SVM n°207 septembre 2002
SVM n°207 septembre 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°207 de septembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 208

  • Taille du fichier PDF : 172 Mo

  • Dans ce numéro : le guide de la rentrée... les meilleurs sites d'achat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 148 - 149  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
148 149
tous nos tests face-à-face logiciels Navigateurs Internet Internet Explorer contre Mozilla a) Mozilla 1.0 est enfin là ! Ce navigateur Internet nouvelle génération a longtemps joué l'arlésienne. Le géant américain AOL, une fois Netscape racheté, avait décidé d'ouvrir le code source du célèbre mais moribond Communicator, afin d'impliquer dans son élaboration la communauté du logiciel libre. Après quatre ans de développement, dont deux pour le moins chaotiques, et une remise à zéro du code pour créer le moteur d'affichage Gecko, ce projet communautaire, porté par un noyau dur de salariés d'AOL/Netscape, est arrivé à son terme au début de l'été. Qu'y trouve-t-on ? Une suite de logiciels Internet des plus complètes et des plus abouties : navigateur, courrier électronique, carnet d'adresses, éditeur de pages HTML, et même logiciel d'IRC, pour les discussions en direct sur les serveurs IRC. De plus, Mozilla est disponible sur de nombreux systèmes d'exploitation, de Wmdows à MacOS, en passant par Linux, OS/2 ou les Unix professionnels. En face, son concurrent : le mastodonte Internet Explorer 6. Le navigateur de Microsoft a profité Pour encore plus de choix Gecko, le moteur de Mozilla, étant un logiciel libre, il a pu être réutilisé par d'autres programmeurs pour créer des navigateurs, aussi performants, mais plus légers, car concentrés uniquement sur la navigation Web. C'est le cas de Chimera pour MacOS, de K-Meleon pour Windows et de Galeon pour Linux : à essayer d'urgence. Enfin, ne passez pas à côté d'Opera, très complet, presque plus rapide qu'IE, et multiplateforme. kmeleon.sourceforge.net et www.opera.com 124 svni Septembre 2002 du surplace de Netscape 4 pour se bonifier. Sa rapidité d'affichage est légendaire, tout comme sa souplesse d'utilisation ; et les internautes lui doivent beaucoup en confort de navigation. De la version 4 à la 6 actuelle, Internet Explorer a pris une avance décisive sur le marché : aujourd'hui, on estime que plus de 90% des internautes surfent avec lui. A tel point qu'il est devenu pour ses aficionados un standard, et que la plupart des concepteurs de sites Web ne programment plus que pour lui. En même temps, son intégration dans Wmdows et les conditions draconiennes imposées par Microsoft aux constructeurs de PC s'avisant de préinstaller un navigateur concurrent font croire aux internautes qu'il n'existe pas d'autre alternative. Et pourtant... Notre face-à-face (ci-contre) démontre qu'il existe plus d'un moyen pour visiter le Web. Nicolas Robaux Internet Explorer 6 Gratuit sur www.microsoft.fr Mozilla 1.0 Gratuit sur www.mozilla.org o o w InternetEx I r r 4 *'-s'- _.. - _.,-.._,... P.=.==:- 1..=er ;'..., -,, li.V.Fjr.4".:.T7'""...'S'il existe un domaine dans lequel Microsoft a mis toute sa puissance, c'est bien celui de la synergie. Comme il est o uLa grande puissance d'Intemet Explorer, ce sont les contrôles ActiveX, technologie grâce à laquelle IE peut interagir avec bO ca Z Lors de sa sortie, Internet Explorer 5 était le navigateur le plus rapide du moment ; 1E6 n'a fait que confirmer cette préchargé en mémoire dès le lancement de Windows, le lancement d'Internet Explorer est quasi instantané. Grâce à sa structure en composants, il s'intègre parfaitement avec tous les autres logiciels Microsoft : vous pouvez par exemple les autres logiciels installés, voire avec le système complet ; mais c'est aussi sa faiblesse, car la plupart des "trous" de sécurité proviennent de là. En outre, ces contrôles ne fonctionnent que sous Windows. Si votre connexion n'est pas permanente, et que vous voulez consulter des pages avance : si vous avez une bonne connexion, l'affichage des pages est instantané. Autre avantage : c'est pour lui, et en exploitant des instructions propres à Microsoft, que programment les concepteurs de sites. Un nombre conséquent de sites, dont certains importantsC. II 11 1 Le plus d'IE : son intégration dans Windows et 14 ses logiciels, son universalité
le choc des titans afficher un texte sous la forme d'une fenêtre Word dans une fenêtre 1E, ou encore exporter directement des tableaux. En témoigne aussi la Media Bar, qui permet, grâce à une barre latérale sur la gauche, de lire les fichiers son ou vidéo sans quitter l'interface d'IE. Cependant, pour une utilisation quotidienne, on regrettera que la gestion des signets ne soit pas plus aisée. hors connexion, IE dispose de fonctions d'enregistrement et de synchronisation très pratiques. Enfin, IE s'installe avec Outlook Express 6, logiciel de courrier électronique et de newsgroups, ou forums de discussion, fort bien conçu. Attention, sa propension à réagir aux virus réclamera votre vigilance. Tout comme chez Mozilla, il supporte le chiffrage des messages, par le protocole dit Secure/Mime. (Société Générale) n'ouvriront donc leurs portes qu'à lui seul. Une fonction agréable est le redimensionnement automatique des images. Une nouvelle barre d'outils automatique dédiée aux images apparaît aussi, mais elle fait double emploi avec le clic droit de la souris. Les outils de contrôle des mots de passe et de la vie privée sont bien présents, mais pas aussi développés que ceux proposés par Mozilla. J us 1.140. a à., b Inecor ? ! t, S'il est vrai que le lancement de Mozilla est long, il est cependant possible de le prélancer en mémoire, au -y-AFloo ! 1, =à- Mozilla est une vraie suite communicante : il vous propose dès l'installation "Mail & News", un logiciel de courrier électroni- Mozilla est aussi rapide, voire plus rapide qu'Internet Explorer sur certains sites. Il est doté d'une fonction de démarrage de Windows. Cela dit, eaail Mozilla fourmille de bonnes idées qui rendent la vie plus agréable. Tout d'abord, la navigation par onglet, idéale pour ouvrir plusieurs pages dans la même fenêtre, et passer rapidement de l'une à l'autre : finies les fenêtres qui s'accumulent sur le bureau ; que et de newsgroups (forums de discussion)"Composer", pour réaliser des pages HTML, et "Chatzilla", un logiciel de discussion. Basiques, ces deux derniers ne sauront faire de l'ombre à des logic'els spécialisés, tandis que Mail & News s'acquittera de sa tâche même en utilisation intensive. Autre excellente idée, connexion http par pipeline, afin d'accélérer le chargement des pages. Contrairement à lE, il respecte scrupuleusement les standards du Web, et peut, à son tour, afficher des sites où IE montre ses limites (www.mozilla.org/start/1.0/demos.html). H dispose, en outre, de deux fonc- le plus de Mozilla : toutes les petites options de confort qu'il offre ouvrir un lien dans un nouvel onglet plutôt que dans une nouvelle fenêtre devient vite un luxe indispensable. Un gestionnaire de téléchargement fait aussi son apparition, pour surveil- Avantage ler les téléchargements Mozilla simultanés. La gestion des Pour les onglets signets est un plaisir, et la et les signets possibilité d'affecter à chacun d'entre eux un mot-clé - à entrer directement dans la barre d'adresses - s'avère très pratique pour les adeptes du clavier. la barre latérale dans laquelle vous pourrez placer, outre les traditionnels historiques de navigation ou signets, des barres de menus construites par des sites Web (voir Le Monde ou CNN). Un clic sur un titre, et la page s'ouvre dans la fenêtre principale. Si Mozilla ne reconnaît pas les ActiveX, il accepte presque tous les "greffons" (plug-ins) fonctionnant sous Netscape : Flash, Java et autre RealPlayer. Avantage Mozilla pour ses logiciels et sa barre latérale de contenu tions fabuleuses pour se déba r- rasser de la pub : la désactivation des pop-up (ces fenêtres qui s'ouvrent sans votre accord et le blocage des images en fonction des serveurs. Très Avantage pratique aussi, l'accès au Mozilla moteur de recherche de Pour ses fonctions son choix, directement à de blocage et de partir de la barre d'adresses, recherche ou encore le lancement d'une recherche sur un mot par sa simple sélection dans une page ! Notre gagnant Mozilla Septembre 2002 svni 125



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 207 septembre 2002 Page 1SVM numéro 207 septembre 2002 Page 2-3SVM numéro 207 septembre 2002 Page 4-5SVM numéro 207 septembre 2002 Page 6-7SVM numéro 207 septembre 2002 Page 8-9SVM numéro 207 septembre 2002 Page 10-11SVM numéro 207 septembre 2002 Page 12-13SVM numéro 207 septembre 2002 Page 14-15SVM numéro 207 septembre 2002 Page 16-17SVM numéro 207 septembre 2002 Page 18-19SVM numéro 207 septembre 2002 Page 20-21SVM numéro 207 septembre 2002 Page 22-23SVM numéro 207 septembre 2002 Page 24-25SVM numéro 207 septembre 2002 Page 26-27SVM numéro 207 septembre 2002 Page 28-29SVM numéro 207 septembre 2002 Page 30-31SVM numéro 207 septembre 2002 Page 32-33SVM numéro 207 septembre 2002 Page 34-35SVM numéro 207 septembre 2002 Page 36-37SVM numéro 207 septembre 2002 Page 38-39SVM numéro 207 septembre 2002 Page 40-41SVM numéro 207 septembre 2002 Page 42-43SVM numéro 207 septembre 2002 Page 44-45SVM numéro 207 septembre 2002 Page 46-47SVM numéro 207 septembre 2002 Page 48-49SVM numéro 207 septembre 2002 Page 50-51SVM numéro 207 septembre 2002 Page 52-53SVM numéro 207 septembre 2002 Page 54-55SVM numéro 207 septembre 2002 Page 56-57SVM numéro 207 septembre 2002 Page 58-59SVM numéro 207 septembre 2002 Page 60-61SVM numéro 207 septembre 2002 Page 62-63SVM numéro 207 septembre 2002 Page 64-65SVM numéro 207 septembre 2002 Page 66-67SVM numéro 207 septembre 2002 Page 68-69SVM numéro 207 septembre 2002 Page 70-71SVM numéro 207 septembre 2002 Page 72-73SVM numéro 207 septembre 2002 Page 74-75SVM numéro 207 septembre 2002 Page 76-77SVM numéro 207 septembre 2002 Page 78-79SVM numéro 207 septembre 2002 Page 80-81SVM numéro 207 septembre 2002 Page 82-83SVM numéro 207 septembre 2002 Page 84-85SVM numéro 207 septembre 2002 Page 86-87SVM numéro 207 septembre 2002 Page 88-89SVM numéro 207 septembre 2002 Page 90-91SVM numéro 207 septembre 2002 Page 92-93SVM numéro 207 septembre 2002 Page 94-95SVM numéro 207 septembre 2002 Page 96-97SVM numéro 207 septembre 2002 Page 98-99SVM numéro 207 septembre 2002 Page 100-101SVM numéro 207 septembre 2002 Page 102-103SVM numéro 207 septembre 2002 Page 104-105SVM numéro 207 septembre 2002 Page 106-107SVM numéro 207 septembre 2002 Page 108-109SVM numéro 207 septembre 2002 Page 110-111SVM numéro 207 septembre 2002 Page 112-113SVM numéro 207 septembre 2002 Page 114-115SVM numéro 207 septembre 2002 Page 116-117SVM numéro 207 septembre 2002 Page 118-119SVM numéro 207 septembre 2002 Page 120-121SVM numéro 207 septembre 2002 Page 122-123SVM numéro 207 septembre 2002 Page 124-125SVM numéro 207 septembre 2002 Page 126-127SVM numéro 207 septembre 2002 Page 128-129SVM numéro 207 septembre 2002 Page 130-131SVM numéro 207 septembre 2002 Page 132-133SVM numéro 207 septembre 2002 Page 134-135SVM numéro 207 septembre 2002 Page 136-137SVM numéro 207 septembre 2002 Page 138-139SVM numéro 207 septembre 2002 Page 140-141SVM numéro 207 septembre 2002 Page 142-143SVM numéro 207 septembre 2002 Page 144-145SVM numéro 207 septembre 2002 Page 146-147SVM numéro 207 septembre 2002 Page 148-149SVM numéro 207 septembre 2002 Page 150-151SVM numéro 207 septembre 2002 Page 152-153SVM numéro 207 septembre 2002 Page 154-155SVM numéro 207 septembre 2002 Page 156-157SVM numéro 207 septembre 2002 Page 158-159SVM numéro 207 septembre 2002 Page 160-161SVM numéro 207 septembre 2002 Page 162-163SVM numéro 207 septembre 2002 Page 164-165SVM numéro 207 septembre 2002 Page 166-167SVM numéro 207 septembre 2002 Page 168-169SVM numéro 207 septembre 2002 Page 170-171SVM numéro 207 septembre 2002 Page 172-173SVM numéro 207 septembre 2002 Page 174-175SVM numéro 207 septembre 2002 Page 176-177SVM numéro 207 septembre 2002 Page 178-179SVM numéro 207 septembre 2002 Page 180-181SVM numéro 207 septembre 2002 Page 182-183SVM numéro 207 septembre 2002 Page 184-185SVM numéro 207 septembre 2002 Page 186-187SVM numéro 207 septembre 2002 Page 188-189SVM numéro 207 septembre 2002 Page 190-191SVM numéro 207 septembre 2002 Page 192-193SVM numéro 207 septembre 2002 Page 194-195SVM numéro 207 septembre 2002 Page 196-197SVM numéro 207 septembre 2002 Page 198-199SVM numéro 207 septembre 2002 Page 200-201SVM numéro 207 septembre 2002 Page 202-203SVM numéro 207 septembre 2002 Page 204-205SVM numéro 207 septembre 2002 Page 206-207SVM numéro 207 septembre 2002 Page 208