SVM n°204 mai 2002
SVM n°204 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°204 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 194

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : bugs... comment les corriger ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
tous nos tests nouveautés logiciels Le DVD pour les pressés Surfer dans Lecteur multimédia Intervideo WinDVD XP Env. 50 € (330 F) WinDVD 3.1, enfin commercialisé en français sous le nom flatteur de WinDVD XP, attire tous les regards par une nouvelle fonction, aussi inutile que réussie : le Time Stretching. Grâce à lui, les gens pressés, mais aussi ceux qui ont du mal à comprendre les histoires, pourront changer la vitesse de visionnage d'un film, sans rien perdre de sa compréhension : les mouvements sont plus rapides, les voix sont ralenties ou accélérées tout en restant parfaitement audibles... Plus sérieusement, on apprécie la gestion des signets, sous forme de vignettes, et la qualité du zoom. Globalement, WinDVD est moins facile d'utilisation que son grand concurrent PowerDVD ; il présente moins Pour Windows 98 et suivants, Pill ou AMD 450, 32 Mo de Ram, 20 Mo d'espace disque, Dire= 7 au minimum. Contrôle de r CsneClez rectes des ddleserees ePee.lbee dans'a,sle Lsclessass cequei set Cureyver ptur verdelet la alClle.on à rectale Pà système Cette édition professionnelle s'enrichit de diverses protections. Le module "Intrusion Detection" intercepte automatiquement les connexions suspectes. Complémentaire de l'analyse des ports, il scrute à la volée les paquets reçus pour détecter les menaces de type d'options, et ses réglages sont moins avancés, notamment au niveau du son, malgré le support du DTS et du Dolby 5.1 (mais pas du EX 6.1). WinDVD est aussi plus gourmand en ressources processeur ; sur un ordinateur puissant, l'image de WinDVD sera cependant meilleure. Nicolas Robaux Protection très rapprochée obeoêler.1.Norton Systemblorks2002 Pour Windows 98 et suivants. Pentium 90 MHz ou équivalent, 64 ou 128 Mo de mémoire vive. Code Red et autre Ninda. Les utilisateurs itinérants apprécieront la fonction "Network Notification", qui leur signalera la connexion à un réseau sans fil. Cette version pro bénéficie encore d'un filtrage des newsgroups et sites Web indésirables et d'un module de configuration/supervision d'un petit réseau local. A ces innovations s'ajoutent les fonctions de la version standard : analyse des **** POUR La qualité de l'image si le processeur est puissant (au moins 1 GHz) ; la qualité du zoom et des ralentis. CONTRE Pas assez de réglages ni d'options. Pare-feu Symantec Norton Internet Security 2002 éd. professionnelle Env. 84 E (550 F) 118 svm Mai 2002 ports, contrôle parental, blocage des publicités, blocage temporaire d'une adresse IP suspecte, filtrage des infos confidentielles, paramétrage fin, automatique et/ou manuel, de l'accès des différentes applications, etc. La protection est encore renforcée par l'intégration de Norton Antivirus 2002 pour PC et pour Palm. Jacques Harbonn***** POUR La protection très complète contre les risques liés au Web. CONTRE Le prix un peu élevé. un cocon Internet Danu Industries TermiNET Personal Firewall Env. 55 E (360 F) 11111111111111111111 ; 0 Ere roa.911.1111 Pour Windows 95 et suivants, P75, 16 Mo de Ram, 20 Mo d'espace disque. TermiNET se présente comme un logiciel pare-feu personnel. Il est donc destiné à établir une sorte de porte blindée entre votre ordinateur et l'Internet, afin que seul le trafic autorisé par vous puisse être possible, qu'il soit entrant (en provenance du réseau vers votre PC) ou sortant (en provenance de votre PC vers le réseau). Une fonction des plus indispensables si vous êtes en connexion permanente, par câble ou ADSL. L'intuitivité proclamée sur la boîte est un peu surestimée : il sera délicat de définir d'autres règles que celles prédéfinies ; heureusement les trois modes disponibles laissent une certaine latitude. Dommage quand même que la compatibilité avec ICQ ne soit pas plus documentée. Quant à l'installation sur sa propre machine, au sein d'un réseau local ou d'entreprise, elle risque de poser des problèmes aux néophytes : sans réglage avancé, elle peut bloquer purement et simplement l'accès à Internet. Bonne idée, cependant, le contrôle des sites visités et la personnalisation des réglages par profil. N.R. *** POUR Les profils ; le contrôle des sites en liste blanche ou noire. CONTRE Intuitivité à revoir. se
La conversion DivX tout en un Duplication Mediagold Davideo Env. 40 € (260 F) Dea‘ed 0S0oCD...à(3 (I) temples..) 4) OU, 4I " 1.11, P.£6 M. VS lamé Wenteen.Mun moi,. 4...e...à Mie Pour Win 95 et suivants, 64 Mo de Ram, 10 Go d'espace disque, lecteur DVD. Fabriquer un DivX, c'est réencoder au format DivX les énormes fichiers d'un film sur DVD, de façon à ce qu'ils tiennent sur un simple CD-R, tout en conservant la meilleure qualité possible. Cette opération complexe, en.oeneia, 1 397 plusieurs étapes, nécessite de nombreux logiciels. D'où l'idée de tout rassembler en une seule interface, qui guidera le débutant pas à pas. Davideo est l'un de ces logiciels tout en un : les outils VobDec, Mpeg2AVl, Ac3Dec, Px3Conv et autre VirtualDub qu'il utilise sont cachés derrière les assistants. Davideo a la bonne idée d'inclure des outils supplémentaires, comme la resynchronisation image-son, le décou- Classez vos images Gestionnaire multimédia ACD Systems ACDSee 4.0 Env. 60 € (400 F) Pour Win 95 et suivants, 32 Mo de Ram et 30 Mo d'espace disque. Vedette des logiciels de visualisation d'image, ACDSee tend de plus en plus à devenir un énorme logiciel intégré, attiré par les sirènes du tout-multimédia. C'est ainsi que cette version 4.0, qu'AB Soft commercialise en français, est devenue un véritable lecteur multimédia, capable de supporter non seulement l'affichage de plus d'une cinquantaine de formats d'image, mais aussi de lire les vidéos AVI, page/remontage d'un film et la gravure. Avec ses 80 pages de mode d'emploi, l'ensemble ravira les débutants, même s'il y manque une explication détaillée des paramétrages des codecs, seule étape réellement floue du processus, alors que c'est d'elle que dépendra la qualité finale du film. N.R. **** POUR La clarté de l'aide ; l'assistant de téléchargement de nouveaux codecs ; les outils supplémentaires. CONTRE Le prix (on trouve l'équivalent gratuit sur le Net) ; ne gère pas les sous-titres ; n'installe pas le codec DivX 5 par défaut. Mpeg et Quick Time, et de jouer les son Wav, Midi et MP3. L'interface est très riche, sans pour autant être déroutante. Des facilités d'usage ont fait leur apparition, comme l'acquisition d'une nouvelle image directement depuis la mémoire du pressepapiers de Windows, la navigation dans les images d'un fichier Zip, très pratique, ou encore la capture d'image améliorée. Le logiciel inclut aussi un accès gratuit au service SendPix d'ACD System, en interaction avec votre carnet d'adresses, pour partager vos images avec vos amis, via un site Web dédié. Très étrange, par contre, cette fonction qui duplique un CD-Rom d'images sur POUR votre disque dur, alors qu'il suffit, pour ce faire, d'un copier-déplacer... N.R. Les fonctions de retouche basique. CONTRE La tendance du logiciel à devenir une "usine à gaz", qui peut faire préférer l'inusable ACDSee Classic, toujours disponible sur le site de l'éditeur américain. Le DVD a minima Création de DVD Micro Application NeoDVD Env. 50 € (330 F) Pour Windows 98 et suivants. Pentium 90 MHz ou équivalent, 64 ou 128 Mo de mémoire vive. NeoDVD s'organise autour de trois modules indépendants. Le module de capture se charge d'enregistrer des vidéos DV sur le disque dur, ou même directement sur CD (format DVD ou VCD). Malheureusement, ce module souffre d'un problème de reconnaissance. Ainsi, avec notre caméscope DV Samsung, la prévisualisation fonctionne, mais la capture est impossible. Le deuxième module permet toutefois de contourner le problème : le programme reconnaissant les formats AVI, Quicktime, et Mpeg 1 et 2, le montage se limite au choix de l'enchaînement des séquences et des débuts/fins de séquence. La création de menu est tout aussi légère : choix de l'image de fond, des titres, polices et couleurs. Impossible, en revanche, de moduler la présentation des vignettes ou de créer des menus en cascade. Le DVDNCD ainsi conçu peut être créé sur disque dur (pour vérification) ou sur CD/DVD, la gravure se déroulant sans problème. Le dernier module duplique des VCD/DVD non commerciaux. J.H. *** POUR La gestion transparente des graveurs. CONTRE La reconnaissance imparfaite des caméscopes DV ; le module de menu indigent ; l'absence de format SVCD. Mai 2002 svm 119



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 204 mai 2002 Page 1SVM numéro 204 mai 2002 Page 2-3SVM numéro 204 mai 2002 Page 4-5SVM numéro 204 mai 2002 Page 6-7SVM numéro 204 mai 2002 Page 8-9SVM numéro 204 mai 2002 Page 10-11SVM numéro 204 mai 2002 Page 12-13SVM numéro 204 mai 2002 Page 14-15SVM numéro 204 mai 2002 Page 16-17SVM numéro 204 mai 2002 Page 18-19SVM numéro 204 mai 2002 Page 20-21SVM numéro 204 mai 2002 Page 22-23SVM numéro 204 mai 2002 Page 24-25SVM numéro 204 mai 2002 Page 26-27SVM numéro 204 mai 2002 Page 28-29SVM numéro 204 mai 2002 Page 30-31SVM numéro 204 mai 2002 Page 32-33SVM numéro 204 mai 2002 Page 34-35SVM numéro 204 mai 2002 Page 36-37SVM numéro 204 mai 2002 Page 38-39SVM numéro 204 mai 2002 Page 40-41SVM numéro 204 mai 2002 Page 42-43SVM numéro 204 mai 2002 Page 44-45SVM numéro 204 mai 2002 Page 46-47SVM numéro 204 mai 2002 Page 48-49SVM numéro 204 mai 2002 Page 50-51SVM numéro 204 mai 2002 Page 52-53SVM numéro 204 mai 2002 Page 54-55SVM numéro 204 mai 2002 Page 56-57SVM numéro 204 mai 2002 Page 58-59SVM numéro 204 mai 2002 Page 60-61SVM numéro 204 mai 2002 Page 62-63SVM numéro 204 mai 2002 Page 64-65SVM numéro 204 mai 2002 Page 66-67SVM numéro 204 mai 2002 Page 68-69SVM numéro 204 mai 2002 Page 70-71SVM numéro 204 mai 2002 Page 72-73SVM numéro 204 mai 2002 Page 74-75SVM numéro 204 mai 2002 Page 76-77SVM numéro 204 mai 2002 Page 78-79SVM numéro 204 mai 2002 Page 80-81SVM numéro 204 mai 2002 Page 82-83SVM numéro 204 mai 2002 Page 84-85SVM numéro 204 mai 2002 Page 86-87SVM numéro 204 mai 2002 Page 88-89SVM numéro 204 mai 2002 Page 90-91SVM numéro 204 mai 2002 Page 92-93SVM numéro 204 mai 2002 Page 94-95SVM numéro 204 mai 2002 Page 96-97SVM numéro 204 mai 2002 Page 98-99SVM numéro 204 mai 2002 Page 100-101SVM numéro 204 mai 2002 Page 102-103SVM numéro 204 mai 2002 Page 104-105SVM numéro 204 mai 2002 Page 106-107SVM numéro 204 mai 2002 Page 108-109SVM numéro 204 mai 2002 Page 110-111SVM numéro 204 mai 2002 Page 112-113SVM numéro 204 mai 2002 Page 114-115SVM numéro 204 mai 2002 Page 116-117SVM numéro 204 mai 2002 Page 118-119SVM numéro 204 mai 2002 Page 120-121SVM numéro 204 mai 2002 Page 122-123SVM numéro 204 mai 2002 Page 124-125SVM numéro 204 mai 2002 Page 126-127SVM numéro 204 mai 2002 Page 128-129SVM numéro 204 mai 2002 Page 130-131SVM numéro 204 mai 2002 Page 132-133SVM numéro 204 mai 2002 Page 134-135SVM numéro 204 mai 2002 Page 136-137SVM numéro 204 mai 2002 Page 138-139SVM numéro 204 mai 2002 Page 140-141SVM numéro 204 mai 2002 Page 142-143SVM numéro 204 mai 2002 Page 144-145SVM numéro 204 mai 2002 Page 146-147SVM numéro 204 mai 2002 Page 148-149SVM numéro 204 mai 2002 Page 150-151SVM numéro 204 mai 2002 Page 152-153SVM numéro 204 mai 2002 Page 154-155SVM numéro 204 mai 2002 Page 156-157SVM numéro 204 mai 2002 Page 158-159SVM numéro 204 mai 2002 Page 160-161SVM numéro 204 mai 2002 Page 162-163SVM numéro 204 mai 2002 Page 164-165SVM numéro 204 mai 2002 Page 166-167SVM numéro 204 mai 2002 Page 168-169SVM numéro 204 mai 2002 Page 170-171SVM numéro 204 mai 2002 Page 172-173SVM numéro 204 mai 2002 Page 174-175SVM numéro 204 mai 2002 Page 176-177SVM numéro 204 mai 2002 Page 178-179SVM numéro 204 mai 2002 Page 180-181SVM numéro 204 mai 2002 Page 182-183SVM numéro 204 mai 2002 Page 184-185SVM numéro 204 mai 2002 Page 186-187SVM numéro 204 mai 2002 Page 188-189SVM numéro 204 mai 2002 Page 190-191SVM numéro 204 mai 2002 Page 192-193SVM numéro 204 mai 2002 Page 194