SVM n°206 jui/aoû 2002
SVM n°206 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°206 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 176

  • Taille du fichier PDF : 148 Mo

  • Dans ce numéro : la micro du futur... demain chez vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
à la une LA MICRO DU FUTUR demain chez vous Ce qui va se passer pour Un peu trop vite oubliée, l'interface vocale revient en force. Après avoir élaboré les projets les plus fous, les chercheurs sont convaincus que la voix est l'interface la plus naturelle pour l'homme. Au tableau Philips réfléchit à l'élaboration d'objets intelligents, tel ce tableau numérique permettant de partager ses idées et ses émotions avec ses proches où qu'ils soient. 68 SVM Juillet-Août 2002 " herche La voix de son maître le garagiste le plus proche et donnemoi son adresse."D'ici à 2005, vous aurez ce genre de conversation avec votre assistant personnel dernier cri branché sur la station d'accueil de votre voiture. Un échange vocal simple et rapide permettra d'accéder aux données stockées dans un PDA, un ordinateur ou un serveur Web. Cette vision est partagée par les acteurs de l'industrie informatique et des télécommunications. "La parole va devenir la principale interface entre l'homme et la machine, notamment dans l'informatique mobile", déclarait le vice-président d'Intel, Howard Bubb, lors d'une visite sur le campus de Microsoft l'automne dernier. L'avènement d'une interface "naturelle" est le nouveau credo des chercheurs de l'éditeur de Redmond, et Intel est prêt à concevoir des processeurs "taillés pour l'interaction humaine". Vrai qu'on voit mal les utilisateurs de téléphones mobiles de 3'génération, de Tablet PC ou de périphérique nomade s'escrimer sur des boutons ou un stylet pour écrire un courrier ou remplir un formulaire. Serpent de mer de l'informatique, la reconnaissance vocale fait donc un retour en force dans les labos. Aujourd'hui, la technologie est assez mature et les processeurs puissants pour que les machines reconnaissent la voix humaine sans passer par une période d'apprentissage fastidieuse et en la distinguant du bruit ambiant. Déjà, des sites Web, telle portail du fournisseur d'accès à Internet Tiscali, sont vocalisés. Des navigateurs vocaux permettent d'accéder via un téléphone fixe ou mobile aux informations financières, à la météo, de passer un ordre boursier ou d'interroger sa messagerie. Ces services sont basés sur le standard VoiceXML, langage donnant accès aux informations d'une page Web par la voix. Si on est encore loin d'une conversation naturelle, l'utilisateur devant prononcer des phrases types, des sociétés comme Neurosoft s'emploient à concevoir des systèmes capables d'analyser les subtilités du langage humain. Reste que la voix est plus efficace couplée à un autre périphérique de saisie,
comme le clavier, la souris ou le stylet. Ce concept d'interfaces vocales multimodales qui ouvre l'accès à des applications en mode texte, vocal ou visuel intéresse les géants de l'informatique. Cisco, Comverse, Intel, Microsoft, Philips Electronics et Speech Works ont fondé le forum SALT (Speech Application Language Tags) pour définir un langage de programmation dédié au multimodal et complémentaire du VoiceXML. Les premières spécifications de ce langage ont été publiées en février, reste à le soumettre au W3C (WorldWideWeb Consortium) et à l'IETF (Internet Engeneering Task Force) pour qu'il devienne un standard. Dans les labos, on réfléchit déjà à l'étape suivante : utiliser les capacités des ordinateurs dans tous les lieux de vie. Microsoft Research travaille sur un moteur basé sur la compréhension du langage et capable d'animer un téléphone-PDA. Baptisée Dr Who, cette techno permet aux services Web de suivre l'utilisateur. "Imaginez que vous êtes dehors à convenir d'un rendez-vous pour déjeuner via une messagerie instantanée. Vous savez qu'un guide de restaurants existe sur Internet et qu'il peut se joindre à la conversation. Avec Dr Who, vous demandez à ce service de vous trouver une adresse près du labo", explique Kuansan Wang, un chercheur de Microsoft. Il ne s'agit plus seulement de reconnaissance vocale mais d'une réelle compréhension du langage par la machine. Quand Dr'Who sortira du labo, claviers et souris prendront un sacré coup de vieux. A.M. Les langages de programmation VoiceXML et SALT. Microsoft, Speech Works 2004-2005 Guide virtuel Permettre aux visiteurs du Parthénon de découvrir les frises et les parties du monument effacées par les siècles, tel est l'objectif visé par le projet Archéoguide grâce à ses lunettes de réalité augmentée. Les touristes qui visiteront Athènes lors des Jeux olympiques de 2004 pourront tester ce guide d'un nouveau genre. Technologie Réalité virtuelle l Acteurs IntracomlEchéance 2004 Stylo laser Le VPen d'OTM Technologies pourrait devenir l'accessoire indispensable des appareils nomades. Sa pointe, équipée d'un laser optique, est facile à produire et offre un instrument d'écriture numérique à bas prix. A la différence de son concurrent, l'Anoto, le VPen s'utilise sur plusieurs surfaces : écran, papier et même sur la peau. Technologie Laser optique Acteur OTM Technologies Echéance 2003 Robocop, le retour Augmenter l'endurance, la rapidité et la force des soldats grâce à un exosquelette robotique, voilà le défi lancé aux scientifiques par la Dama, Agence de recherche de la défense américaine. Pour mener à bien ce projet ambitieux, il faut trouver une source d'énergie compacte, des systèmes capables d'amplifier les mouvements, de restituer les efforts et d'adapter le tout à la morphologie humaine. Le laboratoire de robotique et d'ingénierie humaine de Berkeley travaille déjà sur des membres inférieurs mécaniques attachés à une personne et capables de la transporter sur n'importe quel terrain pendant 24 heures sans efforts. Doté d'un budget de 50 millions de dollars sur cinq ans, cette carapace du guerrier du) (Xie siècle sera testée en condition réelle fin 2005. Biomécanique et retour de force Darpa 2005 -2006 lute Ste/`CM ln >tent a M-'MeHe I ttell PC spatial Les ordinateurs portables sont appréciés des astronautes pour..3 Pl leur maniabilité. Mais l'absence e gravité gène leur utilisation et ils n'ont pas toujours n endroit où les fixer. AnnDevereaux, ingénieur au Jet ropulsion Laboratory, le laboratoire de la Nasa, a conçu n ordinateur "mains libres". Apparenté à une petite boîte qui peut s'accrocher à la ceinture, il est relié par un "ble à un casque doté d'un micro et d'un minuscule'cran situé près de l'ceil. Sa conceptrice espère le voir à bord de la prochaine navette, en 2004. Ecran miniature Jet Propulsion Laboratory 2004 MOU mea Mener Flet New roltle let peen tu Chne Mener One Globe M euuen Com Gel Mt Vol Men Treeh MID 11. 3D OSX, une interface en 3D pour Mac OS X élaborée par des étudiants, a gagné la deuxième place du concours de design organisé par l'université de l'Illinois, le 8 mars 2002. L'environnement graphique représente une piscine où l'arborescence des fichiers se distingue par des plateaux situés à divers niveaux. Lorsqu'on ouvre un dossier, il monte à la surface. t Juillet-Août 2002 svm 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 1SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 2-3SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 4-5SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 6-7SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 8-9SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 10-11SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 12-13SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 14-15SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 16-17SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 18-19SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 20-21SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 22-23SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 24-25SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 26-27SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 28-29SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 30-31SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 32-33SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 34-35SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 36-37SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 38-39SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 40-41SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 42-43SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 44-45SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 46-47SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 48-49SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 50-51SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 52-53SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 54-55SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 56-57SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 58-59SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 60-61SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 62-63SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 64-65SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 66-67SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 68-69SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 70-71SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 72-73SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 74-75SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 76-77SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 78-79SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 80-81SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 82-83SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 84-85SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 86-87SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 88-89SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 90-91SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 92-93SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 94-95SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 96-97SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 98-99SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 100-101SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 102-103SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 104-105SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 106-107SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 108-109SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 110-111SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 112-113SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 114-115SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 116-117SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 118-119SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 120-121SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 122-123SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 124-125SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 126-127SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 128-129SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 130-131SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 132-133SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 134-135SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 136-137SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 138-139SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 140-141SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 142-143SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 144-145SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 146-147SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 148-149SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 150-151SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 152-153SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 154-155SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 156-157SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 158-159SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 160-161SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 162-163SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 164-165SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 166-167SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 168-169SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 170-171SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 172-173SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 174-175SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 176