SVM n°206 jui/aoû 2002
SVM n°206 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°206 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 176

  • Taille du fichier PDF : 148 Mo

  • Dans ce numéro : la micro du futur... demain chez vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
forum C'EST VOUS QUI LE DITES Les virus, on peut les éviter.. à condition de s'en préoccuper CE QUE EN PENSEZ Finie, la paranoïa ! Si tout le monde est d'accord pour fustiger les créateurs de virus, les réactions sont très différentes face à ce fléau. Certains pratiquent la politique de l'autruche alors que d'autres vont jusqu'à changer de système d'exploitation pour se sentir en sécurité. Sans verser dans la paranoïa vous avez, dans l'ensemble, bien intégré les règles de prudence élémentaires et vous proposez même des solutions originales. de : Mais qu'ai-je fait sur le Net pour que l'on s'acharne sur moi de la sorte ? " Il ne se passe pas un jour sans que je reçoive un virus dans ma boîte mail. Toujours la même méthode : je reçois un courrier sur un patch de mise à jour, d'un correspondant à chaque fois différent que je ne connais pas. Toujours le même virus : dans chaque message, le même virus nommé WORMKLEZ.E. J'ai beau répondre à cette attaque, je reçois illico un Mail Delivery System : mon message n'est jamais arrivé. Ce qui est étrange, c'est que mes correspondants m'envoient des fichiers qui n'ont aucun rapport : une image pornographique, une notice d'installation, un site Web... Heureusement, mon fournisseur d'accès a un antivirus. Je reçois un message m'indiquant que tel message est infecté par tel virus, et je dispose même du Message-ID de mon correspondant. J'ai envoyé ces mails au service "Abuse" de mon fournisseur d'accès : aucune réponse de sa part. Que dois-je faire ? A part changer d'adresse e-mail, comment puis-je éradiquer l'attaque dont je fais l'objet ? Suis-je victime d'acharnement ? Peut-on m'expliquer ce qui m'arrive ? de : Er\Renseigne-toi sur le virus. Klez s'envoie tout seul à toutes les adresses."" mail du PC infecté. Donc, plus tu as d'amis qui ont ton adresse dans leur carnet d'adresses et qui sont infectés, plus tu en recevras. Ce ne sont pas ces personnes qui t'envoient des trucs, mais le virus lui-même. Y'a pas conspiration contre toi et tu devrais te renseigner avant de rapporter à Abuse ! Essaie www.fr.bitdefendercom pour comprendre un peu. Surfer sur Internet sans antivirus, c'est une inconnue sans capote. Des fois, il n'y a 14 svni Juillet-Août 2002
de : NIM MnItelsgrlo [aletied Co Wb go.11ma Com Merde Io.1.1101D lee the011.11 « bele..owne » nnétletipm embi bitame. 111.18.0.11 cm » no.0 fallee *aie dellpoen COOG..Les nouveaux poisons du Web...no eu le uoMmin rIns w.c11. klgeallm cru dneras deulorleb.ame poupe...o.rdelet.n.1 pop. » Ne. bal MO le aels reerrern a PPM. CP Orrthalneœge 1MS "2:1 : JIM trl A rAtiLt ▪ Devenir invulnérable aux virus ? Evidemment, c'est un peu provocant, et pourtant, il ne faut pas grand-chose pour ne plus être vraiment préoccupé par les virus : 1) abandonner Internet Explorer pour Mozilla ou Opera ; 2) abandonner Outlook Express pour The Bat et Xnews ou Forté Agent ; 3) utiliser un bon AV comme AVP (KAV maintenant) et le maintenir à jour régulièrement ; 4) appliquer les patchs de sécurité de Windows avec Windows Update. Evidemment, tout le monde ne fait pas cela... et Klez se régale : -D d finge Ce n'est toujours pas sûr à 100%. Solution : PC isolé. Pas de connexion, pas de disquette, pas de CD. Autarcie informatique. a de : Ayant été infecté par un virus se propa- geant par les mails utilisant les carnets d'adresses, j'utilise désormais un logiciel de mail (The Bat) qui me permet de voir avant réception les messages en attente sur le serveur distant. Avec mes correspondants, j'ai convenu d'un "code" devant figurer dans l'objet du mail. S'il n'y est pas, je détruis le mail à distance avant qu'il n'arrive sur ma machine. Ça marche, puisque les virus se propagent encore entre certains de mes correspondants, alors qu'ils ne viennent plus chez moi. Bien sûr, si le code n'y est pas, on risque de passer à côté d'un message sérieux. Dans ce cas, je demande si le mail était volontaire. Le temps perdu n'a rien à voir avec celui qu'occasionnent ces cochonneries. Il III comme faire l'amour avec pas de problème.Cs APPARU EN OCTOBRE 2001, LE VIRUS KLEZ, DE TYPE VER, a causé beaucoup de dégâts et a donné naissance à une nombreuse progéniture. Sa dernière déclinaison, appelée Klez-E ou Klez-F selon les éditeurs d'antivirus, a décroché le triste prix du virus le plus nuisible de l'histoire, détrônant au passage le célèbre Sircam. Comme ce dernier, il joint au courriel, vecteur de l'infection, un fichier pris au hasard sur le disque dur de sa victime. On estimait, à la fin mai 2002, qu'il représentait un message sur 300. CARTE BLANCHE A Sur nos forums, ou par écrit, n'hésitez as à réagir : svm. vnunet.fr ou adressez directement vos réactions à la rédaction : tVi KUS ASSEZ tifien, ete fit ? Juillet-Août 2002 svni 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 1SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 2-3SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 4-5SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 6-7SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 8-9SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 10-11SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 12-13SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 14-15SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 16-17SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 18-19SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 20-21SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 22-23SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 24-25SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 26-27SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 28-29SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 30-31SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 32-33SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 34-35SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 36-37SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 38-39SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 40-41SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 42-43SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 44-45SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 46-47SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 48-49SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 50-51SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 52-53SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 54-55SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 56-57SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 58-59SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 60-61SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 62-63SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 64-65SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 66-67SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 68-69SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 70-71SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 72-73SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 74-75SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 76-77SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 78-79SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 80-81SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 82-83SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 84-85SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 86-87SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 88-89SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 90-91SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 92-93SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 94-95SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 96-97SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 98-99SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 100-101SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 102-103SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 104-105SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 106-107SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 108-109SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 110-111SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 112-113SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 114-115SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 116-117SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 118-119SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 120-121SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 122-123SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 124-125SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 126-127SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 128-129SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 130-131SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 132-133SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 134-135SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 136-137SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 138-139SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 140-141SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 142-143SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 144-145SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 146-147SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 148-149SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 150-151SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 152-153SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 154-155SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 156-157SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 158-159SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 160-161SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 162-163SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 164-165SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 166-167SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 168-169SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 170-171SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 172-173SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 174-175SVM numéro 206 jui/aoû 2002 Page 176