SVM n°206 jui/aoû 2002
SVM n°206 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°206 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 176

  • Taille du fichier PDF : 148 Mo

  • Dans ce numéro : la micro du futur... demain chez vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
à la une LA MICRO DU FUTUR "ii demain chez vous Ce qui va se passer dans I diltamimenri Les fichiers multimédias explosent, les réseaux domestiques sans fil pointent timidement, tout comme les connexions à haut débit illimitées... Un essor nécessaire à la réalisation de serveurs domestiques, répandant images, musique, vidéo et données Internet dans la maison. dl Frigo Emblème de laolie Internet, le cyber-réfrigérateur "Intelligent", car connecté au Web, peut commander sur la Toile tout ce qui lui manque et reconnaît même votre voix. Le "foyer numérique" igital hub" : l'expression, qualifiant le Mac, est signée SteveJobs. Selon lui, l'informatique familiale franchit une troisième étape, de taille, après la bureautique et la connexion aux réseaux : celle du passage à la "vie numérique". Musique, photo, vidéo, les loisirs domestiques se traduiront demain par des fichiers toujours plus nombreux, transférés d'un appareil à l'autre grâce à des connexions plus simples et rapides, avec, au coeur de la maison, un ordinateur pour les assembler. Bill Gates, qui partage bien des propos visionnaires avec le P-dg d'Apple, parle de "décennie numérique", mais son idée est similaire : transformer le PC sous Windows en serveur multimédia, capable de diffuser du contenu à travers la maison. Gates a posé, début 2002, les jalons de sa décade digitale : Freestyle et Mira, deux technologies pour accéder au contenu de son PC à distance (voir aussi SVM n°202). Mira est un écran mobile, que l'on peut détacher de son socle et promener partout dans la maison, pour accéder, sans fil, via le Wi-Fi 802.11b, au disque dur de son ordinateur. Plus proche du serveur multimédia, Freestyle, attendu courant 2003, ajoute des extensions àWindows XP et offre au système d'exploitation de Microsoft une interface simplifiée pour accéder aux images, sons et vidéos de son PC depuis son fauteuil, à l'aide d'une télécommande. HP, Nec et Samsung préparent des PC bénéficiant de Freestyle. Et Microsoft souhaite embarquer Freestyle aussi bien dans des chaînes hi-fi que des télévisions pour les activer depuis cette fameuse télécommande unique. Logique : dans cette guerre pour la domination numérique du foyer, le roi du logiciel et ses partenaires sont menacés par les acteurs de l'électronique grand public, qui ne manquent pas d'idées pour installer des serveurs multimédias dans nos foyers, sans passer par un PC. Exemple avec Digeo : son Moxi Media Center (MC1) est l'une des
machines les plus abouties. De la taille d'un magnétoscope, ce récepteur satellite branché sur une télévision, fait office de PVR (magnétoscope numérique), de lecteur CD/DVD et de passerelle Internet. Le support du 802.11a transforme le MCI en serveur domestique. Cette norme offre des débits de 54 Mbits/s et diffuse, sans fil, jusqu'à quatre flux. Pour en profiter, il suffit de relier une base 802.11a à n'importe quelle télévision du foyer. Les premiers exemplaires sortiront fin 2002 aux Etats-Unis, sous la griffe Motorola. Les grands acteurs de l'électronique grand public se sont engouffrés dans la production de ce type d'appareils : Pioneer, mais aussi Sony qui vient de dévoiler le "Personal Network Home Storage System". Ce prototype doté d'une capacité de stockage atteignant le téraoctet délivrera ses informations à tous les produits Sony. En 2003, ils seront équipés d'une adresse IPv6 unique garantissant l'acheminement des données. Une chose est sûre, la maison de demain aura son serveur domestique, reste à choisir son camp ! E.L.B.'Te 802.11a tavola", la réalisation de ces serveurs. Les courants porteurs sont également envisageables. Microsoft, Digeo, Sony, Pioneer 2003 Projet Ozone Et si les ordinateurs devenaient invisibles, tellement bien intégrés à notre environnement que nous ne nous rendrions plus compte de leur présence ni de leur complexité ? Tel est l'objectif d'Ozone, projet européen qui réunit des partenaires aussi prestigieux que Philips, Thomson Multimédia R&D, l'Inria et le CNRS. La "maison étendue" et la voiture sont leurs deux domaines de prédilection. Premier objectif : rendre les objets quotidiens intelligents en leur intégrant des puces puissantes et dotées d'une autonomie suffisante. D'autres chercheurs vont créer les logiciels qui feront fonctionner cafetières et chaînes hi-fi avec les "codes mobiles", programmes qui migrent d'un appareil à un autre. Le projet Ozone consiste enfin à simplifier les interactions entre l'humain et a machine par l'usage du geste et de la parole. Ozone, ne révolution dans la maison ? Réponse en 2004. Miniaturisation, réseaux sans fil, reconnaissance vocale et gestuelle... Philips, Thomson, Inria, CNRS, des équipes universitaires sdr4x ous connaissez Aibo ? Vous n'avez encore rien vu. DR-4X, abréviation de "Sony Dream Robot", pourrait evenir un compagnon bien plus crédible que les chiens u constructeur japonais. Haut de 60 cm, ce prototype possède 38 articulations. Il se déplace avec aisance râce à deux caméras et aux capteurs placés sous ses pieds. Il danse, monte sans problème un petit escalier, se remet debout seul. Plus fort, il dispose d'un impresionnant système de reconnaissance et de synthèse ocale pour tenir une petite conversation et apprendre es mots. Il peut mémoriser une dizaine d'amis, et même dentifier une personne au seul son de sa voix ! Robotique, reconnaissance et synthès vocale, reconnaissance visuelle. Sony, Honda, Takara. 2002 Macaza, entité née d'un partenariat entre France Télécom et Legrand, vient de lancer une série de téléservices pour contrôler son domicile à distance. Avec une passerelle Internet, on peut surveiller sa maison avec une webcam, simuler une présence en activant des appareils électriques et même envoyer un SMS lorsqu'un accident s'y produit, grâce à une armée de capteurs placés à proximité des endroits sensibles. Le loft selon Philips PHILIPS Le Home Lab de Philips est une maison-laboratoire où, 24 h/24 des volontaires sous surveillance de scientifiques expérimentent "l'intelligence ambiante" : les miroirs affichent la météo et le plafond de la chambre des images qu'il déplace en fonction des mouvements de votre corps... Technologie "Intelligence ambiante" I Echéance 2020 SCP, protocole maison Microsoft annonce qu'un kit de développement pour le SCP (Simple Control Protocol) sera disponible fin 2002. SCP est si léger qu'il pourrait être intégré pour moins de 5 $ (selon Microsoft) dans le grille-pain ou les ampoules pour qu'ils puissent communiquer entre eux. Votre réveil pourrait, par exemple, annoncer à votre toaster qu'il est temps de faire chauffer ses résistances ! Technologie Réseau de communications Echéance 2004 Mobile home Orange a lui aussi construit sa maison témoin du futur. Dans une bâtisse située en Angleterre, on peut tout contrôler, du chauffage jusqu'à la télévision en passant par la fermeture des portes, grâce à son téléphone mobile Orange, ou encore des tablettes PC. Technologie Contrôle par téléphone I Echéance 2010 Juillet-Août 2002 SVM 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 1SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 2-3SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 4-5SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 6-7SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 8-9SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 10-11SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 12-13SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 14-15SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 16-17SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 18-19SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 20-21SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 22-23SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 24-25SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 26-27SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 28-29SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 30-31SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 32-33SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 34-35SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 36-37SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 38-39SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 40-41SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 42-43SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 44-45SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 46-47SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 48-49SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 50-51SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 52-53SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 54-55SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 56-57SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 58-59SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 60-61SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 62-63SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 64-65SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 66-67SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 68-69SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 70-71SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 72-73SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 74-75SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 76-77SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 78-79SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 80-81SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 82-83SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 84-85SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 86-87SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 88-89SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 90-91SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 92-93SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 94-95SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 96-97SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 98-99SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 100-101SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 102-103SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 104-105SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 106-107SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 108-109SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 110-111SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 112-113SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 114-115SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 116-117SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 118-119SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 120-121SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 122-123SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 124-125SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 126-127SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 128-129SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 130-131SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 132-133SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 134-135SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 136-137SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 138-139SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 140-141SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 142-143SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 144-145SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 146-147SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 148-149SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 150-151SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 152-153SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 154-155SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 156-157SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 158-159SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 160-161SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 162-163SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 164-165SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 166-167SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 168-169SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 170-171SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 172-173SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 174-175SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 176