SVM n°203 avril 2002
SVM n°203 avril 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°203 de avril 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 218

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : le guide pratique de vos messages personnels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
digitales Et Pinte vint au Des le mois d'avril, Toshiba commercialisera, au Japon. Feminity, une gamme d'équipements ménagers qui, outre une certaine autonomie de comportement, pourra communiquer avec ses propriétaires grâce à des liaisons sans fil Bluetooth, ou directement en appelant leur téléphone portable. Rinsi, l'électronique embarquée par le réfrigérateur permet à ses propriétaires de vérifier à tout moment, à l'aide de leur portable, quelles sont les denrées qui font défaut, et quelles sont les dates de péremption de celles qui y sont stockées. Pour profiter de ces informations, il faudra bien sûr avoir renseigné, au préalable, la base de données du frigo. Ili ence téléphonie, Bluetooth... Il est également possible de programmer le réfrigérateur pour qu'il envoie un appel d'alerte, par exemple, aux proches d'une personne âgée vivant seule, si la porte du réfrigérateur n'a pas été ouverte dans les dernières vingt-quatre heures, signe probable que la personne est alitée. De même, si la porte a été mal fermée, le frigidaire préviendra son propriétaire. Pour les autres appareils, Toshiba est moins disert sur les exemples d'utilisations. Le constructeur cite, pour le four à micro-ondes, la possibilité de télécharger des recettes de cuisine, avec le temps de cuisson préprogramme. La machine à laver, quant à elle, choisira le cycle idéal en fonction du poids et du type de linge que l'on aura placé dans son panier... Ces trois appareils ont également la capacité de vérifier automatiquement leur bon fonctionnement. En cas de problème. ils préviennent leur propriétaire, et lui proposent de contacter directement le service apresvente de Toshiba. Ils sont aussi capables de donner un premier diagnostic de la panne, facilitant d'autant la réparation. C'est pourquoi Toshiba a décidé de proposer une garantie de cinq ans sur ces produits, au lieu des traditionnels douze mois. Toshiba parait très confiant dans le succès de ces "smart appliances", puisque d'autres appareils ont déjà été annoncés. Dés le mois de juin, des systèmes d'éclairage, d'air conditionné/chauffage et de fermeture des portes feront leur apparition dans le catalogue du constructeur. Il sera possible de les programmer à distance, pour, par exemple, leur demander d'allumer la lumière afin de simuler une présence dans le logis, ou de mettre en marche le chauffage pour que les pièces soient à bonne température au retour des propriétaires. Le premier frein a l'extension de ces nouvelles fonctions reste la sécurité. Toshiba a ainsi décidé d'empêcher que l'on puisse mettre en marche ou arrêter un de ses trois appa- reils au moyen d'un téléphone portable. même si l'on peut
consulter ses données, et vérifier son fonctionnement. L'autre problème auquel va se heurter sans doute rapidement la gamme de Toshiba est l'absence de norme de communication des appareils ménagers sans fil. Car presque tous les constructeurs japonais travaillent eux aussi sur des produits similaires. Parmi les collaborations les plus engagées. citons celles de Matsushita et Hitachi, de même que celles de Sharp et Sanyo. De ces partenariats une norme semble être en train d'émerger, il s'agit d'Echo- Net. Mais tous les constructeurs ne s'y sont pas ralliés, à l'image de Toshiba, qui pour cette gamme Feminity lui a préféré le protocole Bluetooth. François Hermellin les objets, les idées, les gens, les lieux du tout numérique SVM Les premiers lecteurs de télévision numérique terrestre sont là Fin 2002, ou plus probablement en 2003. le paysage audiovisuel français va s'enrichir d'une nouvelle technologie de diffusion. et d'une trentaine de chaînes, gratuites pour moitié et souvent issues des bouquets satellite. L'heure de La TNT. ou télévision numérique terrestre, aura sonné. Grâce à un décodeur. indépendant ou intégré à la télévision et d'une simple antenne "râteau", le téléspectateur pourra goûter aux joies de la télévision numérique par ondes hertziennes : flux vidéo Mpeg-2 (donc de qualité DV01, un son proche de la qualité CD et toute une gamme de services interactifs que connaissent bien les utilisateurs de télé par satellite. Reste qu'il faudra tout de même acheter un décodeur. Répondant les premiers aux voeux du CSR, qui souhaite que le prix des terminaux ne dépasse pas 150 (1000 F). l'entreprise française Netgem a annoncé la commercialisation de ses premiers lecteurs de télévision numérique à des prix allant effectivement de 150 à 200 € (1300 Fi. Virage stratégique pour cette entreprise, fortement ébranlée par les désillusions de la télévision interactive analogique, ces nouveaux décodeurs devraient apparaître dès la fin de l'année dans l'Hexagone. Premier modèle à avoir été présenté : un terminal milieu de décodeurs TNT gamme (notre photo), à moins de 200 €, fonctionnant sous Linux et doté d'un modem 56 K. mais aussi de deux ports pour les cartes des futures chaînes payantes et, surtout, d'un port USB. "Ce port peut servir à connecter n'importe quel périphérique, comme une imprimante ou un caméscope numérique, pour envoyer ses vidéos par mail, par exemple", annonce Nicolas Brun, vice-président de Netgem. Il croit énormément au déve- loppement des services interactifs sur la TNT : "Cela passe pour accessoire pour les broadcasters (diffuseurs) aujourd'hui, mais les gens sont habitués à la télévision, elle est vraiment ancrée dans leur quotidien." Une flèche à destination de l'Internet sur PC, que beaucoup trouvent encore trop complexe. N'empêche. la plupart des services proposés par le décodeur Netgem passeront par le Net : services associés aux télés, surf, messagerie, "chat"... sans oublier l'incontournable lecture de MP3. Bref, autant de nouvelles applications qui nécessitaient l'arrivée de cette nouvelle génération de décodeurs dédiés à la TNT. Mais chez Netgem comme ailleurs, on prépare déjà la suite des événements. La société compte commercialiser une version "haut de gamme" de son lecteur, dotée d'un modem RDSL. et planche sur l'intégration d'un disque dur dans un prochain terminal. Eric Le Bouriout



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 203 avril 2002 Page 1SVM numéro 203 avril 2002 Page 2-3SVM numéro 203 avril 2002 Page 4-5SVM numéro 203 avril 2002 Page 6-7SVM numéro 203 avril 2002 Page 8-9SVM numéro 203 avril 2002 Page 10-11SVM numéro 203 avril 2002 Page 12-13SVM numéro 203 avril 2002 Page 14-15SVM numéro 203 avril 2002 Page 16-17SVM numéro 203 avril 2002 Page 18-19SVM numéro 203 avril 2002 Page 20-21SVM numéro 203 avril 2002 Page 22-23SVM numéro 203 avril 2002 Page 24-25SVM numéro 203 avril 2002 Page 26-27SVM numéro 203 avril 2002 Page 28-29SVM numéro 203 avril 2002 Page 30-31SVM numéro 203 avril 2002 Page 32-33SVM numéro 203 avril 2002 Page 34-35SVM numéro 203 avril 2002 Page 36-37SVM numéro 203 avril 2002 Page 38-39SVM numéro 203 avril 2002 Page 40-41SVM numéro 203 avril 2002 Page 42-43SVM numéro 203 avril 2002 Page 44-45SVM numéro 203 avril 2002 Page 46-47SVM numéro 203 avril 2002 Page 48-49SVM numéro 203 avril 2002 Page 50-51SVM numéro 203 avril 2002 Page 52-53SVM numéro 203 avril 2002 Page 54-55SVM numéro 203 avril 2002 Page 56-57SVM numéro 203 avril 2002 Page 58-59SVM numéro 203 avril 2002 Page 60-61SVM numéro 203 avril 2002 Page 62-63SVM numéro 203 avril 2002 Page 64-65SVM numéro 203 avril 2002 Page 66-67SVM numéro 203 avril 2002 Page 68-69SVM numéro 203 avril 2002 Page 70-71SVM numéro 203 avril 2002 Page 72-73SVM numéro 203 avril 2002 Page 74-75SVM numéro 203 avril 2002 Page 76-77SVM numéro 203 avril 2002 Page 78-79SVM numéro 203 avril 2002 Page 80-81SVM numéro 203 avril 2002 Page 82-83SVM numéro 203 avril 2002 Page 84-85SVM numéro 203 avril 2002 Page 86-87SVM numéro 203 avril 2002 Page 88-89SVM numéro 203 avril 2002 Page 90-91SVM numéro 203 avril 2002 Page 92-93SVM numéro 203 avril 2002 Page 94-95SVM numéro 203 avril 2002 Page 96-97SVM numéro 203 avril 2002 Page 98-99SVM numéro 203 avril 2002 Page 100-101SVM numéro 203 avril 2002 Page 102-103SVM numéro 203 avril 2002 Page 104-105SVM numéro 203 avril 2002 Page 106-107SVM numéro 203 avril 2002 Page 108-109SVM numéro 203 avril 2002 Page 110-111SVM numéro 203 avril 2002 Page 112-113SVM numéro 203 avril 2002 Page 114-115SVM numéro 203 avril 2002 Page 116-117SVM numéro 203 avril 2002 Page 118-119SVM numéro 203 avril 2002 Page 120-121SVM numéro 203 avril 2002 Page 122-123SVM numéro 203 avril 2002 Page 124-125SVM numéro 203 avril 2002 Page 126-127SVM numéro 203 avril 2002 Page 128-129SVM numéro 203 avril 2002 Page 130-131SVM numéro 203 avril 2002 Page 132-133SVM numéro 203 avril 2002 Page 134-135SVM numéro 203 avril 2002 Page 136-137SVM numéro 203 avril 2002 Page 138-139SVM numéro 203 avril 2002 Page 140-141SVM numéro 203 avril 2002 Page 142-143SVM numéro 203 avril 2002 Page 144-145SVM numéro 203 avril 2002 Page 146-147SVM numéro 203 avril 2002 Page 148-149SVM numéro 203 avril 2002 Page 150-151SVM numéro 203 avril 2002 Page 152-153SVM numéro 203 avril 2002 Page 154-155SVM numéro 203 avril 2002 Page 156-157SVM numéro 203 avril 2002 Page 158-159SVM numéro 203 avril 2002 Page 160-161SVM numéro 203 avril 2002 Page 162-163SVM numéro 203 avril 2002 Page 164-165SVM numéro 203 avril 2002 Page 166-167SVM numéro 203 avril 2002 Page 168-169SVM numéro 203 avril 2002 Page 170-171SVM numéro 203 avril 2002 Page 172-173SVM numéro 203 avril 2002 Page 174-175SVM numéro 203 avril 2002 Page 176-177SVM numéro 203 avril 2002 Page 178-179SVM numéro 203 avril 2002 Page 180-181SVM numéro 203 avril 2002 Page 182-183SVM numéro 203 avril 2002 Page 184-185SVM numéro 203 avril 2002 Page 186-187SVM numéro 203 avril 2002 Page 188-189SVM numéro 203 avril 2002 Page 190-191SVM numéro 203 avril 2002 Page 192-193SVM numéro 203 avril 2002 Page 194-195SVM numéro 203 avril 2002 Page 196-197SVM numéro 203 avril 2002 Page 198-199SVM numéro 203 avril 2002 Page 200-201SVM numéro 203 avril 2002 Page 202-203SVM numéro 203 avril 2002 Page 204-205SVM numéro 203 avril 2002 Page 206-207SVM numéro 203 avril 2002 Page 208-209SVM numéro 203 avril 2002 Page 210-211SVM numéro 203 avril 2002 Page 212-213SVM numéro 203 avril 2002 Page 214-215SVM numéro 203 avril 2002 Page 216-217SVM numéro 203 avril 2002 Page 218