 60-61SVM numéro 207 septembre 2002 Page 62-63SVM numéro 207 septembre 2002 Page 64-65SVM numéro 207 septembre 2002 Page 66-67SVM numéro 207 septembre 2002 Page 68-69SVM numéro 207 septembre 2002 Page 70-71SVM numéro 207 septembre 2002 Page 72-73SVM numéro 207 septembre 2002 Page 74-75SVM numéro 207 septembre 2002 Page 76-77SVM numéro 207 septembre 2002 Page 78-79SVM numéro 207 septembre 2002 Page 80-81SVM numéro 207 septembre 2002 Page 82-83SVM numéro 207 septembre 2002 Page 84-85SVM numéro 207 septembre 2002 Page 86-87SVM numéro 207 septembre 2002 Page 88-89SVM numéro 207 septembre 2002 Page 90-91SVM numéro 207 septembre 2002 Page 92-93SVM numéro 207 septembre 2002 Page 94-95SVM numéro 207 septembre 2002 Page 96-97SVM numéro 207 septembre 2002 Page 98-99SVM numéro 207 septembre 2002 Page 100-101SVM numéro 207 septembre 2002 Page 102-103SVM numéro 207 septembre 2002 Page 104-105SVM numéro 207 septembre 2002 Page 106-107SVM numéro 207 septembre 2002 Page 108-109SVM numéro 207 septembre 2002 Page 110-111SVM numéro 207 septembre 2002 Page 112-113SVM numéro 207 septembre 2002 Page 114-115SVM numéro 207 septembre 2002 Page 116-117SVM numéro 207 septembre 2002 Page 118-119SVM numéro 207 septembre 2002 Page 120-121SVM numéro 207 septembre 2002 Page 122-123SVM numéro 207 septembre 2002 Page 124-125SVM numéro 207 septembre 2002 Page 126-127SVM numéro 207 septembre 2002 Page 128-129SVM numéro 207 septembre 2002 Page 130-131SVM numéro 207 septembre 2002 Page 132-133SVM numéro 207 septembre 2002 Page 134-135SVM numéro 207 septembre 2002 Page 136-137SVM numéro 207 septembre 2002 Page 138-139SVM numéro 207 septembre 2002 Page 140-141SVM numéro 207 septembre 2002 Page 142-143SVM numéro 207 septembre 2002 Page 144-145SVM numéro 207 septembre 2002 Page 146-147SVM numéro 207 septembre 2002 Page 148-149SVM numéro 207 septembre 2002 Page 150-151SVM numéro 207 septembre 2002 Page 152-153SVM numéro 207 septembre 2002 Page 154-155SVM numéro 207 septembre 2002 Page 156-157SVM numéro 207 septembre 2002 Page 158-159SVM numéro 207 septembre 2002 Page 160-161SVM numéro 207 septembre 2002 Page 162-163SVM numéro 207 septembre 2002 Page 164-165SVM numéro 207 septembre 2002 Page 166-167SVM numéro 207 septembre 2002 Page 168-169SVM numéro 207 septembre 2002 Page 170-171SVM numéro 207 septembre 2002 Page 172-173SVM numéro 207 septembre 2002 Page 174-175SVM numéro 207 septembre 2002 Page 176-177SVM numéro 207 septembre 2002 Page 178-179SVM numéro 207 septembre 2002 Page 180-181SVM numéro 207 septembre 2002 Page 182-183SVM numéro 207 septembre 2002 Page 184-185SVM numéro 207 septembre 2002 Page 186-187SVM numéro 207 septembre 2002 Page 188-189SVM numéro 207 septembre 2002 Page 190-191SVM numéro 207 septembre 2002 Page 192-193SVM numéro 207 septembre 2002 Page 194-195SVM numéro 207 septembre 2002 Page 196-197SVM numéro 207 septembre 2002 Page 198-199SVM numéro 207 septembre 2002 Page 200-201SVM numéro 207 septembre 2002 Page 202-203SVM numéro 207 septembre 2002 Page 204-205SVM numéro 207 septembre 2002 Page 206-207SVM numéro 207 septembre 2002 Page 208