SVM n°207 septembre 2002
SVM n°207 septembre 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°207 de septembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 208

  • Taille du fichier PDF : 172 Mo

  • Dans ce numéro : le guide de la rentrée... les meilleurs sites d'achat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 140 - 141  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
140 141
tous nos tests nouveautés matériel Vraiment très plat Appareil photo numérique Logitech Pocket Digital Env. 190 € TTC (1250 F) Les appareils photo numériques extra-plats sont à la mode : Exilim de Casio, Dimâge X de Minolta, Finepix 50i de Fuji... Le Pocket Digital de Logitech, lui, se veut avant tout initiatique. Il ne dispose que d'un petit capteur d'environ 300000 pixels, limitant la taille des images à 640 par 480 pixels ou 1280 par 960 par interpolation. Ce second format est Récupérez vos K7 vidéo Convertisseur audio/vidéo Canopus ADVC-50 Env. 280 € TTC (1 800 F) Convertisseur analogique vers numérique audio et vidéo comportant 3 entrées RCA (vidéo + audio droite/gauche), 1 entrée S-Vidéo, 2 connecteurs Firewire dont 1 en interne. Livré avec un câble Firewire 6 - 4 broches et notice d'installation. Enfin un moyen simple pour passer toutes ses sources analogiques (cassettes vidéo, par exemple) vers le format numérique DV. C'est à Canopus qu'on doit l'ADVC-50, un boîtier muni de connecteurs RCA audio et vidéo, S-Vidéo et numériques DV, autant d'entrée et sorties nécessaires aux conversions. Son installation est vraiment simple puisqu'il ne nécessite qu'un port Firewire ou un 116 svm Senternbre 2002 Appareil avec capteur CMos 300000 pixels (640 x 480 points optique), mémoire intégrée de 16 Mo, écran de contrôle LCD, batterie lithium. Livré avec câble USB de 2m, documentation et logiciel MGI PhotoSuite 4 SE. (L x H x E) : 8,8 x) 5,5 x 1,3 cm. 254 g. fortement déconseillé tant la qualité de l'image s'en trouve dégradée. En situation, les clichés sont relativement corrects, couleurs et contraste sont au rendez-vous. En revanche, il faudra faire l'impasse sur ceux obtenus en milieu sombre, l'appareil ne disposant pas de flash, les photos seront pratiquement inutilisables. Idem pour les prises de vue en mouvement : le capteur, trop lent, produit de superbes flous. emplacement PCI : nul besoin de pilote puisque tout est géré par matériel, seul un interrupteur devra être placé en mode Pal pour profiter de ce standard. L'installation terminée, on branche toute source analogique : caméscope, magnétoscope, lecteur DVD... Puis on réalise, à l'aide d'un logiciel de montage vidéo, une acquisition vidéo au format DV. Certains trouveront intéressant l'absence de blocage Macrovision, pour numériser leurs VHS ou DVD protégés. Mais, comme souvent, cette solution est incompatible avec le standard Secam, encore très répandu en France. Agaçant, aussi, l'absence de câbles RCA/S-Vidéo ou DV. Un bon point : les utilisateurs de Mac ne sont pas oubliés, ce convertisseur est pleinement compatible avec les plates-formes d'Apple.L.M. Côté autonomie, l'appareil dispose d'une batterie au lithium offrant une alimentation suffisante pour les 52 clichés autorisés par la mémoire de 16 Mo. A noter que la recharge de la batterie s'effectue via un câble relié au PC. Dommage qu'une fois connecté, l'appareil photo numérique ne fasse pas également office de webcam. S.O. ** POUR Les images fixes, obtenues sans bouger et avec un bon éclairage, sont d'assez bonne qualité ; la taille ; le poids. CONTRE Trop minimaliste (pas de flash, pas de mode macro ni d'emplacement mémoire supplémentaire...) ; s'alimente seulement par connecteur USB ; pas de fonction webcam. **** POUR La facilité d'installation Mac et PC ; l'absence de blocage macrovision ; la synchronisation image/son excellente. CONTRE Le Secam non supporté ; quelques câbles supplémentaires auraient été les bienvenus. Adibou fera des bonds PC de bureau Packard Bell iMedia SL 6830 Env. 1200 € TTC (7 900 F) PC équipé d'un AMD Athlon 1700♦ à 1,4 GHz chipset nForce 220, disque 40 Go (5400 tr/min), DVD 16X, 17", modem 56 K, carte Ethernet 10/100, carte son 5.1. Livré avec Win XP Edition Familiale, Word 2002, Money 2002, Route 2002, PowerDVD 4... Processeur AMD 1700+ (1,4 GHz), 256 Mo de mémoire, carte graphique GeForce 4 MX 440 avec 64 Mo de mémoire, voilà la configuration type pour un PC familial en cette rentrée 2002. Les logiciels n'auront aucun souci pour tourner sur un tel engin. La partie multimédia est à la hauteur, avec 4 enceintes, une sortie audio numérique et un lecteur de DVD. Ajoutez à cela le graveur, le modem et l'offre logicielle impressionnante, quel équipement pour un PC de ce prix ! Côté ergonomie, Packard Bell continue sur sa lancée. L'intérieur du boîtier est parfaitement rangé, les câbles soigneusement attachés, aucune nappe ne gêne le ventilateur du processeur. L'extérieur est à l'avenant, avec deux prises USB en façade et un marquage de toutes les prises et connecteurs. Seul grief sur cette configuration : l'écran A727, très moyen, voire mauvais, ne reflète pas ce que la carte 3D a dans le ventre : optez pour un autre écran si possible. Pour autant, ce PC se profile déjà comme un incontournable de la rentrée 2002. S.O. POUR L'ergonomie, l'assemblage, les performances et configuration ; les 2 connecteurs USB en façade ; le rapport qualité/prix excellent. CONTRE L'écran.
Le baladeur DivX Baladeur à disque dur Archos Jukebox Multimedia 10 Env. Attendu depuis près de six mois, le Jukebox Multimedia d'Archos est enfin dans les rayons. Comment ne pas s'impatienter quand on sait que cette nouvelle génération d'appareil multifonction remplace à lui seul un disque dur externe, un jukebox MP3, un dictaphone, une visionneuse de photos et un magnétoscope ! Certains appareils hybrides étaient déjà dotés de ces fonctions, mais aucun baladeur n'autorisait jusqu'à présent la projection des films DivX directement sur son écran à cristaux liquides couleur ou via un téléviseur. Une excellente idée, qui impose, tout de même, quelques contraintes : des films au format MPeg 4 (DivX version 4 au minimum), à la définition maximale de 352 x 288 pixels à 30 images par seconde, et un son au format MP3. A ces conditions seulement, la restitution d'un film sur un écran de télévision se révélera parfaite, quoique ces limites ne sont pas sans conséquences. En effet, ceux disposant déjà de DivX possèdent encore des versions 3.11 ou une bande son au format WMA (plutôt que MP3), voire une définition bien supé- **** POUR La possibilité de stocker (selon taux de compression) 30 000 photos, 160 h de musique ou 20 h de films ; les menus plus simples ; les extensions prévues. CONTRE Le format DivX contraignant ; la finition perfectible mais les chromes sont, cette fois, robustes. rieure à celle supportée par le baladeur (entre 400 x 168 et 720 x 540 pixels). Difficile, donc, de les récupérer, sauf à effectuer une conversion et une compression (donc dégradation), ce qui demande de 2 à 6 heures par film. L'appareil ne se limite pas aux vidéos, il est livré avec deux adaptateurs, l'un compatible avec les cartes mémoire au format CompactFlash, l'autre Smart- Media. Ainsi, les possesseurs d'appareils photo numériques pourront à loisir vider leur carte mémoire dans l'appareil et visionner les photos sans l'intervention d'un PC. Quant à la partie Jukebox MP3 d'Archos, on ne la présente plus, la technologie de compression est Près d'un an après la sortie du C-200 Zoom, Olympus propose ce C-300 Zoom remis au goût du jour. Il se voit doté d'un capteur CCD de 3,3 millions de pixels (dont 3,1 effectifs), de 16 Mo de mémoire au format SmartMedia et d'un nouvel éventail de définitions et de compressions des clichés. Un éventail assez large, avec un mode Tiff pour enregistrer l'image sans aucune compres- Bal eur multimédia USB 1.avec disque dur 10 Go, écran LCD 1,5 pouce de 237 x 234 pixels et microphone. Livré avec casque, câble USB, câble RCA (vidéo), adaptateur RCA/Péritel, sacoche de transport, alimentation et notice. Autonomie mesurée de 6 h 15 min en lecture de MP3. Sortie NTSC ou Pal. Dimensions 8 x 11 x 3 cm. Poids : 295 g. désormais parfaitement maîtrisée et ce, indépendamment des particularités des fichiers (Tags, VBR, CBR...). Globalement, l'appareil est plaisant et pratique à utiliser. Facile pour débuter Appareil photo numérique doté d'un capteur CCD 3,3 méga-., pixels, zooms optique et numérique 3x, affichage LCD de 45 mm de diagonale. Livré avec carte SmartMedia de 16 Mo, câble vidéo RCA et logiciel Camedia Master. Dimensions 12 x 6,6 x 5 cm. 295 g. 3.0 sion, à une qualité optimale. Pour autant, les clichés nous ont parfois déçus, en cause, un léger "bruit" sur les aplats et une tendance au flou sur les sujets en mouvement, et ce, même lorsque l'option "sport" est activée. En revanche, les photos en faible condition d'éclairage donnent des résultats très honnêtes, le flash ne "brûlant" pas l'image. Autre point positif, l'appareil est capable d'enregistrer de courtes séquences vidéo au format Et si ce Jukebox s'en tient à l'interface USB 1, il a la possibilité d'évoluer vers l'USB 2 moyennant un adaptateur commercialisé aux alentours de 40 € (260 F). S.O. Appareil photo numérique Olympus Camedia C-300 Zoom Env. 550 € TTC (3600 F) QuickTime, à raison de 15 images par seconde. Malheureusement, il faudra faire l'impasse sur le son, le C-300 Zoom est dépourvu de microphone. La facilité d'utilisation constitue son point fort, très peu de temps suffira pour maîtriser les fonctions de l'Olympus, qui mériterait cependant un boîtier beaucoup mieux fini et des matériaux un peu plus nobles.L.M. *** POUR La simplicité d'utilisation ; le nombre de définitions ; le format d'image Tiff ; le flash en adéquation avec le capteur de l'appareil. CONTRE L'image parfois légèrement "bruitée" ; le manque de rapidité ; l'absence de microphone. C1/111 117



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 207 septembre 2002 Page 1SVM numéro 207 septembre 2002 Page 2-3SVM numéro 207 septembre 2002 Page 4-5SVM numéro 207 septembre 2002 Page 6-7SVM numéro 207 septembre 2002 Page 8-9SVM numéro 207 septembre 2002 Page 10-11SVM numéro 207 septembre 2002 Page 12-13SVM numéro 207 septembre 2002 Page 14-15SVM numéro 207 septembre 2002 Page 16-17SVM numéro 207 septembre 2002 Page 18-19SVM numéro 207 septembre 2002 Page 20-21SVM numéro 207 septembre 2002 Page 22-23SVM numéro 207 septembre 2002 Page 24-25SVM numéro 207 septembre 2002 Page 26-27SVM numéro 207 septembre 2002 Page 28-29SVM numéro 207 septembre 2002 Page 30-31SVM numéro 207 septembre 2002 Page 32-33SVM numéro 207 septembre 2002 Page 34-35SVM numéro 207 septembre 2002 Page 36-37SVM numéro 207 septembre 2002 Page 38-39SVM numéro 207 septembre 2002 Page 40-41SVM numéro 207 septembre 2002 Page 42-43SVM numéro 207 septembre 2002 Page 44-45SVM numéro 207 septembre 2002 Page 46-47SVM numéro 207 septembre 2002 Page 48-49SVM numéro 207 septembre 2002 Page 50-51SVM numéro 207 septembre 2002 Page 52-53SVM numéro 207 septembre 2002 Page 54-55SVM numéro 207 septembre 2002 Page 56-57SVM numéro 207 septembre 2002 Page 58-59SVM numéro 207 septembre 2002 Page 60-61SVM numéro 207 septembre 2002 Page 62-63SVM numéro 207 septembre 2002 Page 64-65SVM numéro 207 septembre 2002 Page 66-67SVM numéro 207 septembre 2002 Page 68-69SVM numéro 207 septembre 2002 Page 70-71SVM numéro 207 septembre 2002 Page 72-73SVM numéro 207 septembre 2002 Page 74-75SVM numéro 207 septembre 2002 Page 76-77SVM numéro 207 septembre 2002 Page 78-79SVM numéro 207 septembre 2002 Page 80-81SVM numéro 207 septembre 2002 Page 82-83SVM numéro 207 septembre 2002 Page 84-85SVM numéro 207 septembre 2002 Page 86-87SVM numéro 207 septembre 2002 Page 88-89SVM numéro 207 septembre 2002 Page 90-91SVM numéro 207 septembre 2002 Page 92-93SVM numéro 207 septembre 2002 Page 94-95SVM numéro 207 septembre 2002 Page 96-97SVM numéro 207 septembre 2002 Page 98-99SVM numéro 207 septembre 2002 Page 100-101SVM numéro 207 septembre 2002 Page 102-103SVM numéro 207 septembre 2002 Page 104-105SVM numéro 207 septembre 2002 Page 106-107SVM numéro 207 septembre 2002 Page 108-109SVM numéro 207 septembre 2002 Page 110-111SVM numéro 207 septembre 2002 Page 112-113SVM numéro 207 septembre 2002 Page 114-115SVM numéro 207 septembre 2002 Page 116-117SVM numéro 207 septembre 2002 Page 118-119SVM numéro 207 septembre 2002 Page 120-121SVM numéro 207 septembre 2002 Page 122-123SVM numéro 207 septembre 2002 Page 124-125SVM numéro 207 septembre 2002 Page 126-127SVM numéro 207 septembre 2002 Page 128-129SVM numéro 207 septembre 2002 Page 130-131SVM numéro 207 septembre 2002 Page 132-133SVM numéro 207 septembre 2002 Page 134-135SVM numéro 207 septembre 2002 Page 136-137SVM numéro 207 septembre 2002 Page 138-139SVM numéro 207 septembre 2002 Page 140-141SVM numéro 207 septembre 2002 Page 142-143SVM numéro 207 septembre 2002 Page 144-145SVM numéro 207 septembre 2002 Page 146-147SVM numéro 207 septembre 2002 Page 148-149SVM numéro 207 septembre 2002 Page 150-151SVM numéro 207 septembre 2002 Page 152-153SVM numéro 207 septembre 2002 Page 154-155SVM numéro 207 septembre 2002 Page 156-157SVM numéro 207 septembre 2002 Page 158-159SVM numéro 207 septembre 2002 Page 160-161SVM numéro 207 septembre 2002 Page 162-163SVM numéro 207 septembre 2002 Page 164-165SVM numéro 207 septembre 2002 Page 166-167SVM numéro 207 septembre 2002 Page 168-169SVM numéro 207 septembre 2002 Page 170-171SVM numéro 207 septembre 2002 Page 172-173SVM numéro 207 septembre 2002 Page 174-175SVM numéro 207 septembre 2002 Page 176-177SVM numéro 207 septembre 2002 Page 178-179SVM numéro 207 septembre 2002 Page 180-181SVM numéro 207 septembre 2002 Page 182-183SVM numéro 207 septembre 2002 Page 184-185SVM numéro 207 septembre 2002 Page 186-187SVM numéro 207 septembre 2002 Page 188-189SVM numéro 207 septembre 2002 Page 190-191SVM numéro 207 septembre 2002 Page 192-193SVM numéro 207 septembre 2002 Page 194-195SVM numéro 207 septembre 2002 Page 196-197SVM numéro 207 septembre 2002 Page 198-199SVM numéro 207 septembre 2002 Page 200-201SVM numéro 207 septembre 2002 Page 202-203SVM numéro 207 septembre 2002 Page 204-205SVM numéro 207 septembre 2002 Page 206-207SVM numéro 207 septembre 2002 Page 208