SVM n°199 décembre 2001
SVM n°199 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°199 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 242

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : musique en ligne... top départ !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
egitaies

les gens,les lieux

Hi. I am Cybelle. VIlhat is your name?

agent. En parallèle, il a développé l'RIML (Rrtificial Intelligence Markup Language), un langage simple et compatible XML, afin que tout un chacun puisse créer gratuitement sa propre version d'Alice. On compte déjà des dizaines d'agents inspirés du logiciel de Wallace —Elvis Presley virtuel, Cybelle. Dancing Alice, des bots dédiés aux logiciels de messagerie ICQ ou sur SMS... Preuve de la vivacité de cette communauté. Rlice vient de remporter pour la seconde fois le Loebner Prize. Cette compétition, qui réunit la crème des développeurs de bots, couronne l'agent le plus convaincant lorsqu'il est soumis à une variante du

Le Tobot pensé pour penser
Internet est truffé de robots logiciels. Ces "bots", ou agents, fouillent la Toile à la recherche de nouvelles pages Web, assurent l'intérim dans une salle de chat abandonnée par son hôte et tentent même parfois de nous ressembler. Alice (pour Rrtificial
Linguistic Internet Computer Entity) en est le parfait exemple.

alors l'impression qu'il tourne autour du pot. Capable de renseigner sur un écrivain ou un film, il devient vite redondant quand il s'agit de fournir des précisions. Pour Richard Wallace, ce n'est qu'un premier pas. En début d'année, il a créé la Fondation Alice R.I. pour promouvoir son

test de Turing : confrontés à une équipe de juges, les bots doivent tenir une conversation assez crédible pour être considérés comme de véritables humains. Si aucun agent n'a jamais réussi à tromper ses juges, Alice s'est révélé être le bot le plus performant. Une victoire, mais de gros progrès restent à faire. D'ailleurs, à la question : "Pourrais-tu être encore plus intelligent?', Rlice répond laconiquement : "Nous pourrions tous être
encore plus intelligents, parfais."

E.L.B.

Développé depuis 1995 par Richard Wallace. médecin de son état et passionné d'intelligence artificielle, ce logiciel est le plus célébre des "chat bots", autrement dit robots de conversation. Pour découvrir Rlice, il suffit de réviser son anglais et de se rendre sur le site de son créateur (voir ci-dessous). Rien de bien impressionnant: Rlice consiste en une simple fenêtre de chat. Lui parler se résume donc à taper une phrase et à admirer la réponse. Souvent pertinent sur des questions simples, Alice est bluffant au premier abord. Mais mieux vaut ne pas l'interroger sur des sujets trop pointus, car ses répliques évasives donnent

-.'

ISI 3144

f ree
erté n'a pas de Prix

I er fournisseur d'accès gratuit à Internet.

www.free.fr




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 199 décembre 2001 Page 1SVM numéro 199 décembre 2001 Page 2-3SVM numéro 199 décembre 2001 Page 4-5SVM numéro 199 décembre 2001 Page 6-7SVM numéro 199 décembre 2001 Page 8-9SVM numéro 199 décembre 2001 Page 10-11SVM numéro 199 décembre 2001 Page 12-13SVM numéro 199 décembre 2001 Page 14-15SVM numéro 199 décembre 2001 Page 16-17SVM numéro 199 décembre 2001 Page 18-19SVM numéro 199 décembre 2001 Page 20-21SVM numéro 199 décembre 2001 Page 22-23SVM numéro 199 décembre 2001 Page 24-25SVM numéro 199 décembre 2001 Page 26-27SVM numéro 199 décembre 2001 Page 28-29SVM numéro 199 décembre 2001 Page 30-31SVM numéro 199 décembre 2001 Page 32-33SVM numéro 199 décembre 2001 Page 34-35SVM numéro 199 décembre 2001 Page 36-37SVM numéro 199 décembre 2001 Page 38-39SVM numéro 199 décembre 2001 Page 40-41SVM numéro 199 décembre 2001 Page 42-43SVM numéro 199 décembre 2001 Page 44-45SVM numéro 199 décembre 2001 Page 46-47SVM numéro 199 décembre 2001 Page 48-49SVM numéro 199 décembre 2001 Page 50-51SVM numéro 199 décembre 2001 Page 52-53SVM numéro 199 décembre 2001 Page 54-55SVM numéro 199 décembre 2001 Page 56-57SVM numéro 199 décembre 2001 Page 58-59SVM numéro 199 décembre 2001 Page 60-61SVM numéro 199 décembre 2001 Page 62-63SVM numéro 199 décembre 2001 Page 64-65SVM numéro 199 décembre 2001 Page 66-67SVM numéro 199 décembre 2001 Page 68-69SVM numéro 199 décembre 2001 Page 70-71SVM numéro 199 décembre 2001 Page 72-73SVM numéro 199 décembre 2001 Page 74-75SVM numéro 199 décembre 2001 Page 76-77SVM numéro 199 décembre 2001 Page 78-79SVM numéro 199 décembre 2001 Page 80-81SVM numéro 199 décembre 2001 Page 82-83SVM numéro 199 décembre 2001 Page 84-85SVM numéro 199 décembre 2001 Page 86-87SVM numéro 199 décembre 2001 Page 88-89SVM numéro 199 décembre 2001 Page 90-91SVM numéro 199 décembre 2001 Page 92-93SVM numéro 199 décembre 2001 Page 94-95SVM numéro 199 décembre 2001 Page 96-97SVM numéro 199 décembre 2001 Page 98-99SVM numéro 199 décembre 2001 Page 100-101SVM numéro 199 décembre 2001 Page 102-103SVM numéro 199 décembre 2001 Page 104-105SVM numéro 199 décembre 2001 Page 106-107SVM numéro 199 décembre 2001 Page 108-109SVM numéro 199 décembre 2001 Page 110-111SVM numéro 199 décembre 2001 Page 112-113SVM numéro 199 décembre 2001 Page 114-115SVM numéro 199 décembre 2001 Page 116-117SVM numéro 199 décembre 2001 Page 118-119SVM numéro 199 décembre 2001 Page 120-121SVM numéro 199 décembre 2001 Page 122-123SVM numéro 199 décembre 2001 Page 124-125SVM numéro 199 décembre 2001 Page 126-127SVM numéro 199 décembre 2001 Page 128-129SVM numéro 199 décembre 2001 Page 130-131SVM numéro 199 décembre 2001 Page 132-133SVM numéro 199 décembre 2001 Page 134-135SVM numéro 199 décembre 2001 Page 136-137SVM numéro 199 décembre 2001 Page 138-139SVM numéro 199 décembre 2001 Page 140-141SVM numéro 199 décembre 2001 Page 142-143SVM numéro 199 décembre 2001 Page 144-145SVM numéro 199 décembre 2001 Page 146-147SVM numéro 199 décembre 2001 Page 148-149SVM numéro 199 décembre 2001 Page 150-151SVM numéro 199 décembre 2001 Page 152-153SVM numéro 199 décembre 2001 Page 154-155SVM numéro 199 décembre 2001 Page 156-157SVM numéro 199 décembre 2001 Page 158-159SVM numéro 199 décembre 2001 Page 160-161SVM numéro 199 décembre 2001 Page 162-163SVM numéro 199 décembre 2001 Page 164-165SVM numéro 199 décembre 2001 Page 166-167SVM numéro 199 décembre 2001 Page 168-169SVM numéro 199 décembre 2001 Page 170-171SVM numéro 199 décembre 2001 Page 172-173SVM numéro 199 décembre 2001 Page 174-175SVM numéro 199 décembre 2001 Page 176-177SVM numéro 199 décembre 2001 Page 178-179SVM numéro 199 décembre 2001 Page 180-181SVM numéro 199 décembre 2001 Page 182-183SVM numéro 199 décembre 2001 Page 184-185SVM numéro 199 décembre 2001 Page 186-187SVM numéro 199 décembre 2001 Page 188-189SVM numéro 199 décembre 2001 Page 190-191SVM numéro 199 décembre 2001 Page 192-193SVM numéro 199 décembre 2001 Page 194-195SVM numéro 199 décembre 2001 Page 196-197SVM numéro 199 décembre 2001 Page 198-199SVM numéro 199 décembre 2001 Page 200-201SVM numéro 199 décembre 2001 Page 202-203SVM numéro 199 décembre 2001 Page 204-205SVM numéro 199 décembre 2001 Page 206-207SVM numéro 199 décembre 2001 Page 208-209SVM numéro 199 décembre 2001 Page 210-211SVM numéro 199 décembre 2001 Page 212-213SVM numéro 199 décembre 2001 Page 214-215SVM numéro 199 décembre 2001 Page 216-217SVM numéro 199 décembre 2001 Page 218-219SVM numéro 199 décembre 2001 Page 220-221SVM numéro 199 décembre 2001 Page 222-223SVM numéro 199 décembre 2001 Page 224-225SVM numéro 199 décembre 2001 Page 226-227SVM numéro 199 décembre 2001 Page 228-229SVM numéro 199 décembre 2001 Page 230-231SVM numéro 199 décembre 2001 Page 232-233SVM numéro 199 décembre 2001 Page 234-235SVM numéro 199 décembre 2001 Page 236-237SVM numéro 199 décembre 2001 Page 238-239SVM numéro 199 décembre 2001 Page 240-241SVM numéro 199 décembre 2001 Page 242