SVM n°202 mars 2002
SVM n°202 mars 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°202 de mars 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 41,6 Mo

  • Dans ce numéro : virus, les nouveaux poisons du Web.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Dossier réalisé par Philippe Le Vaillant, Amine Meslem Jacques Harbonn, et Jérôme Saiz 54 svm Mars 2002
JACQUES FEINE 1988 Le ver RTM est le premier à se propager sur le Net. Les premiers antivirus font leur apparition. 1992 Michelangelo Ce virus système défraye la chronique médiatique, mais cause moins de dégâts que prévu. 2001 CodeRed Ce ver utilisant une faille logicielle de Microsoft infecte près de 300 000 serveurs. Les nouveaux poisons du Web Juillet 2001, un virus d'un nouveau genre se diffuse sur le Réseau à la vitesse d'une traînée de poudre et met à genoux en moins de neuf heures plus de 250 000 serveurs à travers le monde. CodeRed, l'un des tout premiers virus à utiliser le protocole TCP/IP pour se propager, vient de naître. Son mode opératoire est particulièrement retors  : une fois installé sur le serveur, il s'autoprogramme et s'active pour scanner toutes les adresses IP accessibles depuis le serveur où il s'est installé. Dès qu'il trouve une porte d'entrée, il se propage, via Internet, sur d'autres serveurs et continue ainsi jusqu'à ce qu'il soit contré. Un programme qui préfigure ce que seront capables de faire, avec encore plus d'intelligence, les virus de demain. Les spécialistes le disent, toutes les conditions —et en particulier d'ordre technologique— sont désormais réunies pour que dans les prochains mois une nouvelle génération de virus, plus féroce encore, apparaisse. Quelque part Attention danger ! Internet est la nouvelle aire de jeu des créateurs de virus. Protocoles et failles logicielles sont devenus de véritables armes pour que les nouvelles générations se propagent vite et fort. Voici les clefs pour rester à l'écart de la prochaine épidémie. dans le monde, un savant fou met, peut-être aujourd'hui, la dernière main à une créature diabolique, avant de le livrer aux hasards du Réseau. Car les temps ont changé. Finie ou presque, la lente propagation des virus par échange de disquettes. Aujourd'hui, les créateurs de virus ont trouvé avec le Réseau des réseaux un moyen de satisfaire leurs nouveaux impératifs  : frapper vite et fort. Vite, pour profiter au mieux des quelques heures que la communauté antivirale va inévitablement mettre avant de trouver un remède au mal. Fort, pour frapper les imaginations et faire leur entrée dans les très convoitées "Wild Lists", celles répertoriant les virus les plus virulents et les plus destructeurs. Nouvelles menaces Tranche de vie d'un virus, page 56 Savoir les reconnaître Typologie  : virus, vers et chevaux de Troie, page 60 Désinfecter son PC Histoire d'un test à haut risque, page 64 Comment on teste un antivirus, page 66 9 antivirus testés par notre Labo, page 69 Marc mn, SVITI 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 202 mars 2002 Page 1SVM numéro 202 mars 2002 Page 2-3SVM numéro 202 mars 2002 Page 4-5SVM numéro 202 mars 2002 Page 6-7SVM numéro 202 mars 2002 Page 8-9SVM numéro 202 mars 2002 Page 10-11SVM numéro 202 mars 2002 Page 12-13SVM numéro 202 mars 2002 Page 14-15SVM numéro 202 mars 2002 Page 16-17SVM numéro 202 mars 2002 Page 18-19SVM numéro 202 mars 2002 Page 20-21SVM numéro 202 mars 2002 Page 22-23SVM numéro 202 mars 2002 Page 24-25SVM numéro 202 mars 2002 Page 26-27SVM numéro 202 mars 2002 Page 28-29SVM numéro 202 mars 2002 Page 30-31SVM numéro 202 mars 2002 Page 32-33SVM numéro 202 mars 2002 Page 34-35SVM numéro 202 mars 2002 Page 36-37SVM numéro 202 mars 2002 Page 38-39SVM numéro 202 mars 2002 Page 40-41SVM numéro 202 mars 2002 Page 42-43SVM numéro 202 mars 2002 Page 44-45SVM numéro 202 mars 2002 Page 46-47SVM numéro 202 mars 2002 Page 48-49SVM numéro 202 mars 2002 Page 50-51SVM numéro 202 mars 2002 Page 52-53SVM numéro 202 mars 2002 Page 54-55SVM numéro 202 mars 2002 Page 56-57SVM numéro 202 mars 2002 Page 58-59SVM numéro 202 mars 2002 Page 60-61SVM numéro 202 mars 2002 Page 62-63SVM numéro 202 mars 2002 Page 64-65SVM numéro 202 mars 2002 Page 66-67SVM numéro 202 mars 2002 Page 68-69SVM numéro 202 mars 2002 Page 70-71SVM numéro 202 mars 2002 Page 72-73SVM numéro 202 mars 2002 Page 74-75SVM numéro 202 mars 2002 Page 76-77SVM numéro 202 mars 2002 Page 78-79SVM numéro 202 mars 2002 Page 80-81SVM numéro 202 mars 2002 Page 82-83SVM numéro 202 mars 2002 Page 84-85SVM numéro 202 mars 2002 Page 86-87SVM numéro 202 mars 2002 Page 88-89SVM numéro 202 mars 2002 Page 90-91SVM numéro 202 mars 2002 Page 92-93SVM numéro 202 mars 2002 Page 94-95SVM numéro 202 mars 2002 Page 96-97SVM numéro 202 mars 2002 Page 98-99SVM numéro 202 mars 2002 Page 100-101SVM numéro 202 mars 2002 Page 102-103SVM numéro 202 mars 2002 Page 104-105SVM numéro 202 mars 2002 Page 106-107SVM numéro 202 mars 2002 Page 108-109SVM numéro 202 mars 2002 Page 110-111SVM numéro 202 mars 2002 Page 112-113SVM numéro 202 mars 2002 Page 114-115SVM numéro 202 mars 2002 Page 116-117SVM numéro 202 mars 2002 Page 118-119SVM numéro 202 mars 2002 Page 120-121SVM numéro 202 mars 2002 Page 122-123SVM numéro 202 mars 2002 Page 124-125SVM numéro 202 mars 2002 Page 126-127SVM numéro 202 mars 2002 Page 128-129SVM numéro 202 mars 2002 Page 130-131SVM numéro 202 mars 2002 Page 132-133SVM numéro 202 mars 2002 Page 134-135SVM numéro 202 mars 2002 Page 136-137SVM numéro 202 mars 2002 Page 138-139SVM numéro 202 mars 2002 Page 140-141SVM numéro 202 mars 2002 Page 142-143SVM numéro 202 mars 2002 Page 144-145SVM numéro 202 mars 2002 Page 146-147SVM numéro 202 mars 2002 Page 148-149SVM numéro 202 mars 2002 Page 150-151SVM numéro 202 mars 2002 Page 152-153SVM numéro 202 mars 2002 Page 154-155SVM numéro 202 mars 2002 Page 156-157SVM numéro 202 mars 2002 Page 158-159SVM numéro 202 mars 2002 Page 160-161SVM numéro 202 mars 2002 Page 162-163SVM numéro 202 mars 2002 Page 164-165SVM numéro 202 mars 2002 Page 166-167SVM numéro 202 mars 2002 Page 168-169SVM numéro 202 mars 2002 Page 170-171SVM numéro 202 mars 2002 Page 172-173SVM numéro 202 mars 2002 Page 174-175SVM numéro 202 mars 2002 Page 176-177SVM numéro 202 mars 2002 Page 178-179SVM numéro 202 mars 2002 Page 180-181SVM numéro 202 mars 2002 Page 182-183SVM numéro 202 mars 2002 Page 184-185SVM numéro 202 mars 2002 Page 186-187SVM numéro 202 mars 2002 Page 188-189SVM numéro 202 mars 2002 Page 190