SVM n°199 décembre 2001
SVM n°199 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°199 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 242

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : musique en ligne... top départ !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
2 > Téléchargement
Vitaminic
Le prix moyen d'un morceau téléchargé est de 10 F, mais on trouve aussi des milliers de titres gratuits. Depuis février 2001, Vitaminic permet aussi de télécharger un nombre illimité de chansons en s'inscrivant au Vitaminic Music Club.
tn

el

L'abonnement est alors de quelque 330 F / 50 € pour six mois et de 520 F pour un an. Il se paye par carte bancaire. Le catalogue est désormais riche de 350 000 titres provenant de plus de 75 000 artistes. La grande majorité des productions musicales

Emusic *Me.
II n'y a pas de paiement au morceau téléchargé mais une formule d'abonnement permettant un nombre illimité de téléchargements. Elle est de 10 $ par mois (73 F env., 11 €) pour un engagement d'un an ou de 15 $ par mois (env. 110 F / 17 €) si

La galette reste reine
Le MP3 n'a pas encore détrôné le CD audio qui reste le support musical le plus accessible et le plus recherché sur le Web.
A

e

l'ère du tout Internet, l'essentiel de l'offre musicale repose encore sur le bon vieux CD audio. De nombreux sites se sont donc spécialisés dans la vente des singles, albums et autres compilations où l'on peut dénicher introuvables, inédits, nouveautés et écouter quelques extraits musicaux. Certains, tel TF lmusic, proposent de créer ses propres compilations. Les prix sont parfois alléchants, mais les frais de port peuvent alourdir la note, surtout pour un seul exemplaire. Côté MP3, l'offre légale reste assez pauvre même si les principaux sites tels Vitaminic, MP3.com et EMusic ont des centaines de milliers de titres à leur catalogue. Car les majors veillent jalousement sur les productions des stars. Mais ces sites permettent de découvrir de nouveaux talents et leurs formules commerciales sont attractives. Pour 80 F par mois, ou 600 F par an environ, on peut télé-

charger autant de morceaux qu'on le souhaite. Par rapport au paiement à l'écoute ou au morceau téléchargé, pour un prix moyen de 10 F la chanson, l'abonnement est plus avantageux pour les fous de musique. Napster, qui prépare son futur système payant avec Bertelsmann, envisage une formule similaire à 10 $ par mois (env. 73 F / 11 € ) l'accès illimité. Et que peut-on attendre des futurs services des majors ? MusicNet recommande à ses partenaires un tarif mensuel de 10 $ pour 50 téléchargements et 50 morceaux écoutés en streaming. Mais les distributeurs choisiront librement leurs tarifs. En tout cas, e-compil, le site lancé par Universal Music pour préparer le terrain à son service PressPlay, affiche des prix peu séduisants :10 titres pour environ 53 F (8 €) par mois et 20 titres pour env. 100 F (15 €) par mois. Des prix quasi semblables à ceux des CD audio A.M. du commerce !

on s'engage pour trois mois. On peut tester gratuitement ce service pendant 30 jours avec un maximum de 100 morceaux téléchargés. Le catalogue d'EMusic contient plus de 180 000 chansons et 16 000 albums provenant de 9 000 artistes. Le choix est

Les sites s de téléchargement

Vitaminic

vitomiNic ) nautes tous les outils nécessaires pour écouter mais aussi créer ses propres MP3 et les graver sur CD. Les débutants peuvent s'initier au format MP3 et à la musique en ligne en lisant les fiches techniques rédigées à leur intention. On trouve

Les formats utilisés sont le Real Audio pour le streaming et le MP3 en téléchargement. Les fichiers MP3 sont en haute qualité (44,1 KHz, 128 Kbits/s), mais le téléchargement est assez lent. Une section du site met à la disposition des inter-

e

Emusic OCEEle
Les formats utilisés sont le MP3 et le Real Audio pour l'écoute en streaming et le MP3 en téléchargement. Les fichiers MP3 sont en haute qualité (44,1 KHz, 128 Kbits/s) et les téléchargements sont assez rapides. Grâce aux accords d'exclusivité signés avec 800 labels indépendants, Emusic propose chaque semaine une centaine de nouveaux morceaux. Un classement des vingt meilleurs chansons, albums et artistes disponibles sur le site, est constamment mis à jour. Si vous n'arrivez

80 svm Décembre 2001

ou achat de CD ?
Les sites d 'achatde CD
www.vitaminic.fr viennent des 1 150 labels qui ont signé un accord avec Vitaminic, mais on trouve également des chansons issues des catalogues des majors. Tous les genres sont représentés : classique, country, jazz, techno, pop, variété, etc.

TF1music tflmusic
Lancé discrètement en septembre 2001, TF1 Music permet de créer ses propres compilations. Pour cela, il faut d'abord se créer un compte, afin de pouvoir choisir ses morceaux et modifier sa sélection. Le prix de chaque chanson varie entre 5 et 12 F l'unité (0,76 à 1,83€). Une fois le CD composé, avec un minimum de cinq titres, vous pouvez payer par carte bancaire ou par chèque. Le transport en France métropolitaine coûte 1,8 € pour le premier CD puis 0,5 € par CD supplémentaire.

www.tfl music.fr Un système de parrainage donne droit à des réductions. Pas très fourni, le catalogue s'étoffe au gré des accords conclus avec les majors du disque et les labels indépendants. On y compte plus de 15 000 titres et 3 000 albums provenant de 1 100 artistes.

www.emusic.com
donc très large et il yen a pour tous les goûts : rock, classique, jazz, blues, reggae, country, techno, etc. Malheureusement, les amoureux de la chanson française devront passer leur chemin. Logique puisqu'il s'agit d'un site américain.

Les CD estampillés du label "Prix vert" de la Fnac, identifiant les produits ayant un excellent rapport qualité/prix, sont largement mis en évidence sur le site. Leurs prix sont garantis, donc si vous trouvez moins cher ailleurs dans les 30 jours qui

e

Fnac.com
suivent l'achat, la Fnac s'engage à vous rembourser la différence. Mais les offres les plus intéressantes, par rapport aux prix pratiqués en magasin, sont dans "Prix à cliquer". Au programme : des milliers de CD à partir de 29 F, des doubles CD classiques à

www.fnac.com
99 F ou des coffrets de 4 CD à 119 F. Il vaut mieux grouper ses achats car il faut payer un forfait de 6,56 F (1 €), plus 6,23 F (0,95 €) par article, pour le transport en France métropolitaine. De plus, les frais de port sont gratuits à partir de 350 F (53,6 €).

Les sites d'achat de CD

www.vitaminic.fr également des informations succinctes sur les labels présents sur le site et une boutique où l'on peut acheter des CD, des compilations et des vêtements portant la griffe Vitaminic ! L'ergonomie générale du site laisse, hélas, à désirer.

TF1music tflmusic
Pour être sûr de son choix musical, l'internaute peut écouter un extrait de 30 s, lisible sur différents lecteurs (Real Player, Windows Media Player ou Quicktime Player) de tous les titres disponibles. L'état de la commande se suit en temps réel. Comptez 48 h pour la fabrication du CD et environ 7 jours pour la livraison. Chaque semaine, sont sélectionnés des nouveautés ou des titres inédits à découvrir. Un classement des meilleures ventes hebdomadaires et

www.tfl music.fr des titres les plus réclamés depuis l'ouverture du site est également proposé. Une newsletter permet de s'informer de l'actualité de TFlmusic en fonction de ses goûts. Et vous pouvez même personnaliser la pochette de votre compilation.

www.emusic.com
pas à trouver le titre convoité via le moteur de recherche, vous pouvez consulter les index exhaustifs proposés. Une newsletter informe les abonnés des nouveautés du site. Si ce dernier est plutôt sobre, l'ensemble est assez fonctionnel.

Fnac.com
Fonctionnel, le site de la Fnac propose une large sélection de singles et d'albums classés par genre. Chaque album est accompagné d'une fiche détaillée où sont précisés les délais de livraison. Certains produits, portant la mention "24 h", peuvent être livrés le lendemain à votre domicile, sans supplément de prix, si vous passez votre commande avant 11 h du matin. Vous pouvez déposer des critiques sur vos disques préférés et lire celles des autres internautes. Les sélections du

www.fnac.com
mois donnent un bon aperçu de l'actualité musicale. Pour écouter des extraits, rendezvous sur la page de DigiFnac. Le site permet aussi d'écouter différentes chaînes de radio, grâce à un partenariat avec net4music.com, et même de télécharger une partition.

Décembre 2001

svrn 81




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 199 décembre 2001 Page 1SVM numéro 199 décembre 2001 Page 2-3SVM numéro 199 décembre 2001 Page 4-5SVM numéro 199 décembre 2001 Page 6-7SVM numéro 199 décembre 2001 Page 8-9SVM numéro 199 décembre 2001 Page 10-11SVM numéro 199 décembre 2001 Page 12-13SVM numéro 199 décembre 2001 Page 14-15SVM numéro 199 décembre 2001 Page 16-17SVM numéro 199 décembre 2001 Page 18-19SVM numéro 199 décembre 2001 Page 20-21SVM numéro 199 décembre 2001 Page 22-23SVM numéro 199 décembre 2001 Page 24-25SVM numéro 199 décembre 2001 Page 26-27SVM numéro 199 décembre 2001 Page 28-29SVM numéro 199 décembre 2001 Page 30-31SVM numéro 199 décembre 2001 Page 32-33SVM numéro 199 décembre 2001 Page 34-35SVM numéro 199 décembre 2001 Page 36-37SVM numéro 199 décembre 2001 Page 38-39SVM numéro 199 décembre 2001 Page 40-41SVM numéro 199 décembre 2001 Page 42-43SVM numéro 199 décembre 2001 Page 44-45SVM numéro 199 décembre 2001 Page 46-47SVM numéro 199 décembre 2001 Page 48-49SVM numéro 199 décembre 2001 Page 50-51SVM numéro 199 décembre 2001 Page 52-53SVM numéro 199 décembre 2001 Page 54-55SVM numéro 199 décembre 2001 Page 56-57SVM numéro 199 décembre 2001 Page 58-59SVM numéro 199 décembre 2001 Page 60-61SVM numéro 199 décembre 2001 Page 62-63SVM numéro 199 décembre 2001 Page 64-65SVM numéro 199 décembre 2001 Page 66-67SVM numéro 199 décembre 2001 Page 68-69SVM numéro 199 décembre 2001 Page 70-71SVM numéro 199 décembre 2001 Page 72-73SVM numéro 199 décembre 2001 Page 74-75SVM numéro 199 décembre 2001 Page 76-77SVM numéro 199 décembre 2001 Page 78-79SVM numéro 199 décembre 2001 Page 80-81SVM numéro 199 décembre 2001 Page 82-83SVM numéro 199 décembre 2001 Page 84-85SVM numéro 199 décembre 2001 Page 86-87SVM numéro 199 décembre 2001 Page 88-89SVM numéro 199 décembre 2001 Page 90-91SVM numéro 199 décembre 2001 Page 92-93SVM numéro 199 décembre 2001 Page 94-95SVM numéro 199 décembre 2001 Page 96-97SVM numéro 199 décembre 2001 Page 98-99SVM numéro 199 décembre 2001 Page 100-101SVM numéro 199 décembre 2001 Page 102-103SVM numéro 199 décembre 2001 Page 104-105SVM numéro 199 décembre 2001 Page 106-107SVM numéro 199 décembre 2001 Page 108-109SVM numéro 199 décembre 2001 Page 110-111SVM numéro 199 décembre 2001 Page 112-113SVM numéro 199 décembre 2001 Page 114-115SVM numéro 199 décembre 2001 Page 116-117SVM numéro 199 décembre 2001 Page 118-119SVM numéro 199 décembre 2001 Page 120-121SVM numéro 199 décembre 2001 Page 122-123SVM numéro 199 décembre 2001 Page 124-125SVM numéro 199 décembre 2001 Page 126-127SVM numéro 199 décembre 2001 Page 128-129SVM numéro 199 décembre 2001 Page 130-131SVM numéro 199 décembre 2001 Page 132-133SVM numéro 199 décembre 2001 Page 134-135SVM numéro 199 décembre 2001 Page 136-137SVM numéro 199 décembre 2001 Page 138-139SVM numéro 199 décembre 2001 Page 140-141SVM numéro 199 décembre 2001 Page 142-143SVM numéro 199 décembre 2001 Page 144-145SVM numéro 199 décembre 2001 Page 146-147SVM numéro 199 décembre 2001 Page 148-149SVM numéro 199 décembre 2001 Page 150-151SVM numéro 199 décembre 2001 Page 152-153SVM numéro 199 décembre 2001 Page 154-155SVM numéro 199 décembre 2001 Page 156-157SVM numéro 199 décembre 2001 Page 158-159SVM numéro 199 décembre 2001 Page 160-161SVM numéro 199 décembre 2001 Page 162-163SVM numéro 199 décembre 2001 Page 164-165SVM numéro 199 décembre 2001 Page 166-167SVM numéro 199 décembre 2001 Page 168-169SVM numéro 199 décembre 2001 Page 170-171SVM numéro 199 décembre 2001 Page 172-173SVM numéro 199 décembre 2001 Page 174-175SVM numéro 199 décembre 2001 Page 176-177SVM numéro 199 décembre 2001 Page 178-179SVM numéro 199 décembre 2001 Page 180-181SVM numéro 199 décembre 2001 Page 182-183SVM numéro 199 décembre 2001 Page 184-185SVM numéro 199 décembre 2001 Page 186-187SVM numéro 199 décembre 2001 Page 188-189SVM numéro 199 décembre 2001 Page 190-191SVM numéro 199 décembre 2001 Page 192-193SVM numéro 199 décembre 2001 Page 194-195SVM numéro 199 décembre 2001 Page 196-197SVM numéro 199 décembre 2001 Page 198-199SVM numéro 199 décembre 2001 Page 200-201SVM numéro 199 décembre 2001 Page 202-203SVM numéro 199 décembre 2001 Page 204-205SVM numéro 199 décembre 2001 Page 206-207SVM numéro 199 décembre 2001 Page 208-209SVM numéro 199 décembre 2001 Page 210-211SVM numéro 199 décembre 2001 Page 212-213SVM numéro 199 décembre 2001 Page 214-215SVM numéro 199 décembre 2001 Page 216-217SVM numéro 199 décembre 2001 Page 218-219SVM numéro 199 décembre 2001 Page 220-221SVM numéro 199 décembre 2001 Page 222-223SVM numéro 199 décembre 2001 Page 224-225SVM numéro 199 décembre 2001 Page 226-227SVM numéro 199 décembre 2001 Page 228-229SVM numéro 199 décembre 2001 Page 230-231SVM numéro 199 décembre 2001 Page 232-233SVM numéro 199 décembre 2001 Page 234-235SVM numéro 199 décembre 2001 Page 236-237SVM numéro 199 décembre 2001 Page 238-239SVM numéro 199 décembre 2001 Page 240-241SVM numéro 199 décembre 2001 Page 242