SVM n°207 septembre 2002
SVM n°207 septembre 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°207 de septembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 208

  • Taille du fichier PDF : 172 Mo

  • Dans ce numéro : le guide de la rentrée... les meilleurs sites d'achat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 158 - 159  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
158 159
tous nos tests/guide d'achat bons plans Les bonnes affaires de la Enchères en ligne : évitez les arnaques Le développement des enchères en igne attire quelques margoulins. Pour éviter les problèmes, certaines règles de base doivent être respectées. Selon plusieurs études parues aux Etats-Unis, plus des trois quarts des plaintes concernant l'e-commerce visent des escroqueries perpétrées sur les sites d'enchères en ligne — au premier rang desquels on trouve Ebay.com, le leader incontesté du marché. C'est en quelque sorte logique : les sites d'enchères limitent leur rôle à celui d'entremetteur faisant le lien entre le vendeur et l'acheteur. Ne se considérant pas (et n'étant pas, selon un récent procès qui risque de faire jurisprudence) responsables de ces arnaques, les sites d'enchères en ligne se contentent de faire le minimum. Que recherchez vous ? Immanquables ! Acheter à l'étranger Nombreux sont les Français qui vont faire leurs emplettes sur le site américain Ebay, tant l'offre y est pléthorique - plusieurs millions d'objets en vente. Mais, quand on a remporté une enchère, comment payer le vendeur ? Envoyer quelques billets dans une enveloppe en recommandé est une entreprise pour le moins Ctetig The way to tend and recelye money online Bond Money Requesthents Catégories : — Art Antiouites Automobiles Bébé Bijoux Montres Stylos Cinéma, Vidéos et DVD Collection Deux Roues Informatique Jeux Jouets Figurines Jeux Vidéos Consoles Livres RD Revues Loisirs Vacances =1 : Vendre Toute la planète achète et vend sur Internet.°9 godai I funeurdi wilege plan du site louent » salon Monei Reehere LI= 22 Bienvenue I es Desteckeze Çollecto,s noloa és,t,ts mulsernédas etc Manas mis slsgumpj mu lE rA—la Une d'eBay ta sélection BO Soirou 80 pote les oublies des. _van..., &muai collectons odes am If I Mais aussi. Numéro un des sites d enchères, Ebay a mis en place un système de protection des acheteurs. Gee $5 for signIng over num.burs nvlIgnitlet eumuminclimeEBELPAYEALAssountl Ir'Z'k roi'aanx, ee.s,.ay (—&alma 117 gym C n+m hrmennuie C'est ensuite entre particuliers ou professionnels que l'échange "argent contre risquée. Le transfert de fonds, de type Western Union, est onéreux (plus de 10% avec une commission minimale de 19 € 1 125F), de même que les virements bancaires dans une monnaie étrangère, surtaxés par les banques. Si le vendeur est un professionnel, il accepte sans doute les cartes bancaires internationales. Sinon, le système Paypal (www.paypal.com) permet d'envoyer de petites sommes, via une carte bancaire internationale, de façon rapide et sûre. Pour l'acheteur, la transaction est gratuite, si ce n'est que le taux de change marchandise" s'effectue, avec les mêmes risques qu'ailleurs — via les petites utilisé par Paypal n'est pas très favorable. Sachez aussi que, pour le moment, les Français ne peuvent pas recevoir d'argent par Paypal, mais seulement en envoyer. Ce système ayant été racheté par Ebay, la situation devrait évoluer rapidement. Enfin, gardez à l'esprit que les achats à l'étranger sont plus risqués qu'en France. Si vous flashez sur un portable Dell à un prix défiant toute concurrence, en provenance de Roumanie, faites d'abord un tour sur le site www.arnaquedell.fr.st. Des dizaines d'acheteurs ont été plumés par cette arnaque fort bien organisée, démontrant ainsi que la sécurité des transferts Western Union était à la merci d'un employé peu scrupuleux. B.M. annonces, par exemple. Les sites d'enchères en ligne ne sont pas des repaires d'escrocs. L'immense majorité des transactions se passe parfaitement bien, entre gens de bonne compagnie. Restent cependant à prendre quelques précautions d'usage pour éviter de devenir le dindon de la farce. En tant qu'acheteur potentiel, vérifiez systématiquement le "profil" du vendeur avec lequel vous allez traiter —c'est-à-dire les notes que d'autres utilisateurs du site lui ont déjà attribuées. Cela vous donnera un premier indice quant à la confiance que vous pourrez lui accorder. S'il s'agit d'un nouveau venu ou d'un vendeur présentant de nombreuses notes négatives, prenez vos précautions. N'envoyez pas d'argent en liquide (c'est d'ailleurs interdit par la loi), même en courrier recommandé avec accusé de réception : il y aura toujours des petits malins pour prétendre que l'enveloppe était vide, rejetant ainsi la suspicion sur l'acheteur. Le moyen de paiement le plus sûr reste le chèque, qui a le mérite de laisser des traces comptables. Méfiez-vous des boîtes postales qui interdisent la localisation exacte du vendeur, et préférez pour vos échanges électroniques des adresses de fournisseurs d'accès payants — permettant l'identification exacte de
rentree Vi l'émetteur. Si vous êtes dans la position de vendeur, encaissez le chèque avant d'envoyer l'objet, pour être sûr qu'il n'est pas volé et qu'il ne sera pas refusé par la banque. La méthode de l'envoi en "contre-remboursement" (l'acheteur ne récupère son colis, auprès de son bureau de Poste, qu'après paiement de son dû) a ses adeptes, mais également ses inconvénients. D'une part, elle engage des frais supplé- Le moyen de paiement le plus sür est le chèque, qui a le mérite de laisser des traces comptables. mentaires, à vous de vous mettre d'accord sur qui les supportera. D'autre part, les vendeurs sont parfois réticents : ce sont bien souvent eux qui engagent ces frais dans un premier temps, et l'acheteur peut toujours refuser le colis. Si l'objet que vous avez acheté arrive cassé, ou dans un état non conforme à sa description, envoyez un mail au vendeur en demandant son remplacement ou son remboursement. Une bonne communication permet la résolution de nombreux problèmes. Si, malgré vos mails, le vendeur fait le mort ou ne vous a rien envoyé, contactez le service r soignez-vous gratuitement rus. Revue de détail des solutions disponibles sur le Web pour éradiquer les virus sans passer à la caisse. Votre ordinateur se comporte de façon étrange ? Vous recevez sans cesse des mails de correspondants que vous ne connaissez pas, mais qui vous alertent de la présence possible d'un virus sur votre ordinateur ? Vous avez lancé un fichier prometteur (un feu d'artifice, une variante du Kama Sutra, etc.) attaché à un mail, et il ne s'est rien passé ? Bref, vous pensez être infecté par une des ces sales bestioles qui pourrissent la vie de millions d'utilisateurs qui n'avaient pourtant rien demandé. La solution, bien sûr, c'est d'acheter un antivirus, mais il y a moins onéreux et, surtout, plus rapide - à condition que vous disposiez d'une connexion Internet qui fonctionne. Vous pouvez ainsi vous tourner vers les versions d'évaluation des principaux antivirus du commerce. Sur le site de Symantec (www.symantec.fr), vous trouverez une version gratuite, mais limitée à 30 jours d'utilisation, de Norton Antivirus. L'installation passe par le téléchargement d'un fichier de 30 Mo, donc réservé aux possesseurs de liaison haut débit. Même principe pour VirusScan, l'antivirus de Mc Affee (www.mcaffee.com), clientèle du site d'enchères qui se chargera de le relancer. Toujours rien ? Sur Ebay, un programme de protection des acheteurs a été mis en place. Sous certaines conditions, vous pourrez récupérer jusqu'à 230 € (soit 1508 F, moins une franchise de 28 €). Sachez toutefois que la Telma eue..., inee*eo.rte...rue oe oeeeededm tuleMithimuutsrue 1.1Iéhe liras 1M » Mua eusnnd elle ?'W ! b)A ferle* 51,10oe tom Miami 1) frO,d1am5Irr Sten. Weee0e,dertecrert terne Tate senne, 6.103 Me. ! ha 1 Veut lertede,131 tret...et ex trerelie.eeted Mpfte 5150-11. 9elpen PR g. F." 3" u Pabentet ne.. pendant I. chepeeeent de tonteee. Veto de le sem** ueleenen. eedpeut perd. plueevr nenuto4) 1.0.4 cne.eernent 4 tem... une Ie.. peu.. une ove de voire ovrtent tour. tlett.e.ne..e.ence pue tate pouvez dérodepper le non ne se eee.uteet pue votre navet ereur est ou mormon Internet t =Men, 4.0) j S111111011 dont la version d'évaluation pèse plus de 35 Mo. Autre solution, l'exploitation d'un antivirus "en ligne", qui va vérifier votre système à distance. C'est le cas de Panda ActiveScan, utilisable à l'adresse www.pandasoftware.com/activescan/activ escan.asp (le lien est bien caché sur la page d'accueil de l'éditeur). Pour les anglophobes, le site Secuser.com (www.secusercom/antivirus) met également à disposition des internautes inquiets un antivirus en ligne dont l'utilisation est simplifiée par les instructions en français. Enfin, il existe d'excellents antivirus totalement gratuits, à installer une fois pour toutes sur votre disque dur création d'un dossier de demande d'indemnisation est assez complexe. Enfin, si vraiment vous êtes tombé sur un escroc, portez plainte auprès du tribunal d'instance (pour tout préjudice inférieur à 7 500 E), par simple lettre au greffe en indiquant le motif de votre plainte, ainsi -sans oublier de télécharger régulièrement les mises à jour des signatures. Pour ceux que les commandes Dos ne rebutent pas, citons F-Prot (une version payante pour Windows est également disponible, accompagnée d'une version d'évaluation, de même qu'une version gratuite pour Linux), à l'adresse vvww.fprot.com/download/. Citons encore AntiVir Personal Edition (doté d'une interface pour Windows), bon antivirus totalement gratuit de l'éditeur allemand H+BEDV, téléchargeable sur www.free-av.com. Avec tout ça, vous devriez réussir à résister à l'invasion, particulièrement agressive ces derniers mois. B.M. que la personne en cause. Evidemment, vous aurez conservé toutes les traces de vos échanges (mails, lettres, relevés bancaires, etc.) pour les fournir au tribunal. Et ne soyez pas trop pressé : une procédure prend de plusieurs mois à plusieurs années... Bruno Mathé Septembre 2002 SVfl1 133



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 207 septembre 2002 Page 1SVM numéro 207 septembre 2002 Page 2-3SVM numéro 207 septembre 2002 Page 4-5SVM numéro 207 septembre 2002 Page 6-7SVM numéro 207 septembre 2002 Page 8-9SVM numéro 207 septembre 2002 Page 10-11SVM numéro 207 septembre 2002 Page 12-13SVM numéro 207 septembre 2002 Page 14-15SVM numéro 207 septembre 2002 Page 16-17SVM numéro 207 septembre 2002 Page 18-19SVM numéro 207 septembre 2002 Page 20-21SVM numéro 207 septembre 2002 Page 22-23SVM numéro 207 septembre 2002 Page 24-25SVM numéro 207 septembre 2002 Page 26-27SVM numéro 207 septembre 2002 Page 28-29SVM numéro 207 septembre 2002 Page 30-31SVM numéro 207 septembre 2002 Page 32-33SVM numéro 207 septembre 2002 Page 34-35SVM numéro 207 septembre 2002 Page 36-37SVM numéro 207 septembre 2002 Page 38-39SVM numéro 207 septembre 2002 Page 40-41SVM numéro 207 septembre 2002 Page 42-43SVM numéro 207 septembre 2002 Page 44-45SVM numéro 207 septembre 2002 Page 46-47SVM numéro 207 septembre 2002 Page 48-49SVM numéro 207 septembre 2002 Page 50-51SVM numéro 207 septembre 2002 Page 52-53SVM numéro 207 septembre 2002 Page 54-55SVM numéro 207 septembre 2002 Page 56-57SVM numéro 207 septembre 2002 Page 58-59SVM numéro 207 septembre 2002 Page 60-61SVM numéro 207 septembre 2002 Page 62-63SVM numéro 207 septembre 2002 Page 64-65SVM numéro 207 septembre 2002 Page 66-67SVM numéro 207 septembre 2002 Page 68-69SVM numéro 207 septembre 2002 Page 70-71SVM numéro 207 septembre 2002 Page 72-73SVM numéro 207 septembre 2002 Page 74-75SVM numéro 207 septembre 2002 Page 76-77SVM numéro 207 septembre 2002 Page 78-79SVM numéro 207 septembre 2002 Page 80-81SVM numéro 207 septembre 2002 Page 82-83SVM numéro 207 septembre 2002 Page 84-85SVM numéro 207 septembre 2002 Page 86-87SVM numéro 207 septembre 2002 Page 88-89SVM numéro 207 septembre 2002 Page 90-91SVM numéro 207 septembre 2002 Page 92-93SVM numéro 207 septembre 2002 Page 94-95SVM numéro 207 septembre 2002 Page 96-97SVM numéro 207 septembre 2002 Page 98-99SVM numéro 207 septembre 2002 Page 100-101SVM numéro 207 septembre 2002 Page 102-103SVM numéro 207 septembre 2002 Page 104-105SVM numéro 207 septembre 2002 Page 106-107SVM numéro 207 septembre 2002 Page 108-109SVM numéro 207 septembre 2002 Page 110-111SVM numéro 207 septembre 2002 Page 112-113SVM numéro 207 septembre 2002 Page 114-115SVM numéro 207 septembre 2002 Page 116-117SVM numéro 207 septembre 2002 Page 118-119SVM numéro 207 septembre 2002 Page 120-121SVM numéro 207 septembre 2002 Page 122-123SVM numéro 207 septembre 2002 Page 124-125SVM numéro 207 septembre 2002 Page 126-127SVM numéro 207 septembre 2002 Page 128-129SVM numéro 207 septembre 2002 Page 130-131SVM numéro 207 septembre 2002 Page 132-133SVM numéro 207 septembre 2002 Page 134-135SVM numéro 207 septembre 2002 Page 136-137SVM numéro 207 septembre 2002 Page 138-139SVM numéro 207 septembre 2002 Page 140-141SVM numéro 207 septembre 2002 Page 142-143SVM numéro 207 septembre 2002 Page 144-145SVM numéro 207 septembre 2002 Page 146-147SVM numéro 207 septembre 2002 Page 148-149SVM numéro 207 septembre 2002 Page 150-151SVM numéro 207 septembre 2002 Page 152-153SVM numéro 207 septembre 2002 Page 154-155SVM numéro 207 septembre 2002 Page 156-157SVM numéro 207 septembre 2002 Page 158-159SVM numéro 207 septembre 2002 Page 160-161SVM numéro 207 septembre 2002 Page 162-163SVM numéro 207 septembre 2002 Page 164-165SVM numéro 207 septembre 2002 Page 166-167SVM numéro 207 septembre 2002 Page 168-169SVM numéro 207 septembre 2002 Page 170-171SVM numéro 207 septembre 2002 Page 172-173SVM numéro 207 septembre 2002 Page 174-175SVM numéro 207 septembre 2002 Page 176-177SVM numéro 207 septembre 2002 Page 178-179SVM numéro 207 septembre 2002 Page 180-181SVM numéro 207 septembre 2002 Page 182-183SVM numéro 207 septembre 2002 Page 184-185SVM numéro 207 septembre 2002 Page 186-187SVM numéro 207 septembre 2002 Page 188-189SVM numéro 207 septembre 2002 Page 190-191SVM numéro 207 septembre 2002 Page 192-193SVM numéro 207 septembre 2002 Page 194-195SVM numéro 207 septembre 2002 Page 196-197SVM numéro 207 septembre 2002 Page 198-199SVM numéro 207 septembre 2002 Page 200-201SVM numéro 207 septembre 2002 Page 202-203SVM numéro 207 septembre 2002 Page 204-205SVM numéro 207 septembre 2002 Page 206-207SVM numéro 207 septembre 2002 Page 208