SVM n°201 février 2002
SVM n°201 février 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°201 de février 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 184

  • Taille du fichier PDF : 167 Mo

  • Dans ce numéro : le nouveau coup d'Apple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
enieux

Mettre le Web en archives
"Pour un archivage d'Internet par aspiration, il nous faut un robot de repérage de l'information"- Julien Masanès (BNF)
modifiés — la moitié des sites ".com" changent tous les onze jours — et le moment de la mise à jour est imprévisible. De plus, les contenus en ligne sont moins délimités que les contenus classiques, car il faut prendre en considération les liens hypertextes. 'Afin de permettre un archivage automatique d'Internet par aspiration, nous avons besoin de développer un robot de repérage de l'information sur le Web. D'une part, pour assurer une représentativité large. Mais aussi pour repérer, et archiver, les sites non collectés par les moteurs existants", précise Julien Masanès. En effet, ceux-ci, de Google à Alltheweb, ne couvrent ensemble que 40 % du Web. D'où la notion de Web invisible, auquel leurs robots de repérage n'accèdent pas. La barrière à la visibilité est constituée par un mot de passe, un formulaire à remplir, un numéro d'identification attribué en fonction du moment de la visite. Même si, comme pour Yahoo, Voila et Lycos, la sélection des sites est réalisée en tout ou partie par des documentalistes. D'autre part, "Le Web possède une mémoire 'sélective; pas toujours objective. On l'a constaté deux jours après les événements du 11 septembre où, en réalisant une recherche sur 'Twin Towers; les documents qui ont émergé n'étaient pas en rapport avec l'actualité", explique David Degrelle, P-dg de 1— Position, société spécialisée dans le référencement de sites Web. Pour combler ce manque de réactivité du Web, Alltheweb propose, depuis la mi-novembre, un module d'actualités sollicitant plus de 3 000 ressources d'informations. Reste un ultime souci de collecte: l'imposant flux en streaming, dont la livraison des contenus pourrait se réaliser sous forme de fichiers. sible. Comme l'ont vérifié à leurs dépens les Archives de France, qui conservent depuis 1978 des documents électroniques de l'Insee et l'Ined au Centre des archives contemporaines de Fontainebleau. "Lors de la première migration de données en 1996, 1 500 fichiers n'ont pu être sauvegardés, car on ne connaissait pas tous les paramètres pour les conserver à long terme. Mais de grands organismes comme la Nasa ont également perdu des fichiers", précise Catherine Dhérent, responsable des technologies de l'information et à partir des codes sources des programmes. Par sécurité, certaines entreprises préfèrent parfois combiner plusieurs supports. Ainsi la SNCF préserve la copie des 100 000 plans numériques de chaque rame TGV avec une technique hybride, la Computer Output Microform, permettant de passer du microfilm — durée de vie : un siècle — à la forme numérique et vice-versa. Grâce au numérique, la mise à disposition des contenus archivés devrait être plus facile. L'interrogation intelligente de cette masse fabu-

Qui dit "archivage", dit "conservation"
Une fois les données du Net sélectionnées et collectées, il faut pouvoir les conserver à long terme. Ce qui n'est pas une mince affaire avec le numérique, en raison de l'évolution technologique constante. Car, comme en atteste le passage de la disquette 5 pouces 1/4 au DVD, les supports changent tous les cinq à dix ans, autant dire très vite à l'échelle du temps de l'archivage. Pour toutes les données numériques, des "migrations" d'un support vieillissant à un support nouveau sont donc régulièrement nécessaires. Or, l'acte est irréver-

L'acte de migration d'un support de stockage vers un autre plus récent est Il faut maîtriser les paramètres de conservation à long terme. Catherine Dhérent, des Archives de France

irréversible.

de la communication aux Archives de France. Dans le cadre de cette veille technologique permanente, le gouvernement recommande notamment l'usage du logiciel "libre". Afin de réduire les dépenses en matière de migration et d'archivage, mais aussi de disposer de tous les éléments pour recréer les outils informatiques d'origine

Dans les coulisses du dépôt légal
Jusqu'à présent, et selon la loi du 20 juin 1992, le dépôt légal s'applique aux documents imprimés, graphiques, photographiques, sonores, audiovisuels, multimédias, quel que soit leur procédé technique de fabrication, d'édition ou de diffusion, dès lors qu'ils sont mis à la disposition d'un public. Il concerne également les progiciels, les bases de données, les systèmes experts et les autres produits de l'intelligence artificielle ouverts au public par diffusion sur un support matériel. Tout dépôt légal est organisé afin de permettre la collecte et la conservation des documents de toute nature publiés, produits ou diffusés en France, la constitution et la diffusion de bibliographies nationales ainsi que la consultation des documents, sous réserve des secrets protégés par la loi, dans des conditions conformes à la législation sur la propriété intellectuelle et compatibles avec leur conservation. Depuis le décret d'application du 31 décembre 1993, les organismes dépositaires sont la Bibliothèque nationale de France, le Centre national de la cinématographie, l'Institut national de l'audiovisuel... et le ministère de l'Intérieur.

leuse de données numériques, conservées dans des volumes réduits et sans dégradation au fil du temps, possède d'immenses vertus."On ne s'adresse plus directement à des archives pour les compulser, mais à des sciences auxiliaires, une forme de 'mathématique du numérique; aujourd'hui à l'état enzbryonnaire", explique JeanMichel Rodes, directeur de l'Inathèque de France. Les recherches porteront également sur l'exploitation de l'hypertexte, comme sur la lecture de cette cyberthèque mutante. François Simoneschi

Carnet d'adresses électronique wwwina. fr wwwlere-position.com http://gallica. bnf. fr wwwarchivesdefrance. culture.gouv.fr www.alltheweb.com www.cnil.fr wwwdelis.sgdg.org

82

svm Février 2002

Ses logiciels éducatifs
APPRENDRE EN S'AMUSANT NAVIGUER SUR INTERNET GRAVER ET LIRE SES CD REGARDER DES DVD ECOUTER DE LA MUSIQUE ... ET TRAVAILLER

• Processeur Intel° Pentium° 4 à 1,5 Ghz • Mémoire 128 Mo • Carte graphique nVIDIA GeForce MX200 32 Mo avec sortie TV • Lecteur DVD-ROM et Graveur CD-ROM • Microsoft Windovvs XP Edition Familiale • Ecran 17" garanti 3 ans sur site • Ordinateur garanti 2 ans dont 1 sur site avec hot-line (1 an)

Les PC Nathan® utilisent une version originale de Microsoft® Windows® www.microsoft.com/piracy/howtotell

www.pcnathan.com




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 201 février 2002 Page 1SVM numéro 201 février 2002 Page 2-3SVM numéro 201 février 2002 Page 4-5SVM numéro 201 février 2002 Page 6-7SVM numéro 201 février 2002 Page 8-9SVM numéro 201 février 2002 Page 10-11SVM numéro 201 février 2002 Page 12-13SVM numéro 201 février 2002 Page 14-15SVM numéro 201 février 2002 Page 16-17SVM numéro 201 février 2002 Page 18-19SVM numéro 201 février 2002 Page 20-21SVM numéro 201 février 2002 Page 22-23SVM numéro 201 février 2002 Page 24-25SVM numéro 201 février 2002 Page 26-27SVM numéro 201 février 2002 Page 28-29SVM numéro 201 février 2002 Page 30-31SVM numéro 201 février 2002 Page 32-33SVM numéro 201 février 2002 Page 34-35SVM numéro 201 février 2002 Page 36-37SVM numéro 201 février 2002 Page 38-39SVM numéro 201 février 2002 Page 40-41SVM numéro 201 février 2002 Page 42-43SVM numéro 201 février 2002 Page 44-45SVM numéro 201 février 2002 Page 46-47SVM numéro 201 février 2002 Page 48-49SVM numéro 201 février 2002 Page 50-51SVM numéro 201 février 2002 Page 52-53SVM numéro 201 février 2002 Page 54-55SVM numéro 201 février 2002 Page 56-57SVM numéro 201 février 2002 Page 58-59SVM numéro 201 février 2002 Page 60-61SVM numéro 201 février 2002 Page 62-63SVM numéro 201 février 2002 Page 64-65SVM numéro 201 février 2002 Page 66-67SVM numéro 201 février 2002 Page 68-69SVM numéro 201 février 2002 Page 70-71SVM numéro 201 février 2002 Page 72-73SVM numéro 201 février 2002 Page 74-75SVM numéro 201 février 2002 Page 76-77SVM numéro 201 février 2002 Page 78-79SVM numéro 201 février 2002 Page 80-81SVM numéro 201 février 2002 Page 82-83SVM numéro 201 février 2002 Page 84-85SVM numéro 201 février 2002 Page 86-87SVM numéro 201 février 2002 Page 88-89SVM numéro 201 février 2002 Page 90-91SVM numéro 201 février 2002 Page 92-93SVM numéro 201 février 2002 Page 94-95SVM numéro 201 février 2002 Page 96-97SVM numéro 201 février 2002 Page 98-99SVM numéro 201 février 2002 Page 100-101SVM numéro 201 février 2002 Page 102-103SVM numéro 201 février 2002 Page 104-105SVM numéro 201 février 2002 Page 106-107SVM numéro 201 février 2002 Page 108-109SVM numéro 201 février 2002 Page 110-111SVM numéro 201 février 2002 Page 112-113SVM numéro 201 février 2002 Page 114-115SVM numéro 201 février 2002 Page 116-117SVM numéro 201 février 2002 Page 118-119SVM numéro 201 février 2002 Page 120-121SVM numéro 201 février 2002 Page 122-123SVM numéro 201 février 2002 Page 124-125SVM numéro 201 février 2002 Page 126-127SVM numéro 201 février 2002 Page 128-129SVM numéro 201 février 2002 Page 130-131SVM numéro 201 février 2002 Page 132-133SVM numéro 201 février 2002 Page 134-135SVM numéro 201 février 2002 Page 136-137SVM numéro 201 février 2002 Page 138-139SVM numéro 201 février 2002 Page 140-141SVM numéro 201 février 2002 Page 142-143SVM numéro 201 février 2002 Page 144-145SVM numéro 201 février 2002 Page 146-147SVM numéro 201 février 2002 Page 148-149SVM numéro 201 février 2002 Page 150-151SVM numéro 201 février 2002 Page 152-153SVM numéro 201 février 2002 Page 154-155SVM numéro 201 février 2002 Page 156-157SVM numéro 201 février 2002 Page 158-159SVM numéro 201 février 2002 Page 160-161SVM numéro 201 février 2002 Page 162-163SVM numéro 201 février 2002 Page 164-165SVM numéro 201 février 2002 Page 166-167SVM numéro 201 février 2002 Page 168-169SVM numéro 201 février 2002 Page 170-171SVM numéro 201 février 2002 Page 172-173SVM numéro 201 février 2002 Page 174-175SVM numéro 201 février 2002 Page 176-177SVM numéro 201 février 2002 Page 178-179SVM numéro 201 février 2002 Page 180-181SVM numéro 201 février 2002 Page 182-183SVM numéro 201 février 2002 Page 184