SVM n°205 juin 2002
SVM n°205 juin 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°205 de juin 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : photo numérique... le bon déclic.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
l'essentiel LE BILLET ECO Que cela soit clair ! Jamais la culture (pris au sens large, des grottes de Lascaux à Britney Spears en passant par Rodin ou John Ford et autres génies, vedettes bidons, voire star du moment...) ne sera un marché universel et rentable ; en tous les cas le marché du siècle. Les architectes de ces tours de Babel que sont AOL-Time Warner ou Vivendi Universal, sont en train de tomber de haut au rythme de leur cours de Bourse. Ils avaient cru que la numérisation leur donnerait l'occasion de diffuser via Internet des produits standardisés (images, son, données..) que de fidèles abonnés à leurs oeuvres complètes, étaient censés leur acheter. Contenu-contenant disaient-ils ! Le business plan était simple, mais ce calcul souffrant de deux défauts est faux : l'ignorance de ce qu'est la culture, et la méconnaissance de la nature même d'Internet. L'achat d'un produit culturel, comme un morceau de musique (qui devait être la perle de l'entertainment en ligne), suppose que le client le connaisse avant même de l'avoir acheté. La diffusion (de fait gratuite pour l'auditeur) précède donc en partie la commercialisation payante. C'est la spécificité du bien culturel : il doit appartenir un peu à tous avant d'être propriété (et encore pas exclusive comme peut l'être une automobile) de quelques-uns... On peut bien entendu monter des entreprises rentables à partir de ce type de marchandises très particulières, mais jamais le divertissement ne sera un "business" au même titre que le pétrole ou l'agroalimentaire ou la banque. C'est pourtant ce qu'ont cru les SteveCase et autres 12M... Ils l'ont espéré d'autant plus qu'avec la numérisation qui abaisse comme jamais les coûts de diffusion, ils ont pensé établir sur la Toile des points de passage payant. C'est un très vieux truc ; le seigneur féodal prélevait un impôt proportionnel à la valeur des marchandises transportées par le commerçant qui passait par ses terres. Mais instaurer une taxe (qu'on appelait l'octroi au Moyen Âge) sur Internet revient à établir un droit de douane au milieu de l'océan, en pariant que le petit voilier ne trouvera pas la risée pour passer à côté. Ces ambitions démesurées qui n'ont pas cru bon de s'interroger sur la nature même de ce qui fait le contenu de la culture humaine éternelle et le contenant de la modernité technologique ne peuvent plus tenir bien longtemps. Il fallait savoir qu'en Anglais "free" signifie "gratuit" (la culture le sera toujours en grande partie) et "libre" (ce qui fait Internet). Opteron : du neuf dans les puces AMD [1111fi/ni Opteron pour AMD, Itanium 2 pour Intel : les nouvelles puces 64 bits des deux fondeurs, destinées aux serveurs et stations de travail, ont désormais leur nom commercial. AMD a d'ailleurs signé un accord avec Microsoft, selon lequel la firme de Bill Gates développera une version de Windows compatible avec son architecture 64 bits. La firme de Sunnyvale vient également d'entamer la commercialisation de son premier processeur gravé en 0,13 micron : l'Athlon XP Mobile. Celui-ci démarre sa carrière en quatre versions (1400+,1500+,1600+ et 1700+), et les premières machines en bénéficiant sont attendues chez Sharp au Japon. Packard Bell et Epson ont 32 svni Juin 2002 eux aussi décidé d'intégrer la nouvelle puce dans leurs portables. Quant à Intel, toujours premier dans la course au mégahertz, il vient de présenter de nouveaux Celeron, cadencés à 1,40 GHz et 1,70 GHz. — E.L.B. Pere-Noel.fr bloqué pares transporteurs Le site d'e-commerce Pere-Noel.fr, objet de plusieurs polémiques, a encore fait parler de lui. Les transporteurs routiers ont bloqué début mai l'accès à une partie de ses entrepôts afin de soutenir l'un des leurs qui a reçu un chèque libellé en francs, et donc non valable, en guise de paiement pour la marchandise livrée. Pere-Noel.fr refusant d'établir un nouveau chèque en euros, le transporteur a porté plainte pour escroquerie et a fait appel à la Fédération nationale des transporteurs routiers. Musique à télécharger chez Virgin Virgin Megastore, enseigne de vente de produits de loisirs culturels, se lance à son tour dans la vente de musique en ligne. Son site (www.virginmega.fr) offre soit 20 titres par mois pour 18,5 € (120 F) pendant trois mois minimum, soit la souscription à un forfait de 15 € (100 F) pour 15 morceaux sans limite de temps, soit un paiement au titre. Une carte vendue dans ses magasins est destinée au téléchargement de 10 titres pour 10 € (65 F). Hélas, le catalogue en ligne est encore bien pauvre...
Xbox, PS2, GameCube bradées Des prix revus et corrigés à la baisse pour les consoles : une bonne nouvelle qui va ravir les prochains acheteurs de la Xbox de Microsoft, de la PS2 de Sony ou de la GameCube de Nintendo. p our les joueurs, c'est une surprise de taille : fin avril, Microsoft a réduit le prix de sa Xbox de 479 à 299 € (3140 à 1 960 F) en Europe, à peine plus d'un mois après sa commercialisation sur le Vieux Continent ! Le mastodonte américain s'aligne ainsi sur les tarifs de la très populaire Playstation 2, de Sony, espérant ainsi doper les ventes d'une console certes puissante, mais bien trop chère aux yeux des consommateurs. La Xbox peine en effet à démarrer, aussi bien en Europe qu'au Japon. La preuve : Microsoft a réduit de 40% les prévisions de ventes lors de la présentation de ses derniers résultats trimestriels ! Consolation pour les premiers acheteurs : ils peuvent obtenir deux jeux au choix et une manette gratuite. Nintendo, même s'il s'en défend, a immédiatement réagi en diminuant, lui aussi, le tarif de sa GameCube, quinze jours seulement avant sa sortie officielle en Europe. La 128 bits du vétéran japonais a donc finalement débarqué à 199 € (1305 F) au lieu de 250 € (1640 F). Sony, quant à lui, a déjà rogné plusieurs fois sur les prix de sa PS2, mais ne devrait pas rester longtemps insensible aux opérations de ses concurrents. — E.L.B. ARIO TAMA/GETTY/SI PA Enfin une boîte qui passe toutes les musiques et surtout celles qui vous plaisent. N'Azur 44, 61/4 pd` tub, 42 soit F TTC 1 !..1 WANADOO eXtense, LIINTERNET HAUT DÉBIT Avec le pack eXtense de Wanadoo et son forfait Haut Débit illimité, téléchargez rapidement vos musiques préférées avec un son qualité CD. Alors, explorez vite avec Wanadoo tout l'univers de la musique. Pour vous informer et vous abonner, appelez le : 0 810 03 13 233 ou tapez : wanadoo.fr 104,1 Darty, Boulanger, Espaces Culturels Leclerc et magasins spécialisés. (rance tele -il Wanadoo'Offre estimée pour tout achat fun parti Modennotense au pris cle 1919 ? Ems TTC eceg9oF na etualabkri sur les lunes contiennes canotes par 1, techilutrier AMI. son isisene de Capplication des condition generale, de tente et pour toute, 011,01ptlal d'on atermoient eXtense dune dune de 12 mois Minimum Sous résene de lacoospatiette de la ligne telephonique avec la teeleologie WANADOO INtt RACItVE SA. 48, lue Camille Desmoulins - 92791 Issy les Mouton-am cedex 9- RCS Nanterre Pet1818 tlts ;



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 205 juin 2002 Page 1SVM numéro 205 juin 2002 Page 2-3SVM numéro 205 juin 2002 Page 4-5SVM numéro 205 juin 2002 Page 6-7SVM numéro 205 juin 2002 Page 8-9SVM numéro 205 juin 2002 Page 10-11SVM numéro 205 juin 2002 Page 12-13SVM numéro 205 juin 2002 Page 14-15SVM numéro 205 juin 2002 Page 16-17SVM numéro 205 juin 2002 Page 18-19SVM numéro 205 juin 2002 Page 20-21SVM numéro 205 juin 2002 Page 22-23SVM numéro 205 juin 2002 Page 24-25SVM numéro 205 juin 2002 Page 26-27SVM numéro 205 juin 2002 Page 28-29SVM numéro 205 juin 2002 Page 30-31SVM numéro 205 juin 2002 Page 32-33SVM numéro 205 juin 2002 Page 34-35SVM numéro 205 juin 2002 Page 36-37SVM numéro 205 juin 2002 Page 38-39SVM numéro 205 juin 2002 Page 40-41SVM numéro 205 juin 2002 Page 42-43SVM numéro 205 juin 2002 Page 44-45SVM numéro 205 juin 2002 Page 46-47SVM numéro 205 juin 2002 Page 48-49SVM numéro 205 juin 2002 Page 50-51SVM numéro 205 juin 2002 Page 52-53SVM numéro 205 juin 2002 Page 54-55SVM numéro 205 juin 2002 Page 56-57SVM numéro 205 juin 2002 Page 58-59SVM numéro 205 juin 2002 Page 60-61SVM numéro 205 juin 2002 Page 62-63SVM numéro 205 juin 2002 Page 64-65SVM numéro 205 juin 2002 Page 66-67SVM numéro 205 juin 2002 Page 68-69SVM numéro 205 juin 2002 Page 70-71SVM numéro 205 juin 2002 Page 72-73SVM numéro 205 juin 2002 Page 74-75SVM numéro 205 juin 2002 Page 76-77SVM numéro 205 juin 2002 Page 78-79SVM numéro 205 juin 2002 Page 80-81SVM numéro 205 juin 2002 Page 82-83SVM numéro 205 juin 2002 Page 84-85SVM numéro 205 juin 2002 Page 86-87SVM numéro 205 juin 2002 Page 88-89SVM numéro 205 juin 2002 Page 90-91SVM numéro 205 juin 2002 Page 92-93SVM numéro 205 juin 2002 Page 94-95SVM numéro 205 juin 2002 Page 96-97SVM numéro 205 juin 2002 Page 98-99SVM numéro 205 juin 2002 Page 100-101SVM numéro 205 juin 2002 Page 102-103SVM numéro 205 juin 2002 Page 104-105SVM numéro 205 juin 2002 Page 106-107SVM numéro 205 juin 2002 Page 108-109SVM numéro 205 juin 2002 Page 110-111SVM numéro 205 juin 2002 Page 112-113SVM numéro 205 juin 2002 Page 114-115SVM numéro 205 juin 2002 Page 116-117SVM numéro 205 juin 2002 Page 118-119SVM numéro 205 juin 2002 Page 120-121SVM numéro 205 juin 2002 Page 122-123SVM numéro 205 juin 2002 Page 124-125SVM numéro 205 juin 2002 Page 126-127SVM numéro 205 juin 2002 Page 128-129SVM numéro 205 juin 2002 Page 130-131SVM numéro 205 juin 2002 Page 132-133SVM numéro 205 juin 2002 Page 134-135SVM numéro 205 juin 2002 Page 136-137SVM numéro 205 juin 2002 Page 138-139SVM numéro 205 juin 2002 Page 140-141SVM numéro 205 juin 2002 Page 142-143SVM numéro 205 juin 2002 Page 144-145SVM numéro 205 juin 2002 Page 146-147SVM numéro 205 juin 2002 Page 148-149SVM numéro 205 juin 2002 Page 150-151SVM numéro 205 juin 2002 Page 152-153SVM numéro 205 juin 2002 Page 154-155SVM numéro 205 juin 2002 Page 156-157SVM numéro 205 juin 2002 Page 158-159SVM numéro 205 juin 2002 Page 160-161SVM numéro 205 juin 2002 Page 162-163SVM numéro 205 juin 2002 Page 164-165SVM numéro 205 juin 2002 Page 166-167SVM numéro 205 juin 2002 Page 168-169SVM numéro 205 juin 2002 Page 170-171SVM numéro 205 juin 2002 Page 172-173SVM numéro 205 juin 2002 Page 174-175SVM numéro 205 juin 2002 Page 176-177SVM numéro 205 juin 2002 Page 178-179SVM numéro 205 juin 2002 Page 180-181SVM numéro 205 juin 2002 Page 182-183SVM numéro 205 juin 2002 Page 184-185SVM numéro 205 juin 2002 Page 186-187SVM numéro 205 juin 2002 Page 188-189SVM numéro 205 juin 2002 Page 190-191SVM numéro 205 juin 2002 Page 192-193SVM numéro 205 juin 2002 Page 194-195SVM numéro 205 juin 2002 Page 196-197SVM numéro 205 juin 2002 Page 198-199SVM numéro 205 juin 2002 Page 200