SVM n°205 juin 2002
SVM n°205 juin 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°205 de juin 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : photo numérique... le bon déclic.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
tous nos tests nouveautés matériel MP3 tout en finesse Baladeur MP3 TEAC MP-5000 Env. 300 f TTC (2000 F) Près de deux ans après la sortie du MP-3000, le MP-5000 prend la relève. L'interface série disparaît au profit de l'USB 1.1,1a capacité mémoire passe de 64 à 96 Mo et l'autonomie atteint les 11 heures contre 9 auparavant. Le design change très Lecteur MP3 intégrant 96 Mo flash, livré avec un casque et sa télécommande, un câble USB, une pochette de transport, une alimentation et deux CD (pilotes et logiciel NeroMix) ; Dimensions (L x H x P) 56 x 86x 8,7 mm.65 g. peu, le boîtier reste fin pour un faible poids (65 g), procurant un avantage ergonomique certain. A l'inverse, l'écran du baladeur n'est pas rétro-éclairé. Frustrant aussi, que les Tags ID3 ne soient pas pris en compte, seul le nom des fichiers s'affiche à l'écran. Le MP- 5000 supporte tout type de MP3, même les VBR (à taux d'échantillonnage variable). Vocation multicarte Lecteur de cartes Lead Data 5 in One Hub Env. 100 € TTC (660 F) Enfin un périphérique, en l'occurrence un lecteur de cartes mémoire, que l'on n'a pas besoin de cacher sous le bureau. Ressemblant à une canette ou une boîte à crayons, sa coque est composée de plexiglas transparent aux reflets violets des plus agréables. Outre son esthétique, le lecteur accepte les cartes mémoire aux formats Compact Flash, Multimedia Card, SD et SmartMedia. Mais il ignore les mémoires de type 114 svrn Juin 2002 Lecteur enregistreur de cartes mémoire, autoalimenté sur bus USB 1.1. Reçoit les cartes aux formats Compact Flash, Multimedia Card, SD Card et Smart- Media. Compatible Mac et PC sous Windows XP/2000/98. Importé par Evamemory. Le casque s'est révélé très pratique, avec une télécommande reportant la majorité des fonctions du baladeur. Testée, aussi, la possibilité d'enregistrer jusqu'à six heures de son au format PCM grâce à un microphone intégré, et de les récupérer ensuite sur PC via l'interface MP3 Manager2. Lionel Morillon POUR Taille et poids minimes pour un rapport qualité/prix très correct ; la fonction d'enregistrement sonore ; le casque et sa télécommande apportent un plus indéniable. CONTRE L'absence de rétro-éclairage de l'écran ; l'obligation de passer par un logiciel spécial pour chaque transfert. Memory Stick préférées par Sony. Compatible Mac et PC, ce lecteur peut aussi faire office de concentrateur (hub) puisqu'il intègre deux connecteurs USB supplémentaires, une bonne idée à souligner. Pour évaluer les performances du 5 in One, plusieurs tests de transferts ont été effectués : de carte à carte, de PC à carte(s), le lecteur a parfaitement réagi sous n'importe quel système d'exploitation. A noter que l'ergonomie n'est pas en reste puisqu'une lumière passe de l'orange au bleu si une carte mémoire est enclenchée. Bref, le lecteur est vraiment plaisant. Seul petit regret, aucun cache n'est présent pour prévenir l'entrée de poussière, les ouvertures des cartes placées au sommet étant plus exposées que la moyenne. S.O. **** POUR L'aspect pratique ; le bon fonctionnement sous tout système d'exploitation ; l'ergonomie ; l'esthétique. CONTRE L'absence de cache antipoussière ; le format Memory Stick non accepté. Pour les accros du pavé Pavé numérique Kensington KeyHub Env. 70 € TTC (460 F) Les utilisateurs de PC portables le savent bien : saisir des chiffres en même temps que du texte n'est pas pratique, et le verrouillage/déverrouillage du pavé numérique impose une vraie gymnastique. Kensington, distribué par Acco en France, propose donc un petit pavé numérique au look plutôt sympa mais surtout bien utile. Outre la reprise des chiffres, on trouve tout ce qu'il faut pour diviser, multiplier, soustraire, additionner, et même une fonction triple zéro. Même les touches de Pavé numérique USB pour portable, autoalimenté, composé de 19 touches, deux prises USB, 5 témoins lumineux de contrôle, câble de 67 cm, compatible Windows 98, 2000, Me et XP. Dimensions : 109 x 67 x 20 mn Poids : 82 g. Garantie 5 ans. verrouillage du pavé numérique, Entrer, Insertion, etc., sont reproduites. Sous Windows 98/2000 et XP, l'installation est automatique, et l'accessoire immédiatement fonctionnel. La connexion établie, un témoin lumineux confirme le bon fonctionnement, et un autre si la touche Verr Num est enclenchée ou non. Le pavé numérique dispose de deux prises USB, non alimentées. S.O. POUR La saisie des chiffres facilitée ; la simplicité d'installation ; l'utilisation comme un hub USB. CONTRE Rien à signaler.
Easy PC de luxe PC de bureau Sotech Moka LP300 Env 3500 € TTC (23000 F) Elégant, puissant et doté d'une connectique très complète, le Moka est sans doute l'Easy PC le plus abouti testé par notre laboratoire jusqu'à présent. Le plus cher, aussi ! Près de 3 500 €, c'est ce qu'il faudra débourser pour cette machine importée et diffusée en France par Sotech. Un dictaphone hors de prix Appareil photo numérique UUDS Pocket Digital Camera Env. 450 TTC (3000 F) Appareil photo numérique, mini camera et dictaphone avec capteur CMOS de 1,3 mégapixel, écran couleur 1,5 pouce, 32 Mo de mémoire. 160 g. Livré avec Picture Station III. A première vue, on pourrait se laisser tenter par l'aspect métallique, l'écran couleur, la petite taille et le poids de cet objet hybride, tout à la fois appareil photo, minicaméra et dictaphone. Hélas, en guise d'aluminium, c'est du plastique que revêt l'appareil, et l'écran de 1,5 pouce est trop petit. Quant à la compacité, elle n'est pas sans conséquences. En mode photo, il est difficile de ne pas bouger ; comme le capteur est un peu lent, il devient presque impossible d'obtenir une image nette. Et quand bien même on jouerait de chance, PC de bureau équipé d'un Pentium 4 à 2 GHz, 256 Mo de mémoire RDRam, disque dur Maxtor 60 Go à 7 200 trs/min, vidéo ATI Mobility Radeon M6 64 Mo, 2 haut-parleurs stéréo, écran plat TFT 17 pouces, graveur 8X, lecteur DVD 8X, modem, réseau. Livré avec Windows XP et Office One. Le Moka LP300 réunit dans un même ensemble une dalle TFT de 17 pouces et un PC très complet, dans des dimensions particulièrement réduites. Côté configura- tion, le LP300 n'a rien à envier à un PC classique, avec son Pentium 4 à 2 GHz et 256 Mo de mémoire Rambus. Les données sont confiées à un véloce disque dur de 60 Go signé Maxtor, facilement amovible, tout comme les lecteurs DVD et CD-RW, identiques à ceux des ordi- le capteur ajoute un grain désagréable à l'image. Bref, décevant en mode photo, l'appareil n'offre ni flash ni retardateur, ni prise de vue en rafale, et le zoom, pas pratique, se gère via un menu. En mode minicaméra, les vidéos au format Mipeg sont correctes pour une diffusion sur le Web, mais il ne faut pas espérer plus de 12 images par seconde. En fait, le seul domaine où l'appareil convainc aussi bien en enregistrement qu'en restitution, c'est sous sa forme dictaphone. Bien que certaines fonctions soient pratiques, comme la sortie TV ou le support du format SmartMedia, le Pocket Digital Camera est vraiment trop cher pour les services qu'il rend. S.O. nateurs portables. La technologie des portatifs se retrouve pour la vidéo : l'affichage est confié à une puce ATI Radeon Mobility M6, parfaite pour les travaux courants mais un peu légère pour les jeux récents. L'écran TFT, lui, ne souffre aucun reproche, avec une image nette et bien contrastée. Le vrai plus du Moka, c'est sa connectique : Firewire et USB 1.1 de série, deux sorties VGA et une sortie TV, entrée vidéo analogique... De quoi faire oublier l'évolutivité réduite de la machine. P.B. **** POUR Le design ; le faible encombrement ; la puissance ; la connectique. CONTRE La puce vidéo ; l'évolutivité reste très réduite ; le prix. ** « iOUR La fonction dictaphone, très pratique ; la restitution bien audible sur le haut-parleur. CONTRE Les modes photo et camera, très limités, ne justifient pas le prix ; le logiciel de gestion de l'appareil peu ergonomique. 17 pouces qui font mouche Ecran plat Iiyama Silver & Blue 17" Env. 1000 € TTC (6600 FI Ecran plat 17 pouces TFT Tn + film polarisant, résolution de 1 280 x 1 024, luminosité 250 cd/in', contraste de 400:1, tps de réponse des transistors de 40 ms, angles de vue HN : 150114CP, 2 haut-parleurs de 2 W Livré avec un transfo d'alimentation, câbles VGA15 et DVI, câble audio mini-jack, notice. Tentant, ce Silver & Blue d'liyama, même si quelques concurrents affichent déjà moins de 760 € (5000 F). Une fois sorti du carton et assemblé, il suffit de valider le calibrage automatique pour être opérationnel. C'est d'office impeccable. liyama a fait de gros efforts pour améliorer les menus de réglages (OSD). L'écran se comporte très bien en utilisation bureautique. Dans les jeux, toujours un problème de rémanence. Passons sur les deux enceintes intégrées, pas vraiment Home Cinéma, mais qui peuvent dépanner... Côté connectique, on note la classique prise analogique VGA 15, mais aussi une prise DVI dans sa version numérique (DVI-D) appréciable si l'on dispose d'un tel connecteur sur sa carte graphique. Ce Silver & Blue, dont la référence est AS4316UTC, affiche un résultat honorable. S.O. **** POUR L'image dans l'ensemble bien contrastée ; les réglages simples à utiliser. CONTRE Dommage que les transistors ne soient pas un peu plus performants pour les jeux. Juin 2002 SVIfl 115



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 205 juin 2002 Page 1SVM numéro 205 juin 2002 Page 2-3SVM numéro 205 juin 2002 Page 4-5SVM numéro 205 juin 2002 Page 6-7SVM numéro 205 juin 2002 Page 8-9SVM numéro 205 juin 2002 Page 10-11SVM numéro 205 juin 2002 Page 12-13SVM numéro 205 juin 2002 Page 14-15SVM numéro 205 juin 2002 Page 16-17SVM numéro 205 juin 2002 Page 18-19SVM numéro 205 juin 2002 Page 20-21SVM numéro 205 juin 2002 Page 22-23SVM numéro 205 juin 2002 Page 24-25SVM numéro 205 juin 2002 Page 26-27SVM numéro 205 juin 2002 Page 28-29SVM numéro 205 juin 2002 Page 30-31SVM numéro 205 juin 2002 Page 32-33SVM numéro 205 juin 2002 Page 34-35SVM numéro 205 juin 2002 Page 36-37SVM numéro 205 juin 2002 Page 38-39SVM numéro 205 juin 2002 Page 40-41SVM numéro 205 juin 2002 Page 42-43SVM numéro 205 juin 2002 Page 44-45SVM numéro 205 juin 2002 Page 46-47SVM numéro 205 juin 2002 Page 48-49SVM numéro 205 juin 2002 Page 50-51SVM numéro 205 juin 2002 Page 52-53SVM numéro 205 juin 2002 Page 54-55SVM numéro 205 juin 2002 Page 56-57SVM numéro 205 juin 2002 Page 58-59SVM numéro 205 juin 2002 Page 60-61SVM numéro 205 juin 2002 Page 62-63SVM numéro 205 juin 2002 Page 64-65SVM numéro 205 juin 2002 Page 66-67SVM numéro 205 juin 2002 Page 68-69SVM numéro 205 juin 2002 Page 70-71SVM numéro 205 juin 2002 Page 72-73SVM numéro 205 juin 2002 Page 74-75SVM numéro 205 juin 2002 Page 76-77SVM numéro 205 juin 2002 Page 78-79SVM numéro 205 juin 2002 Page 80-81SVM numéro 205 juin 2002 Page 82-83SVM numéro 205 juin 2002 Page 84-85SVM numéro 205 juin 2002 Page 86-87SVM numéro 205 juin 2002 Page 88-89SVM numéro 205 juin 2002 Page 90-91SVM numéro 205 juin 2002 Page 92-93SVM numéro 205 juin 2002 Page 94-95SVM numéro 205 juin 2002 Page 96-97SVM numéro 205 juin 2002 Page 98-99SVM numéro 205 juin 2002 Page 100-101SVM numéro 205 juin 2002 Page 102-103SVM numéro 205 juin 2002 Page 104-105SVM numéro 205 juin 2002 Page 106-107SVM numéro 205 juin 2002 Page 108-109SVM numéro 205 juin 2002 Page 110-111SVM numéro 205 juin 2002 Page 112-113SVM numéro 205 juin 2002 Page 114-115SVM numéro 205 juin 2002 Page 116-117SVM numéro 205 juin 2002 Page 118-119SVM numéro 205 juin 2002 Page 120-121SVM numéro 205 juin 2002 Page 122-123SVM numéro 205 juin 2002 Page 124-125SVM numéro 205 juin 2002 Page 126-127SVM numéro 205 juin 2002 Page 128-129SVM numéro 205 juin 2002 Page 130-131SVM numéro 205 juin 2002 Page 132-133SVM numéro 205 juin 2002 Page 134-135SVM numéro 205 juin 2002 Page 136-137SVM numéro 205 juin 2002 Page 138-139SVM numéro 205 juin 2002 Page 140-141SVM numéro 205 juin 2002 Page 142-143SVM numéro 205 juin 2002 Page 144-145SVM numéro 205 juin 2002 Page 146-147SVM numéro 205 juin 2002 Page 148-149SVM numéro 205 juin 2002 Page 150-151SVM numéro 205 juin 2002 Page 152-153SVM numéro 205 juin 2002 Page 154-155SVM numéro 205 juin 2002 Page 156-157SVM numéro 205 juin 2002 Page 158-159SVM numéro 205 juin 2002 Page 160-161SVM numéro 205 juin 2002 Page 162-163SVM numéro 205 juin 2002 Page 164-165SVM numéro 205 juin 2002 Page 166-167SVM numéro 205 juin 2002 Page 168-169SVM numéro 205 juin 2002 Page 170-171SVM numéro 205 juin 2002 Page 172-173SVM numéro 205 juin 2002 Page 174-175SVM numéro 205 juin 2002 Page 176-177SVM numéro 205 juin 2002 Page 178-179SVM numéro 205 juin 2002 Page 180-181SVM numéro 205 juin 2002 Page 182-183SVM numéro 205 juin 2002 Page 184-185SVM numéro 205 juin 2002 Page 186-187SVM numéro 205 juin 2002 Page 188-189SVM numéro 205 juin 2002 Page 190-191SVM numéro 205 juin 2002 Page 192-193SVM numéro 205 juin 2002 Page 194-195SVM numéro 205 juin 2002 Page 196-197SVM numéro 205 juin 2002 Page 198-199SVM numéro 205 juin 2002 Page 200