SVM n°203 avril 2002
SVM n°203 avril 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°203 de avril 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 218

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : le guide pratique de vos messages personnels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 158 - 159  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
158 159
tous nos tests face-à-face services Deux sites pour organi Allociné contre cè'Monsieur Cinéma E Les plans ciné, tout le monde connaît. Et les interminables recherches des horaires aussi. l : occasion d'utiliser l'Intemet ? Deux sites se sont imposés comme des incontournables du genre : Allociné et Monsieur Cinéma. Ils rassemblent les horaires de toutes les salles françaises, ainsi qu'une pléthore de services, tels que critiques, forums, reportages... Vous pourrez aussi vous inscrire, pour retrouver, à chaque arrivée sur le site, vos salles préférées. Selon les cas, il est même possible de réserver vos places à distance, avec paiement sécurisé à la clé. Vous devrez toujours vous présenter à la caisse, muni de la carte bancaire ayant servi à l'achat, pour retirer les billets, mais la file d'attente sera, selon les établissements, prioritaire. Premier arrivé sur le marché, Allociné était initialement un service téléphonique, avant de passer au Minitel, puis à Dans la salle d'à côté.. Ceux qui sont friands de critiques dignes de ce nom seront ravis de surfer sur le site de l'hebdomadaire Télérama : articles et horaires les y attendent, mais sans possibilité d'achat. Les Parisiens ont aussi à leur disposition le très beau et très pratique site de Pariscope, à présent disponible dans une version texte étonnante de vélocité. Le site de turban mérite le détour, malgré une navigation difficile. Nouba, proposé par France Telecom dans son bouquet Voila, vous donnera les programmes sur toute la France. Enfin, d'autres guides de loisirs urbains vous aideront, comme Cityvox ou Webcity, qui déclinent leurs services dans les principales villes françaises. www.telerama.fr www.zurban.fr www.cityvox.fr txt.pariscope.fr nouba.voila.fr www.webcity.fr 124 SVM Avril 2002 l'Intemet, pour en arriver sur la télévision interactive. Depuis un an, Allociné a rejoint la galaxie Vivendi, aux côtés des films d'Universal et des complexes UGC... Arrivé G) plus tard sur le marché, Mon- mai sieur Cinéma a profité du patronage de Pierre Tchernia. Le présentateur mythique des meilleures émissions de cinéma de la télévision, à qui le site doit son appellation, garantit une bonne qualité des fiches des films, et a joué pour beaucoup dans l'essor du portail. Comme nous le rappelle l'horrible barre supérieure de navigation, Monsieur Cinéma fait partie du groupe italien Tiscali. Enfin, les produits dérivés étant les meilleurs amis de l'industrie cinématographique, tous deux proposent une boutique avec DVD, livres, CD de bandes originales, etc. Nicolas Robaux www.allocine.fr wvvw.monsieurcinema.fr bO 0 Les services La communau t é A Iociné Les prochaines séances v.reorose Les seenc es du 1g/02/2002 1.6 La recherche d'un programme sur Allociné se fait soit sur le titre du film, soit sur un critère géographique, c'est-à-dire enr,"-F5). OC,F.00fel Loso*veror Les Services AlloCiné PRONOSTIUUC/t L SAL141AFIFS SFS USAS La gamme de services proposés par Allociné s'impose d'emblée comme la plus diversifiée. Au-delà de l'achat de billets 111111111Mre Toute t'actualité du 15 Février 2002 eorornc. -Met'Méché « » Igeos, » Fleerre, Ume Pxi l'vetr., ey.4,.,feeFt—le, _ctre_J Le IS renier 2002 Fee esse..,..-.+-, beem."Arade Le moins que l'on puisse dire, c'est que les forums d'Allociné sont très fréquentés l 123 000 messages dans le forum Géné- indiquant la ville ou la salle dont vous voulez connaître les programmes. Si vous recherchez un film et qu'il joue en plusieurs endroits, Allociné n'affichera pas toujours immédiatement l'intégralité des salles de la ville, mais vous proposera d'abord les plus proches de 11111=11 No. » LES "sue en ligne, les développeurs du site se sont donné les moyens de satisfaire les besoins les plus divers. On trouve donc deux "lettres" pour se tenir au courant de l'actualité du cinéma, dont une configurable selon vos salles favorites ; une présence massive sur les assistants numériques, via ral, et plus de 55 000 dans les Débats... Allociné a su créer une vraie communauté d'internautesspectateurs, en les invitant systématiquement à écrire des critiques, qui s'ajoutent aux résumés de celles, professionnelles, parues dans la presse. Pour faire monter la pression, le site Les nombreux accès aux programmes et horaires lir sa communauté
ser ses sorties cinéma IVIonsieur Cinéma chez vous, puis les autres, par ordre d'éloignement. Un aspect un peu déroutant au départ, mais on s'y habitue vite. Bonne idée aussi, l'accès aux séances par horaire : "Quels films vont passer à Nancy à partir de 20 h15 ? " L'accessibilité aux informations est exemplaire : que ce soit par téléphone, avec numéro non surtaxé, par Minitel, ou encore sur un téléphone Wap, Allociné est toujours là. quatre supports : Aladdino, AvantGo, Web clipping et un très pratique logiciel maison ; un écran de veille, qui, sous la forme d'une chaîne d'Internet Explorer, diffuse l'actu du cinéma en continu ; sans oublier les très superflues mélodies pour sonnerie de téléphone. Chaque film est accompagné d'une fiche descriptive, bien souvent d'une bande-annonce, et parfois d'un mini-site dédié. a même lancé un système de pronostics, cadeaux à la clé. Mais Allociné est aussi un vrai magazine : outre les actualités, potins, et box-office, la part belle est faite aux entretiens, reportages et bandes-annonces, notamment par le biais de sa chaîne Allociné Vision. Si on apprécie les multiples entrées dans les fiches de films (notamment par acteurs), on regrette qu'elles ne soient pas plus nombreuses, ni plus fouillées. = UVAL'44.4.444. 44aa 44444.44 4,4.4.4.4. « 444 -t- le... r e"-.7-`=g.. nesii mclitailla 4. romi.:E... r:.. leuarareur La recherche avec Monsieur Cinéma est plus traditionnelle : vous donnez le titre d'un film, puis la ville voulue, et le serveur a aaa ***** t 4 4.r..111.44, 9444.-4 10.44 ensçAurnolnimpi,o IMMMM detleWIEM full leur Jogip —r"ng, "e. Aar TOO.D.nomimammilizmisomm sisommium. 44_444444414 « 44.44.4 O r e& 1meure F" 7+7 " ree" 44* =4744:=7:44,,444:4 44444..44 Difficile, devant le rouleau compresseur d'Allociné, de se démarquer, et les services de Monsieur Cinéma paraissent ***** 4 44, m<14411.6 4..44 amaim taaaeave 444.49 moommileatemi — mismom.44 Monsieur Cinéma publie lui aussi les critiques des internautes, mais pas celles de la presse. Vrai que les avis des 4 vous renvoie en une seule page toutes les salles concernées. Rapide et direct. Mieux, s'il ne trouve pas votre film dans la ville convoitée, il vous renvoie toutes les salles de France le diffusant ! Il est aussi possible de lancer une recherche sur une ville, un code postal ou, encore, un dépar- bien pauvres. En plus de la traditionnelle lettre d'actualité, le plus pratique est encore de pouvoir télécharger les programmes de sa ville dans son assistant numérique, grâce au logiciel Aladdino. Le service de courrier électronique gratuit, avec des adresses en @monsieurcinema.com, que rédacteurs reprennent le flambeau de leur glorieux inspirateur : elles sont d'excellente New KID qualité. Longues, fouillées, riches en anecdotes, elles couvrent bien plus de films que celles d'Allociné. Le fond documentaire accumulé par Pierre Tchernia n'est pas tombé en friche, et c'est tant mieux. Presque Les fiches descriptives et critiques des films Ir d'excellente qualité et riches en anecdotes tement entier, et d'avoir un aper çu de tous les films dans la zone géographique concernée. Dommage que certaines petites villes, ou petits cinémas, soient mal, voire pas du tout, répertoriés. Comme accès alternatif, on ne trouve hélas que le Wap, lequel marche d'ailleurs fort bien. Enfin, on peut, après inscription, définir ses salles préférées, pour accéder directement à leur programmes par la suite. propose le site, est d'une pertinence très discutable... Même punition pour les sonneries et logos de téléphone. Une très bonne idée, en revanche, est de pouvoir consulter les programmes TV, même si ceux-ci ne montrent que les films et séries. Enfin, on apprécie le fait de pouvoir enregistrer ses salles et ses chaînes de télévision favorites, et de les retrouver à chaque nouvelle connexion. pas de vie communautaire ici, mais la partie magazine est plus diversifiée : actualité des DVD, vidéos d'actu (entretiens, extraits, bandes-annonces). Et aussi, et c'est très original, l'actualité du webcinéma. Avec le haut débit, le Web devient un vivier de la création indépendante et des rediffusions de classiques ; ce sont toutes ces animations, courts, moyens ou longs métrages dont on traite ici. Avantage Allocine, pour la quantité de ses services Avantage Monsieur Cinéma, pour les fiches et les magazines Notre gagnant, Allociné Avril 2002 svni 125



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 203 avril 2002 Page 1SVM numéro 203 avril 2002 Page 2-3SVM numéro 203 avril 2002 Page 4-5SVM numéro 203 avril 2002 Page 6-7SVM numéro 203 avril 2002 Page 8-9SVM numéro 203 avril 2002 Page 10-11SVM numéro 203 avril 2002 Page 12-13SVM numéro 203 avril 2002 Page 14-15SVM numéro 203 avril 2002 Page 16-17SVM numéro 203 avril 2002 Page 18-19SVM numéro 203 avril 2002 Page 20-21SVM numéro 203 avril 2002 Page 22-23SVM numéro 203 avril 2002 Page 24-25SVM numéro 203 avril 2002 Page 26-27SVM numéro 203 avril 2002 Page 28-29SVM numéro 203 avril 2002 Page 30-31SVM numéro 203 avril 2002 Page 32-33SVM numéro 203 avril 2002 Page 34-35SVM numéro 203 avril 2002 Page 36-37SVM numéro 203 avril 2002 Page 38-39SVM numéro 203 avril 2002 Page 40-41SVM numéro 203 avril 2002 Page 42-43SVM numéro 203 avril 2002 Page 44-45SVM numéro 203 avril 2002 Page 46-47SVM numéro 203 avril 2002 Page 48-49SVM numéro 203 avril 2002 Page 50-51SVM numéro 203 avril 2002 Page 52-53SVM numéro 203 avril 2002 Page 54-55SVM numéro 203 avril 2002 Page 56-57SVM numéro 203 avril 2002 Page 58-59SVM numéro 203 avril 2002 Page 60-61SVM numéro 203 avril 2002 Page 62-63SVM numéro 203 avril 2002 Page 64-65SVM numéro 203 avril 2002 Page 66-67SVM numéro 203 avril 2002 Page 68-69SVM numéro 203 avril 2002 Page 70-71SVM numéro 203 avril 2002 Page 72-73SVM numéro 203 avril 2002 Page 74-75SVM numéro 203 avril 2002 Page 76-77SVM numéro 203 avril 2002 Page 78-79SVM numéro 203 avril 2002 Page 80-81SVM numéro 203 avril 2002 Page 82-83SVM numéro 203 avril 2002 Page 84-85SVM numéro 203 avril 2002 Page 86-87SVM numéro 203 avril 2002 Page 88-89SVM numéro 203 avril 2002 Page 90-91SVM numéro 203 avril 2002 Page 92-93SVM numéro 203 avril 2002 Page 94-95SVM numéro 203 avril 2002 Page 96-97SVM numéro 203 avril 2002 Page 98-99SVM numéro 203 avril 2002 Page 100-101SVM numéro 203 avril 2002 Page 102-103SVM numéro 203 avril 2002 Page 104-105SVM numéro 203 avril 2002 Page 106-107SVM numéro 203 avril 2002 Page 108-109SVM numéro 203 avril 2002 Page 110-111SVM numéro 203 avril 2002 Page 112-113SVM numéro 203 avril 2002 Page 114-115SVM numéro 203 avril 2002 Page 116-117SVM numéro 203 avril 2002 Page 118-119SVM numéro 203 avril 2002 Page 120-121SVM numéro 203 avril 2002 Page 122-123SVM numéro 203 avril 2002 Page 124-125SVM numéro 203 avril 2002 Page 126-127SVM numéro 203 avril 2002 Page 128-129SVM numéro 203 avril 2002 Page 130-131SVM numéro 203 avril 2002 Page 132-133SVM numéro 203 avril 2002 Page 134-135SVM numéro 203 avril 2002 Page 136-137SVM numéro 203 avril 2002 Page 138-139SVM numéro 203 avril 2002 Page 140-141SVM numéro 203 avril 2002 Page 142-143SVM numéro 203 avril 2002 Page 144-145SVM numéro 203 avril 2002 Page 146-147SVM numéro 203 avril 2002 Page 148-149SVM numéro 203 avril 2002 Page 150-151SVM numéro 203 avril 2002 Page 152-153SVM numéro 203 avril 2002 Page 154-155SVM numéro 203 avril 2002 Page 156-157SVM numéro 203 avril 2002 Page 158-159SVM numéro 203 avril 2002 Page 160-161SVM numéro 203 avril 2002 Page 162-163SVM numéro 203 avril 2002 Page 164-165SVM numéro 203 avril 2002 Page 166-167SVM numéro 203 avril 2002 Page 168-169SVM numéro 203 avril 2002 Page 170-171SVM numéro 203 avril 2002 Page 172-173SVM numéro 203 avril 2002 Page 174-175SVM numéro 203 avril 2002 Page 176-177SVM numéro 203 avril 2002 Page 178-179SVM numéro 203 avril 2002 Page 180-181SVM numéro 203 avril 2002 Page 182-183SVM numéro 203 avril 2002 Page 184-185SVM numéro 203 avril 2002 Page 186-187SVM numéro 203 avril 2002 Page 188-189SVM numéro 203 avril 2002 Page 190-191SVM numéro 203 avril 2002 Page 192-193SVM numéro 203 avril 2002 Page 194-195SVM numéro 203 avril 2002 Page 196-197SVM numéro 203 avril 2002 Page 198-199SVM numéro 203 avril 2002 Page 200-201SVM numéro 203 avril 2002 Page 202-203SVM numéro 203 avril 2002 Page 204-205SVM numéro 203 avril 2002 Page 206-207SVM numéro 203 avril 2002 Page 208-209SVM numéro 203 avril 2002 Page 210-211SVM numéro 203 avril 2002 Page 212-213SVM numéro 203 avril 2002 Page 214-215SVM numéro 203 avril 2002 Page 216-217SVM numéro 203 avril 2002 Page 218