SVM n°204 mai 2002
SVM n°204 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°204 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 194

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : bugs... comment les corriger ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
l'essentiel LE BILLET ECO Au vu des résultats 2001 des grands groupes de la nouvelle économie les pertes apparaîtront absolument ahurissantes au plus blasé des observateurs. Tous les gestionnaires qui se félicitaient, il y a peu, d'acheter beaucoup se font accuser d'avoir acheté beaucoup... trop cher. Cherchez l'erreur...Depuis que l'économie existe, elle est structurée en réseaux. Il n'y a strictement rien de neuf dans l'économie contemporaine : des chasseurs qui traquaient en bande aux grandes liaisons transatlantiques ou aux grands circuits commerciaux, l'homme n'a jamais gagné son pain à la sueur solitaire de son front, mais en mélangeant celle-ci à celle de ses contemporains. Le besoin de réseau n'est pas nouveau. Seuls changent la taille et donc le coût de celuici. On est dans un réseau mondialisé, où chacun veut mettre la main sur le client partout dans le monde, au même titre que ses ancêtres pistaient le gibier dans leur environnement proche. C'est la taille, l'ambition qui font la différence. Les principes restent les mêmes. Dans une économie productrice de service, le réseau est plus indispensable que jamais. Lui seul permet d'atteindre à tout moment l'abonné solvable en temp réel et de lui apporter des prestations supplémentaires payantes. Les grands services publics français (La Poste, France Télécom, EDF, Gaz de France) avaient fondé leur puissance sur une économie nationale et des réseaux imprenables. Ils ont tout de suite compris que la taille avait changé en quelques mois. Ils se sont jetés à corps perdu dans l'aventure. Bien qu'ils n'aient jamais eu à se frotter à la concurrence et au marché, on ne saurait dire qu'ils ont fait plus d'erreurs dans leurs acquisitions que les autres, comme Vivendi ou AOL qui, eux aussi, ont cherché à monter en taille pour couvrir un marché qui dépassait leurs structures traditionelles. Ils ont tous acheté trop cher, obnubilés par la peur de prendre du retard. Qu'ils aient mis la main sur leurs acquisitions en s'endettant (France Télécom), qu'ils aient procédé en utilisant leurs propres actifs surévalués comme monnaie d'échange (Vivendi Universal), la faute est la même... Dans les deux cas, il y a destruction de valeur. Les prix ont atteint des niveaux tels que l'acquisition indispensable des réseaux est devenue "dé-réseaunables". Au bout du compte, les uns et les autres sont désormais à la tête de réseaux coûteux qui n'auront pas tous une place... Il y a eu trop d'espoir et il n'y aura pas assez de marché. Quel est celui qui l'emportera ? Le grand stratège Clausewitz affirmait que celui qui gagne la batalle est celui qui "tient le dernier quart d'heure". Modem GPRS Olitec lance, à la fin mai, un modem USB pour ordinateur se connectant à Internet via le réseau GPRS, à l'origine dédié aux téléphones portables. L'avantage : toute la mobilité offerte par une liaison sans fil. L'inconvénient : le coût. Il faut compter l'abonnement GPRS (attention, les opérateurs facturent au volume de données) et le modem à 302,59 € (1985F). La vitesse théorique de celui-ci est proche des 56 K. A vor bon coeur MandrakeSoft, l'éditeur français de la distribution Linux Mandrake, vient de lancer un vibrant appel à l'aide. Devant un besoin urgent de liquidités, il a appelé tous ses utilisateurs satisfaits à adhérer à son Club d'Utilisateurs, accessible à partir de 6 € /mois (39F). L'adhésion à 11 € /mois (72 F) donne droit à la version complète de Star Office 6. www.Iinux-mandrake.com Les Tablet PC jouent les stars 32 svm Mai 2002 es Tablet PC gagnent du terrain... dans les catalogues constructeurs ! Au Cebit, nombre d'entre eux ont présenté leur version du PC plat prôné par Microsoft. Mais si onnnaissait déjà les tablettes de ompaq ou celles de Viewsonic, les appareils des constructeurs taïwanais n'en sont pas moins surprenants. Chez Fic on a ainsi vu l'Aquapad, une tablette au design sympathique fin prête pour les réseaux sans fil, et facilement transformable en PC de bureau grâce à un socle et un clavier optionnels. La TGPAD 84, présentée par un autre coréen, Trigem, dispose, peu ou prou, des mêmes fonctionnalités, mais reste cantonnée à Windows CE 3.0 ou.Net. Enfin, le célèbre fabricant de cartes mères MSI a, lui aussi, montré son intérêt pour la nouvelle plateforme, avec la MS-2830 haute en couleur et en rondeurs, à vocation plus grand public que ses semblables. De belles bêtes qui n'ont plus qu'à faire leurs preuves sur le marché. — E.L.B.
100 dollars de plus pour I f Mac rDIRTergi Mauvaise nouvelle au salon Macworld de Tôkyô : l'annonce de l'augmentation de 100$ en moyenne sur le prix des trois nouveaux iMac. En France, le premier de la gamme passe ainsi de 1 912 à 2 092 € Bonne nouvelle, la firme à la Pomme a profité de l'occasion pour exposer une volée de nouveaux produits. Apple a TrInc ri RECORDS inls 8ls ainsi dévoilé une nouvelle version de son baladeur MP3 iPod, doté d'un disque dur de 10 Go, soit deux fois plus spacieux que celui du modèle original. Autre objet beau et cher, un écran plat "de luxe" (4 300 € env./28 200 F), le Cinema HD Display (photo), un 23 pouces affichant une résolution de 1920x1200, que SteveJobs a qualifié simplement de "meilleur -d aallittikle*tigi écran d'ordinateur de la planète". Autre sortie, un logiciel amenant Bluetooth à Mac OS X (téléchargeable gratuitement) et un adaptateur USB Bluetooth pour y connecter des appareils mobiles. — E.L.B. Les laboratoires Bell, le pôle R&D de Lucent Technologies, viennent de doubler leur propre record de transmission de données sur fibre optique avec un débit de 2,56 Tbits/s sur une distance de 4 000 km. Pour ce faire, ils ont apporté de nombreuses améliorations à leurs équipements DWDM (Dense Wavelength Division Multiplexing), des multiplexeurs optiques pouvant transmettre plusieurs flux d'information à des longueurs d'ondes différentes sur une seule fibre. Le précédent record était d'1,6 Tbits/s sur 2000 km. — A.M. DICTER ET TRADUIRE Dictez'Traduisez Ecoutez avec le Pack High-Tech V5 ! nese ore M. Imm... pas ted. Cher ami. al 141 M el* Paul Solar 3, rue de la Pria 75015 PARIS le VOUS informe de l'ouverture de notre nouselle filiale mois de décembre prochain. Esatech aura pour rôle de coordonner les activités de.ociétés dans les domaines de la logistique et de l'infor Parallèlement nous arrèterons toute sous.traitance ara, cmpletement le montage de nos machines au sein der.le sUiN certain que ces changements résulteront en un le sous prie de croire, cher ami, en l'expression de nul meilleurs, NaturallySPeaking + Systran & Harrap's Shorter + SpeakBackrn ; ! MOI{ MC Vç na,fil i3^ =r Dear friend. po- Einge.e eol Paul Solar 3, rue de la Procession 751115 PARIS I informthe opening (dom- new subsidiary company.L‘atech, as of next December. Esatech will hase as a rote to coordinate the activities of our satinas companies in the fields of logistics and data processing. In parallel we will stop am subcontracting in order to completeb cari, out theu,sembly of our machines within our workshops. I am certain that Mese changes will result in a Setter sers ice. Sincerely y ours. Qutal.1,1 1 e 9 1'1,. 11e., I Dictez Traduisez Ecoutez Quatre technologies, à utiliser individuellement ou ensemble, directement avec vos logiciels habituels : Dictez avec Dragon NaturallySpeaking Standard V5 ; Traduisez automatiquement vos documents avec Systran Personal français/anglais/français ; Affinez vos traductions avec le dictionnaire bilingue Harrap's Shorter ; Ecoutez textes et tableaux en français comme en anglais avec SpeakBack'Bilingue. 695 F TTC seulement ! r 1 Je désire recevoir une documentation gratuite sur le Pack High-Tech V5 Je suis : ❑ utilisateur E revendeur Nom, Prénom Fonction Société Adresse Code postal Ville Tél Fax L J 129, BD DE SÉBASTOPOL - 75002 PARIS TÉL. : 01 40 13 07 28 - FAX : 01 40 13 07 29 Ple".14.11 1 à e- _., 7 Il WEB : www.mysoft.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 204 mai 2002 Page 1SVM numéro 204 mai 2002 Page 2-3SVM numéro 204 mai 2002 Page 4-5SVM numéro 204 mai 2002 Page 6-7SVM numéro 204 mai 2002 Page 8-9SVM numéro 204 mai 2002 Page 10-11SVM numéro 204 mai 2002 Page 12-13SVM numéro 204 mai 2002 Page 14-15SVM numéro 204 mai 2002 Page 16-17SVM numéro 204 mai 2002 Page 18-19SVM numéro 204 mai 2002 Page 20-21SVM numéro 204 mai 2002 Page 22-23SVM numéro 204 mai 2002 Page 24-25SVM numéro 204 mai 2002 Page 26-27SVM numéro 204 mai 2002 Page 28-29SVM numéro 204 mai 2002 Page 30-31SVM numéro 204 mai 2002 Page 32-33SVM numéro 204 mai 2002 Page 34-35SVM numéro 204 mai 2002 Page 36-37SVM numéro 204 mai 2002 Page 38-39SVM numéro 204 mai 2002 Page 40-41SVM numéro 204 mai 2002 Page 42-43SVM numéro 204 mai 2002 Page 44-45SVM numéro 204 mai 2002 Page 46-47SVM numéro 204 mai 2002 Page 48-49SVM numéro 204 mai 2002 Page 50-51SVM numéro 204 mai 2002 Page 52-53SVM numéro 204 mai 2002 Page 54-55SVM numéro 204 mai 2002 Page 56-57SVM numéro 204 mai 2002 Page 58-59SVM numéro 204 mai 2002 Page 60-61SVM numéro 204 mai 2002 Page 62-63SVM numéro 204 mai 2002 Page 64-65SVM numéro 204 mai 2002 Page 66-67SVM numéro 204 mai 2002 Page 68-69SVM numéro 204 mai 2002 Page 70-71SVM numéro 204 mai 2002 Page 72-73SVM numéro 204 mai 2002 Page 74-75SVM numéro 204 mai 2002 Page 76-77SVM numéro 204 mai 2002 Page 78-79SVM numéro 204 mai 2002 Page 80-81SVM numéro 204 mai 2002 Page 82-83SVM numéro 204 mai 2002 Page 84-85SVM numéro 204 mai 2002 Page 86-87SVM numéro 204 mai 2002 Page 88-89SVM numéro 204 mai 2002 Page 90-91SVM numéro 204 mai 2002 Page 92-93SVM numéro 204 mai 2002 Page 94-95SVM numéro 204 mai 2002 Page 96-97SVM numéro 204 mai 2002 Page 98-99SVM numéro 204 mai 2002 Page 100-101SVM numéro 204 mai 2002 Page 102-103SVM numéro 204 mai 2002 Page 104-105SVM numéro 204 mai 2002 Page 106-107SVM numéro 204 mai 2002 Page 108-109SVM numéro 204 mai 2002 Page 110-111SVM numéro 204 mai 2002 Page 112-113SVM numéro 204 mai 2002 Page 114-115SVM numéro 204 mai 2002 Page 116-117SVM numéro 204 mai 2002 Page 118-119SVM numéro 204 mai 2002 Page 120-121SVM numéro 204 mai 2002 Page 122-123SVM numéro 204 mai 2002 Page 124-125SVM numéro 204 mai 2002 Page 126-127SVM numéro 204 mai 2002 Page 128-129SVM numéro 204 mai 2002 Page 130-131SVM numéro 204 mai 2002 Page 132-133SVM numéro 204 mai 2002 Page 134-135SVM numéro 204 mai 2002 Page 136-137SVM numéro 204 mai 2002 Page 138-139SVM numéro 204 mai 2002 Page 140-141SVM numéro 204 mai 2002 Page 142-143SVM numéro 204 mai 2002 Page 144-145SVM numéro 204 mai 2002 Page 146-147SVM numéro 204 mai 2002 Page 148-149SVM numéro 204 mai 2002 Page 150-151SVM numéro 204 mai 2002 Page 152-153SVM numéro 204 mai 2002 Page 154-155SVM numéro 204 mai 2002 Page 156-157SVM numéro 204 mai 2002 Page 158-159SVM numéro 204 mai 2002 Page 160-161SVM numéro 204 mai 2002 Page 162-163SVM numéro 204 mai 2002 Page 164-165SVM numéro 204 mai 2002 Page 166-167SVM numéro 204 mai 2002 Page 168-169SVM numéro 204 mai 2002 Page 170-171SVM numéro 204 mai 2002 Page 172-173SVM numéro 204 mai 2002 Page 174-175SVM numéro 204 mai 2002 Page 176-177SVM numéro 204 mai 2002 Page 178-179SVM numéro 204 mai 2002 Page 180-181SVM numéro 204 mai 2002 Page 182-183SVM numéro 204 mai 2002 Page 184-185SVM numéro 204 mai 2002 Page 186-187SVM numéro 204 mai 2002 Page 188-189SVM numéro 204 mai 2002 Page 190-191SVM numéro 204 mai 2002 Page 192-193SVM numéro 204 mai 2002 Page 194