SVM n°204 mai 2002
SVM n°204 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°204 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 194

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : bugs... comment les corriger ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 128 - 129  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
128 129
Enseignement Supérieur Neuf troisièmes cycles pour l'informatique de pointe L'informatique n'est plus un métier, c'est un secteur. On n'est plus aujourd'hui informaticien, on se spécialise dans la sécurité, les télécoms, les agents intelligents, etc... Et demain ? La demande de gens formés soit sur des domaines très pointus, soit à la lisière du management et des nouvelles technologies, va exploser. Les 9 nouveaux Masters de l'EPITA, formations de troisième cycle ont été créés pour répondre à cette demande. "En créant, d'un coup, neuf Masters à l'EPITA, nous avons cherché à innover dans le sens voulu par les entreprises, explique Fabrice Bardèche, Directeur Général du Pôle Informatique et Nouvelles Technologies Paris Sud. Nous avons en fait investi trois secteurs : deux fortement marqués par les technologies de pointe et un tourné vers la double compétence, management et informatique. Dans les deux cas, les entreprises expriment une demande très forte et ne trouvent, ni en France, ni à l'étranger les cadres qu'elles recherchent". FORMER LES INGÉNIEURS DE L'UMTS Pour ce qui est des technologies, le programme est alléchant. Les neuf Masters de l'EPITA sont en fait organisés en trois pôles (voir encadré). Le Master "Technologie Wireless", orienté vers la téléphonie sans fil et le M-business, est très novateur. Il est destiné à former les ingénieurs dont on aura besoin quand le GPRS et l'UMTS vont prendre leur essor, c'est à dire d'ici un à deux ans, avec la galaxie des échanges et du business qui vont s'organiser autour de cette activité. Le Master "Haut Débit" est en plein coeur des problématiques de réseau Internet pour les entreprises comme pour les particuliers. La Sécurité Informatique est un thème récurrent. Si EPITA, en tant que telle forme déjà, dans sa spécialisation Systèmes, Réseaux et Sécurité, des experts réputés, on attend avec curiosité les ingénieurs qui vont sortir de ce troisième cycle dédié à la sécurité dans une école qui fait référence en la matière. POUR LES DIPLÔMÉS DES ÉCOLES DE COMMERCE AUSSI En proposant des Masters axés sur la double compétence Informatique et secteur tertiaire, EPITA innove vraiment par rapport à ses savoir-faire traditionnels. Autant les autres Masters s'adressent à des ingénieurs et techniciens, autant ceux-là s'adressent visiblement à une double population : * celle, très large, des commerciaux, gestionnaires et autres étudiants formés à l'économie, lesquels pourront, grâce à ce programme acquérir une précieuse formation sur les nouvelles technologies pour se montrer capables, en entreprise, de définir des politiques de développement ou de déploiement des ressources sans obéir en aveugles aux ingénieurs qui travaillent avec eux. * celle, également très large, des ingénieurs et informaticiens dont la formation au management et, d'une manière générale, au secteur tertiaire, est plus que légère. Ce complément est très utile et promoteur pour la carrière. Connaissances transversales pour ces "décideurs en stratégies Internet" ou pour le Master "Management et Informatique". Connaissances plus pointues, mais dans un domaine passionnant, très particulier et très demandeur, celui de la haute finance, des traders et autres brokers avec le Master "Informatique Financière". UN BEAU PLATEAU TECHNIQUE Servis sur un plateau technique particulièrement riche et diversifié avec ses 1000 postes informatiques, sa dizaine de labos de toutes sortes et un campus réunissant pas moins de trois écoles, ces Masters offrent de belles opportunités d'études de troisième cycle, aussi bien pour les étudianst en fin de deuxième cycle (4 ans ou 5 ans d'études) que pour les professionnels désirant se reconvertir ou étendre leur formation./\mnik IEPITECH PÔLE INGÉNIERIE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES PARIS SUD 14/16, RUE VOLTAIRE 94276 LE KREMLIN-BICÊTRE CEDEX TÉL. 01 44 08 01 01 www.masters.epita.fr PÔLE D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ 9 MASTERS SPÉCIALISÉS Pôle Informatique pour le décideur Décideurs e-Stratégies Informatique Financière Management et Informatique Pôle Nouvelles Technologies de l'Information Nouvelles Technologies Numériques Réseaux Haut débit Technologie Wireless Pôle Systèmes d'information d'entreprise Architecture des systèmes d'information Sécurité Informatique Systèmes de gestion logistique
.EPITK L'INGÉNIERIE INFORMATIQUE ATTENTION, ON VA VOUS ATTENDRE À LA SORTIE. INGÉNIERIE INFORMATIQUE EN 5 ANS : 1'cycle (2 ans) : préparations intégrées 2'cycle (3 ans) : cycle ingénierie. 6 Spécialisations : Systèmes, réseaux et sécurité Génie informatique des systèmes temps réel Sciences cognitives et informatique avancée Télécommunications Multimédia avancé Systèmes d'information et Génie logiciel. EPITA Paris Sud 14/16, rue Voltaire - 94276 Le Kremlin-Bicêtre Cedex. Métro Porte d'Italie. Tél. 01 44 08 01 01. ÉTABLISSEMENT PRIVÉ D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. doc@epita.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 204 mai 2002 Page 1SVM numéro 204 mai 2002 Page 2-3SVM numéro 204 mai 2002 Page 4-5SVM numéro 204 mai 2002 Page 6-7SVM numéro 204 mai 2002 Page 8-9SVM numéro 204 mai 2002 Page 10-11SVM numéro 204 mai 2002 Page 12-13SVM numéro 204 mai 2002 Page 14-15SVM numéro 204 mai 2002 Page 16-17SVM numéro 204 mai 2002 Page 18-19SVM numéro 204 mai 2002 Page 20-21SVM numéro 204 mai 2002 Page 22-23SVM numéro 204 mai 2002 Page 24-25SVM numéro 204 mai 2002 Page 26-27SVM numéro 204 mai 2002 Page 28-29SVM numéro 204 mai 2002 Page 30-31SVM numéro 204 mai 2002 Page 32-33SVM numéro 204 mai 2002 Page 34-35SVM numéro 204 mai 2002 Page 36-37SVM numéro 204 mai 2002 Page 38-39SVM numéro 204 mai 2002 Page 40-41SVM numéro 204 mai 2002 Page 42-43SVM numéro 204 mai 2002 Page 44-45SVM numéro 204 mai 2002 Page 46-47SVM numéro 204 mai 2002 Page 48-49SVM numéro 204 mai 2002 Page 50-51SVM numéro 204 mai 2002 Page 52-53SVM numéro 204 mai 2002 Page 54-55SVM numéro 204 mai 2002 Page 56-57SVM numéro 204 mai 2002 Page 58-59SVM numéro 204 mai 2002 Page 60-61SVM numéro 204 mai 2002 Page 62-63SVM numéro 204 mai 2002 Page 64-65SVM numéro 204 mai 2002 Page 66-67SVM numéro 204 mai 2002 Page 68-69SVM numéro 204 mai 2002 Page 70-71SVM numéro 204 mai 2002 Page 72-73SVM numéro 204 mai 2002 Page 74-75SVM numéro 204 mai 2002 Page 76-77SVM numéro 204 mai 2002 Page 78-79SVM numéro 204 mai 2002 Page 80-81SVM numéro 204 mai 2002 Page 82-83SVM numéro 204 mai 2002 Page 84-85SVM numéro 204 mai 2002 Page 86-87SVM numéro 204 mai 2002 Page 88-89SVM numéro 204 mai 2002 Page 90-91SVM numéro 204 mai 2002 Page 92-93SVM numéro 204 mai 2002 Page 94-95SVM numéro 204 mai 2002 Page 96-97SVM numéro 204 mai 2002 Page 98-99SVM numéro 204 mai 2002 Page 100-101SVM numéro 204 mai 2002 Page 102-103SVM numéro 204 mai 2002 Page 104-105SVM numéro 204 mai 2002 Page 106-107SVM numéro 204 mai 2002 Page 108-109SVM numéro 204 mai 2002 Page 110-111SVM numéro 204 mai 2002 Page 112-113SVM numéro 204 mai 2002 Page 114-115SVM numéro 204 mai 2002 Page 116-117SVM numéro 204 mai 2002 Page 118-119SVM numéro 204 mai 2002 Page 120-121SVM numéro 204 mai 2002 Page 122-123SVM numéro 204 mai 2002 Page 124-125SVM numéro 204 mai 2002 Page 126-127SVM numéro 204 mai 2002 Page 128-129SVM numéro 204 mai 2002 Page 130-131SVM numéro 204 mai 2002 Page 132-133SVM numéro 204 mai 2002 Page 134-135SVM numéro 204 mai 2002 Page 136-137SVM numéro 204 mai 2002 Page 138-139SVM numéro 204 mai 2002 Page 140-141SVM numéro 204 mai 2002 Page 142-143SVM numéro 204 mai 2002 Page 144-145SVM numéro 204 mai 2002 Page 146-147SVM numéro 204 mai 2002 Page 148-149SVM numéro 204 mai 2002 Page 150-151SVM numéro 204 mai 2002 Page 152-153SVM numéro 204 mai 2002 Page 154-155SVM numéro 204 mai 2002 Page 156-157SVM numéro 204 mai 2002 Page 158-159SVM numéro 204 mai 2002 Page 160-161SVM numéro 204 mai 2002 Page 162-163SVM numéro 204 mai 2002 Page 164-165SVM numéro 204 mai 2002 Page 166-167SVM numéro 204 mai 2002 Page 168-169SVM numéro 204 mai 2002 Page 170-171SVM numéro 204 mai 2002 Page 172-173SVM numéro 204 mai 2002 Page 174-175SVM numéro 204 mai 2002 Page 176-177SVM numéro 204 mai 2002 Page 178-179SVM numéro 204 mai 2002 Page 180-181SVM numéro 204 mai 2002 Page 182-183SVM numéro 204 mai 2002 Page 184-185SVM numéro 204 mai 2002 Page 186-187SVM numéro 204 mai 2002 Page 188-189SVM numéro 204 mai 2002 Page 190-191SVM numéro 204 mai 2002 Page 192-193SVM numéro 204 mai 2002 Page 194