SVM n°205 juin 2002
SVM n°205 juin 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°205 de juin 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : photo numérique... le bon déclic.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
Î'ÎludiTO NUMÉRIQUE Le bon déclic 01-4, L'investissement initial Ar peut sembler lourd, entre l'appareil et les accessoires, mais il s'amortit dans la durée... et plus besoin d'acheter de pellicule ! trois heures. Car les chargeurs lents standard peuvent mettre plus de dix heures. Un bon chargeur rapide coûte entre 60 et 75 € (400 et 500 F). Avec ses cartes mémoire, ses trois jeux de piles et son chargeur, Axel peut parader tranquillement devant Nicéphore. Certes, il a déboursé près de 150E, mais son investissement s'amortit dans la durée. Plus il fait de photos, plus il économise, contrairement à son cousin, contraint de racheter des pellicules. Tirage à domicile ou en magasin ? Reste le tirage papier. Axel ale choix des armes : il peut utiliser son imprimante ou confier ses clichés à un laboratoire. L'impression à domicile est pratique, elle permet de profiter immédiatement de ses photos. Mais là encore, Axel doit se méfier des coûts cachés car les consommables sont onéreux à l'usage. D'où l'importance du choix de l'imprimante. Un modèle à cartouches couleurs séparées est un gage d'économies. Quand une couleur est épuisée, il suffit de racheter la cartouche correspondante pour 12 € (78 F) environ. Si c'est une cartouche unique, il faut la remplacer alors que toutes les encres ne sont pas entièrement utilisées et payer jusqu'à 50 € (325 F). Quant aux papiers photo, s'il est évidemment conseillé d'utiliser ceux des constructeurs pour éviter tout problème d'impression, on n'hésitera pas à faire des essais avec les papiers dits compatibles, autrement moins chers et qui donnent souvent d'aussi bons résultats. Autres astuces pour dépenser moins : grouper ses impressions, car à chaque redémarrage de l'imprimante le nettoyage de la tête et des 68 svni Juin 2002 Votre budget ne vous permet pas encore de passer au numérique ? Lorsque vous ferez développer vos pellicules, en plus du tirage papier, demandez un CD. Vos photos y seront gravées en haute définition, accompagnées d'un logiciel pour les retoucher sommairement et les imprimer. La qualité des tirages photo en labo buses use de l'encre, et se servir de logiciels permettant de tirer quatre photos 10 x 15 cm ou presque sur une feuille A4 (voir notre rubrique "Passer à" page 126). Axel peut aussi confier ses tirages papier à un laboratoire numérique via Internet ou en magasin. Le travail est de bien meilleure qualité que les épreuves faites sur une imprimante jet d'encre, ou même par procédé de sublimation thermique. De plus, si on a beaucoup de photos à tirer, le labo est plus économique que l'imprimante, et les tirages profiteront d'une plus longue durée de vie. Dans les boutiques équipées d'un minilab numérique comme certains magasins du réseau Kodak ou Photo Service, on peut avoir, en une heure à peine, des tirages sur papier photo à partir de différents supports numériques : cartes mémoire (Compact Flash, Smart Media, Memory Stick, etc.), CD-R, Zip ou disquette. Les magasins non équipés se contentent de les sous-traiter à des laboratoires qui assurent ce type de service. Il convient donc de se renseigner par téléphone avant de cou- Les tirages papier réalisés à partir d'une source numérique sont-ils équivalents à ceux faits depuis un film argentique traditionnel ? Pour en avoir le coeur net, nous avons photographié un bouquet de fleurs successivement avec un appareil numérique de marque Minolta doté d'un capteur de 3 millions de pixels à différentes définitions (640 x 480, 1 280 x 960, 1 600 x 1200, 2 048 x 1 536) et avec un appareil argentique classique 24 x 36 de marque Nikon utilisant un film Kodak Gold 100 ASA. Les photos ont été réalisées en plein jour, sans flash ni projecteur, avec une mise au point automatique, et les appareils étaient posés sur un pied afin d'obtenir les mêmes cadrages. Ensuite, nous avons apporté la pellicule et la carte mémoire dans un magasin de l'enseigne Photo Station et commandé des tirages papier au format 10 x 15 cm. Résultat : les clichés numériques sont plutôt de bonne facture. Ce n'est qu'en regardant attentivement certains détails du bouquet que l'on s'aperçoit des différences. Le bord des feuilles est légèrement pixellisé sur la photo prise avec une définition de 640 x 480, mais nous nous attendions à pire, alors que celle prise en 2 048 x 1 536 ne laisse apparaître aucun défaut. Cette dernière peut donc être agrandie sans problème. Par contre, la différence entre numérique et argentique saute aux yeux. Ce dernier procédé offre une bien meilleure restitution des couleurs. une qualité sûrement liée au grain de l'argentique car les films semblent donner plus de détail en haute lumière. Mais cette différence peut être également due à un mauvais calibrage des couleurs de l'appareil photo numérique ou des machines du laboratoire.
rir d'une boutique à l'autre. Ainsi, dans certains magasins de l'enseigne Photo Station, il faut venir avec ses cartes mémoire et les insérer dans une borne interactive. Celle-ci récupère les fichiers et les grave sur un CD qui sera envoyé au laboratoire pour impression. Le CD gravé est facturé 5,95 € (39 F). Il faut compter ensuite trois jours ouvrés avant de récupérer ses photos. En revanche, chose étrange, on ne peut pas venir avec son propre CD gravé ! Autre incohérence : le prix de la photo est plus élevé si on passe par le service en ligne de Photo Station que par les magasins (0,30 € au lieu de 0,45 € sur le site). Les bons plans d'Internet Pourtant, passer par Internet reste une bonne solution pour le tirage de photos numériques sur papier. Axel peut commander ses tirages papier dans les quantités et formats de son choix depuis son ordinateur. Le seul défaut réside dans le temps passé à envoyer les fichiers, surtout si ce sont des photos pesant plusieurs mégaoctets. Une connexion Internet à haut débit balaie cet En 640 x 480 Avec une photo numérique de 640 x 480 points, le tirage est correct au format 10 x 15. Mais des crénelés sont visibles. inconvénient. Selon les sites, le transfert des photos s'effectue à l'aide d'un logiciel que l'on doit installer, ou bien directement par le navigateur. Si le téléchargement des photos est trop lent ou si les tirages sont nombreux, on peut passer par des services en ligne comme Digibao (www.digibao.com) permettant d'envoyer un CD contenant les photos par courrier sans l'affranchir. Les clichés développés sont généralement renvoyés par la Poste (compter environ deux jours pour la livraison en plus du temps nécessaire au développement). Mais d'autres sites comme ceux de Photo Service (www.photoservice.com), Photo Station (www.photostation.fr) ou Pixmania (www.pixmania.com) offrent également la possibilité de les récupérer dans le magasin ou marchand de journaux affilié au réseau le plus proche de chez soi. Le paiement des photos se fait alors sur place. Les prix de ces différents services en lignes sont très attractifs, notamment ceux pratiqués par Photoweb (www.photoweb.fr) et Wistiti (www.wistiti.fr), puisqu'ils varient de 0,27 € à 0,45 € la photo En 2 048 x 1536 Dans cette définition d'image, le tirage 10 x 15 est parfait ! On pourra même faire une photo au format 20 x 30. 10 x 15 cm, de 0,71 € à 0,9 € pour un 13 x 18 cm et de 1,1 € à 1,5 € le 15 x 21 cm. Il faut parfois y ajouter les frais de livraison postale (2,3 € pour un courrier normal et 19 € pour un Chronopost). La plupart de ces sites proposent aussi de publier gratuitement les photos afin de les partager avec ses proches à l'aide d'un mot de passe. Les amateurs éclairés peuvent même se servir de ce mode de transmission, plus pratique que le courrier électronique, pour vendre leurs clichés. L'espace alloué à ces albums en ligne et la durée de l'hébergement dépend des sites. Enfin, on trouve sur le Web d'autres services très utiles comme le transfert des données de la carte mémoire sur un autre support : CD, Zip, Jaz ou disquette. Si Axel s'est servi de son appareil photo pour enregistrer des séquences vidéo, il peut même demander leur transfert vers des cassettes VHS, Hi 8 ou DV. Avec toutes ces astuces, Axel va amortir très vite son nouvel appareil photo numérique. Quant à Nicéphore, il pense sérieusement à franchir le pas. A.M. Avec une pellicule Les couleurs sont plus chaudes et, comme on le voit ci-dessous, les détails plus saisissants de netteté et de contraste. C%/ril 40



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 205 juin 2002 Page 1SVM numéro 205 juin 2002 Page 2-3SVM numéro 205 juin 2002 Page 4-5SVM numéro 205 juin 2002 Page 6-7SVM numéro 205 juin 2002 Page 8-9SVM numéro 205 juin 2002 Page 10-11SVM numéro 205 juin 2002 Page 12-13SVM numéro 205 juin 2002 Page 14-15SVM numéro 205 juin 2002 Page 16-17SVM numéro 205 juin 2002 Page 18-19SVM numéro 205 juin 2002 Page 20-21SVM numéro 205 juin 2002 Page 22-23SVM numéro 205 juin 2002 Page 24-25SVM numéro 205 juin 2002 Page 26-27SVM numéro 205 juin 2002 Page 28-29SVM numéro 205 juin 2002 Page 30-31SVM numéro 205 juin 2002 Page 32-33SVM numéro 205 juin 2002 Page 34-35SVM numéro 205 juin 2002 Page 36-37SVM numéro 205 juin 2002 Page 38-39SVM numéro 205 juin 2002 Page 40-41SVM numéro 205 juin 2002 Page 42-43SVM numéro 205 juin 2002 Page 44-45SVM numéro 205 juin 2002 Page 46-47SVM numéro 205 juin 2002 Page 48-49SVM numéro 205 juin 2002 Page 50-51SVM numéro 205 juin 2002 Page 52-53SVM numéro 205 juin 2002 Page 54-55SVM numéro 205 juin 2002 Page 56-57SVM numéro 205 juin 2002 Page 58-59SVM numéro 205 juin 2002 Page 60-61SVM numéro 205 juin 2002 Page 62-63SVM numéro 205 juin 2002 Page 64-65SVM numéro 205 juin 2002 Page 66-67SVM numéro 205 juin 2002 Page 68-69SVM numéro 205 juin 2002 Page 70-71SVM numéro 205 juin 2002 Page 72-73SVM numéro 205 juin 2002 Page 74-75SVM numéro 205 juin 2002 Page 76-77SVM numéro 205 juin 2002 Page 78-79SVM numéro 205 juin 2002 Page 80-81SVM numéro 205 juin 2002 Page 82-83SVM numéro 205 juin 2002 Page 84-85SVM numéro 205 juin 2002 Page 86-87SVM numéro 205 juin 2002 Page 88-89SVM numéro 205 juin 2002 Page 90-91SVM numéro 205 juin 2002 Page 92-93SVM numéro 205 juin 2002 Page 94-95SVM numéro 205 juin 2002 Page 96-97SVM numéro 205 juin 2002 Page 98-99SVM numéro 205 juin 2002 Page 100-101SVM numéro 205 juin 2002 Page 102-103SVM numéro 205 juin 2002 Page 104-105SVM numéro 205 juin 2002 Page 106-107SVM numéro 205 juin 2002 Page 108-109SVM numéro 205 juin 2002 Page 110-111SVM numéro 205 juin 2002 Page 112-113SVM numéro 205 juin 2002 Page 114-115SVM numéro 205 juin 2002 Page 116-117SVM numéro 205 juin 2002 Page 118-119SVM numéro 205 juin 2002 Page 120-121SVM numéro 205 juin 2002 Page 122-123SVM numéro 205 juin 2002 Page 124-125SVM numéro 205 juin 2002 Page 126-127SVM numéro 205 juin 2002 Page 128-129SVM numéro 205 juin 2002 Page 130-131SVM numéro 205 juin 2002 Page 132-133SVM numéro 205 juin 2002 Page 134-135SVM numéro 205 juin 2002 Page 136-137SVM numéro 205 juin 2002 Page 138-139SVM numéro 205 juin 2002 Page 140-141SVM numéro 205 juin 2002 Page 142-143SVM numéro 205 juin 2002 Page 144-145SVM numéro 205 juin 2002 Page 146-147SVM numéro 205 juin 2002 Page 148-149SVM numéro 205 juin 2002 Page 150-151SVM numéro 205 juin 2002 Page 152-153SVM numéro 205 juin 2002 Page 154-155SVM numéro 205 juin 2002 Page 156-157SVM numéro 205 juin 2002 Page 158-159SVM numéro 205 juin 2002 Page 160-161SVM numéro 205 juin 2002 Page 162-163SVM numéro 205 juin 2002 Page 164-165SVM numéro 205 juin 2002 Page 166-167SVM numéro 205 juin 2002 Page 168-169SVM numéro 205 juin 2002 Page 170-171SVM numéro 205 juin 2002 Page 172-173SVM numéro 205 juin 2002 Page 174-175SVM numéro 205 juin 2002 Page 176-177SVM numéro 205 juin 2002 Page 178-179SVM numéro 205 juin 2002 Page 180-181SVM numéro 205 juin 2002 Page 182-183SVM numéro 205 juin 2002 Page 184-185SVM numéro 205 juin 2002 Page 186-187SVM numéro 205 juin 2002 Page 188-189SVM numéro 205 juin 2002 Page 190-191SVM numéro 205 juin 2002 Page 192-193SVM numéro 205 juin 2002 Page 194-195SVM numéro 205 juin 2002 Page 196-197SVM numéro 205 juin 2002 Page 198-199SVM numéro 205 juin 2002 Page 200