SVM n°201 février 2002
SVM n°201 février 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°201 de février 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 184

  • Taille du fichier PDF : 167 Mo

  • Dans ce numéro : le nouveau coup d'Apple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
tous nos tests
nouveautés matériel

Un super Compaq !
Portable Compaq Presario 2700 Env 2 590 € TTC (17000 F)
Noir et chrome, le Presario 2700 séduit d'emblée par son

Champion de la polyvalence
Ecran plat CTX PV720A
Env. 1 070 € (7 000 F TTC)

look et son revêtement étonnant, un genre de plastique qui rappelle (agréablement) le caoutchouc. Mais le meilleur reste à venir: finitions irréprochables, puissance et très bonne autonomie. Des détails ? L'ensemble graphique est du tonnerre ! Constitué d'un bel écran 15 pouces et de la super puce 3D d'ATI, il a résisté aux assauts des derniers jeux 3D. Et un équipement plutôt musclé : Pentium III à 1 GHz, 256Mo de mémoire, 20 Go de disque dur, lecteur de DVD, graveur séparé, modem, prise réseau Ethernet, Firewire et USB et enceintes signées JBL... presque Portable avec Pentium III à 1 GHZ, 256Mo de Ram, puce graphique un sans-faute. Presque, car la profusion de son équipement ATI Mobility M6 32 Mo, disque IBM 20Go, graveur CD 8X/8X/ 24X, lecteur DVD 8X/24X, chip a un revers: la machine pèse audio Analog Device SoundMax, Ethernet 100, modem, batterie 3,4 kg. On note aussi l'absence Li-ion, 2USB, 1 Firewire. Windows XP Edition familiale. Poids: POUR: 3,4 kg. Autonomie: 3 h 39 min. d'un CD de restauration du L'esthétique réussie; les performances excellentes en tout; l'équisystème, remplacé par une partition sur le disque pement complet ; l'autonomie supérieure à la moyenne. dur; une pratique qui se généralise. Pour autant, le CONTRE: Presario 2700 est une excellente machine et son prix Le poids un peu élevé, le système de restauration via une partition reste très correct au vu de la concurrence. s.o. du disque dur.

Ecran plat à matrice active 17 pouces, TFT + film polarisant, résolution native de 1 280 x 1 024, dalle pivotante à 45°, hautparleurs amovibles. Livré avec un transfo d'alimentation, câblerie, logiciel Pivot sur CD et un manuel utilisateur.

Vendue à un prix qui correspondait il y a peu à celui des 15 pouces, cette dalle de 17 pouces proposée par CTX nous a agréablement surpris par l'étendue de ses capacités. Nous n'attendions pourtant guère de miracles d'une dalle TFT à film polarisant de 1 280 x 1 024 points, techniquement ordinaire. La polyvalence est pourtant bien là, avec un confort visuel exceptionnel en bureautique et un rendu très correct des séquences vidéo. Plus fort, l'écran se révèle très à l'aise avec les jeux rapides, sans effet de rémanence notable, y compris sous Quake Ill. Même les graphistes apprécieront le bon contraste des couleurs. L'ergonomie n'a pas été négligée: la dalle peut pivoter à 45°, ou être fixée au mur. Les réglages, affichés à l'écran, sont complets et simples d'emploi. Et les hautparleurs, bien qu'un peu faiblards, sont amovibles. P.B.

A fond les basses
Kit d'enceintes Altec Lansing 641 Env. 380 € (2 500 F -n-c)
Kit 4 enceintes de 25 watts RMS chacune, 1 caisson de basses de 100watts RMS, télécommande filaire avec prise casque, bouton marche/arrêt, sélecteur audio (Stéréo, Stéréo 2X, Gaming), réglage du volume, basses et aigus. Entrées : 2 jack 3,5 mm analogiques. Dimensions des satellites (L x P x H) : 12,7 x 13,7 x 21,6 cm; caisson de basses: 19 x 32,5 x 36,5 cm.

et ne risque pas de passer inaperçu: il est plus imposant que la plupart des PC dits "moyenne tour". Pour autant, les aigus ne sont pas étouffés. La fabrication

aucune entrée numérique, donc pas de son de type Dolby Digital ni même de stéréo numérique. Ensuite, le caisson de basses est dépourvu de blindage, ce qui, compte tenu de sa puissance, peut être gênant. Ce kit 641 n'en reste pas moins idéal pour les joueurs, à condition d'en avoir S.O. les moyens.

*****
POUR :
Un kit idéal pour ceux qui aiment jouer avec un son vraiment puissant ; les réglages complets et simples d'utilisation.

Quelle puissance ! Si vous poussez à fond le volume sonore, ce kit Altec Lansing fera trembler vos fenêtres et sortir vos voisins de leurs gonds. Le caisson de basses atteint les 100 watts RMS,

est soignée et le blindage des satellites permet de les poster autour de l'écran. L'ensemble se pilote par une télécommande avec fil. Mais Altec Lansing nous déçoit sur deux points. D'abord, il n'y a

POUR:
Le prix raisonnable comparé à la concurrence ; l'affichage presque parfait ; la fonction pivot de l'image ; le design soigné.

CONTRE:
Le prix élevé, d'autant plus qu'il n'y a aucune entrée numérique.

CONTRE:
L'angle de vision un peu faible en mode "paysage".

108

svrn Février 2002

C'est si simple, la photo...
Imprimante Canon S8200
Env. 455 € (3 000 F TTC)

Portable de luxe
Portable Toshiba Tecra 9000
Env. 4 730 € (31 000 F TTC)
Ordinateur portable avec processeur Intel Mobile Pentium III 1 GHz, 256 Mo, disque dur de 20 Go, écran TFT de 14,1", circuit vidéo S3 Super Savage IXC (16Mo de Ram), circuit son Yamaha AC-XG, carte réseau 10/100 Mbits, modem 56K, Wi-Fi intégré, Bluetooth en option. Livré avec Windows 2000, WinDVD et des utilitaires Toshiba. Dimensions (P x L x H) : 31 x 27 x 37 cm. Poids 2,4 kg. Autonomie : 3 h 10 min.

Jet d'encre thermique photoréaliste. Résolution 2400x 1200 ppp, USB, écran LCD N&13, lecteur carte Compact Flash, 6 cartouches (12 E pièce). Options : modules Smart Memory, Memory Stick et écran LCD couleur.

Après HP et Epson, Canon présente sa version du labo photo personnel. Cette jet d'encre A4 (basée sur le très efficace moteur d'impression de la 5800 et sur six cartouches couleur) imprime des images depuis son lecteur de Compact Flash. Les formats de Smart Memory et Memory Stick, sont également supportés... via un adaptateur, hélas optionnel. Comme ses rivales, elle supporte le format DPOF, pour créer des index et adapter la taille de l'image à celle du papier. Il suffit d'indiquer, via le panneau de commande et l'écran LCD noir & blanc, les clichés à imprimer. Comme chez HP, en cas d'erreur, on annule l'impression via une touche dédiée. Silencieuse et rapide en mode photo — 2 min pour un tirage A4 d'excellente qualité —, la S820D est moins douée pour les textes, surtout en mode rapide. Dommage, dans cette gamme de prix. P.B.

"happy few" de l'entreprise ou aux particuliers très exigeants. Le poids plume de cette belle machine -moins de 2 500 grammes - saura séduire les grands voyageurs, qui apprécieront aussi la puissance de la configuration, basée sur un Pentium III à 1 GHz et 256 Mo de mémoire vive, ainsi qu'un disque dur de 20 Go très véloce. Du côté de l'affichage, l'impression est nettement plus mitigée : si la matrice active de 14,1 pouces n'appelle aucun reproche, on fait la grimace devant la puce vidéo signée S3, très poussive pour la 3D : joueurs s'abstenir !A ce prix, la défaillance Un surdoué de la communication, ce agace... Heureusement, la lecture des DVD Tecra 9000! Pas moyen de s'isoler avec ce se révèle très confortable, tout comme portable doté de toutes les l'autonomie, légèrement interfaces communicantes, supérieure à trois heures. *** relié au monde par infraCôté logiciels, l'offre reste POUR: rouge, modem ou réseau assez spartiate : Windows La communication tous azimuts (modem, Ethernet, liaison sans fil, Ethernet, mais aussi par 2000 est ici égayé par le infrarouge) ; la configuration liaison sans fil Wi-Fi et lecteur WinDVD d'Intervidéo complète ; la légèreté ; la finition même Bluetooth (une et complété par les utilitaires soignée. option à 151 €). Toshiba, dont l'excellent CONTRE: Eviden -urient, le prix du SpanWorks, chargé des Le prix élevé au vu de l'offre logicielle et des performances 3D bijou, à la mesure de ses communications par ondes peu convaincantes. aptitudes, le réserve aux radio. P.B.

Montage vidéo en temps réel
Acquisition vidéo Matrox RT2500 Env. 1 205 (7 900 F TTC )
Carte PCI et boîtier externe avec entrées/ sorties IEEE1394 (pour le DV, DVCam, DVCPro), RCA composite, S-Vidéo, mini-Din. Support du format 4/3 et 16/9 en 50 et 60 Hz.

lancer dans le

POUR:
La qualité des photos, proche de celle de l'argentique ; les impressions rapides ; la simplicité d'utilisation.

CONTRE:
Le prix un peu élevé au vu du nombre d'éléments en option ; le manque de polyvalence.

La RT2500 s'affranchit de l'obligation d'utiliser une carte graphique à puce Matrox G400, qu'imposait sa cadette (RT2000). Mais elle reste susceptible. Ainsi, on préférera une carte mère validée par Matrox pour éviter les incompatibilités, et on respectera l'ordre exact d'installation des pilotes et logiciels. Cela fait, on peut se

montage vidéo en temps réel, qui n'impose donc pas de prévisualisation, très appréciable lorsqu'on utilise des effets 2D, 3D et diverses transitions. Ces dernières fonctions sont intégrées dans le logiciel Premiere 6.0, bien secondé par Mediatools pour l'acquisition et le "dérushage" automatique (classement des plans et des sons). Autre spécificité, l'acquisition en Mpeg-2 temps réel, intéressante pour toute

acquisition en analogique et pour la conception de DVD. A cet effet, le logiciel DVDiti autorise la création facile de menus interactifs pour DVD-Vidéo et Super VideoCD. On ne lui reprochera guère que son installation contraignante et sa tendance à chauffer. Mais pas son prix, inférieur à la concurrence. L.M.

POUR :
Le prix ; le montage en temps réel ; les effets ; le pack logiciel.

CONTRE:
L'installation, qui peut tourner au cauchemar.

Février 2002

svrn 109




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 201 février 2002 Page 1SVM numéro 201 février 2002 Page 2-3SVM numéro 201 février 2002 Page 4-5SVM numéro 201 février 2002 Page 6-7SVM numéro 201 février 2002 Page 8-9SVM numéro 201 février 2002 Page 10-11SVM numéro 201 février 2002 Page 12-13SVM numéro 201 février 2002 Page 14-15SVM numéro 201 février 2002 Page 16-17SVM numéro 201 février 2002 Page 18-19SVM numéro 201 février 2002 Page 20-21SVM numéro 201 février 2002 Page 22-23SVM numéro 201 février 2002 Page 24-25SVM numéro 201 février 2002 Page 26-27SVM numéro 201 février 2002 Page 28-29SVM numéro 201 février 2002 Page 30-31SVM numéro 201 février 2002 Page 32-33SVM numéro 201 février 2002 Page 34-35SVM numéro 201 février 2002 Page 36-37SVM numéro 201 février 2002 Page 38-39SVM numéro 201 février 2002 Page 40-41SVM numéro 201 février 2002 Page 42-43SVM numéro 201 février 2002 Page 44-45SVM numéro 201 février 2002 Page 46-47SVM numéro 201 février 2002 Page 48-49SVM numéro 201 février 2002 Page 50-51SVM numéro 201 février 2002 Page 52-53SVM numéro 201 février 2002 Page 54-55SVM numéro 201 février 2002 Page 56-57SVM numéro 201 février 2002 Page 58-59SVM numéro 201 février 2002 Page 60-61SVM numéro 201 février 2002 Page 62-63SVM numéro 201 février 2002 Page 64-65SVM numéro 201 février 2002 Page 66-67SVM numéro 201 février 2002 Page 68-69SVM numéro 201 février 2002 Page 70-71SVM numéro 201 février 2002 Page 72-73SVM numéro 201 février 2002 Page 74-75SVM numéro 201 février 2002 Page 76-77SVM numéro 201 février 2002 Page 78-79SVM numéro 201 février 2002 Page 80-81SVM numéro 201 février 2002 Page 82-83SVM numéro 201 février 2002 Page 84-85SVM numéro 201 février 2002 Page 86-87SVM numéro 201 février 2002 Page 88-89SVM numéro 201 février 2002 Page 90-91SVM numéro 201 février 2002 Page 92-93SVM numéro 201 février 2002 Page 94-95SVM numéro 201 février 2002 Page 96-97SVM numéro 201 février 2002 Page 98-99SVM numéro 201 février 2002 Page 100-101SVM numéro 201 février 2002 Page 102-103SVM numéro 201 février 2002 Page 104-105SVM numéro 201 février 2002 Page 106-107SVM numéro 201 février 2002 Page 108-109SVM numéro 201 février 2002 Page 110-111SVM numéro 201 février 2002 Page 112-113SVM numéro 201 février 2002 Page 114-115SVM numéro 201 février 2002 Page 116-117SVM numéro 201 février 2002 Page 118-119SVM numéro 201 février 2002 Page 120-121SVM numéro 201 février 2002 Page 122-123SVM numéro 201 février 2002 Page 124-125SVM numéro 201 février 2002 Page 126-127SVM numéro 201 février 2002 Page 128-129SVM numéro 201 février 2002 Page 130-131SVM numéro 201 février 2002 Page 132-133SVM numéro 201 février 2002 Page 134-135SVM numéro 201 février 2002 Page 136-137SVM numéro 201 février 2002 Page 138-139SVM numéro 201 février 2002 Page 140-141SVM numéro 201 février 2002 Page 142-143SVM numéro 201 février 2002 Page 144-145SVM numéro 201 février 2002 Page 146-147SVM numéro 201 février 2002 Page 148-149SVM numéro 201 février 2002 Page 150-151SVM numéro 201 février 2002 Page 152-153SVM numéro 201 février 2002 Page 154-155SVM numéro 201 février 2002 Page 156-157SVM numéro 201 février 2002 Page 158-159SVM numéro 201 février 2002 Page 160-161SVM numéro 201 février 2002 Page 162-163SVM numéro 201 février 2002 Page 164-165SVM numéro 201 février 2002 Page 166-167SVM numéro 201 février 2002 Page 168-169SVM numéro 201 février 2002 Page 170-171SVM numéro 201 février 2002 Page 172-173SVM numéro 201 février 2002 Page 174-175SVM numéro 201 février 2002 Page 176-177SVM numéro 201 février 2002 Page 178-179SVM numéro 201 février 2002 Page 180-181SVM numéro 201 février 2002 Page 182-183SVM numéro 201 février 2002 Page 184