SVM n°206 jui/aoû 2002
SVM n°206 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°206 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 176

  • Taille du fichier PDF : 148 Mo

  • Dans ce numéro : la micro du futur... demain chez vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
l'essentiel LE BILLET ECO est bien connu, celui qui ne dispose que C d'un marteau comme outil ne voit que des clous autour de lui. Dans ces conditions, la tentation est grande pour le fabricant lambda de se spécialiser dans la seule production de marteaux, à charge pour lui de convaincre le client que l'univers n'est peuplé que de clous. La démonstration n'étant pas aisée, les stratèges d'entreprises suggèrent souvent de lancer sur le marché des produits "multifonctions", qui servent à tout ou presque. On passe alors de la stratégie du marteau à la stratégie couteau suisse, qui permet d'élargir la palette d'interventions avec un seul outil. N'est-ce pas ce que Microsoft se fait fort de nous vendre avec ses consoles de jeux qui peuvent se transformer (à volonté) en PC ? On peut jouer avec et remplir aussi des fonctions sérieuses, notamment des envois d'e-mails (contre abonnement, of course). Face à cela, nos fabricants traditionnels s'en tiennent à leur créneau à partir d'un raisonnement simple : "un produit, une fonction". En gros, pas besoin de couteau suisse pour éplucher ses légumes ; un canif suffit. Certes, le miniciseau ou le tire-bouchons sont absents de la panoplie, mais si l'utilisateur en a fréquemment besoin, il saura où les trouver. Transformez votre portable en robot ! Evolution Robotics, une MUTANT firme de Pasadena (Etats- Unis), est sur le point de commercialiser un kit qui transforme un PC portable en robot ! ER1 consiste en un socle à trois roues motorisé et doté d'une petite caméra, doublé d'un "centre de contrôle", un logiciel à installer sur l'ordinateur. Autonome, le robot est doué de reconnaissance vocale, peut identifier et suivre des objets et être contrôlé à distance par e-mail, à condition de disposer d'un réseau sans fil. Evolution Robotics prévoie aussi de lancer prochainement un bras mécanique pour qu'ER1 puisse s'emparer de petits objets. Moins mignon qu'un Aibo, il est aussi bien moins cher : 645 € (env. 4230F) pour un ER1 assemblé et 536 € p(3516F) pour l'ER1-K, le même, mais en kit ! — E.L.B. 36 svm Juillet-Août 2002 Toutes ces métaphores quincaillières pour montrer que les deux stratégies sur les consoles de jeux ne sont pas nouvelles. Tout le monde souhaite prendre le concurrent à contre-pied en présentant une offre améliorée. Or chacun sait bien que celle-ci est non seulement plus coûteuse, mais qu'elle a du mal à convaincre le client de l'existence d'un gain de qualité. Si la multifonction a l'avantage de couvrir de nombreux usages, son inconvénient est de masquer la valeur réelle (le prix de marché) de chacun des ingrédients, alors que le client ne connaît pas toujours la gamme de ses besoins. En revanche, la stratégie monoproduit a le gros défaut de placer le producteur en pleine lumière face à la concurrence. Difficile, dans ces conditions, de faire la différence et de ne pas subir la violence des baisses de prix qu'impose l'arrivée de nouvelles consoles. N'est-ce pas ce que montrent les bradages sur les Xbox, PS2 et autres GameCube (voir SVM du mois dernier) ? Comment fabriquer une console réellement différente justifiant un prix au-dessus de la moyenne, à l'abri des copieurs ou des retardataires qui tentent de combler l'écart, sans fabriquer une console aux applications trop multiples dont le consommateur se méfie ? De quoi devenir marteau ! Le kit mémoire de l'été Memorex a pensé à tous les amateurs de photo numérique et propose, cet été, un kit comprenant une carte CompactFlash de 64 Mo, un lecteur de carte au même format ainsi qu'un CD vierge de 700 Mo certifié 24X. Comprise aussi, une version d'évaluation de 30 jours de Photoshop 4.0. Une remise de 20% est par ailleurs proposée en cas d'achat de ce logiciel. Le kit est d'ores et déjà disponible pour un peu moins de 89 € TTC (585 F). Mariés avec Microsoft ? Le Club informatique des grandes entreprises françaises (Cigref) ne digère pas la nouvelle politique tarifaire que Microsoft cherche à imposer aux grands comptes, et veut négocier. L'éditeur de Redmond souhaite faire signer aux entreprises, d'ici à juillet, un contrat qui les engage sur trois ans, leur ouvrant en contrepartie l'accès à toutes les versions logicielles sur cette durée, en remplacement des forfaits de mises à jour.
Les pirates attaquent au papier collant A l'issue d'une marche contre le piratage de masse à Taiwan, le Premier ministre, Yo Shyi-kun, brandissait un CD géant signé par des chanteurs asiatiques et promettait d'éradiquer ce fléau de 111e. e tollé qu'a provoqué l'apparition de CD audio protégés, pour certains carrément illisibles sur ordinateur, ne pouvait donner aux L pirates qu'un surplus d'imagination. Des petits malins ont ainsi découvert que les systèmes de protection Cactus Datashield et Key2Audio pouvaient être détournés avec des moyens on ne peut plus low-tech, comme une feuille de papier autocollante ou un marqueur ! Il suffit, dans le premier cas, de coller le papier sur la surface du CD réservée aux données, et dans l'autre de noircir la ligne bien visible qui sépare les données du contenu audio... Simple, mais efficace, puisque la majorité des CD semblent ensuite fonctionner sur ordinateur. Cela dit, Sony, l'inventeur de Key2Audio, précise que les gribouillis peuvent endommager le CD comme le lecteur, et déconseille évidemment la manoeuvre... De leur côté, les majors préparent la nouvelle génération de disques antipirates, qui devrait débarquer dès cet été. Ceux-ci devraient être lisibles sur ordinateur selon un format compressé et respectueux des droits d'auteur, et autoriseraient même une copie privée de moindre qualité. —E.L.B. sée par HI-H Zen J) pli vg.'r 1'ri I DDJ 11i J1i P Disponible dans vos points de vente Virtual CD habituels irtual CE1 omusiqut Acc éda vide, auxieee% dao/el Passionnés de jeux sur PC, amateurs de musique et de vidéo, utilisateurs d'ordinateurs portables : Virtual CD crée une réplique compressée exacte de vos CD sur votre disque dur. Une fois ‘, virtualisés les CD originaux sont protégés et rangés définitivement. Accédez ainsi à toutes vos applications multimédia... sans lecteur ! Tous les CD/DVD virtuels stockés sur votre PC sont lus à une vitesse 6 fois supérieure à celle d'un lecteur 32x. Ecoutez vos CD audio sans lecteur et réalisez vos propres « Best of » en compilant vos titres préférés. Voyagez léger avec votre ordinateur portable sans emporter vos lecteurs et vos CD/DVD. VIRTUAL CD existe egalemil en version risses



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 1SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 2-3SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 4-5SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 6-7SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 8-9SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 10-11SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 12-13SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 14-15SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 16-17SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 18-19SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 20-21SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 22-23SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 24-25SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 26-27SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 28-29SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 30-31SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 32-33SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 34-35SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 36-37SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 38-39SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 40-41SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 42-43SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 44-45SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 46-47SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 48-49SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 50-51SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 52-53SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 54-55SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 56-57SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 58-59SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 60-61SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 62-63SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 64-65SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 66-67SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 68-69SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 70-71SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 72-73SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 74-75SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 76-77SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 78-79SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 80-81SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 82-83SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 84-85SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 86-87SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 88-89SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 90-91SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 92-93SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 94-95SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 96-97SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 98-99SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 100-101SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 102-103SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 104-105SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 106-107SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 108-109SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 110-111SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 112-113SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 114-115SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 116-117SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 118-119SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 120-121SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 122-123SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 124-125SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 126-127SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 128-129SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 130-131SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 132-133SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 134-135SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 136-137SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 138-139SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 140-141SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 142-143SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 144-145SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 146-147SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 148-149SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 150-151SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 152-153SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 154-155SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 156-157SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 158-159SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 160-161SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 162-163SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 164-165SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 166-167SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 168-169SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 170-171SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 172-173SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 174-175SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 176