SVM n°206 jui/aoû 2002
SVM n°206 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°206 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 176

  • Taille du fichier PDF : 148 Mo

  • Dans ce numéro : la micro du futur... demain chez vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
à la une LA MICRO DU FUTUR 47‘.411 demain chez vous hercheurs et constructeurs sont d'accord : la course à la puissance n'est plus ne fin en soi. Les composants du PC vont devoir répondre aux nouveaux usages de la micro : miniaturisation, autonomie, communication et ergonomie. 74 svm Juillet-Août 2002 Puces Grâce à de nouveaux procédés de gravure, en particulier dans le spectre extrême de l'ultraviolet, Intel assure pouvoir produire des transistors de 0,03 micron dans huit à dix ans. Le processeur Régulièrement, les spécialistes annoncent que la loi de Moore, établie voilà trente ans, sera prochainement caduque. Arguant, à juste titre, que les limites physiques du silicium ne permettront pas indéfiniment à Intel de doubler, tous les dix-huit mois, le nombre de transistors sur un processeur. Réaction de Pat Gelsinger, patron de la recherche chez Intel, lors du Forum IDF (Intel Developer Forum) : "Moi vivant, personne n'abandonnera le silicium ! " Une réponse en forme de boutade pour confirmer que cette loi se vérifiera encore pendant une dizaine d'années grâce à l'annonce de l'expérimentation réussie d'une gravure à 0,03 micron. Un tel processeur serait alors composé de plus de 400 millions de transistors et aurait une fréquence dépassant les 10 Gigahertz. Pour rappel, Intel vient tout juste de passer au 0,13 micron sur certains de ses processeurs. Mais la gravure 0,18 micron est encore le standard de nos PC. La prochaine grande évolution attendue en matière de processeur sera le passage aux 64 bits. C'est AMD qui a ouvert les hostilités en annonçant que les Hammer, sa prochaine génération de processeurs, allaient au premier semestre 2003 intégrer le mode d'adressage des données en 64 bits, tout en restant compatibles avec l'actuelle architecture 32 bits. Sans que l'on sache encore tout de cette architecture, AMD assure que la bande passante aura un débit de 8 Go/s et que six instructions pourront être traitées en parallèle. Bref, un doublement des capacités. Intel n'est pas en reste, et annonce, dans les deux à trois ans, l'intégration de ce nouveau mode d'adressage à nos PC, mais sans compatibilité avec
les applications 32 bits. "L'hyperthreading" est une autre technologie qu'Intel intégrera à Prescott, le futur Pentium V. Elle permet à un processeur physique d'exécuter plusieurs flots d'instructions simultanément, apportant un débit de données et des performances accrus. Surtout, un processeur dopé à l'hyper-threading contiendra deux architectures d'état. Le système d'exploitation aura l'impression de s'appuyer sur deux processeurs logiques, alors que physiquement il n'y en aura qu'un. Mais les recherches ne s'arrêtent pas à ces technologies. Les labos fourmillent d'idées pour rendre les processeurs plus puissants, plus autonomes et communicants. Pour eux, l'enjeu des trente prochaines années est de concevoir des puces capables de ressentir, décider et dialoguer. Toujours au Forum IDE, le même Pat Gelsinger a annoncé les débuts d'un programme de recherche baptisé "Radio-free Intel". La philosophie de ce projet pourrait se résumer à l'intégration dans chaque transistor de l'équivalent des composants présents dans un téléphone cellulaire... En somme, une convergence totale entre l'informatique et la communication. L'un des principaux axes de recherche visant cette connectivité radioélectrique porte sur les composants microsystèmes, appelés Mems (Micro-electro Mechanical Systems). Ce terme générique résulte de l'application de la mécanique aux nanotechnologies. Ces Mems sont des machines qui démultiplieraient l'intelligence d'une puce. Celle-ci changerait d'état en fonction des données électriques et optiques. Ainsi, un transistor radio équipé de Mems serait en permanence à l'écoute de son environnement et capable de s'adapter en toute autonomie et quasi instantanément aux communications reçues. Ce n'est plus un rêve, ces Mems existent déjà... P.L.V. g les autres technos Connectique Après l'IEEE 1394a, plus connu sous le nom de Firewire, voici venu l'IEEE 1394b. Cette norme, présentée pour la première fois par Texas Instruments, double le débit assuré par le Firewire en atteignant 800 Mbits/s. Autre nouveauté, la distance maximale entre deux appareils connectés sera de 100 mètres. Et ce n'est qu'un début : le standard évoluera par la suite, pour atteindre 1,6 Gbit/s, puis 3,2 Gbits/s ! Apple devrait annoncer l'intégration de ces nouveaux connecteurs dans ses ordinateurs avant la fin de cette année. Technologie Connectique filaire I Echéance 2002-2003 Hi-fi et Vidéo Télévisions, caméscopes, lecteurs de DVD... Tous les appareils des plus grandes marques d'électronique auront bientôt de nouvelles prises. Baptisée HDMI, cette interface va transporter des signaux audio et vidéo numériques avec un seul câble, sans aucune dégradation. Les majors du cinéma sont ravies, car ce standard embarque aussi un système de protection de contenu, le HDCP, empêchant le piratage des films et des DVD. Technologie Interface audio/vidéo I Echéance 2005 Virus Les virus de demière génération comme Klez-H, qui a remporté la palme du virus le plus nocif, utilisent leur propre moteur SMTP pour se propager vite et remplacer l'adresse de l'expéditeur par celle d'un éditeur d'antivirus. Demain ils seront capables de se mettre à jour et de communiquer entre eux pour muter et échapper aux anti- Cette image, prise au microscope électronique, est celle d'un Mems (Micro-electro mechanical System). Pour donner une idée de l'échelle, les scientifiques des Sandia National Laboratories ont placé sur cette micromachine un acarien, dont on voit une patte au premier plan. De la taille d'un micron, il s'agit d'un mécanisme optique pouvant changer d etat en fonction des informations reçues. Minuscules, puissants et faciles à produire, les Mems devraient, dans les dix ans à venir, être intégrés aux puces électroniques. virus. Ils utiliseront divers moyens de diffusion tels que les systèmes d'échange de fichiers et exploiteront les failles des navigateurs. Technologie Virus communicants I Echéance 2003 -2004 Mémoire Demain, nos ordinateurs n'auront plus besoin d'être redémarrés. C'est la promesse des chercheurs de l'université de Houston, qui ont inventé une mémoire non volatile. Extrêmement véloce, elle remplacerait le disque dur comme la mémoire vive. Le secret, c'est le perovskite, un matériau dont on peut programmer la résistance électrique, et qui, agencé en une matrice d'éléments très fins, pourrait être intégré aux PC actuels. Sharp a acquis la licence exclusive de cette technologie. Technologie Mémoire non volatile Echéance 2005 Bus Avec un débit de 150 Mo/s évoluant vers le 300 Mo/s et le 600 Mo/s, le Serial ATA dépassera l'ATA/100 et l'ATA/133 (100 et 133 Mo/s de débit théorique) —les normes de connexions actuelles des périphériques de stockage et de lecture/écriture internes IDE. Basé sur une architecture série, le SATA a un câblage plus fin et peut gérer le branchement à chaud des périphériques. Technologie Serial ATA Echéance 2003 Juillet-Août 2002 svm 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 1SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 2-3SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 4-5SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 6-7SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 8-9SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 10-11SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 12-13SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 14-15SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 16-17SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 18-19SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 20-21SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 22-23SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 24-25SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 26-27SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 28-29SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 30-31SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 32-33SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 34-35SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 36-37SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 38-39SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 40-41SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 42-43SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 44-45SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 46-47SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 48-49SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 50-51SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 52-53SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 54-55SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 56-57SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 58-59SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 60-61SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 62-63SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 64-65SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 66-67SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 68-69SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 70-71SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 72-73SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 74-75SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 76-77SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 78-79SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 80-81SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 82-83SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 84-85SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 86-87SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 88-89SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 90-91SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 92-93SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 94-95SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 96-97SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 98-99SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 100-101SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 102-103SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 104-105SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 106-107SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 108-109SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 110-111SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 112-113SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 114-115SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 116-117SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 118-119SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 120-121SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 122-123SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 124-125SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 126-127SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 128-129SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 130-131SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 132-133SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 134-135SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 136-137SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 138-139SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 140-141SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 142-143SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 144-145SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 146-147SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 148-149SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 150-151SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 152-153SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 154-155SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 156-157SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 158-159SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 160-161SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 162-163SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 164-165SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 166-167SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 168-169SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 170-171SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 172-173SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 174-175SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 176