SVM n°202 mars 2002
SVM n°202 mars 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°202 de mars 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 41,6 Mo

  • Dans ce numéro : virus, les nouveaux poisons du Web.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
tous nos tests comparatif 6 solutions reseau sans fil Wi-Fi Tentés par le confort d'un réseau sans fil ? Pour relier PC et portables, jouer à plusieurs, partager une imprimante, une connexion Internet, notre Labo a testé six solutions. pour créer un petit réseau local de quelques machines, il n'y a pas trente-six solutions. La moins chère consiste à choisir un réseau Ethernet et à tirer des câbles dans chaque pièce. L'autre, c'est bien sûr le sans-fil ! Pour la maison, les rares kits vendus en Fran- ce s'appuient sur la technologie HomeRF à 1,6 Mbit/s. Malgré les qualités du HomeRF et ses évolutions à venir (voir encadré page 104), nous lui avons préféré, pour ce comparatif, la technologie Wi-Fi, aussi appelée IEEE 802.11b. Wi-Fi a le mérite d'offrir un débit théorique de 11 Mbits/s, comparable à celui d'un réseau filaire Ethemet 10 Mbits. Wi-Fi est aussi la solution favorite des entreprises. Et chez tous les grands fabricants de PC, on trouve des kits et périphériques Wi-Fi, y compris des portables, équipés d'emblée d'une "antenne" Wi-Fi. Popularisé par Apple avec l'Airport, le 802.11b assure une transmission correcte sur une LES BONS CRITERES Et les bons conseils avant de se lancer dans le sans-fil Le prix Le format La gamme L'uniformisation des techni- Chez presque tous les Bien que nos tests montrent ques avance plus vite que constructeurs, les cartes l'interopérabilité des produits celle des prix ! Les impor- 802.11b ne sont disponibles de marques différentes, on tantes disparités entre les qu'en PCMCIA type II, donc préférera des cartes et un marques ne sont que très pour les ordinateurs porta- éventuel point d'accès du rarement justifiées par des bles. Pour un PC de bureau, même fabricant, ne serait-ce différences de performances il faudra une carte adapta- que pour éviter de jongler ou de fonctions. trice pour connecteur PCI. avec les interfaces logicielles. loo svm Mars 2002 PHOTOS J. PEINE centaine de mètres, s'il n'y a pas d'obstacle. Nous l'avons vérifié, cette distance tombe à quelques dizaines de mètres lorsque murs et étages séparent les PC à relier. Et pour éviter que des pirates n'attrapent les données au vol, il est recommandé de crypter la communication. La certification Wi-Fi impose aux constructeurs un codage sur 40 bits, mais la plupart dispensent un cryptage 128 bits par logiciel. Côté matériel, pour assurer la transmission, il faut une carte dans chaque machine. Ces cartes sont presque toutes au format PCMCIA type II, donc pour les PC portables. Pour les PC de bureau, on glisse la carte PCMCIA dans un adaptateur, qu'on enfiche ensuite dans un connecteur PCI du PC. Nous avons limité notre étude aux cartes PCM- CIA de six constructeurs, mais précisons que certains, comme Elsa, proposent des kits associant une ou plusieurs cartes PCMCIA à un point d'accès. Un point d'accès fort coûteux (env. 300E) qui reste facultatif pour un réseau domestique de trois ou quatre PC, sauf si la distance les séparant impose un relais. Lors de nos tests, avec, et surtout sans point d'accès, nous avons échangé des fichiers et partagé un accès ADSL à l'Internet entre 4 PC... tous équipés de cartes Wi-Fi de marques différentes ! La normalisation commence à porter ses fruits. A noter que les produits ne se distinguent guère par leur portée ni leur débit. La vraie différence est à chercher du côté de la richesse de l'offre, des interfaces, de la stabilité des pilotes et, surtout... du prix ! Patrick Bertholet
Elsa AirLancer MC-11  : stabilité et performances Champion du Wi-Fi, Elsa ! Le constructeur allemand signe une gamme de produits sans fil particulièrement attrayante pour une utilisation domestique. Premier motif de satisfaction, la simplicité de l'installation et la grande stabilité des pilotes fournis quel que soit le système d'exploitation, de Windows 98 (qui a posé des problèmes à de nombreux concurrents)... à Linux ! Autre bon point, les débits mesurés entre les deux cartes sont parmi les plus véloces de notre grille, avec une moyenne de 535 Ko/s dans les meilleures conditions. **** POUR L'extrême facilité d'installation ; la fiabilité des pilotes sous tous les systèmes d'exploitation ; les performances ; l'étendue de la gamme. CONTRE L'interface logicielle assez sèche. C'est suffisant pour lire un film DivX à distance depuis un dossier partagé ! L'interface, bien qu'assez succincte, permet en quelques secondes l'ajout d'une machine dans un réseau de type "poste à poste" ou à point d'accès, et autorise bien sûr le cryptage des données sur 128 bits. Env. 197 « (1300F) la carte PCMCIA. *** POUR Les performances une fois les pilotes reconnus, l'interopérabilité. CONTRE L'instabilité du pilote sous Win98 SE ; l'accord très imparfait entre carte PCMCIA et adaptateur PCI. La portée supérieure à la moyenne ; l'excellente interface ; le cryptage. CONTRE Les problèmes de pilotes sous Windows 98 SE. Cartes réseau 802.11b aux formats PCMCIA et PCI (PCMCIA avec carte adaptatrice PCI). Egalement proposé en kit  : Elsa Vianect WLAN Starter Kit, avec une carte PCMCIA et un point d'accès. Cryptage 128 bits via interface logicielle. Compatible Windows et Linux. Compaq WL110 Wireless PC Card  : professionnelle avant tout Compaq se prive d'une belle place dans ce comparatif en raison d'une instabilité chronique de son pilote sous Windows 98, un système qui se braque à la moindre défaillance logicielle, mais que n'a pas encore supplanté XP dans tous les foyers ! Dommage, car la carte ne manque pas d'atouts  : rien à redire côté performances, avec une *** POUR DLink DRC-650  : on demande le pilote... Bien trop instables, les pilotes livrés avec les cartes D-Link ont occasionné des tensions nerveuses pendant nos tests ! En cause, l'installation de la carte PCMCIA sur un PC de bureau via l'adaptateur PCI livré, qui semblent former un couple mal assorti, surtout sous Windows 98. Avec des systèmes plus récents, le fonctionnement devient moins erratique, et on apprécie alors les incontestables qualités du produit  : débits très intéressants, proches de 600 Ko/s en pointe, et portée largement suffisante pour se passer de point d'accès dans la plupart des logements. Il faut souligner la parfaite compatibilité des DRC-650 avec les produits d'autres marques. Env. 180 « (1200F) la carte PCMCIA. portée supérieure à celle des concurrentes —une trentaine de mètres en intérieur avec quelques obstacles — et des débits moyens dépassant les 500 Ko/s. Ces prestations de très bon niveau sont épaulées par une interface logicielle complète, capable entre autres d'analyser très finement la qualité du signal et d'enregistrer l'historique des transmissions effectuées. Env. 180 € (1200F) la carte PCMCIA. Mars 2002 svm 101



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 202 mars 2002 Page 1SVM numéro 202 mars 2002 Page 2-3SVM numéro 202 mars 2002 Page 4-5SVM numéro 202 mars 2002 Page 6-7SVM numéro 202 mars 2002 Page 8-9SVM numéro 202 mars 2002 Page 10-11SVM numéro 202 mars 2002 Page 12-13SVM numéro 202 mars 2002 Page 14-15SVM numéro 202 mars 2002 Page 16-17SVM numéro 202 mars 2002 Page 18-19SVM numéro 202 mars 2002 Page 20-21SVM numéro 202 mars 2002 Page 22-23SVM numéro 202 mars 2002 Page 24-25SVM numéro 202 mars 2002 Page 26-27SVM numéro 202 mars 2002 Page 28-29SVM numéro 202 mars 2002 Page 30-31SVM numéro 202 mars 2002 Page 32-33SVM numéro 202 mars 2002 Page 34-35SVM numéro 202 mars 2002 Page 36-37SVM numéro 202 mars 2002 Page 38-39SVM numéro 202 mars 2002 Page 40-41SVM numéro 202 mars 2002 Page 42-43SVM numéro 202 mars 2002 Page 44-45SVM numéro 202 mars 2002 Page 46-47SVM numéro 202 mars 2002 Page 48-49SVM numéro 202 mars 2002 Page 50-51SVM numéro 202 mars 2002 Page 52-53SVM numéro 202 mars 2002 Page 54-55SVM numéro 202 mars 2002 Page 56-57SVM numéro 202 mars 2002 Page 58-59SVM numéro 202 mars 2002 Page 60-61SVM numéro 202 mars 2002 Page 62-63SVM numéro 202 mars 2002 Page 64-65SVM numéro 202 mars 2002 Page 66-67SVM numéro 202 mars 2002 Page 68-69SVM numéro 202 mars 2002 Page 70-71SVM numéro 202 mars 2002 Page 72-73SVM numéro 202 mars 2002 Page 74-75SVM numéro 202 mars 2002 Page 76-77SVM numéro 202 mars 2002 Page 78-79SVM numéro 202 mars 2002 Page 80-81SVM numéro 202 mars 2002 Page 82-83SVM numéro 202 mars 2002 Page 84-85SVM numéro 202 mars 2002 Page 86-87SVM numéro 202 mars 2002 Page 88-89SVM numéro 202 mars 2002 Page 90-91SVM numéro 202 mars 2002 Page 92-93SVM numéro 202 mars 2002 Page 94-95SVM numéro 202 mars 2002 Page 96-97SVM numéro 202 mars 2002 Page 98-99SVM numéro 202 mars 2002 Page 100-101SVM numéro 202 mars 2002 Page 102-103SVM numéro 202 mars 2002 Page 104-105SVM numéro 202 mars 2002 Page 106-107SVM numéro 202 mars 2002 Page 108-109SVM numéro 202 mars 2002 Page 110-111SVM numéro 202 mars 2002 Page 112-113SVM numéro 202 mars 2002 Page 114-115SVM numéro 202 mars 2002 Page 116-117SVM numéro 202 mars 2002 Page 118-119SVM numéro 202 mars 2002 Page 120-121SVM numéro 202 mars 2002 Page 122-123SVM numéro 202 mars 2002 Page 124-125SVM numéro 202 mars 2002 Page 126-127SVM numéro 202 mars 2002 Page 128-129SVM numéro 202 mars 2002 Page 130-131SVM numéro 202 mars 2002 Page 132-133SVM numéro 202 mars 2002 Page 134-135SVM numéro 202 mars 2002 Page 136-137SVM numéro 202 mars 2002 Page 138-139SVM numéro 202 mars 2002 Page 140-141SVM numéro 202 mars 2002 Page 142-143SVM numéro 202 mars 2002 Page 144-145SVM numéro 202 mars 2002 Page 146-147SVM numéro 202 mars 2002 Page 148-149SVM numéro 202 mars 2002 Page 150-151SVM numéro 202 mars 2002 Page 152-153SVM numéro 202 mars 2002 Page 154-155SVM numéro 202 mars 2002 Page 156-157SVM numéro 202 mars 2002 Page 158-159SVM numéro 202 mars 2002 Page 160-161SVM numéro 202 mars 2002 Page 162-163SVM numéro 202 mars 2002 Page 164-165SVM numéro 202 mars 2002 Page 166-167SVM numéro 202 mars 2002 Page 168-169SVM numéro 202 mars 2002 Page 170-171SVM numéro 202 mars 2002 Page 172-173SVM numéro 202 mars 2002 Page 174-175SVM numéro 202 mars 2002 Page 176-177SVM numéro 202 mars 2002 Page 178-179SVM numéro 202 mars 2002 Page 180-181SVM numéro 202 mars 2002 Page 182-183SVM numéro 202 mars 2002 Page 184-185SVM numéro 202 mars 2002 Page 186-187SVM numéro 202 mars 2002 Page 188-189SVM numéro 202 mars 2002 Page 190