SVM n°201 février 2002
SVM n°201 février 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°201 de février 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 184

  • Taille du fichier PDF : 167 Mo

  • Dans ce numéro : le nouveau coup d'Apple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
C'est simple!

Découvrez la vraie mobilité.

Pour tous vos travaux multimédia.

Solutions extra-compactes pour le multimédia embarqué
Voyager à travers le monde est merveilleux. C'est encore mieux quand vous pouvez vous passer de vos bagages encombrants. Avec Freecom, tout les éléments dont vous avez besoins se logent dans un seul petit sac. Ecoutez vos titres MP3, sauvegardez vos données, regardez vos films où que vous soyez. Nos périphériques multimédia mobiles sont certainement les plus petits et les plus performants qui soient sur le marché. De plus ils sont extrêmement faciles à mettre en route.

liFReecom

Freecom Traveller 11 CD-RW
Compact et fun. Le premier lecteur de Mini CD/MP3. Ecoutez jusqu'à 210 minutes de musique MP3 sur un seul Mini CD. Petit, beau et se connectant partout : le plus petit graveur de CD au monde avec Power Module se connecte aux interfaces USB-2, FireWire, PCMCIA et port Parallèle.

[Traveller 11 Combo
Deux en un le Traveller II Combo associe un graveur de CD-RW et un lecteur DVD en un périphérique extra-plat. Se connecte aux interfaces USB, FireWire, PCMCIA, et port Parallèle.

WWW.FREECOMX0M
MULTIMEDIA STORAGE/PORTABLE STOLM,SBI

~►

THE FUTURE IS SIMPLE!

FReecom

les objets, les idées, les gens, les lieux du tout numérique

svm

Les écrans se colorisent. des fonctions étonnantes débarquent et le réseau GPRS. malgré ses défauts. va autoriser l'echange de données à des débits acceptables. Les mobiles ont entame leur révolution multimedia. Après le puissant T68 d'Ericsson. voilà donc le 7650. teléphone GSM1GPRS de Nokia. nouveau temoin de la lente mutation europeenne vers les communications de troisième generation (361. Premières innovations : un écran couleur de dimensions raisonnables (35 x 41 mm, 176 X 208 pixels1 et mème une fonction photo ! Le 7650 embarque en effet un capteur numérique situé sur le dos. capable de saisir des images dont la résolution maximale atteint 640 x 480 points, puis de les stocker sur un album photo grâce à une mémoire de 4Mo. Sa puce Bluetooth permettra de transferer le tout par liaison sans fil sur n'importe quel ordinateur équipe d'une antenne Bluetooth. Le 7650 est aussi le

premier téléphone Nokia intégrant les messages MMS (pour Multimedia Message Service), dignes successeurs des SMS. Avec ce système, déjà adopté par la concurrence sur le T68, on peut non seulement envoyer du texte de façon illimitée à d'autres telephones ou vers un compte d'e-mails, mais aussi des images et du son. Fin du fin, il est possible d'envoyer les photos prises avec le mobile via le MMS. Pour gerer toutes ces fonctions. le système d'exploitation Symbian v6.1

génère une interface digne d'un PC de poche. Il propose nombre de fonctions annexes, comme la gestion d'agenda et le calendrier, et peut accueillir de nouveaux logiciels. On navigue dans les menus avec un joystick placé sous l'écran, et la saisie des donnees s'effectue gràce à un clavier rétractable. C'est heureux car ainsi, le 7650 reste assez compact (III-4mm de long). Il sera commercialise dès le second trimestre 2002, à 550 € TTC (3 600 FI, tout de mème. Bourlout

Ecran couleur, capteur numérique et SMS multimédias sont attendus sur nos portables pour la mi-2002.

www.nokia.com/phones/7550/demo/index.html

85




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 201 février 2002 Page 1SVM numéro 201 février 2002 Page 2-3SVM numéro 201 février 2002 Page 4-5SVM numéro 201 février 2002 Page 6-7SVM numéro 201 février 2002 Page 8-9SVM numéro 201 février 2002 Page 10-11SVM numéro 201 février 2002 Page 12-13SVM numéro 201 février 2002 Page 14-15SVM numéro 201 février 2002 Page 16-17SVM numéro 201 février 2002 Page 18-19SVM numéro 201 février 2002 Page 20-21SVM numéro 201 février 2002 Page 22-23SVM numéro 201 février 2002 Page 24-25SVM numéro 201 février 2002 Page 26-27SVM numéro 201 février 2002 Page 28-29SVM numéro 201 février 2002 Page 30-31SVM numéro 201 février 2002 Page 32-33SVM numéro 201 février 2002 Page 34-35SVM numéro 201 février 2002 Page 36-37SVM numéro 201 février 2002 Page 38-39SVM numéro 201 février 2002 Page 40-41SVM numéro 201 février 2002 Page 42-43SVM numéro 201 février 2002 Page 44-45SVM numéro 201 février 2002 Page 46-47SVM numéro 201 février 2002 Page 48-49SVM numéro 201 février 2002 Page 50-51SVM numéro 201 février 2002 Page 52-53SVM numéro 201 février 2002 Page 54-55SVM numéro 201 février 2002 Page 56-57SVM numéro 201 février 2002 Page 58-59SVM numéro 201 février 2002 Page 60-61SVM numéro 201 février 2002 Page 62-63SVM numéro 201 février 2002 Page 64-65SVM numéro 201 février 2002 Page 66-67SVM numéro 201 février 2002 Page 68-69SVM numéro 201 février 2002 Page 70-71SVM numéro 201 février 2002 Page 72-73SVM numéro 201 février 2002 Page 74-75SVM numéro 201 février 2002 Page 76-77SVM numéro 201 février 2002 Page 78-79SVM numéro 201 février 2002 Page 80-81SVM numéro 201 février 2002 Page 82-83SVM numéro 201 février 2002 Page 84-85SVM numéro 201 février 2002 Page 86-87SVM numéro 201 février 2002 Page 88-89SVM numéro 201 février 2002 Page 90-91SVM numéro 201 février 2002 Page 92-93SVM numéro 201 février 2002 Page 94-95SVM numéro 201 février 2002 Page 96-97SVM numéro 201 février 2002 Page 98-99SVM numéro 201 février 2002 Page 100-101SVM numéro 201 février 2002 Page 102-103SVM numéro 201 février 2002 Page 104-105SVM numéro 201 février 2002 Page 106-107SVM numéro 201 février 2002 Page 108-109SVM numéro 201 février 2002 Page 110-111SVM numéro 201 février 2002 Page 112-113SVM numéro 201 février 2002 Page 114-115SVM numéro 201 février 2002 Page 116-117SVM numéro 201 février 2002 Page 118-119SVM numéro 201 février 2002 Page 120-121SVM numéro 201 février 2002 Page 122-123SVM numéro 201 février 2002 Page 124-125SVM numéro 201 février 2002 Page 126-127SVM numéro 201 février 2002 Page 128-129SVM numéro 201 février 2002 Page 130-131SVM numéro 201 février 2002 Page 132-133SVM numéro 201 février 2002 Page 134-135SVM numéro 201 février 2002 Page 136-137SVM numéro 201 février 2002 Page 138-139SVM numéro 201 février 2002 Page 140-141SVM numéro 201 février 2002 Page 142-143SVM numéro 201 février 2002 Page 144-145SVM numéro 201 février 2002 Page 146-147SVM numéro 201 février 2002 Page 148-149SVM numéro 201 février 2002 Page 150-151SVM numéro 201 février 2002 Page 152-153SVM numéro 201 février 2002 Page 154-155SVM numéro 201 février 2002 Page 156-157SVM numéro 201 février 2002 Page 158-159SVM numéro 201 février 2002 Page 160-161SVM numéro 201 février 2002 Page 162-163SVM numéro 201 février 2002 Page 164-165SVM numéro 201 février 2002 Page 166-167SVM numéro 201 février 2002 Page 168-169SVM numéro 201 février 2002 Page 170-171SVM numéro 201 février 2002 Page 172-173SVM numéro 201 février 2002 Page 174-175SVM numéro 201 février 2002 Page 176-177SVM numéro 201 février 2002 Page 178-179SVM numéro 201 février 2002 Page 180-181SVM numéro 201 février 2002 Page 182-183SVM numéro 201 février 2002 Page 184