SVM n°206 jui/aoû 2002
SVM n°206 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°206 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 176

  • Taille du fichier PDF : 148 Mo

  • Dans ce numéro : la micro du futur... demain chez vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
sur vos écrans TU FFE. SULLI VAN/LIAISO N AG ENCY/SIPA. J EAN CA ÉCHOS FOCUS Dans le futur, on racontera sans doute à nos petitsenfants comment Napster [www.napster.com], à l'aube du troisième millénaire, avait changé notre vie de discophile, en nous permettant de récupérer des titres oubliés de tous, jamais réédités ou introuvables sur le marché français. Et tout gratuitement ! Mais c'est bien fini ! Même si Napster vient d'être sauvé des eaux par le groupe Bertelsmannqui a injecté quelque 8 millions de dollars dans l'affaire pour couvrir les dettes, rien ne sera plus comme avant ! Pendant le Festival de Cannes, David Lynch a mis en ligne quotidiennement sur son site [www.davidlynch.com] son journal de bord. Excellente idée, mais payante — 9,97 $ (10,80 €) par mois. Comment dit-on "mesquin" en américain ? Payer pour voir, c'est naturel dès lors qu'il existe une véritable valeur ajoutée. Pour 5 € mensuels, le journal Le Monde [www.Iemonde.fr] vous envoie le matin une synthèse des principaux événements, le sommaire remonte du journal de l'après-midi, et donne accès à sa version électronique dès parution. L'abonnement comprend en outre un crédit de 25 archives par mois. 46 SVI11 Juillet-Août 2002 Les plus beaux sites de plongée Pas question de passer vos vacances scotché sur la plage, avec pour seule activité un tartinage régulier de crème solaire ? Et si vous alliez voir ce qui se passe sous la surface de la grande bleue ? En apnée ou avec bouteilles, en Bretagne ou aux Maldives, il y a toujours une foule de choses passionnantes à découvrir, coquillages et crustacés... Bruno Mathé D'Annuaire à Zoolancton www.le-plongeur.com Trois passionnés de plongée et de nouvelles technologies sont à l'origine de ce site superbe, regroupant un fil d'actualité pour suivre les péripéties de la FFESSM (Fédération française d'études et de sports sous-marins), des galeries photo où déambuler, des forums, une importante base de contacts et d'adresses de magasins spécialisés, des centres de plongée à découvrir, des organisations et des sites Web. Arrêtez la bouteille www.apneaweb.com Il y a un monde (du silence) entre ramasser un coquillage dans deux mètres d'eau et descendre, avec une "gueuse", à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Mais dans les deux cas, les apnéistes ne comptent que sur la
capacité de leurs poumons. Sur le site Apneaweb, tout pour espérer jouer un jour dans "Le grand bleu 2, le retour". Evitez les galères www.bmpp.org Détendeurs défaillants, plongées dans le port pour économiser le carburant, sécurité aléatoire... les mauvais plans, ça existe aussi en plongée. Sur ce site sans fioriture, chacun est invité à laisser son impression. Une base de plusieurs centaines d'avis, à consulter impérativement avant de prévoir ses vacances. Les comptes rendus sont faciles à trouver, classés par pays, par ville, par type de plongée, par tour-opérateur ou encore par budget. Les mots pour le dire www.thelin.net/laurent/plongee Qu'est-ce qu'une hyperoxie ? Que dit la loi de Boyle-Mariotte ? A quoi servent les paliers de décompression ? La emballeuse legale.suabiere I ttlei.abbitareeal Ulla I bes reuevere Pour ne pas coincer la bulle, e Le respect de la durée des paliers plongée sous-marine, c'est aussi des lois physiques qu'il faut apprendre sous peine de risquer l'accident. Sur ce site d'un passionné, un lexique très complet et bien pratique. Et pour changer des révisions, quelques photos de fonds sous-marins. Au pays des lamellibranches www.seashellcollector.com Conchyliologie : ce vocable à l'apparence barbare recouvre l'étude des coquillages. Ce site en anglais (bien que géré par un français) est l'un des principaux points de rencontre des conchyliologues du Nous apprenons tous lors de notre torrnation de plongeur les regres d'évolution qui nous mettent 3 rien de raccrdent de oecompression Parmi celles-u. deur. sont essentielles respecter la durée des péléen et respecter la « peso de remontés Cette page se propose d'enrvemeore une couche" car fa souvent observe des neghgences qui peuvent avoir des conséquences catastrophques Vous trouverezrcl des arguments supolenuantarres pour appuyer ces règles et mater chacun a observer Lt Planeurs causes peuvent pousser à écourter une *compresser, nmpatrence (accompagnée d'un extes de confiance en son, un bic selle (on n'est pas remonté dés le premier passage su,, me,e) Une fois remonte, on n'est pas parfaitement embole On guette les chatoralles. las pentes douleurs on bort plus d'eau que crhabeude, on se dit que les tanks ou les ordinateurs ont de le marge Purs. les heures passant, hmarrétude amputa pour laisser place è un moral d'axer, prêta reparbr pour de normées emmures. On s'apperçort bien* que tout ve bien et on peut shababer à abréger la decomPresSlOn monde entier : articles de fond, photos, aide pour l'identification des espèces, forum, et de trè b s r kotos. ch/portfolioplongee Des images absolument extraordinaires sur ce site d'un photographe amateur, Michel Rotach. Grosses ou petites bêtes, raies manta ou nudibranches, une très belle vue de la faune sous-marine. A voir aussi, le site de Patrick Bry : http://marinephoto.citeglobe.com. Derrière les vilaines vignettes se cachent de magnifiques clichés. Juillet-Août 2002 svm 47 MARIO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 1SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 2-3SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 4-5SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 6-7SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 8-9SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 10-11SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 12-13SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 14-15SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 16-17SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 18-19SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 20-21SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 22-23SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 24-25SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 26-27SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 28-29SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 30-31SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 32-33SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 34-35SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 36-37SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 38-39SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 40-41SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 42-43SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 44-45SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 46-47SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 48-49SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 50-51SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 52-53SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 54-55SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 56-57SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 58-59SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 60-61SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 62-63SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 64-65SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 66-67SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 68-69SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 70-71SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 72-73SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 74-75SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 76-77SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 78-79SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 80-81SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 82-83SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 84-85SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 86-87SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 88-89SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 90-91SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 92-93SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 94-95SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 96-97SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 98-99SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 100-101SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 102-103SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 104-105SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 106-107SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 108-109SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 110-111SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 112-113SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 114-115SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 116-117SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 118-119SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 120-121SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 122-123SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 124-125SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 126-127SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 128-129SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 130-131SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 132-133SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 134-135SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 136-137SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 138-139SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 140-141SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 142-143SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 144-145SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 146-147SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 148-149SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 150-151SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 152-153SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 154-155SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 156-157SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 158-159SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 160-161SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 162-163SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 164-165SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 166-167SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 168-169SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 170-171SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 172-173SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 174-175SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 176