SVM n°204 mai 2002
SVM n°204 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°204 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 194

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : bugs... comment les corriger ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
54 Mai 2002 Tous bugués ! Les gratuits, les payants, ceux pour Windows, pour Mac ou pour Linux, tous les logiciels sont bugués. Et pourquoi tant de bugs ? La principale raison tient au fait que les logiciels évoluent sans cesse. Un logiciel dont on figerait une fois pour toutes les fonctions finirait par approcher la perfection. Mais les versions défilent, défilent, et avec elles les bugs. Si le bug n'est pas à proprement parler l'un des moteurs du développement logiciel, il justifie en tout cas à lui seul la sortie d'une ribambelle de nouvelles versions. Le logiciel le plus décrié, c'est évidemment Wuldows, utilisé quasi quotidiennement par plus de 100 millions de personnes. Certes, on l'accuse parfois un peu vite de dysfonctionnements dont il n'est pas directement responsable, mais de par sa complexité, Windows est assurément l'un des plus gros nids à bugs. En particulier lorsqu'une nouvelle version est lancée : elle contient plusieurs dizaines de milliers de bugs ! Ainsi, peu avant
la sort de Windows 2000, Microsoft admettait que son système professionnel comportait plus de 65 000 buîgs répertoriés et non encope corrigés, dont plus de 28000 jugés sérieux. Windows XP n'était pas forcément mieux loti. Lors de son lancement, Microsoft estimait qu'environ 85% de son code était fiable, les 15% restants étant parsemés de bugs sans conséquences graves, tels que des problèmes d'affichage. L'éditeur considéra alors que cela ne justifiait pas de retarder la sortie de son système, les 1946 le premier bug informatique est trouvé : il s'agit d'un insecte (bug, en anglais) qui provoque des pannes dans l'ordinateur. lbu toutes9es 100 lignes de programme : c'est la moyenne généralement constatée pour un programmeur confirmé. 20% seulement des instructions d'un logiciel en constituent le coeur, l'intelligence. Le reste est consacré à la vérification des données, notamment à valider ce que tape l'utilisateur. Ils sont là, tapis par milliers dans les logiciels et matériels, n'attendant qu'un clic de notre part pour se manifester... Négligence ou fatalité, le résultat est le même : les bugs nous empoisonnent la vie ! Et puisque, hélas, tout utilisateur de micro doit apprendre à vivre avec, ce dossier spécial vous aidera, nous l'espérons, à réparer ce qui peut l'être. En route pour la chasse aux bugs ! erreurs connues pouvant être corrigées plus tard, puis les correctifs diffusés via une mise à jour gratuite. Peu de logiciels ont pourtant l'opportunité d'être testés comme le sont les différents Windows (voir page 66). Bien que Microsoft soit, plus que tout autre, dans le collimateur, ses concurrents ne font pas spécialement mieux. Tous lancent des produits qu'ils considèrent stables... ce qui ne signifie pas exempts de bugs. En fait, selon le langage de programmation utilisé, l'expérience des informaticiens et la taille du projet, on estime qu'un bug se Dossier réalisé par l'ensemble de la rédaction. Infographies : Eric Thomas, Guy Terrier 1/Les bugs disque dur à l'écran plat, les composants les plus ditnsibles page 56 Nos conseils pour les traquer, les éviter et tenter de les éliminer page 60 3/Les failles d Revue de détail du plus célèbre des systèmes d'exploitation page 66 Qu ur se défausse, qui est responsable et quel recours a l'utilisateur page 68 Mai 2002 svm 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 204 mai 2002 Page 1SVM numéro 204 mai 2002 Page 2-3SVM numéro 204 mai 2002 Page 4-5SVM numéro 204 mai 2002 Page 6-7SVM numéro 204 mai 2002 Page 8-9SVM numéro 204 mai 2002 Page 10-11SVM numéro 204 mai 2002 Page 12-13SVM numéro 204 mai 2002 Page 14-15SVM numéro 204 mai 2002 Page 16-17SVM numéro 204 mai 2002 Page 18-19SVM numéro 204 mai 2002 Page 20-21SVM numéro 204 mai 2002 Page 22-23SVM numéro 204 mai 2002 Page 24-25SVM numéro 204 mai 2002 Page 26-27SVM numéro 204 mai 2002 Page 28-29SVM numéro 204 mai 2002 Page 30-31SVM numéro 204 mai 2002 Page 32-33SVM numéro 204 mai 2002 Page 34-35SVM numéro 204 mai 2002 Page 36-37SVM numéro 204 mai 2002 Page 38-39SVM numéro 204 mai 2002 Page 40-41SVM numéro 204 mai 2002 Page 42-43SVM numéro 204 mai 2002 Page 44-45SVM numéro 204 mai 2002 Page 46-47SVM numéro 204 mai 2002 Page 48-49SVM numéro 204 mai 2002 Page 50-51SVM numéro 204 mai 2002 Page 52-53SVM numéro 204 mai 2002 Page 54-55SVM numéro 204 mai 2002 Page 56-57SVM numéro 204 mai 2002 Page 58-59SVM numéro 204 mai 2002 Page 60-61SVM numéro 204 mai 2002 Page 62-63SVM numéro 204 mai 2002 Page 64-65SVM numéro 204 mai 2002 Page 66-67SVM numéro 204 mai 2002 Page 68-69SVM numéro 204 mai 2002 Page 70-71SVM numéro 204 mai 2002 Page 72-73SVM numéro 204 mai 2002 Page 74-75SVM numéro 204 mai 2002 Page 76-77SVM numéro 204 mai 2002 Page 78-79SVM numéro 204 mai 2002 Page 80-81SVM numéro 204 mai 2002 Page 82-83SVM numéro 204 mai 2002 Page 84-85SVM numéro 204 mai 2002 Page 86-87SVM numéro 204 mai 2002 Page 88-89SVM numéro 204 mai 2002 Page 90-91SVM numéro 204 mai 2002 Page 92-93SVM numéro 204 mai 2002 Page 94-95SVM numéro 204 mai 2002 Page 96-97SVM numéro 204 mai 2002 Page 98-99SVM numéro 204 mai 2002 Page 100-101SVM numéro 204 mai 2002 Page 102-103SVM numéro 204 mai 2002 Page 104-105SVM numéro 204 mai 2002 Page 106-107SVM numéro 204 mai 2002 Page 108-109SVM numéro 204 mai 2002 Page 110-111SVM numéro 204 mai 2002 Page 112-113SVM numéro 204 mai 2002 Page 114-115SVM numéro 204 mai 2002 Page 116-117SVM numéro 204 mai 2002 Page 118-119SVM numéro 204 mai 2002 Page 120-121SVM numéro 204 mai 2002 Page 122-123SVM numéro 204 mai 2002 Page 124-125SVM numéro 204 mai 2002 Page 126-127SVM numéro 204 mai 2002 Page 128-129SVM numéro 204 mai 2002 Page 130-131SVM numéro 204 mai 2002 Page 132-133SVM numéro 204 mai 2002 Page 134-135SVM numéro 204 mai 2002 Page 136-137SVM numéro 204 mai 2002 Page 138-139SVM numéro 204 mai 2002 Page 140-141SVM numéro 204 mai 2002 Page 142-143SVM numéro 204 mai 2002 Page 144-145SVM numéro 204 mai 2002 Page 146-147SVM numéro 204 mai 2002 Page 148-149SVM numéro 204 mai 2002 Page 150-151SVM numéro 204 mai 2002 Page 152-153SVM numéro 204 mai 2002 Page 154-155SVM numéro 204 mai 2002 Page 156-157SVM numéro 204 mai 2002 Page 158-159SVM numéro 204 mai 2002 Page 160-161SVM numéro 204 mai 2002 Page 162-163SVM numéro 204 mai 2002 Page 164-165SVM numéro 204 mai 2002 Page 166-167SVM numéro 204 mai 2002 Page 168-169SVM numéro 204 mai 2002 Page 170-171SVM numéro 204 mai 2002 Page 172-173SVM numéro 204 mai 2002 Page 174-175SVM numéro 204 mai 2002 Page 176-177SVM numéro 204 mai 2002 Page 178-179SVM numéro 204 mai 2002 Page 180-181SVM numéro 204 mai 2002 Page 182-183SVM numéro 204 mai 2002 Page 184-185SVM numéro 204 mai 2002 Page 186-187SVM numéro 204 mai 2002 Page 188-189SVM numéro 204 mai 2002 Page 190-191SVM numéro 204 mai 2002 Page 192-193SVM numéro 204 mai 2002 Page 194