SVM n°202 mars 2002
SVM n°202 mars 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°202 de mars 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 41,6 Mo

  • Dans ce numéro : virus, les nouveaux poisons du Web.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
à la une VIRUS Les nouveaux poisons du Web McAfee VirusScan Cet antivirus bien connu nous a un peu déçus. En détection (paramétrage par défaut), il omet d'analyser des fichiers suspects. Les choses s'arrangent en partie en forçant l'analyse de tous les fichiers. Nouveau problème en désinfection  : si le taux de réussite est dans la moyenne haute, il laisse subsister des fichiers potentiellement dangereux (en théorie marqués) au lieu de les effacer ou de les mettre en quarantaine. On lui reproche aussi la lourdeur de la mise à jour initiale après installation du CD  : plus de 10 min de téléchargement par Norman Virus Control OL'un des moins performants de notre sélection. Son scanner ne détecte que 15 fichiers sur 19 infectés par des virus et vers récents, là où ses concurrents font en général un sansfaute. Il est aussi largement à la traîne pour le nettoyage de fichiers infectés par des virus com et exe anciens. L'ergonomie est, elle aussi, particulière  : pas d'écran de contrôle général, mais un résident qui donne accès aux principales fonctions (éditeur de tâches, mises à jour Internet, paramétrages et scanner de disquettes/disques durs). A noter que ce scanner traite l'ensemble ESafe Desktop OCet antivirus gratuit doublé d'un pare-feu est inégal. En matière de virus et vers récents, il n'offre qu'une détection médiocre, alors qu'il dispose au contraire d'un module de désinfection puissant (le meilleur rapport virus détectés/virus éliminés de ce comparatif). Les choses changent du tout au tout pour des virus plus anciens. Si la détection va de l'excellent au passable, la désinfection est ici catastrophique  : 0% pour d'anciens virus com et exe et à peine 7% pour des virus macros ! A noter, encore, des lacunes du bouclier temps 68 svm Mars 2002 w- fut A. la Ocurith clonse anex.wbroMere dileaens.we.14.3 " Ineoballtdeplowne lieueIdalmelen. pmern...1.. M./..401.1 liaison rapide câble (soit 1 h 30 par modem !) et trois redémarrages. L'interface, un peu particulière (type navigateur), est très agréable à l'usage. ***** Pour PC Windows 95 et +. Pour  : l'ergonomie. Contre  : la lourdeur et les problèmes de mise à jour, les dangers du mode réparation. Ed. Network Associates. Prix  : env. 42 E (280 F). NOM iiv Mi= des disques, l'analyse d'un simple dossier passant par un menu contextuel. ***** Pour PC Windows 95 et +. Pour  : la vitesse de traitement, les paramétrages assez complets. Contre  : les lacunes de la détection et de la désinfection. Ed. Norman/AB Soft. Prix  : env. 54 € (360 F). 111111111111. 510_5 11111111 réel, qui laisse filtrer un virus pourtant reconnu par le scanner, les choses s'aggravant en mode silencieux (le fonctionnement par défaut est interactif). ***** Pour PC Windows 95 et +. Pour  : la qualité d'épuration des virus récents, les paramétrages assez complets. Contre  : la détection perfectible, grosses lacunes d'épuration des virus anciens, bouclier perméable. Ed. Aladdin. Prix  : gratuit (à télécharger sur www.esafe.com). désinfection, ce dernier obtenant le meilleur score sur des virus récents. Le cas d'ESafe Desktop est particulier  : sur des virus récents, il est très efficace (à peine moins que F-Prot), mais ne purge aucun virus ancien. Le bouclier résident, intégré à tous les antivirus, assure une protection en temps réel contre les fichiers, en les analysant à la volée. En théorie, le niveau de détection du bouclier doit être identique à celui du scanner. Mais certains antivirus allègent un peu cette protection, qui pénalise les performances de l'ordinateur (en particulier sur de petites configurations). C'est le cas de Panda Antivirus Platinum, de McAfee Virus- Scan et d'ESafe Desktop. Ce bouclier doit pouvoir être facilement désactivé, son usage pouvant perturber l'installation de certains programmes ou pilotes. L'idéal est de disposer d'une option à bascule dans la barre de tâches comme dans Norton Antivirus ou d'autres. À l'inverse, la désactivation via un module de paramétrage comme dans ESafe Desktop ou Norman Virus Control apparaît peu pratique. Pour utilisateurs plus ou moins spécialistes Autre aspect de l'antivirus à prendre en considération, et d'autant plus important que l'utilisateur est novice  : l'ergonomie. Certains programmes, tels que Trend PC- Cillin ou F-Prot, disposent d'assistants. D'autres font usage d'une double interface novice/avancé (avec des bonheurs divers) ou d'une interface façon navigateur comme McAfee VirusScan. Ailleurs encore, les programmes comme Norton Antivirus s'appuient sur une interface intuitive et une autoconfiguration adaptée. A l'inverse, la relative complexité de programmes tels Kaspersky Antivirus ou ESafe Desktop les réservent plutôt à des habitués. En ce qui concerne la richesse des paramétrages, ce sont les utilisateurs avancés qui seront le plus concernés. Ces paramétrages permettent de corriger d'éventuelles incohérences des options par défaut et de les affiner  : réglage
Les cinq règles pour limiter les risques Les mises à jour Avoir un antivirus installé sur son ordinateur ne sert à rien si l'on n'effectue pas les mises à jour régulières des signatures virales. Il n'y a pas de règle absolue, mais il est impératif d'en effectuer au moins une par mois. Un check-up hebdomadaire est encore plus sécurisant. Le pare-feu Si l'antivirus est indispensable, il est recommandé de l'associer à un pare-feu pour éviter ainsi toute tentative d'intrusion d'un cheval de Troie. Surtout pour les possesseurs d'une connexion permanente câble/ADSL. Les failles de sécurité En matière de virus, les événements des derniers mois ont montré que Windows et Internet Explorer, mais aussi d'autres logiciels, comportaient des failles de sécurité dont les virus profitent allégrement. Il est donc nécessaire d'effectuer toutes les mises à jour critiques des logiciels que vous utilisez, et plus Les 9 antivirus à l'épreuve du danger ESafe Desktop 3.0 Détection scanner Désinfection Détection bouclier F-Prot 3.11b Détection scanner Désinfection Détection bouclier Kaspersky Antivirus Personal 4.0.1.54 Détection scanner Désinfection Détection bouclier McAfee VirusScan 6.00.1076.1 Détection scanner Désinfection Détection bouclier Norman Virus Control 5.2 Détection scanner Désinfection Détection bouclier Norton Antivirus 8.00.58B Détection scanner Désinfection Détection bouclier Panda Antivirus Platinum 6.25 Détection scanner Désinfection Détection bouclier Trend PC-ciiiin 7.61.0.1419 Détection scanner Désinfection Détection bouclier Viguard 2002 + net Détection scanner Désinfection Détection bouclier 68% 42% 63% 95% 7% 95% (inclus un fichier 99% considéré comme suspect) 53% 99% 95% 100% 37% 100% 89% (100% en scannant tous les fichiers) 32% (37% en scannant tous les fichiers) 95% 100% 0% 100% 75% 98% 100% 97% 81% 98% 98% 98% 70% 79% 98% 99% 26% 98% 18% 79% 100% 37% 100% 100% 37% 89% 100% 32% 100% particulièrement celles des produits Microsoft. Les sites sensibles Les programmes pirates et autres sites Internet underground sont souvent des "nids à virus". Alors, ne tentez pas le diable et évitez de visiter ce type de médias. La sauvegarde Pour parer à toute éventualité, n'oubliez pas de faire régulièrement une sauvegarde de vos fichiers et autres données sensibles sur un support amovible. 98% 100% 98% 49% 98% 100% 98% 50% 100% 96% 100% 67% 83% 0% 83% 0% de l'analyse heuristique (moteur d'analyse "intelligent" capable de détecter un virus en fonction de son comportement), comportement à la découverte d'un virus, extension de l'analyse aux fichiers compressés, etc. Citons en particulier Norton Antivirus et KasperskyAntivirus pour leur richesse dans ce domaine. Alors, quel antivirus choisir ? En termes de puissance d'analyse, de vitesse et d'efficacité de purge, Kaspersky Antivirus l'emporte. Mais sa complexité d'usage risque de rebuter le novice. Ce dernier se tournera plutôt vers Norton Antivirus, qui offre déjà une bonne sécurité. Et pour qui n'est pas connecté à Internet, Viguard apparaît le mieux adapté. J.H. Virus et vers virus Virus Virus récents macros com exe 93% 0% 99% 77% 100% 83 98% 62% 98% 9% 99% 46% 100% 61% 100% 52% 0% 0% hAnrc, -)nry") IQvm, o



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 202 mars 2002 Page 1SVM numéro 202 mars 2002 Page 2-3SVM numéro 202 mars 2002 Page 4-5SVM numéro 202 mars 2002 Page 6-7SVM numéro 202 mars 2002 Page 8-9SVM numéro 202 mars 2002 Page 10-11SVM numéro 202 mars 2002 Page 12-13SVM numéro 202 mars 2002 Page 14-15SVM numéro 202 mars 2002 Page 16-17SVM numéro 202 mars 2002 Page 18-19SVM numéro 202 mars 2002 Page 20-21SVM numéro 202 mars 2002 Page 22-23SVM numéro 202 mars 2002 Page 24-25SVM numéro 202 mars 2002 Page 26-27SVM numéro 202 mars 2002 Page 28-29SVM numéro 202 mars 2002 Page 30-31SVM numéro 202 mars 2002 Page 32-33SVM numéro 202 mars 2002 Page 34-35SVM numéro 202 mars 2002 Page 36-37SVM numéro 202 mars 2002 Page 38-39SVM numéro 202 mars 2002 Page 40-41SVM numéro 202 mars 2002 Page 42-43SVM numéro 202 mars 2002 Page 44-45SVM numéro 202 mars 2002 Page 46-47SVM numéro 202 mars 2002 Page 48-49SVM numéro 202 mars 2002 Page 50-51SVM numéro 202 mars 2002 Page 52-53SVM numéro 202 mars 2002 Page 54-55SVM numéro 202 mars 2002 Page 56-57SVM numéro 202 mars 2002 Page 58-59SVM numéro 202 mars 2002 Page 60-61SVM numéro 202 mars 2002 Page 62-63SVM numéro 202 mars 2002 Page 64-65SVM numéro 202 mars 2002 Page 66-67SVM numéro 202 mars 2002 Page 68-69SVM numéro 202 mars 2002 Page 70-71SVM numéro 202 mars 2002 Page 72-73SVM numéro 202 mars 2002 Page 74-75SVM numéro 202 mars 2002 Page 76-77SVM numéro 202 mars 2002 Page 78-79SVM numéro 202 mars 2002 Page 80-81SVM numéro 202 mars 2002 Page 82-83SVM numéro 202 mars 2002 Page 84-85SVM numéro 202 mars 2002 Page 86-87SVM numéro 202 mars 2002 Page 88-89SVM numéro 202 mars 2002 Page 90-91SVM numéro 202 mars 2002 Page 92-93SVM numéro 202 mars 2002 Page 94-95SVM numéro 202 mars 2002 Page 96-97SVM numéro 202 mars 2002 Page 98-99SVM numéro 202 mars 2002 Page 100-101SVM numéro 202 mars 2002 Page 102-103SVM numéro 202 mars 2002 Page 104-105SVM numéro 202 mars 2002 Page 106-107SVM numéro 202 mars 2002 Page 108-109SVM numéro 202 mars 2002 Page 110-111SVM numéro 202 mars 2002 Page 112-113SVM numéro 202 mars 2002 Page 114-115SVM numéro 202 mars 2002 Page 116-117SVM numéro 202 mars 2002 Page 118-119SVM numéro 202 mars 2002 Page 120-121SVM numéro 202 mars 2002 Page 122-123SVM numéro 202 mars 2002 Page 124-125SVM numéro 202 mars 2002 Page 126-127SVM numéro 202 mars 2002 Page 128-129SVM numéro 202 mars 2002 Page 130-131SVM numéro 202 mars 2002 Page 132-133SVM numéro 202 mars 2002 Page 134-135SVM numéro 202 mars 2002 Page 136-137SVM numéro 202 mars 2002 Page 138-139SVM numéro 202 mars 2002 Page 140-141SVM numéro 202 mars 2002 Page 142-143SVM numéro 202 mars 2002 Page 144-145SVM numéro 202 mars 2002 Page 146-147SVM numéro 202 mars 2002 Page 148-149SVM numéro 202 mars 2002 Page 150-151SVM numéro 202 mars 2002 Page 152-153SVM numéro 202 mars 2002 Page 154-155SVM numéro 202 mars 2002 Page 156-157SVM numéro 202 mars 2002 Page 158-159SVM numéro 202 mars 2002 Page 160-161SVM numéro 202 mars 2002 Page 162-163SVM numéro 202 mars 2002 Page 164-165SVM numéro 202 mars 2002 Page 166-167SVM numéro 202 mars 2002 Page 168-169SVM numéro 202 mars 2002 Page 170-171SVM numéro 202 mars 2002 Page 172-173SVM numéro 202 mars 2002 Page 174-175SVM numéro 202 mars 2002 Page 176-177SVM numéro 202 mars 2002 Page 178-179SVM numéro 202 mars 2002 Page 180-181SVM numéro 202 mars 2002 Page 182-183SVM numéro 202 mars 2002 Page 184-185SVM numéro 202 mars 2002 Page 186-187SVM numéro 202 mars 2002 Page 188-189SVM numéro 202 mars 2002 Page 190