SVM n°204 mai 2002
SVM n°204 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°204 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 194

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : bugs... comment les corriger ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
p.. rien ! diçst Votre point d'entrée au Net pops. Ils se trouvent dans des sites de régénération positionnés tous les 80 à 120 km selon la qualité de la fibre. Une fois qu'elles ont emprunté un backbone, vos données circulent à la vitesse de la lumière. De la fibre optique dans les égouts Les fibres passent en général par les voies de communication — autoroutes, voies fluviales ou chemin de fer—, mais en ville, elles doivent emprunter des voies différentes. A Paris, ce sont les couloirs du métro et les égouts qui sont mis à profit. Pour cette phase de déploiement et d'entretien du réseau, les opérateurs font habituellement appel à des sous-traitants, comme Spie- Netcom, Sirti ou RSI, spécialisés dans les réseaux câblés, car pour intervenir dans les égouts, par exemple, les techniciens doivent être vaccinés contre des maladies propres à ce milieu et renouveler leurs Placées dans des tiroirs, les fibres optiques, dont le coeur ne dépasse pas les 9 microns de diamètre, sont déroulées et enfichées dans des connecteurs spécifiques appelés "pigtail". Les fibres de Réaumur sont insi reliées à celles qui vont vers le pop de Nanterre. vaccins tous les six mois, sans compter les autorisations administratives nécessaires. Une charge trop lourde pour que l'opérateur s'en occupe, surtout si un incident survient, comme une rupture de câble. Après avoir parcouru tout ce chemin, la fibre aboutit dans un pop. Dans celui de Réaumur, les appareils à haut débit occupent tout le devant de la salle. Ce sont des équipements DWDM, c'est-à-dire des multiplexeurs optiques, qui peuvent transmettre sur une même fibre optique plusieurs flux d'information à des longueurs d'ondes différentes. En activant une longueur d'onde ou couleur supplémentaire (80 couleurs sont disponibles), on augmente d'autant la capacité de la fibre. Celle-ci peut donc transmettre au maximum 80 x10 Gbits/s, soit une capacité totale de plusieurs Térabits/s. Inutile de dire que cette bande passante pharamineuse est largement sous-employée aujourd'hui. Mais elle permet d'accompagner l'évolution des besoins et d'accueillir des applications de plus en plus gourmandes. Les appareils DWDM ressemblent à de grosses armoires dans lesquelles sont enfichées des cartes électroniques. Chaque carte possède un laser fonctionnant à une certaine longueur d'onde. Sa lumière passe par un prisme avant d'éclairer le coeur de la fibre dont la taille n'excède pas 9 microns. Exigeant une extrême précision, la synchronisation de ce réseau optique s'opère grâce à une horloge GPS. Avant d'être transformés en impulsions lumineuses avec le procédé WDM, les paquets de données IP sont encapsulés avec le SDH, un protocole dédié à la transmission optique. A l'opposé de la salle, trônent les équipement à bas débit, qui assurent l'interface avec les communications en provenance et à destination de la boucle locale, dont la capacité maximale est de 155,52 Mbits/s. Pas de laser ici, c'est le signal électrique qui fait office de vecteur de transmission, et le protocole utilisé est le PDH. Au centre du pop, une machine impressionnante appelée matrice de brassage gère les communications entre la partie optique et la partie électrique. D'autres appareils, à proximité, sont chargés d'ajouter aux trans- Dense Wavelength Division M Multiplexing. Technique de I— multiplexage utilisée sur les 9. réseaux à fibres optiques,% -e permettant d'en augmenter cn le débit grâce à l'emploi de longueurs d'ondes différentes M sur une même fibre. 1711 Plesiochronous Digital Hierarchy. Hiérarchie numérique plésiochrone : normes proposées dans les années 1970 pour définir la transmission numérique de la voix et des donnés par les réseaux téléphoniques. Synchronous Digital Hierarchy. Pile de protocole conçus pour le haut débit sur fibres optiques. SDH est le terme européen alors que SONET est le terme employé aux Etats-Unis. missions différentes couches applicatives, ATM ou IP, selon les besoins des clients. Pour le streaming, par exemple, c'est l'ATM qui est employé. C'est au coeur du pop que se décide la qualité de nos connexions au Web. KPNQwest sait, par exemple, lequel de ses clients FAI réserve la plus large bande passante possible à ses abonnés, mais ne nous le dira pas. La visite s'achève. Il ne nous reste plus qu'à quitter le site sous l'ceil attentif des vigiles. Amine Meslem
UNIK11, Enterprise 7000 c'est davantage u 471 Processeur Mobile Intel Pentium 4-M à1,6 et 1,7 Ghz avec la technologie Intel'Speedstep 256 Mo de mémoire extensible à 512 Mo Carte vidéo ATI Mobility Radeon'32 Mo - sortie TV Lecteur de disquette et Combo DVD-CD RW en simultané Ecran 15,1" TFT 1600 x 1200 (UXGA) haute résolution _,‘ avantages c\e elec,ee 0\Ç\VV Grâce au Processeur Mobile Intel Pentium° 4-M avec la technologie Intel SpeedStep-, vous profiterez de davantage de puissance d'une plus grande autonomie de tous les atouts du multimédia avancé de communications de très haute performance...donc d'une mobilité totale sans compromis. Les Portables Unika utilisent une version originale de Microsoft Windows www.microsoft.com/piracy/howtotell c o ni a 1111,11r- UNIKAI Micro-ordinateurs



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 204 mai 2002 Page 1SVM numéro 204 mai 2002 Page 2-3SVM numéro 204 mai 2002 Page 4-5SVM numéro 204 mai 2002 Page 6-7SVM numéro 204 mai 2002 Page 8-9SVM numéro 204 mai 2002 Page 10-11SVM numéro 204 mai 2002 Page 12-13SVM numéro 204 mai 2002 Page 14-15SVM numéro 204 mai 2002 Page 16-17SVM numéro 204 mai 2002 Page 18-19SVM numéro 204 mai 2002 Page 20-21SVM numéro 204 mai 2002 Page 22-23SVM numéro 204 mai 2002 Page 24-25SVM numéro 204 mai 2002 Page 26-27SVM numéro 204 mai 2002 Page 28-29SVM numéro 204 mai 2002 Page 30-31SVM numéro 204 mai 2002 Page 32-33SVM numéro 204 mai 2002 Page 34-35SVM numéro 204 mai 2002 Page 36-37SVM numéro 204 mai 2002 Page 38-39SVM numéro 204 mai 2002 Page 40-41SVM numéro 204 mai 2002 Page 42-43SVM numéro 204 mai 2002 Page 44-45SVM numéro 204 mai 2002 Page 46-47SVM numéro 204 mai 2002 Page 48-49SVM numéro 204 mai 2002 Page 50-51SVM numéro 204 mai 2002 Page 52-53SVM numéro 204 mai 2002 Page 54-55SVM numéro 204 mai 2002 Page 56-57SVM numéro 204 mai 2002 Page 58-59SVM numéro 204 mai 2002 Page 60-61SVM numéro 204 mai 2002 Page 62-63SVM numéro 204 mai 2002 Page 64-65SVM numéro 204 mai 2002 Page 66-67SVM numéro 204 mai 2002 Page 68-69SVM numéro 204 mai 2002 Page 70-71SVM numéro 204 mai 2002 Page 72-73SVM numéro 204 mai 2002 Page 74-75SVM numéro 204 mai 2002 Page 76-77SVM numéro 204 mai 2002 Page 78-79SVM numéro 204 mai 2002 Page 80-81SVM numéro 204 mai 2002 Page 82-83SVM numéro 204 mai 2002 Page 84-85SVM numéro 204 mai 2002 Page 86-87SVM numéro 204 mai 2002 Page 88-89SVM numéro 204 mai 2002 Page 90-91SVM numéro 204 mai 2002 Page 92-93SVM numéro 204 mai 2002 Page 94-95SVM numéro 204 mai 2002 Page 96-97SVM numéro 204 mai 2002 Page 98-99SVM numéro 204 mai 2002 Page 100-101SVM numéro 204 mai 2002 Page 102-103SVM numéro 204 mai 2002 Page 104-105SVM numéro 204 mai 2002 Page 106-107SVM numéro 204 mai 2002 Page 108-109SVM numéro 204 mai 2002 Page 110-111SVM numéro 204 mai 2002 Page 112-113SVM numéro 204 mai 2002 Page 114-115SVM numéro 204 mai 2002 Page 116-117SVM numéro 204 mai 2002 Page 118-119SVM numéro 204 mai 2002 Page 120-121SVM numéro 204 mai 2002 Page 122-123SVM numéro 204 mai 2002 Page 124-125SVM numéro 204 mai 2002 Page 126-127SVM numéro 204 mai 2002 Page 128-129SVM numéro 204 mai 2002 Page 130-131SVM numéro 204 mai 2002 Page 132-133SVM numéro 204 mai 2002 Page 134-135SVM numéro 204 mai 2002 Page 136-137SVM numéro 204 mai 2002 Page 138-139SVM numéro 204 mai 2002 Page 140-141SVM numéro 204 mai 2002 Page 142-143SVM numéro 204 mai 2002 Page 144-145SVM numéro 204 mai 2002 Page 146-147SVM numéro 204 mai 2002 Page 148-149SVM numéro 204 mai 2002 Page 150-151SVM numéro 204 mai 2002 Page 152-153SVM numéro 204 mai 2002 Page 154-155SVM numéro 204 mai 2002 Page 156-157SVM numéro 204 mai 2002 Page 158-159SVM numéro 204 mai 2002 Page 160-161SVM numéro 204 mai 2002 Page 162-163SVM numéro 204 mai 2002 Page 164-165SVM numéro 204 mai 2002 Page 166-167SVM numéro 204 mai 2002 Page 168-169SVM numéro 204 mai 2002 Page 170-171SVM numéro 204 mai 2002 Page 172-173SVM numéro 204 mai 2002 Page 174-175SVM numéro 204 mai 2002 Page 176-177SVM numéro 204 mai 2002 Page 178-179SVM numéro 204 mai 2002 Page 180-181SVM numéro 204 mai 2002 Page 182-183SVM numéro 204 mai 2002 Page 184-185SVM numéro 204 mai 2002 Page 186-187SVM numéro 204 mai 2002 Page 188-189SVM numéro 204 mai 2002 Page 190-191SVM numéro 204 mai 2002 Page 192-193SVM numéro 204 mai 2002 Page 194