SVM n°204 mai 2002
SVM n°204 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°204 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 194

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : bugs... comment les corriger ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 140 - 141  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
140 141
tous nos tests/guide d'achat bons plans Les bonnes affaires de Comment revendre son vieil ordinateur ? Votre PC flambant neuf trône sur votre bureau. Que faire de l'ancien, certes, un peu démodé mais fonctionnant encore parfaitement ? A condition de rester raisonnable sur le prix, il existe un marché pour ce type de machines. Type de matériel Prix moyen de vente TTC Ordinateur de bureau Pentium 133 complet 150 à 200 € (1000 à 1 300 F) Ordinateur de bureau Pentium II 400 complet 300 à 400 € (2000 à 2 600 F) Ordinateur de bureau Pentium III 600 complet 700 à 900 € (4600 à 6 000 F) Portable Pentium 133 400 à 500 € (2 600 à 3 300 F) Portable Pentium II 266 600 à 700 € (4000 à 4 600 F) Graveur CD-Rom 50 à 60 € (330 à 400 F) Modem 56K 25 à 35 € (160 à 230 F) Ecran 17 pouces 100 à 120 € (650 à 790 F) Barrette mémoire 16 Mo Edo 10 à 20 € (65 à 130 F) Une bonne piste pour revendre son matériel, les sites de petites annonces spécialisées comme Ordikaz, Dokaz ou encore Trocpc. Plutôt que de revendre votre vieux PC en bloc, pourquoi ne pas en conserver certaines pièces ? La question peut se poser lorsque vous achetez un PC chez un assembleur ou un vendeur suffisamment souple dans ses configurations (vendeurs directs notamment). Les Les adieux s'annoncent déchirants, mais cette foisci, vous êtes bien décidé à vous débarrasser de votre vieux PC Pentium II 400 au profit d'une machine plus moderne, apte à faire tourner les jeux les plus récents. Mais voilà, qu'en faire ? Le jeter avec vos ordures ménagères ? Le laisser prendre la poussière dans votre grenier ? L'attacher à un arbre ou l'abandonner sur une station service d'auto- Quels éléments conserver ? 136 svm Mai 2002 écrans cathodiques n'ont pas beaucoup évolué ces dernières années : pourquoi changer votre moniteur s'il vous donne satisfaction ? Dans le même ordre d'idée, avez-vous vraiment besoin d'enregistrer des CD en 24X alors que votre bon vieux graveur 4X fait l'affaire route ? Pourquoi ne pas essayer plutôt de le revendre ? Il existe en effet un marché pour tous les types de machines, des plus antédiluviennes aux plus récentes. Il n'y a qu'à surfer un peu sur les sites Web de petites annonces ou de ventes aux enchères pour s'en rendre compte. Encore faut-il ne pas surestimer son bien, un travers régulièrement rencontré chez les particuliers, peu depuis deux ans ? Idem pour le clavier et la souris, peu suspects d'obsolescence technologique. Quant à votre disque dur de 6 Go, il pourrait être installé comme second support de stockage, ce qui aura en outre le mérite de simplifier le transfert de vos données entre les deux PC. enclins à admettre que l'ordinateur qu'ils ont payé plus de 1 500 € (10 000F) il y a trois ans n'en vaut plus que 300 ou 400 (2 000 à 2600F). C'est en effet, grosso modo, le prix d'un Pentium II 400 avec 64Mo de mémoire, un disque dur correct (6 Go) et un écran 15 pouces. Pour un Pentium de première génération, ne comptez pas trop dépasser les 200 € (1 300F), à moins qu'il ne soit accompagné d'une imprimante. Dans ce dernier cas, vous pourrez espérer toucher un public d'étudiants en quête d'une version moderne de la machine à écrire. Les PC d'anciennes générations, eux aussi, se vendent d'autant mieux qu'ils sont assortis de logiciels "d'époque" (installés sur le disque dur ou, mieux, stockés sur les CD d'origine), les produits récents risquant de ne pas fonctionner pour cause de sous-dimensionnement du matériel. L'autre solution, si cela ne vous fend pas le coeur de dépecer votre PC, c'est de le vendre en pièces détachées. Nombreux sont les possesseurs de machines comme la vôtre (ou d'une puissance inférieure) qui seront contents de remplacer à petit prix une pièce défectueuse, voire de gagner un peu de puissance. Carte mère, processeur avec son ventilateur,
mai barrettes de mémoire, carte graphique et carte son (s'il s'agit de modèles de qualité supérieure au "tout-venant"), disque dur, lecteur de CD- Rom, graveur, trouveront sans doute preneur. L'écran, en revanche est plus difficile à refourguer, sauf s'il s'agit d'un modèle haut de gamme à vocation graphique ; c'est le cas aussi du clavier et de la souris, sauf modèles design ou sans fil. Dans tous les cas, n'oubliez pas, lorsque vous fixez un prix, de prendre en compte les tarifs actuels. Que vous ayez payé 2 000 € (13000F) votre écran plat d'une diagonale de 14 pouces ne signifie plus rien à l'heure où l'on trouve des modèles 15 pouces de meilleure qualité à moins de 500 € (3300F). Reste à trouver où mettre en vente son PC, que ce soit d'un tenant ou au détail. Sur le Web, bien sûr ! Les sites de petites annonces spécialisés (www.dokaz.com, www.ordikaz.com, www.trocpc.com) sont un bon point de départ, de même que le groupe de discussion fr.petitesannonces.informatique. Les gros sites de petites annonces, du moins ceux offrant une rubrique informatique (www.mpa. wanadoo.fr) sont aussi à visiter. Sans oublier les sites d'enchères, comme wvvw ebay.fr, www.aucland.fr ou www.qxl.fr, surtout si vous ne savez pas comment valoriser votre matériel d'occasion. Grâce au système des enchères, ce sont les acheteurs qui s'en chargeront. Bruno Mathé Graveur DVD : fautriLcraquer ? Les graveurs de DVD se démocratisent peu à peu sous l'effet de la baisse des prix. Mais l'absence de standard commun à tous les constructeurs pose encore problème. Les premiers acheteurs d'une nouvelle technologie sont souvent voués à essuyer les plâtres. Ceux qui se sont précipités sur les premiers graveurs de DVD ne font pas exception, qui ont dû notamment affronter des problèmes de compatibilité des DVD gravés avec les lecteurs de salon. Ce n'est malheureusement pas terminé : alors que vient d'être officiellement lancé le support DVD+R, les graveurs censés être compatibles avec lui, vendus ces derniers mois (HP DVD100i, Philips DVDRW208, Ricoh MP5120...) ne le sont pas. Dommage pour ceux qui les ont achetés ces dernières semaines, ils vont être remplacés. Plus généralement, les graveurs de DVD souffrent de la présence de deux standards, évidemment incompatibles -DVD+RW et DVD+R d'une part, DVD-RW et DVD-R de l'autre, sans parler des DVD-Ram-, mais aussi Sur le marché des écrans plats TFT, la tendance globale n'est plus à la baisse. Ce serait même plutôt l'inverse à cause, d'une part, de la dépréciation du yen par rapport au dollar, et de l'autre, d'une pénurie de dalles chez les fournisseurs. On trouve désormais de moins en moins de modèles en dessous de la barrière des 450 €. Mais si le prix des modèles d'entrée de gamme (14,1 et 15 pouces) remonte, celui des 17 pouces s'effondre : plusieurs modèles d'un prix très élevé -alors même qu'on trouve des graveurs de CD à moins de 100 € (650F). Cette guerre des standards devrait durer encore quelque temps. En revanche, le prix des graveurs est, lui, nettement à la baisse. Une barrière symbolique vient d'être enfoncée, celle des 500 € (3300F) avec le DVR-A03 de Pioneer (en version "bulle", c'est-à-dire non packagée). Ce modèle compatible DVD-R et DVD-RW permet ainsi de graver ses propres DVD vidéo à prix relativement raisonnable - à condition toutefois de n'être pas pressé (gravure en 2X pour les DVD-R et lx pour les DVD- RVV). A noter que son successeur, le DVR-A04, sera disponible dans les prochaines semaines au prix de 620 € (4070F) ; il permettra une extraction audio à 24X, contre 10X. Du côté du format concurrent, on trouve, sont passés sous la barre psychologique des 5000F, ou 760 €. On trouve ainsi, chez les vendeurs en ligne, le Lite-On pour environ 750 € (4900F) le Ricoh MP5120A-DP, mais il n'est pas compatible avec les DVD+R. On attendra donc l'apparition de son successeur, le MP5125, qui devrait être rapidement disponible à prix équivalent. Quant aux supports vierges, eux aussi se démocratisent. On trouve désormais des DVD-R de 4,7 Go sans marque à moins de 8 € (53F). La production étant en hausse constante, il y a fort à parier que la tendance va s'accélérer. Reste à savoir s'il ne vaut pas mieux attendre encore un peu, le temps que les constructeurs se mettent d'accord sur une norme... B.M. EcransIgats 17" : çabaisse ! Le seuil (toujours) psychologique des 5000 F est enfoncé. U170ATA à 762,09 € (4 990 F), ou encore le Daewoo LCD 17M/HT à 745 € (4 887 F), tous deux offrant une résolution maximale de 1280 x 1024 pixels. Rappelons que, en termes de confort de travail, l'écran TFT 17 pouces est au 15 pouces ce que le moniteur cathodique 19 pouces est au 17 pouces. En revanche, pas de miracle sur les diagonales supérieures : pour l'instant, un modèle 18,1 pouces vaut au minimum 4000 €. B.M. Mai 2002 svrn 137



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 204 mai 2002 Page 1SVM numéro 204 mai 2002 Page 2-3SVM numéro 204 mai 2002 Page 4-5SVM numéro 204 mai 2002 Page 6-7SVM numéro 204 mai 2002 Page 8-9SVM numéro 204 mai 2002 Page 10-11SVM numéro 204 mai 2002 Page 12-13SVM numéro 204 mai 2002 Page 14-15SVM numéro 204 mai 2002 Page 16-17SVM numéro 204 mai 2002 Page 18-19SVM numéro 204 mai 2002 Page 20-21SVM numéro 204 mai 2002 Page 22-23SVM numéro 204 mai 2002 Page 24-25SVM numéro 204 mai 2002 Page 26-27SVM numéro 204 mai 2002 Page 28-29SVM numéro 204 mai 2002 Page 30-31SVM numéro 204 mai 2002 Page 32-33SVM numéro 204 mai 2002 Page 34-35SVM numéro 204 mai 2002 Page 36-37SVM numéro 204 mai 2002 Page 38-39SVM numéro 204 mai 2002 Page 40-41SVM numéro 204 mai 2002 Page 42-43SVM numéro 204 mai 2002 Page 44-45SVM numéro 204 mai 2002 Page 46-47SVM numéro 204 mai 2002 Page 48-49SVM numéro 204 mai 2002 Page 50-51SVM numéro 204 mai 2002 Page 52-53SVM numéro 204 mai 2002 Page 54-55SVM numéro 204 mai 2002 Page 56-57SVM numéro 204 mai 2002 Page 58-59SVM numéro 204 mai 2002 Page 60-61SVM numéro 204 mai 2002 Page 62-63SVM numéro 204 mai 2002 Page 64-65SVM numéro 204 mai 2002 Page 66-67SVM numéro 204 mai 2002 Page 68-69SVM numéro 204 mai 2002 Page 70-71SVM numéro 204 mai 2002 Page 72-73SVM numéro 204 mai 2002 Page 74-75SVM numéro 204 mai 2002 Page 76-77SVM numéro 204 mai 2002 Page 78-79SVM numéro 204 mai 2002 Page 80-81SVM numéro 204 mai 2002 Page 82-83SVM numéro 204 mai 2002 Page 84-85SVM numéro 204 mai 2002 Page 86-87SVM numéro 204 mai 2002 Page 88-89SVM numéro 204 mai 2002 Page 90-91SVM numéro 204 mai 2002 Page 92-93SVM numéro 204 mai 2002 Page 94-95SVM numéro 204 mai 2002 Page 96-97SVM numéro 204 mai 2002 Page 98-99SVM numéro 204 mai 2002 Page 100-101SVM numéro 204 mai 2002 Page 102-103SVM numéro 204 mai 2002 Page 104-105SVM numéro 204 mai 2002 Page 106-107SVM numéro 204 mai 2002 Page 108-109SVM numéro 204 mai 2002 Page 110-111SVM numéro 204 mai 2002 Page 112-113SVM numéro 204 mai 2002 Page 114-115SVM numéro 204 mai 2002 Page 116-117SVM numéro 204 mai 2002 Page 118-119SVM numéro 204 mai 2002 Page 120-121SVM numéro 204 mai 2002 Page 122-123SVM numéro 204 mai 2002 Page 124-125SVM numéro 204 mai 2002 Page 126-127SVM numéro 204 mai 2002 Page 128-129SVM numéro 204 mai 2002 Page 130-131SVM numéro 204 mai 2002 Page 132-133SVM numéro 204 mai 2002 Page 134-135SVM numéro 204 mai 2002 Page 136-137SVM numéro 204 mai 2002 Page 138-139SVM numéro 204 mai 2002 Page 140-141SVM numéro 204 mai 2002 Page 142-143SVM numéro 204 mai 2002 Page 144-145SVM numéro 204 mai 2002 Page 146-147SVM numéro 204 mai 2002 Page 148-149SVM numéro 204 mai 2002 Page 150-151SVM numéro 204 mai 2002 Page 152-153SVM numéro 204 mai 2002 Page 154-155SVM numéro 204 mai 2002 Page 156-157SVM numéro 204 mai 2002 Page 158-159SVM numéro 204 mai 2002 Page 160-161SVM numéro 204 mai 2002 Page 162-163SVM numéro 204 mai 2002 Page 164-165SVM numéro 204 mai 2002 Page 166-167SVM numéro 204 mai 2002 Page 168-169SVM numéro 204 mai 2002 Page 170-171SVM numéro 204 mai 2002 Page 172-173SVM numéro 204 mai 2002 Page 174-175SVM numéro 204 mai 2002 Page 176-177SVM numéro 204 mai 2002 Page 178-179SVM numéro 204 mai 2002 Page 180-181SVM numéro 204 mai 2002 Page 182-183SVM numéro 204 mai 2002 Page 184-185SVM numéro 204 mai 2002 Page 186-187SVM numéro 204 mai 2002 Page 188-189SVM numéro 204 mai 2002 Page 190-191SVM numéro 204 mai 2002 Page 192-193SVM numéro 204 mai 2002 Page 194