SVM n°199 décembre 2001
SVM n°199 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°199 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 242

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : musique en ligne... top départ !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
à la une Spécial DVD
coffrets spéciaux regroupant tout ou partie de l'oeuvre de grands réalisateurs, tels Hitchcock, Truffaut ou encore Kubrick. Mais aussi de la sortie en grande pompe du Pacte des loups ou d' Hannibal, pour lesquels le passage au DVD a été pris en compte dès le tournage et qui mettent en oeuvre les technologies et bonus les plus pointus. Sans oublier les classiques de Walt Disney, et en particulier le magnifique lifting numérique opéré sur Blanche-Neige et les sept nains. Impossible en le voyant d'imaginer que la bande originale de ce dessin animé date de 1937, tant les couleurs et la finesse de trait des dessins sont bien restituées. Bref, toutes les conditions semblent réunies pour qu'enfin le DVD devienne le média incontournable de nos vidéos. Oui mais, encore faut-il comprendre ses nombreuses, et parfois complexes, technologies ; se familiariser avec les équipements et logiciels indispensables; et enfin, savoir décrypter les jaquettes des DVD pour connaître les technologies qu'ils exploitent. C'est précisément l'objet de ce dossier. P. L.V.

9LI FILM AU CO
Luminosité de l'image, perfection du son... en matière de DVD, la qualité se joue à chaque étape de la fabrication.
La conception d'un DVD, de la bobine de pellicule 35 mm argentique au DVD final, est un processus au long cours : télécinéma, encodage en Mpeg-2, authoring, pressage... à chaque étape son rôle, son matériel et, surtout, ses réglages dont dépendra la qualité du son et de l'image. Tout commence par l'étape dite du télécinéma. Elle consiste à transformer les centaines de mètres de pellicule 35 mm en bande vidéo magnétique. Cette

ise

tâche très délicate est dévolue à des laboratoires spécialisés, car le matériel nécessaire est extrêmement coûteux et sophistiqué. Concrètement, chaque image de la pellicule est passée au scanner, puis convertie en signal vidéo numérique. Ce dernier est ensuite déposé sur la bande magnétique d'une cassette Betacam à la norme Pal. C'est durant cette étape de télécinéma qu'une image défaillante ou vieillie pourra éventuellement être restaurée. Christophe Fuchs, responsable de production au studio DVD Pioneer explique toute l'importance de cette cassette Betacam: "C'est elle qui nous servira de master [source première des étapes à venir, NdlIt] , et c'est d'elle que découlera la qualité du DVD final. Le mieux que nous puissions faire ne pourra jamais rattraper une mauvaise qualité de la Betacam de départ." C'est pour-

DVD-thèque: le meilleur des technos sur votre écran
Hannibal
L'édition DVD de la suite du Silence des agneaux a non seulement un son Dolby Digital 5.1 en français et anglais, mais aussi une bande-son en DTS uniquement pour le français ! Universel gâtensi les cinéphiles français dûment équipés, tout de même, d'un set de 6 enceintes. Autre atout : le second DVD offre plus d'une heure de documentaires filmés en multi-angle
• Blanche-Neige, • Hannibal, de

Blanche-Neige
Le célèbre dessin animé de Walt Disney illustre bien les miracles qu'on peut attendre de la rénovation de la pellicule originelle d'un film, en amont, donc, du télécinéma. Grâce à un procédé exclusif de Kodak, les images ont été nettoyées directement sur le film argentique. Dès lors, la numérisation, puis la conversion en Mpeg-2 donnent un résultat époustouflant. de David Hand (1937), édité par Walt Disney. 2 DVD (1 face, double couche). Sous-titres français, anglais; son Dolby Digital 5.1 français et anglais. Env. 30E / 200 E

Ridley Scott (2001), éd. Universel. 2 DVD (1 face, double couche). Sous-titres français, anglais, arabe; son Dolby Digital 5.1 anglais et français et DTS français. Env. 25 €/ 165E

y a du monde aujoad'hui. - Je peux, avoir uri.cIé ?

58

svm Décembre 2001

IERELGENÈSE D'UNDVD
quoi beaucoup de cinéastes accordent la plus grande attention au télécinéma : ils en profitent pour vérifier, par exemple, l'étalonnage des couleurs ou pour adapter l'image vidéo à son futur encodage Mpeg-2. Hugues Peysson, directeur du studio DVD Barejo, explique que Christophe Gans, lors du télécinéma de son Pacte des loups, "a personnellement retravaillé son image pour plus de piqué et un meilleur grain, afin que l'ensemble passe mieux, sans tromper la compression Mpeg-2". Un télécinéma complet peut durer de deux à trois semaines. Le studio de fabrication DVD reçoit donc une cassette Betacam numérique, et va pouvoir commencer l'encodage et la compression au format Mpeg-2, propre au DVD. Pour ce faire, il dispose d'une solution complète logicielle et matérielle. Le studio DVD Pioneer, tout comme Barejo, utilise la solution commercialisée par Sonic Solution. Mais, selon les responsables de ces deux studios, la solution retenue n'est pas ce qui guide l'éditeur lors du choix de son prestataire pour la fabrication du DVD: à ce niveau de professionnalisme, les différences entre les solutions sont infimes ; ce qui fait la différence, c'est l'habillage que le fabricant peut mettre autour du film. Concrètement, le technicien insère la cassette dans son lecteur, paramètre le logiciel, et lance la compression. Quelques heures plus tard, deux nouveaux fichiers ont été générés sur le disque dur: l'un au format Mpeg, pour l'image, et un autre correspondant au son.

La qualité ou la quantité, il faut choisir
A ce niveau, quels sont les paramètres de la qualité ? "Une fois le master Beta reçu, nous élaborons, en collaboration avec l'éditeur, un bit-budget', grâce auquel nous allons définir le taux de compression et la norme sonore en fonction de la longueur du film et du type de DVD désiré par l'éditeur", explique Macha Lambert, chef de projet au studio DVD Pioneer. En effet, la

De plus en plus, des coffrets le DVD, tels que
C

les éditeurs sortent

conçus pour
l'oeuvre d'Hitchcock

Jin-Roh
L'édition DVD collector de ce specta• Jin-Rob, de culaire manga (dessin animé japonais) Hiroyuki Okiura de science-fiction est l'oeuvre du studio (1999), éd. CTV International. 2 Barejo. Un luxueux coffret, présenté DVD (1 face, doucomme un triptyque, pour pas moins de ble couche), 1 CD. Sous-titres en trois disques: un pour le film, un pour français ; son Dolles bonus, et le dernier, en fait un CD by Digital 5.1 et DTS en français musical classique, pour la bande oriet japonais. Env. ginale; on est 40 € / 265F. comblé. Les pistes sonores, avec au choix Dolby Digital 5.1 ou DTS, satisferont les plus exigeants. Quant à l'interface du DVD, qui présente les menus et l'accès aux bonus, elle a fait l'objet d'un soin tout particulier pour coller au maximum à l'ambiance sombre et survoltée du film.

U2 - Rattle and Hum
Si le royaume de l'édition DVD est le cinéma, la musique a elle aussi son territoire. Raffle and Hum offre un bon équilibre entre DVD audio et vidéo. Le grain de l'image, volontairement épais, contribue à l'ambiance. Seul reproche: l'encodage Dolby Digital 5.1 ne met pas en valeur la voix de Bono. Chapeau pour le nombre de langues traduites en sous-titres! • U2 - Rattle and Hum, de Phil Joanou (1988), éd. Paramount. 1 DVD (1 face, double couche). Soustitres en 23 langues; son anglais Dolby Digital 5.1 et Dolby Surround ProLogic. Env.25€/ 165F.

Décembre 2001

SVM 59




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 199 décembre 2001 Page 1SVM numéro 199 décembre 2001 Page 2-3SVM numéro 199 décembre 2001 Page 4-5SVM numéro 199 décembre 2001 Page 6-7SVM numéro 199 décembre 2001 Page 8-9SVM numéro 199 décembre 2001 Page 10-11SVM numéro 199 décembre 2001 Page 12-13SVM numéro 199 décembre 2001 Page 14-15SVM numéro 199 décembre 2001 Page 16-17SVM numéro 199 décembre 2001 Page 18-19SVM numéro 199 décembre 2001 Page 20-21SVM numéro 199 décembre 2001 Page 22-23SVM numéro 199 décembre 2001 Page 24-25SVM numéro 199 décembre 2001 Page 26-27SVM numéro 199 décembre 2001 Page 28-29SVM numéro 199 décembre 2001 Page 30-31SVM numéro 199 décembre 2001 Page 32-33SVM numéro 199 décembre 2001 Page 34-35SVM numéro 199 décembre 2001 Page 36-37SVM numéro 199 décembre 2001 Page 38-39SVM numéro 199 décembre 2001 Page 40-41SVM numéro 199 décembre 2001 Page 42-43SVM numéro 199 décembre 2001 Page 44-45SVM numéro 199 décembre 2001 Page 46-47SVM numéro 199 décembre 2001 Page 48-49SVM numéro 199 décembre 2001 Page 50-51SVM numéro 199 décembre 2001 Page 52-53SVM numéro 199 décembre 2001 Page 54-55SVM numéro 199 décembre 2001 Page 56-57SVM numéro 199 décembre 2001 Page 58-59SVM numéro 199 décembre 2001 Page 60-61SVM numéro 199 décembre 2001 Page 62-63SVM numéro 199 décembre 2001 Page 64-65SVM numéro 199 décembre 2001 Page 66-67SVM numéro 199 décembre 2001 Page 68-69SVM numéro 199 décembre 2001 Page 70-71SVM numéro 199 décembre 2001 Page 72-73SVM numéro 199 décembre 2001 Page 74-75SVM numéro 199 décembre 2001 Page 76-77SVM numéro 199 décembre 2001 Page 78-79SVM numéro 199 décembre 2001 Page 80-81SVM numéro 199 décembre 2001 Page 82-83SVM numéro 199 décembre 2001 Page 84-85SVM numéro 199 décembre 2001 Page 86-87SVM numéro 199 décembre 2001 Page 88-89SVM numéro 199 décembre 2001 Page 90-91SVM numéro 199 décembre 2001 Page 92-93SVM numéro 199 décembre 2001 Page 94-95SVM numéro 199 décembre 2001 Page 96-97SVM numéro 199 décembre 2001 Page 98-99SVM numéro 199 décembre 2001 Page 100-101SVM numéro 199 décembre 2001 Page 102-103SVM numéro 199 décembre 2001 Page 104-105SVM numéro 199 décembre 2001 Page 106-107SVM numéro 199 décembre 2001 Page 108-109SVM numéro 199 décembre 2001 Page 110-111SVM numéro 199 décembre 2001 Page 112-113SVM numéro 199 décembre 2001 Page 114-115SVM numéro 199 décembre 2001 Page 116-117SVM numéro 199 décembre 2001 Page 118-119SVM numéro 199 décembre 2001 Page 120-121SVM numéro 199 décembre 2001 Page 122-123SVM numéro 199 décembre 2001 Page 124-125SVM numéro 199 décembre 2001 Page 126-127SVM numéro 199 décembre 2001 Page 128-129SVM numéro 199 décembre 2001 Page 130-131SVM numéro 199 décembre 2001 Page 132-133SVM numéro 199 décembre 2001 Page 134-135SVM numéro 199 décembre 2001 Page 136-137SVM numéro 199 décembre 2001 Page 138-139SVM numéro 199 décembre 2001 Page 140-141SVM numéro 199 décembre 2001 Page 142-143SVM numéro 199 décembre 2001 Page 144-145SVM numéro 199 décembre 2001 Page 146-147SVM numéro 199 décembre 2001 Page 148-149SVM numéro 199 décembre 2001 Page 150-151SVM numéro 199 décembre 2001 Page 152-153SVM numéro 199 décembre 2001 Page 154-155SVM numéro 199 décembre 2001 Page 156-157SVM numéro 199 décembre 2001 Page 158-159SVM numéro 199 décembre 2001 Page 160-161SVM numéro 199 décembre 2001 Page 162-163SVM numéro 199 décembre 2001 Page 164-165SVM numéro 199 décembre 2001 Page 166-167SVM numéro 199 décembre 2001 Page 168-169SVM numéro 199 décembre 2001 Page 170-171SVM numéro 199 décembre 2001 Page 172-173SVM numéro 199 décembre 2001 Page 174-175SVM numéro 199 décembre 2001 Page 176-177SVM numéro 199 décembre 2001 Page 178-179SVM numéro 199 décembre 2001 Page 180-181SVM numéro 199 décembre 2001 Page 182-183SVM numéro 199 décembre 2001 Page 184-185SVM numéro 199 décembre 2001 Page 186-187SVM numéro 199 décembre 2001 Page 188-189SVM numéro 199 décembre 2001 Page 190-191SVM numéro 199 décembre 2001 Page 192-193SVM numéro 199 décembre 2001 Page 194-195SVM numéro 199 décembre 2001 Page 196-197SVM numéro 199 décembre 2001 Page 198-199SVM numéro 199 décembre 2001 Page 200-201SVM numéro 199 décembre 2001 Page 202-203SVM numéro 199 décembre 2001 Page 204-205SVM numéro 199 décembre 2001 Page 206-207SVM numéro 199 décembre 2001 Page 208-209SVM numéro 199 décembre 2001 Page 210-211SVM numéro 199 décembre 2001 Page 212-213SVM numéro 199 décembre 2001 Page 214-215SVM numéro 199 décembre 2001 Page 216-217SVM numéro 199 décembre 2001 Page 218-219SVM numéro 199 décembre 2001 Page 220-221SVM numéro 199 décembre 2001 Page 222-223SVM numéro 199 décembre 2001 Page 224-225SVM numéro 199 décembre 2001 Page 226-227SVM numéro 199 décembre 2001 Page 228-229SVM numéro 199 décembre 2001 Page 230-231SVM numéro 199 décembre 2001 Page 232-233SVM numéro 199 décembre 2001 Page 234-235SVM numéro 199 décembre 2001 Page 236-237SVM numéro 199 décembre 2001 Page 238-239SVM numéro 199 décembre 2001 Page 240-241SVM numéro 199 décembre 2001 Page 242