SVM n°199 décembre 2001
SVM n°199 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°199 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 242

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : musique en ligne... top départ !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 102 - 103  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
102 103
enjeux

De la passion

du jeu à la cyberaddiction

"Un dialogue sur le Net est inutile. C'est comme si les alcooliques anonymes allaient dans un bar."- Michel Hautefeuille
mais leur ordinaire s'inscrit comme une manière de faire le vide dans son esprit. Les jeux de rôles 'accrochent' comme la cocai'ne. Ils génèrent la recherche de sensations fortes ou de stress par identification à leurs personnages. J'ai vu des gamins en sortir fatigués, comme s'ils avaient disputé un match de foot. Tout comme en général pour les drogues ou les jeux de hasard, chacun possède, au départ, son produit de prédilection. Et une fois accro, il devient polyparieur ou polytoxicomane. Quand une personne a terminé un jeu, elle se raccroche à un autre. Avec souvent une incompréhension des autres types de joueurs, dit Marc Valleur. Mais il existe des manières de rendre un jeu addictir, ajoute-t-il malicieusement. Certains phénomènes échappent inconsciemment au surfeur. "L'arborescence joue un rôle dans l'addiction. On touche au sujet initial en parallèle avec d'autres sujets. L'hypertexte agit comme un cordon ombilical entre l'écran et la personne. Chaque séquence en chevauche une autre. Comme dans un casino où l'on annonce 'Faites vos jeux!, pour banalisée, sur ces nouvelles addictions. Des gens sont piégés simplement parce qu'ils ne se rendent pas compte de leur situation. On ne peut agir que si la personne est demandeuse. C'est-à-dire si elle a conscience de son problème et détient les éléments pour déterminer sa dépendance. Sinon on ne verra que des personnes venues sous la pression ou l'injonction de leur entourage ou leur patron, voire de la Justice. Comme les héroïnomanes à l'origine." "Il y a aussi un énorme danger à faire croire que si des personnes s'accrochent aux jeux vidéo ou à Internet, cette activité est fatalement mauvaise en soi. Encore faut-il que la dépendance soit problématique. On est dépendant du tabac parce qu'on devient dépendant de la nicotine. Or, ce sont les goudrons contenus dans les cigarettes qui provoquent des cancers. Le problème du jeu, contrairement à la dépendance au tabac mais parallèlement à celle à l'héroïne, c'est qu'il envahit la vie privée et devient existentiel. Il peut devenir plus important qu'une profession ou être père de famille, dit Marc Valleur. Nous, médecins, regardons les choses sous le pire angle. Que ce soit un problème pour une minorité n'implique pas qu'il en est de même pour la majorité. Sinon, il faudrait tout interdire. On ne supprime pas la nourriture parce qu'il y a des boulimiques."
François Simoneschi (1) Le jeu pathologique, collection Que sais-je ? / PUF, co-écrit avec Christian Bucher

e
Si l'addiction au Net et au jeu vidéo commence à être traitée comme une vraie pathologie, elle reste méconnue du grand public et boudée par l'Etat.

Diversifier les pôles d'intérêt
La lutte contre une addiction n'est pas, dans l'idée, aussi compliquée qu'il y paraît. "La dépendance est caractérisée par le phénomène de centration. Toute l'activité est focalisée sur un seul pôle d'intérêt, nous cherchons donc à diversifier ces pôles, poursuit le chercheur. La substitution est nécessaire à certains moments. C'est pourquoi nous l'utilisons à Marmottan. Mais il ne faut pas oublier qu'elle est le remplacement d'une centration par une autre plus acceptée socialement. Si la personne addictive n'est plus un danger social, elle n'a toujours pas répondu aux questions qui l'agitent. Le problème a été simplement déplacé. Une substitution telle qu'un dialogue sur le site Internautes anonymes est inutile. C'est comme si les réunions d'alcooliques anonymes avaient lieu dans un bar." Le premier mode d'intervention demeure la prévention. "Il faut une information, ni dramatisante, ni

pas résister à la frustration. Il peut ainsi visiter une cinquantaine de sites sans garder le moindre souvenir particulier", signale Dan Véléa. "Quand on entre dans un casino, trois notions sont fondamentales. D'abord, vous êtes accueilli comme un vieux client. Cela répond à la question `Qui es-tu ?: sans réponse chez les

Pour ceux qui veulent encore se connecter !
La toxicomanie sur le site de la FFP : http://psydoc-fr broca. inserm . fr/toxicomanies/index. htm Le test original du docteur Orman : www. stresscure. coin/hm/addiction. html

le prochain pari, tandis que l'on paie les gains précédents. Il n'y a pas de moment de répit. La terreur de l'époque moderne, c'est zapper. Pour ne pas décrocher, l'image s'inscrit comme un puzzle en flash, expression typique du shoot de l'héroïnomane. Comme celuici, l'addicté à Internet ne peut

toxicomanes. Il n'y a pas de pendule. Et on ne joue jamais directement de l'argent, mais des jetons. C'est la même chose sur Internet ou le Minitel, où l'on n'a pas le sentiment de payer tout de suite car la facture n'arrive que un ou deux mois plus tard", ajoute Michel Hautefeuille.

à paraître
A la fin de l'année : Les addictions, Marc Valleur (Armand Colin). En février 2002 : Drogues à la carte, Michel Hautefeuille (titre provisoire/Payot-Rivages). Les nouvelles drogues de synthèse, Michel Hautefeuille /Dan Véléa (PUF).

98 svrn Décembre 2001



ixl rPrn r9206i DVD-RVV Video Dre@m Machine

Créez vos DVD !
JJ0

La première solution vidéo numérique équipée de Microsoft' Windows' XP

0,)0,1 0

1Packard Bell

Windows'XP avec les optimisations du processeur Pentium®4

Packard Bell




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 199 décembre 2001 Page 1SVM numéro 199 décembre 2001 Page 2-3SVM numéro 199 décembre 2001 Page 4-5SVM numéro 199 décembre 2001 Page 6-7SVM numéro 199 décembre 2001 Page 8-9SVM numéro 199 décembre 2001 Page 10-11SVM numéro 199 décembre 2001 Page 12-13SVM numéro 199 décembre 2001 Page 14-15SVM numéro 199 décembre 2001 Page 16-17SVM numéro 199 décembre 2001 Page 18-19SVM numéro 199 décembre 2001 Page 20-21SVM numéro 199 décembre 2001 Page 22-23SVM numéro 199 décembre 2001 Page 24-25SVM numéro 199 décembre 2001 Page 26-27SVM numéro 199 décembre 2001 Page 28-29SVM numéro 199 décembre 2001 Page 30-31SVM numéro 199 décembre 2001 Page 32-33SVM numéro 199 décembre 2001 Page 34-35SVM numéro 199 décembre 2001 Page 36-37SVM numéro 199 décembre 2001 Page 38-39SVM numéro 199 décembre 2001 Page 40-41SVM numéro 199 décembre 2001 Page 42-43SVM numéro 199 décembre 2001 Page 44-45SVM numéro 199 décembre 2001 Page 46-47SVM numéro 199 décembre 2001 Page 48-49SVM numéro 199 décembre 2001 Page 50-51SVM numéro 199 décembre 2001 Page 52-53SVM numéro 199 décembre 2001 Page 54-55SVM numéro 199 décembre 2001 Page 56-57SVM numéro 199 décembre 2001 Page 58-59SVM numéro 199 décembre 2001 Page 60-61SVM numéro 199 décembre 2001 Page 62-63SVM numéro 199 décembre 2001 Page 64-65SVM numéro 199 décembre 2001 Page 66-67SVM numéro 199 décembre 2001 Page 68-69SVM numéro 199 décembre 2001 Page 70-71SVM numéro 199 décembre 2001 Page 72-73SVM numéro 199 décembre 2001 Page 74-75SVM numéro 199 décembre 2001 Page 76-77SVM numéro 199 décembre 2001 Page 78-79SVM numéro 199 décembre 2001 Page 80-81SVM numéro 199 décembre 2001 Page 82-83SVM numéro 199 décembre 2001 Page 84-85SVM numéro 199 décembre 2001 Page 86-87SVM numéro 199 décembre 2001 Page 88-89SVM numéro 199 décembre 2001 Page 90-91SVM numéro 199 décembre 2001 Page 92-93SVM numéro 199 décembre 2001 Page 94-95SVM numéro 199 décembre 2001 Page 96-97SVM numéro 199 décembre 2001 Page 98-99SVM numéro 199 décembre 2001 Page 100-101SVM numéro 199 décembre 2001 Page 102-103SVM numéro 199 décembre 2001 Page 104-105SVM numéro 199 décembre 2001 Page 106-107SVM numéro 199 décembre 2001 Page 108-109SVM numéro 199 décembre 2001 Page 110-111SVM numéro 199 décembre 2001 Page 112-113SVM numéro 199 décembre 2001 Page 114-115SVM numéro 199 décembre 2001 Page 116-117SVM numéro 199 décembre 2001 Page 118-119SVM numéro 199 décembre 2001 Page 120-121SVM numéro 199 décembre 2001 Page 122-123SVM numéro 199 décembre 2001 Page 124-125SVM numéro 199 décembre 2001 Page 126-127SVM numéro 199 décembre 2001 Page 128-129SVM numéro 199 décembre 2001 Page 130-131SVM numéro 199 décembre 2001 Page 132-133SVM numéro 199 décembre 2001 Page 134-135SVM numéro 199 décembre 2001 Page 136-137SVM numéro 199 décembre 2001 Page 138-139SVM numéro 199 décembre 2001 Page 140-141SVM numéro 199 décembre 2001 Page 142-143SVM numéro 199 décembre 2001 Page 144-145SVM numéro 199 décembre 2001 Page 146-147SVM numéro 199 décembre 2001 Page 148-149SVM numéro 199 décembre 2001 Page 150-151SVM numéro 199 décembre 2001 Page 152-153SVM numéro 199 décembre 2001 Page 154-155SVM numéro 199 décembre 2001 Page 156-157SVM numéro 199 décembre 2001 Page 158-159SVM numéro 199 décembre 2001 Page 160-161SVM numéro 199 décembre 2001 Page 162-163SVM numéro 199 décembre 2001 Page 164-165SVM numéro 199 décembre 2001 Page 166-167SVM numéro 199 décembre 2001 Page 168-169SVM numéro 199 décembre 2001 Page 170-171SVM numéro 199 décembre 2001 Page 172-173SVM numéro 199 décembre 2001 Page 174-175SVM numéro 199 décembre 2001 Page 176-177SVM numéro 199 décembre 2001 Page 178-179SVM numéro 199 décembre 2001 Page 180-181SVM numéro 199 décembre 2001 Page 182-183SVM numéro 199 décembre 2001 Page 184-185SVM numéro 199 décembre 2001 Page 186-187SVM numéro 199 décembre 2001 Page 188-189SVM numéro 199 décembre 2001 Page 190-191SVM numéro 199 décembre 2001 Page 192-193SVM numéro 199 décembre 2001 Page 194-195SVM numéro 199 décembre 2001 Page 196-197SVM numéro 199 décembre 2001 Page 198-199SVM numéro 199 décembre 2001 Page 200-201SVM numéro 199 décembre 2001 Page 202-203SVM numéro 199 décembre 2001 Page 204-205SVM numéro 199 décembre 2001 Page 206-207SVM numéro 199 décembre 2001 Page 208-209SVM numéro 199 décembre 2001 Page 210-211SVM numéro 199 décembre 2001 Page 212-213SVM numéro 199 décembre 2001 Page 214-215SVM numéro 199 décembre 2001 Page 216-217SVM numéro 199 décembre 2001 Page 218-219SVM numéro 199 décembre 2001 Page 220-221SVM numéro 199 décembre 2001 Page 222-223SVM numéro 199 décembre 2001 Page 224-225SVM numéro 199 décembre 2001 Page 226-227SVM numéro 199 décembre 2001 Page 228-229SVM numéro 199 décembre 2001 Page 230-231SVM numéro 199 décembre 2001 Page 232-233SVM numéro 199 décembre 2001 Page 234-235SVM numéro 199 décembre 2001 Page 236-237SVM numéro 199 décembre 2001 Page 238-239SVM numéro 199 décembre 2001 Page 240-241SVM numéro 199 décembre 2001 Page 242