SVM n°199 décembre 2001
SVM n°199 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°199 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 242

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : musique en ligne... top départ !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
à la une

Spécial DVD
DVD-thèque: le meilleur des technos sur votre écran
Fantomas
La magie de la numérisation bien comprise fait des miracles. Les cinq épisodes du Fantomas, muet et noir et blanc, tout droit ressuscités des années 10, restituent pleinement le naïf effroi des scènes et l'ingéniosité du réalisateur Louis Feuillade. Et, contre toute attente, les bonus sont plutôt nombreux, pour un film de cette époque : entretien avec le créateur du personnage, Marcel Allain, couvertures des romans, faits divers de l'épo que, économiseurs d'écran, livret... • Fantomas,
série de Louis Feuillade (191314), éd. Gaumont. Coffret collector de 2 DVD (1 face, double couche). Sans sous-titres; musique Dolby Digital 1.0 (mono). EN. 60 € / 400 F.

Le Pacte des loups
Les corrections opérées lors du télécinéma avaient pour but de rendre l'image Mpeg-2 encore plus nette, plus précise, libérée de tout artefact. C'est réussi: le son et l'image sont parfaits. Le nombre de bonus, sur les 3 DVD est incroyable: version longue inédite du film, documentaires, story-boards, scénario complets, entretiens, images, making-of... • Le Pacte des loups, de Christophe Gans (2000), éd. Studio Canal. Coffret collector de 3 DVD (1 face, double couche). Sous-titres français ; son Dolby Digital 5.1 et DTS en français. Env. 40 € / 265F.

place sur un DVD est chère. Un DVD 5 (simple couche) peut conte-

nir jusqu'à 4,7 Go de données, et un DVD 9 (double couche) autorise 8,5 Go. Mais, bien entendu, le second coûte plus cher à presser que le premier. Pour un éditeur, le choix est simple : soit il demande une forte compression pour faire rentrer son et image sur un DVD 5, mais avec une qualité amoindrie, soit il opte pour un DVD 9, qui lui demandera une compression plus faible, donc des fichiers plus lourds mais à la qualité optimale. "Aujourd'hui, la plupart des éditeurs choisissent d'emblée le format DVD 9, assure Hugues Peysson, sauf quand le film et le son peuvent tenir sur un DVD 5 avec tous les réglages au maximum de la qualité." Dans cette gestion des bits comme ressource limitée, le technicien doit aussi gérer la répartition entre l'image et le son: la qualité de

l'un grignote toujours l'espace qu'on aurait pu allouer à l'autre. Et les dernières normes sonores, DTS ou Dolby Digital EX 6.1, sont gourmandes en espace disque, surtout quand chaque piste doit respecter un échantillonnage de haute qualité, en plusieurs langues.

Le studio graphique, maître de l'interface
L'étape suivante est celle de l'authoring. A l'aide d'un programme, lui aussi fourni par Sonic et qui n'est pas sans rappeler un éditeur HTML mélangé à un logiciel de montage vidéo, le créateur va concevoir l'interface du DVD : menu, chapitrage, présentation des bonus, mise en place des soustitres, etc. Le tout à partir des vidéos précédemment encodées. Ici, pas de règles, tout dépend, encore une fois, des exigences de 'éditeur et du talent des graphistes.

Pour Le Pacte les bonus du été pris en compte
60 SVM Décembre 2001

des loups, DVD ont dès le tournage

Malheureusement, les pochettes de DVD mentionnent seulement la nature des bonus, et jamais le studio à l'origine de l'interface : impossible donc de connaître à l'avance la qualité de cette dernière en fonction de ses créateurs. Hugues Peysson, qui revendique pour son studio Barejo une "spécialisation dans les éditions haut de gamme", précise cependant que la qualité des bonus n'est pas du ressort du studio: "Tout dépend du matériel fourni par l'éditeur. Pour Le Pacte des loups, dont nous avons fait le DVD, Gans a tourné en pensant dès le départ à ces bonus. Alors que d'autres fois, notamment pour les anciens films, le matériel est perdu, juridiquement inaccessible ou simplement inexistant." Une fois l'authoring terminé, quelques heures d'une opération dite de "multiplexage" vont permettre de mixer tous les fichiers (son, vidéo, sous-titres, etc.) pour en tirer les fameux fichiers .vob qui partiront au pressage, où n'entre pas d'enjeu particulier de qualité. Il ne restera plus qu'à placer les galettes dans les rayons... N.R. et bon film !

à MENU DISP

DO0
DIGITAL IXUS V. Qui sait ce que vous allez photographier aujourd'hui ?

Boîtier tout métal au design IXUS - Ultra-compacité et légèreté extrême 190 g - Micro-

DIGITAL IXUS V

zoom 2x optique - CCD 2,11 mégapixels - Autofocus 3 points à zone large - Obturateur rapide jusqu'au 171500e - Mode vidéo intégré avec enregistrement sonore - Transfert

rapide via interface USE - Compatibilité Mac et PC - Logiciels de retouche d'image et de montage vidéo en série - Prix public TTC conseillé : 4 490 F. www.canon.fr

CANON. PARLEZ IMAGE

Canon
Imaging across network




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 199 décembre 2001 Page 1SVM numéro 199 décembre 2001 Page 2-3SVM numéro 199 décembre 2001 Page 4-5SVM numéro 199 décembre 2001 Page 6-7SVM numéro 199 décembre 2001 Page 8-9SVM numéro 199 décembre 2001 Page 10-11SVM numéro 199 décembre 2001 Page 12-13SVM numéro 199 décembre 2001 Page 14-15SVM numéro 199 décembre 2001 Page 16-17SVM numéro 199 décembre 2001 Page 18-19SVM numéro 199 décembre 2001 Page 20-21SVM numéro 199 décembre 2001 Page 22-23SVM numéro 199 décembre 2001 Page 24-25SVM numéro 199 décembre 2001 Page 26-27SVM numéro 199 décembre 2001 Page 28-29SVM numéro 199 décembre 2001 Page 30-31SVM numéro 199 décembre 2001 Page 32-33SVM numéro 199 décembre 2001 Page 34-35SVM numéro 199 décembre 2001 Page 36-37SVM numéro 199 décembre 2001 Page 38-39SVM numéro 199 décembre 2001 Page 40-41SVM numéro 199 décembre 2001 Page 42-43SVM numéro 199 décembre 2001 Page 44-45SVM numéro 199 décembre 2001 Page 46-47SVM numéro 199 décembre 2001 Page 48-49SVM numéro 199 décembre 2001 Page 50-51SVM numéro 199 décembre 2001 Page 52-53SVM numéro 199 décembre 2001 Page 54-55SVM numéro 199 décembre 2001 Page 56-57SVM numéro 199 décembre 2001 Page 58-59SVM numéro 199 décembre 2001 Page 60-61SVM numéro 199 décembre 2001 Page 62-63SVM numéro 199 décembre 2001 Page 64-65SVM numéro 199 décembre 2001 Page 66-67SVM numéro 199 décembre 2001 Page 68-69SVM numéro 199 décembre 2001 Page 70-71SVM numéro 199 décembre 2001 Page 72-73SVM numéro 199 décembre 2001 Page 74-75SVM numéro 199 décembre 2001 Page 76-77SVM numéro 199 décembre 2001 Page 78-79SVM numéro 199 décembre 2001 Page 80-81SVM numéro 199 décembre 2001 Page 82-83SVM numéro 199 décembre 2001 Page 84-85SVM numéro 199 décembre 2001 Page 86-87SVM numéro 199 décembre 2001 Page 88-89SVM numéro 199 décembre 2001 Page 90-91SVM numéro 199 décembre 2001 Page 92-93SVM numéro 199 décembre 2001 Page 94-95SVM numéro 199 décembre 2001 Page 96-97SVM numéro 199 décembre 2001 Page 98-99SVM numéro 199 décembre 2001 Page 100-101SVM numéro 199 décembre 2001 Page 102-103SVM numéro 199 décembre 2001 Page 104-105SVM numéro 199 décembre 2001 Page 106-107SVM numéro 199 décembre 2001 Page 108-109SVM numéro 199 décembre 2001 Page 110-111SVM numéro 199 décembre 2001 Page 112-113SVM numéro 199 décembre 2001 Page 114-115SVM numéro 199 décembre 2001 Page 116-117SVM numéro 199 décembre 2001 Page 118-119SVM numéro 199 décembre 2001 Page 120-121SVM numéro 199 décembre 2001 Page 122-123SVM numéro 199 décembre 2001 Page 124-125SVM numéro 199 décembre 2001 Page 126-127SVM numéro 199 décembre 2001 Page 128-129SVM numéro 199 décembre 2001 Page 130-131SVM numéro 199 décembre 2001 Page 132-133SVM numéro 199 décembre 2001 Page 134-135SVM numéro 199 décembre 2001 Page 136-137SVM numéro 199 décembre 2001 Page 138-139SVM numéro 199 décembre 2001 Page 140-141SVM numéro 199 décembre 2001 Page 142-143SVM numéro 199 décembre 2001 Page 144-145SVM numéro 199 décembre 2001 Page 146-147SVM numéro 199 décembre 2001 Page 148-149SVM numéro 199 décembre 2001 Page 150-151SVM numéro 199 décembre 2001 Page 152-153SVM numéro 199 décembre 2001 Page 154-155SVM numéro 199 décembre 2001 Page 156-157SVM numéro 199 décembre 2001 Page 158-159SVM numéro 199 décembre 2001 Page 160-161SVM numéro 199 décembre 2001 Page 162-163SVM numéro 199 décembre 2001 Page 164-165SVM numéro 199 décembre 2001 Page 166-167SVM numéro 199 décembre 2001 Page 168-169SVM numéro 199 décembre 2001 Page 170-171SVM numéro 199 décembre 2001 Page 172-173SVM numéro 199 décembre 2001 Page 174-175SVM numéro 199 décembre 2001 Page 176-177SVM numéro 199 décembre 2001 Page 178-179SVM numéro 199 décembre 2001 Page 180-181SVM numéro 199 décembre 2001 Page 182-183SVM numéro 199 décembre 2001 Page 184-185SVM numéro 199 décembre 2001 Page 186-187SVM numéro 199 décembre 2001 Page 188-189SVM numéro 199 décembre 2001 Page 190-191SVM numéro 199 décembre 2001 Page 192-193SVM numéro 199 décembre 2001 Page 194-195SVM numéro 199 décembre 2001 Page 196-197SVM numéro 199 décembre 2001 Page 198-199SVM numéro 199 décembre 2001 Page 200-201SVM numéro 199 décembre 2001 Page 202-203SVM numéro 199 décembre 2001 Page 204-205SVM numéro 199 décembre 2001 Page 206-207SVM numéro 199 décembre 2001 Page 208-209SVM numéro 199 décembre 2001 Page 210-211SVM numéro 199 décembre 2001 Page 212-213SVM numéro 199 décembre 2001 Page 214-215SVM numéro 199 décembre 2001 Page 216-217SVM numéro 199 décembre 2001 Page 218-219SVM numéro 199 décembre 2001 Page 220-221SVM numéro 199 décembre 2001 Page 222-223SVM numéro 199 décembre 2001 Page 224-225SVM numéro 199 décembre 2001 Page 226-227SVM numéro 199 décembre 2001 Page 228-229SVM numéro 199 décembre 2001 Page 230-231SVM numéro 199 décembre 2001 Page 232-233SVM numéro 199 décembre 2001 Page 234-235SVM numéro 199 décembre 2001 Page 236-237SVM numéro 199 décembre 2001 Page 238-239SVM numéro 199 décembre 2001 Page 240-241SVM numéro 199 décembre 2001 Page 242