SVM n°200 janvier 2002
SVM n°200 janvier 2002
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°200 de janvier 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 184 Mo

  • Dans ce numéro : les imprimantes photoréalistes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
tous nos tests
nouveautés logiciels

Bien entretenir son PC
Militaires système Ontrack SystemSuite 4.0 Env. 90 € / 600 F TTC Compatible Windows XP, cette version 4 profite d'un relookage et de fonctions plus riches et plus perOptimiser & Maintenir formantes. Les outils sont regroupés JETDefrag &mehore tes performusegts par concept (Optimiser & Maintenir, OP ' e a 1.• st /*n'et des disques durs. pour 3rrynerler Il , .% .. Diagnostiquer, Réparer, etc.) plutôt MM« ei que par fonction ; un firewall simple %l'exiges gess Synehronisse Meurs SySterrre dr SystrinSuirs. av.( une horloge erterne d'usage (auto-paramétrage des applications et cohabitation aisée avec RegistnEdibx zel4anager hartRI Vide ureterm t rW I., gros fichers dt mu de nem un réseau local), qui reste modulable ri rèpertoires de façon pointue via la configuration Datafraser avancée (adresses IP, ports TCP et Pour Windows 95 et suivants, Pentium UDP, planification). Cette version 100 MHz ou équivalent, 64 Mo de mémoire vive profite aussi d'une synchronisation d'horloge à l'aide d'un serveur POUR d'heure atomique, d'une capture des messages La très grande diversité et la puissance des outils ; la simplicité d'erreur Windows (bien pratique, à l'occasion) d'usage du firewall. et d'assistants pour faciliter certaines tâches. CONTRE Pas d'activation directe d'IntelliAntivirus, désinstallation et, surtout, défragmencluster, le défragmenteur (il faut passer par les paramétrages). tation ont été améliorés. Jacques Harlionn
Peciegg perlonnancos Chirieelt.

Gravure de DVD express
Gravure Pinnacle System Express Env. 60 € / 400 F TTC
Pinnacle se lance dans le marché porteur des logiciels de création de CD ou de DVDVidéo. Avec Express, c'est la simplicité qui domine sans pour autant négliger la sophistication. Simplicité de l'interface, où il suffit de suivre trois étapes pour récupérer un film en direct depuis la caméra (ou un fichier pré-existant que l'on pourra éditer dans Express), mettre en

L
r4

& lagnosequer R Récu lin
N,, tr'e»

zrp

Pour Windows 98 et suivants, Pentium 350 MHz ou équivalents, 64 Mo de mémoire vive.

Des mails spectaculaires
Mail Comiram Innovation Kinupix
Env. 22 € / 150 F TTC (sur vvww.kinupix.com) un texte, un effet de transition, et une musique, vous cliquez sur Créer, c'est prêt ! Pour la lecture : un double clic sur le programme reçu suffit. L'interface est superbe, et les apparences des lecteurs, à choisir à la création (mais on peut en créer d'autres), aussi nombreuses que splendides. Un sans-faute, à un prix imbattable. N.R.
Pour Windows 9x et +, P 200, 64 Mo de mémoire vive, 8 Mo d'espace disque, carte graphique 8 Mo au minimum.

Kinupix promet de mettre de l'animation dans vos courriers électroniques. Ce programme est destiné à composer de petits diaporamas musicaux,

agrémentés d'images (formats les plus courants acceptés) et d'une mélodie. L'ensemble est ensuite compressé en un fichier unique, que vous pouvez joindre à un mail. Ce fichier intègre les images, la musique, et le lecteur spécialement créé pour l'occasion. Le tout n'excède pas les 500 Ko pour un diaporama d'une vingtaine d'images et une mélodie au format Midi. La création du diaporama est d'une simplicité enfantine : vous choisissez vos images, éventuellement le temps d'affichage,

page les menus interactifs à l'aide d'une bibliothèque de fonds, d'encadrement, de boutons et de musique (une première, tous les menus des CDVidéo de la concurrence sont silencieux) et, enfin, graver son CD. Ou son DVD-Vidéo, puisque le support du graveur de DVD Pioneer A03 est inclus. Le DVD restant cher, on peut se rabattre sur le CD sans trop de regrets du côté de la qualité des images, puisque l'on peut graver aussi des Super Vidéo CD. Ceuxci empruntent au DVD la compression Mpeg 2 supérieure à celle du CD-Vidéo (Mpeg 1). Les Super Vidéo CD (SVCD) créés par Express savent engranger 35 minutes de film, 60 min pour les CD-Vidéo et près de 2 heures pour les DVD. D.G.B.

***** POUR
La simplicité ; l'interface ; la légèreté de l'exécutable généré.

*****

POUR
La simplicité d'utilisation ; la richesse des fonctions.

CONTRE
L'impossibilité de redimensionner l'affichage.

CONTRE
L'usage encore limité.

128

svm Janvier 2002

Sons et lumières pour Windows XP
Multimédia Cyberlink Power Pack Env. 22 € / 150 F TTC sur www.gocyberlink.com
alhok Yale

Graver n'est pas joué
Gravure Orlogix RecordNow Max
Env. 50 € / 330 F TTC

Pour Windows XP, Pentium III 450 MHz, 128 Mo de mémoire vive, 6 Mo d'espace disque.

Les deux logiciels de ce Power Pack, PowerDVD SE et MP3 Power Encoder, vont apporter à votre Windows XP la lecture de DVD et l'encodage MP3. Pour des raisons de coûts et de stratégie, Microsoft n'a pas équipé son Media Player des codecs (algorithmes de compression/

décompression) nécessaires. Cyberlink s'en charge donc, avec brio, de façon totalement transparente pour l'utilisateur, qui ne découvrira donc pas un nouveau logiciel, mais de nouvelles fonctions dans son Media Player. Rapide et de très bonne qualité, le MP3 Power Encoder gère les

vitesses de 64 à 320 Kbits/s, en fréquence variable ou non. Il intègre bien sûr les labels ID3, pour identifier vos titres. De son côté, PowerDVD SE apporte les codecs du célèbre Power-DVD. La lecture des DVD avec Media Player s'avère ainsi excellente, même si les fonctions sont forcément plus limitées que dans PowerDVD version complète. Mais les sous-titres, le Dolby et la capture d'image suffiront à une N.R. utilisation ponctuelle.

Pour Windows 95 et suivants, Pentium 300 MHz ou équivalent et 64 Mo de mémoire vive.

****
POUR
La vitesse d'encodage des MP3 ; la qualité de l'image des DVD.

CONTRE
Peu de fonctions pour la partie DVD comparé au Power DVD complet.

Au pied de la lettre
Reconnaissance de caractères Scansoft Omnipage Pro 11 Env. 180 € / 1 200 F TTC
reprend très fidèlement la présentation de l'original, à 1. quelques détails près (gras, reproduction imparfaite de 3r, -M e ,-na, le la fonte). Ce respect de la e. r ..... •••••nr ,_, .........3n mise en page s'applique .3i aussi aux cas difficiles : ta...=.-z-. ...=...r...—.........—.......... KK....»........ ..........*....... . . bleaux sans grille, lettrines ............... là ,,.................. . ... les... ili et autres en-têtes et pieds ............m. • %,===..'“" • "".`"'"==.%. ...... «............. ............ c..... ti de page. Autre apport imel eu*. ......... portant : la gestion complè.....2 ........ te du format PDF. Cette 7...er""''' '."'". gestion ne se contente pas de la reconnaissance de =11 _i__ j fichiers Acrobat (même Pour Windows 95 et suivants, Pentium 100 MHz ou équivalent, ceux en lecture seule) mais couvre aussi la 64 Mo de mémoire vive. création de fichiers PDF à partir de textes, Les habitués des versions images et autres documents numérisés. On antérieures ne seront pas dépaysés, le peut en rapprocher la génération améliorée de pages programme conservant la même interface. **** HTML. Les améliorations n'en sont pas moins Citons notables. La qualité de la reconnaissance POUR encore le va désormais de l'excellent (quelques La qualité de l'OCR ; la gestion du format Acrobat ; l'éventail des multilanfautes par page sur des documents langues reconnues. gage, étendu composites ou de mauvaise qualité) au CONTRE à 100 lanparfait (aucune faute par page sur des Le prix peu attractif. gues. J.H. pages de texte simples). Le document final
* •pe •
22120,12C12 2 y». y 2y2•.2.222,22 222.1•.22.22ebron. 1.222. .2.2y.2 222222d 2.2.2,2222. - A141 •/3 le van. ana

bne•Yea •••• MY» et 'eue

al

12.••••0114~1.1.0.111 2• 4.112.1.1 A•202.1•••

emb... 2......., 2 •••••• 2A

rY=Y ..........

-.. .: %r ‘. ,..,o«, ... ' ...... 127::,- .7. -- r 7: -

0

.2

•••••. Oftedwayymbe MY ...My pii sem i1•2122.: 2.1. q•• oneY.2.222oreut

......,.„,,y ,........«..... y. y. eu.. 2.212.2.........1.2«.2•yy 0 ....2.2». yole 22.2

TY22.2 ......r....' *••••••••••••

Y2 2 ne 2201 0222.2(21.2•2 mye 2

12•2•2 Ealle m. C py, 2ygy, y y...y g..... 2.1421.2.1•2.9. Yuipmym y

Cet outil de gravure se veut aussi riche que Nero Burning Rom et aussi facile d'usage qu'Easy CD Creator (avec lequel il est d'ailleurs incompatible). Il n'y parvient qu'en partie. Côté facilité, les assistants guident pas à pas le novice, allant jusqu'à gérer l'ouverture du tiroir. Ces assistants couvrent la copie de CD, la création de CD audio classique ou MP3 et la création de CD de données. Question richesse, il gère les graveurs de DVD, supporte les technologies anti-buffer underrun, les formats moins courants (CD bootable, CD Text, CD mixte/Xtra, CD-Vidéo) et l'overburning. Il peut aussi enregistrer simultanément sur plusieurs graveurs (jusqu'à 64), même de modèles différents, et dispose d'un module de gravure directe à partir d'une source audio live. Mais les options de paramétrages restent moins riches que celles de Nero : pas de lecture des sub channels, de Jitter correction, etc. Il ne gère pas les MP3 de fréquence d'échantillonnage trop réduite (48 KHz) et, surtout, ne dispose pas du moindre outil d'édition/ J.H. optimisation de l'audio.

****
POUR
Facile d'usage grâce à ses assistants et assez pointu.

CONTRE
Pas d'optimisation audio.

Janvier 2002

svm 129




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 200 janvier 2002 Page 1SVM numéro 200 janvier 2002 Page 2-3SVM numéro 200 janvier 2002 Page 4-5SVM numéro 200 janvier 2002 Page 6-7SVM numéro 200 janvier 2002 Page 8-9SVM numéro 200 janvier 2002 Page 10-11SVM numéro 200 janvier 2002 Page 12-13SVM numéro 200 janvier 2002 Page 14-15SVM numéro 200 janvier 2002 Page 16-17SVM numéro 200 janvier 2002 Page 18-19SVM numéro 200 janvier 2002 Page 20-21SVM numéro 200 janvier 2002 Page 22-23SVM numéro 200 janvier 2002 Page 24-25SVM numéro 200 janvier 2002 Page 26-27SVM numéro 200 janvier 2002 Page 28-29SVM numéro 200 janvier 2002 Page 30-31SVM numéro 200 janvier 2002 Page 32-33SVM numéro 200 janvier 2002 Page 34-35SVM numéro 200 janvier 2002 Page 36-37SVM numéro 200 janvier 2002 Page 38-39SVM numéro 200 janvier 2002 Page 40-41SVM numéro 200 janvier 2002 Page 42-43SVM numéro 200 janvier 2002 Page 44-45SVM numéro 200 janvier 2002 Page 46-47SVM numéro 200 janvier 2002 Page 48-49SVM numéro 200 janvier 2002 Page 50-51SVM numéro 200 janvier 2002 Page 52-53SVM numéro 200 janvier 2002 Page 54-55SVM numéro 200 janvier 2002 Page 56-57SVM numéro 200 janvier 2002 Page 58-59SVM numéro 200 janvier 2002 Page 60-61SVM numéro 200 janvier 2002 Page 62-63SVM numéro 200 janvier 2002 Page 64-65SVM numéro 200 janvier 2002 Page 66-67SVM numéro 200 janvier 2002 Page 68-69SVM numéro 200 janvier 2002 Page 70-71SVM numéro 200 janvier 2002 Page 72-73SVM numéro 200 janvier 2002 Page 74-75SVM numéro 200 janvier 2002 Page 76-77SVM numéro 200 janvier 2002 Page 78-79SVM numéro 200 janvier 2002 Page 80-81SVM numéro 200 janvier 2002 Page 82-83SVM numéro 200 janvier 2002 Page 84-85SVM numéro 200 janvier 2002 Page 86-87SVM numéro 200 janvier 2002 Page 88-89SVM numéro 200 janvier 2002 Page 90-91SVM numéro 200 janvier 2002 Page 92-93SVM numéro 200 janvier 2002 Page 94-95SVM numéro 200 janvier 2002 Page 96-97SVM numéro 200 janvier 2002 Page 98-99SVM numéro 200 janvier 2002 Page 100-101SVM numéro 200 janvier 2002 Page 102-103SVM numéro 200 janvier 2002 Page 104-105SVM numéro 200 janvier 2002 Page 106-107SVM numéro 200 janvier 2002 Page 108-109SVM numéro 200 janvier 2002 Page 110-111SVM numéro 200 janvier 2002 Page 112-113SVM numéro 200 janvier 2002 Page 114-115SVM numéro 200 janvier 2002 Page 116-117SVM numéro 200 janvier 2002 Page 118-119SVM numéro 200 janvier 2002 Page 120-121SVM numéro 200 janvier 2002 Page 122-123SVM numéro 200 janvier 2002 Page 124-125SVM numéro 200 janvier 2002 Page 126-127SVM numéro 200 janvier 2002 Page 128-129SVM numéro 200 janvier 2002 Page 130-131SVM numéro 200 janvier 2002 Page 132-133SVM numéro 200 janvier 2002 Page 134-135SVM numéro 200 janvier 2002 Page 136-137SVM numéro 200 janvier 2002 Page 138-139SVM numéro 200 janvier 2002 Page 140-141SVM numéro 200 janvier 2002 Page 142-143SVM numéro 200 janvier 2002 Page 144-145SVM numéro 200 janvier 2002 Page 146-147SVM numéro 200 janvier 2002 Page 148-149SVM numéro 200 janvier 2002 Page 150-151SVM numéro 200 janvier 2002 Page 152-153SVM numéro 200 janvier 2002 Page 154-155SVM numéro 200 janvier 2002 Page 156-157SVM numéro 200 janvier 2002 Page 158-159SVM numéro 200 janvier 2002 Page 160-161SVM numéro 200 janvier 2002 Page 162-163SVM numéro 200 janvier 2002 Page 164-165SVM numéro 200 janvier 2002 Page 166-167SVM numéro 200 janvier 2002 Page 168-169SVM numéro 200 janvier 2002 Page 170-171SVM numéro 200 janvier 2002 Page 172-173SVM numéro 200 janvier 2002 Page 174-175SVM numéro 200 janvier 2002 Page 176-177SVM numéro 200 janvier 2002 Page 178-179SVM numéro 200 janvier 2002 Page 180-181SVM numéro 200 janvier 2002 Page 182-183SVM numéro 200 janvier 2002 Page 184-185SVM numéro 200 janvier 2002 Page 186-187SVM numéro 200 janvier 2002 Page 188-189SVM numéro 200 janvier 2002 Page 190-191SVM numéro 200 janvier 2002 Page 192-193SVM numéro 200 janvier 2002 Page 194-195SVM numéro 200 janvier 2002 Page 196-197SVM numéro 200 janvier 2002 Page 198-199SVM numéro 200 janvier 2002 Page 200-201SVM numéro 200 janvier 2002 Page 202